Tous les jours, la passion du cyclisme

 

L’Enfer du Nord

La 105e édition de Paris-Roubaix sera disputée dimanche entre Compiègne et Roubaix, soit sur une distance totale de 260 kilomètres. Cette épreuve occupe une place unique dans le calendrier cycliste professionnel et dans le coeur des coureurs comme du public, faisant un lien direct avec l’histoire et la légende du cyclisme, les pavés n’ayant pas changé depuis 100 ans. Gagner à Roubaix, c’est ce tailler directement une place dans la légende du cyclisme. Et gagner à Roubaix se fait toujours dans la douleur, après avoir enduré des kilomètres de pavés.

Et des pavés, il y en aura encore dimanche: 52.8 kms, répartis en 28 secteurs distincts dont le premier, Troisivilles, arrive dès le km 98. Les passages les plus célèbres sont évidemment la Tranchée d’Arenberg (km 164) bien sûr, mais aussi du Carrefour de l’Arbre (km 242), là où la course s’est si souvent décidée.

Les favoris de l’épreuve sont: O’Grady (champion défendant), Cancellara, Boonen, Devolder, Flecha, Ballan, Pozzato, Nuyens, Hushovd, Backstedt, Hammond et Klier. Aucun de ces coureurs ne peut cependant s’approcher du recordman de victoires qu’est Roger De Vlaeminck, vainqueur à 4 reprises dans les années 1970.

Les grands absents sont Freire, Zabel, Petacchi et Steegmans.

La Flamme Rouge se mouille: Boonen ! Il faut qu’il soit revanchard, après avoir jusqu’ici été mouché dans les grandes Classiques du printemps. C’est à peu près sa dernière chance de remporter une grande victoire sur une course taillée sur mesure pour sa puissance. Cancellara nous apparaît aussi très dangereux.

Prime de victoire: 30 000 euros. Pas mal !

Partager

Précédent

Même leaders, mais le classement se resserre

Suivant

Boonen réagit

20 Commentaires

  1. Patrick B

    N’oublions pas Leif Hoste très malchanceux dimanche dernier, ce qui ne l’a pas empêché de finir dans le groupe derrière Devolder.
    Dommage que Contador n’en soit pas, certains ici le verrait bien gagner même l’Enfer du Nord! Comment? Rasmussen?

    0
    0
  2. legafmm

    pettacchi absent c’est pas vrai, aille

    je vois pas le rapport, depuis quand ale jet est un spécialiste ….

    yaura pas non plus botero, l’iranien mizbani, le chinois Haijun Ma, le vénézuélien Manuel « el gato » Medina, avec tout ces absent des places vont se libérer.

    Pour en revenir à boonen, il dort depuis combien de temps, il ressemble de plus en plus à trezeguet en équipe de france, il sert à rien, il ne fait rien, ce mec est une supercherie, on le voit plus dans les pages people, c’est meme à beckam qu’il ressemble le plus.

    Il a du perdre l’adresse de sa pharmacie, quelqu’un peut il l’aider. (va voir sur mappy)

    0
    0
  3. Patrick B

    Belle bagarre au Pays Basque cet après-midi. Il faut vraiment que les cadors accordent énormément de valeur à cette course pour prendre de tels risques dans la dernière descente. Cunego, Evans (qui a chuté, par chance sans gravité contrairement à Herrero qui l’a accompagné à terre), Contador, Dekker, F. Schleck (par terre aussi), J. Rodriguez (idem), Rebellin, ils y sont tous allés de bon coeur pour une victoire d’étape et un gain de quelques secondes au général. Des pros…
    Autre argument: ne jamais dévoiler de faiblesses en descente, toujours montre qu’on en a où il faut…
    Robert Geesink a une nouvelle fois laissé filer. Comme je le comprends. Faiblesse rédhibitoire pour les plus grandes victoires? L’avenir nous le dira…

    0
    0
  4. bertrand pivert

    « Pour en revenir à boonen, il dort depuis combien de temps, il ressemble de plus en plus à trezeguet en équipe de france, il sert à rien, il ne fait rien, ce mec est une supercherie, on le voit plus dans les pages people, c’est meme à beckam qu’il ressemble le plus. »

    Là tu n’y vas pas de main morte…

    Faut-il te rappeler son palmarès?quel coureur français depuis 5 ans peut-il revendiquer de telles prestations?chavanel?guesdon?
    De toutes façon il mettra les points sur les i dimanche.
    1 Bonnen
    2

    0
    0
  5. bertrand pivert

    2 O’Grady
    3 Hushovd

    0
    0
  6. Patrick B

    Laurent, ce serait bien qu’il y ait un lien permanent avec les équipes du pool.
    J’en viens. Pivert, tu nous as concocté une vraie équipe de Flahutes. Le pain blanc est bientôt terminé! Reste qu’avec un podium Boonen – Cancellara – Hoste dimanche, tu garderais une bonne place jusqu’au mois d’août.
    Ah Zerti, une équipe de 150 points, tu joues à qui perd gagne? Pourquoi pas une équipe à 45 points?
    Et j’ai trouvé quatre naïfs qui ont joué Contador. Ils ont parié sur l’UCI! Ah ah!
    Ah ah? Et s’il faisait et gagnait le Tour, les voilà qui toucheraient le gros lot! Impossible? Il semble…
    Quant au groupe de super-cadors qui montent en puissance au Tour du Pays Basque, ce ne sont pas les quelques petites côtes des Classiques wallonnes qui vont les départager à la pédale. On peut déjà s’attendre à des courses tactiques… desquelles émergeront peut-être les meilleurs… sélectionnés par les organisateurs-financiers-du-XXI-ème-siècle-qui-se-sont-via-leurs-capitaux-appropriés-l’-histoire-du-cyclisme-qui-en-a-fait-des-monuments-mais-qui-ne-le-resteront-pas-dix-ou-vingt-ans-de-plus.

    0
    0
  7. bertrand pivert

    Je souhaitais avoir au moin un gagnant de classiques.
    Jusqu’à présent je les ai tous….
    Dimanche soir je tirerai ma révérence.

    Cela dit Bonnen en vert à Paris, Devolder maillot à pois à Paris (héhé), Cancellara pour les CLM et un top 10 en fin de saison pour Pivert. C’est bon de rêver.

    0
    0
  8. Patrick B

    Il est tout à fait possible que tu l’emportes, au moins que fasses une bonne place. Tu as déjà un beau capital, les étapes rapportent pas mal de points, et l’après Tour peut-t-être favorable.

    J’ai joué des gars comme Soler, Ricco, A. Schleck, S. Sanchez, Gesink et T. Dekker; autre tactique. Y-aurai-je le nez aussi creux que toi, les prochains mois nous le diront.

    Les deux classements particuliers ne m’intéressent guère, au contraire du classement global.

    0
    0
  9. bertrand pivert

    Soler l’homme à la bouche fermée que je l’appel…faut revoir ces montées dans le tour 2007. Si lui il croque pas enfin tout est possible.
    Riccooo je sais pas, Schleck j’aimerais en voir un des deux gagner un tour.
    Pour les autres je ne sais pas non plus et Sanchez j’ai l’impression qu’il y en 3 ou quatre chaques années, j’arrive pas à les identifier (ou peut-être qu’il n’y en a qu’un…).
    T.Dekker patience…
    Parfois je me demande si le dopage ne brise pas la carrière de gars avec un gros potentiel naturel, l’inverse étant certainement vrai malheureusement.

    0
    0
  10. legafmm

    concernant boonen, bravo pour ce qu’il a fait avt, comment et avec quoi on saura jamais.

    Moi je parle de cette année, a part ses victoires au quatar, c’est faible, très faible.

    A moins qu’il rectifie le tir dimanche, sa 1ere partie de saison est raté, pas de gdes victoires, pas de podium dans les courses qui comptent, rien

    0
    0
  11. Patrick B

    Il y a du vrai dans ce que tu dis, legafmm. Comme il est vrai que la victoire de Devolder repose pour beaucoup sur la présence dissuassive dans le groupe de chasse d’un Boonen qui avait démontré une belle force dans le Kopenberg.

    0
    0
  12. Eric Fruttero

    >Belle bagarre au Pays Basque cet après-midi.

    Yes, indeed ! 🙂
    Pour ceux qui veulent voir a quoi ressemble une cote de _2eme_ cat au Pays-Basque..
    (Madre de Dios !)

    http://www.dailymotion.com/search/cunego/video/x51ksn_vualta-a-pais-vasco_sport

    0
    0
  13. Roger13

    1) sur les puissances:
    J’ai déjà eu l’occasion de le dire ici , je le rappelle car il faut le savoir: Les puissances estimées par Vayer et Mondenart ou bien celles que vous pouvez mesurer sur un ergomètre médical de précision ne correspondent pas (je l‘ai vérifié). Les watts de Vayer semblent plus difficiles à glaner que ceux de Montdenar qui par contre se rapprochent davantage de ceux de l’ergomètre. C’est une source de confusion importante dans les comparaisons. Si en plus la vent s’en mêle….alors….

    2)
    La preuve du dopage par l’analyse de la puissance n’est valable que statistiquement pour établir un changement ou une évolution anormale au sein du peloton en aucun cas pour affirmer la culpabilité d’un seul coureur qui pourrait toujours être « anormalement » mais naturellement plus fort que les autres. C’est comme pour le test de l’efficacité d’un traitement médical, la preuve est statistique et porte sur un échantillon représentatif. L’évolution des puissances dans les années 90 montre indiscutablement que quelque chose a changé: Nouvelle méthode d’entraînement ? (peu probable), EPO (très probable).
    D’où les accusations sur Contador en particulier sont injustes. Pour Armstong le journal l’Equipe a bien prouvé sans l’ombre d’un doute qu’il prenait de l’EPO en 99 (même si cela ne peut pas servir de preuve juridique).

    3) C’est quoi le dopage ?
    J’ai la conviction qu’il existe au sein du peloton tout une palette de traitement pour améliorer ou supporter la vie de coureur. Il y a le type qui s’entraîne jusqu’à l’épuisement et a qui on administre ce que les médecins appellent le rééquilibrage hormonal. Un petit peu de testostérone quand le taux est descendu vraiment trop bas… etc…. (seuil 1 du dopage)
    Puis il y a celui qui optimise tout à fond en recourant aussi au dopage sanguin.
    Le résultat est que la hiérarchie naturelle est bouleversée en fonction du niveau de dopage , de la filière etc….
    JE ne sais pas si parmis les coureurs qui font le tour il y en a qui sont vraiment au seuil 0 du dopage. Pour moi c’est une inconnue. Mais je comprends que celui qui se trouve au seuil 1 pense ne pas être dopé par rapport à celui qui se trouve au seuil 10. Par contre je sais que dans beaucoup de cyclosportives il y en a qui gagnent au seuil zéro de dopage. Enfin por répondre à un commentaire, je crois que sans dopage, non seulement Armstrong n’aurait pas gagné le tour mais même sans dopage pour tout le monde il ne l’aurait pas gagné.

    0
    0
  14. Hugo

    Excellent commentaire Roger.

    0
    0
  15. Bark

    Après Paris-Nice, on nous a ressortit les « preuves » que le peleton était désormais clean car la course était oranisée par ASO-FFC. On a tout eu: Les experts de salon Vayer, porteleau…et la moyenne horaire. Un nouveau cyclisme on vous dit.

    Ce paris-roubaix semble avoir été un des plus rapide…Fallait écouter les commentateurs le dire. Si c’était Contador, ce serait une preuve de dopage mais il n’est pas là, ASTANA n’est pas là, qui sera le bouc-émissaire?

    A j’oubliais , l’UCI a participé à l’organisation, c’est surement ça.

    0
    0
  16. Tiphaine

    Boonen a déjà tout eu. TOUT !
    Qu’est-ce que vous voulez donc qu’il convoîte à part Paris-Roubaix ? Quelle autre course en vaut la peine à son niveau ?
    Il y en a ici qui lisent trop la presse pipole-cycliste et prétendent faire jouer leur remarquable sens critique, alors qu’il ne font que reprendre les âneries de pseudo journalistes sportifs parachutés bien malgré eux à la rubrique cycliste. Je ne sais pas à quoi carbure ou a carburé Boonen – quoique j’ai ma petite idée – mais certains ici doivent probablement aligner les canettes de bière en rangs doubles devant leur poubelle de tri sélectif. Sans doute pour faire plus « homme »… comme d’autres prennent régulièrement leurs doses de stéroïdes, de testostérone, d’EPO, etc. Sauf qu’ils ne gagneront jamais Paris-Roubaix, donc ça ne dérange personne, c’est leur vie privée, on n’a rien à redire. Tiendraient-ils seulement droits sur un vélo ?
    Dopage ou pas, Boonen n’a absolument pas raté son début de saison, puisque depuis le départ il visait Paris-Roubaix et rien d’autre. Le Quatar c’était juste la rentrée des classes. Tout comme Armstrong, laboratoire pharmaceutique vivant, ciblait le Tour de France à partir du moment où il avait déjà gagné d’autres courses qui ne l’intéressaient plus. Ce n’est pourtant pas bien difficile à comprendre. A leur place nous réagirions pareil. Quand on a atteint les buts qu’on s’était fixés, qu’on les a dépassés – « proprement » ou non – on aspire à d’autres, plus hauts, qui nécessitent de faire des choix. Humain non ?
    Ca y est ? Kapish ?
    Et il y a toujours du dopage dans le peloton, on le sait très bien, seulement il y a des « périodes creuses ». Le mois d’avril n’en est pas une.

    0
    0
  17. Patrick B

    On les reconnait, les profs: une de plus, me semble-t-il (?!). Personnellement, j’ai beaucoup de leçons à recevoir, bien que je ne me sente pas visé par celle-ci (prétention?), et le ton professoral ne me dérange pas.
    Et puis, une sensibilité féminine n’est pas de trop sur ce site…

    0
    0
  18. Tiphaine

    Je ne suis pas prof.
    Non, tu n’es pas prétentieux.
    Je suis toujours la seule ici ? Eh ben…

    0
    0
  19. nikkos

    Tiphaine, un « capisce » à la place de ton « kapish » aurait été de bon aloi. 🙂

    0
    0
  20. Tiphaine

    Merci, je connais l’italien.
    Tu as aussi « Kesaco », « Quesako », « Kesako », « Quesaco », … je continue ?

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.