Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Le verdict des Dolomites

Victoire de Denis Menchov hier au Giro. Fait cocasse, il s’agissait de la première victoire d’étape de l’équipe Rabobank sur le Giro, malgré la longue présence du sponsor dans le cyclisme !

Danilo DiLuca s’est emparé du maillot rose, 5 petites secondes devant Lovkvist qui a tout de même bien tenu hier.

Quoi conclure au sortir des Dolomites ?

D’une part, Simoni, Cunego et Armstrong ont tous pris un éclat hier. Si la situation n’était pas surprenante pour Armstrong qu’on sait à court de compétition, c’est plus grave pour Simoni et tout particulièrement Cunego, qui faisait tout de même de ce Giro un objectif.

Restent dans la course selon moi Menchov, DiLuca, Basso, Lovkvist, Leipheimer, Sastre et Pelizzoti. J’ai moins confiance dans les autres. Menchov, Basso et Leipheimer semblent particulièrement bien. Ils limitent les écarts en attendant les étapes décisives un peu plus tard.

Très longue étape aujourd’hui vers la ville autrichienne de Mayrhoffen. La fatigue s’accumule !

Partager

Précédent

La 4e étape du Giro commentée

Suivant

L’actualité commentée

17 Commentaires

  1. thierry Mtl

    J’ai rarement vu Menchov sprinter de la sorte. Il l’a voulait celle-là.
    Pellizoti à été pris en défaut hier.
    Armstrong est quand même bien compte tenu du contexte récent. Il prépare le Tour.

    0
    0
  2. Roger13

    Scarponi gagne, en voilà encore un qui va tout aussi bien sang Fuantes.
    Si jamais comme je le pense tous ces nouveaux anciens gagnants n’ont pas changé de méthode alors on peut bien dire que la lutte anti-dopage si elle épingle effectivement des coupables, ne remporte toujours pas de victoire.

    0
    0
  3. Jidé

    Voir Cunego suivre les Menchov, Di Luca, Basso and co à 425 Watts (cf cyclismag.com) dans l’ascension finale n’aurait pas été en cohérence avec son fameux tatouage « I’m doping free »…

    Ses performances dans les cols des grands tours depuis 2/3 ans (jamais au dessus de 400Watts sur le dernier tour, 380 Watts hier), bien loin de celles de l’époque ou il collaborait avec Cechinni, sont donc en cohérence avec son discours.

    Pour Armstrong rien d’affolant, il peut très bien être prêt en Juillet.
    Ullrich ne faisait pas mieux en 2003 et 2006 quand il courait le Giro pour préparer le Tour.

    0
    0
  4. colt seevers

    C’est rafraichissant de voir que certains ont baissé d’un cran dans la course aux armements. Et on se prend à rêver qu’ils ont même définitivement changé de bord et que cela montre que le travail de lutte antidopage ne remporte pas de victoires éclatante mais grignote peu à peu. Un progrès énorme viendrait par l’éducation du grand public aux performances accomplies et à ce qu’elles veulent dire. L’internet sait faire, peut être pas encore en temps réel, mais on a les résultats à froid, le lendemain de l’étape. Cinglants. 425 watts pour la vieille garde (qui meurt mais ne se rend pas, c’est bien connu). L’autre aurait perdu si peu de watts depuis qu’il ne se dope plus (35) que c’en est louche. le dernier, enfin, pousse à peine 375 watts. Alors qu’il en a poussé 480 dans sa jeunesse qui n’était pas si lointaine. Mais c’est quand même une différence hallucinante de cent watts. On a la surprise de voir, à l’écran, sa vraie tête des mauvais jours, qu’il ne savait que feindre à l’époque. La télévision quant à elle n’est pas assez mûre pour être l’instrument de mesure, afficher en temps réel la puissance développée rapportée à une puissance étalon… Là bas, On en est à peine à communiquer quelquefois et avec avec parcimonie la vitesse réelle. On veut juste qu’ils secouent le vélo comme pour le débarrasser de ses puces à l’écran, on ne donne pas de perles aux cochons. Pour autant un public éduqué est il aussi friand d’exploits dont il peut lui même juger s’ils sont ou non frelatés? Comment expliquer simplement des mécanismes psychiques que je ne comprends pas bien moi même: -j’ai toujours la chair de poule quand je regarde une étape de montagne, comme si les coureurs (couleurs) de la réalité n’avaient jamais été aussi vrais (vraies) que quand ils (elles) sont montrées sur un écran, pour ne pas citer anthony burgess-

    0
    0
  5. Tiphaine

    Ils ont quel temps en Italie, ensoleillé, fait chaud ? Je suis à peine le Giro faut dire, je relève juste le nom des vainqueurs d’étapes, tout ça pour constater que la plupart (pour ne pas dire la totalité) jusqu’à présent ont été inquiétés ou convaincus de dopage. Parlez si c’est enthousiasmant…
    Du sang neuf que diable ! Allez Lövkvist !
    [En espérant qu’il n’ait pas pris de mauvaises habitudes depuis son départ de la FDJ]
    Seulement le « p’tit » Suédois ne supporte pas les grosses chaleurs…

    0
    0
  6. Marco

    A Tiphaine, qui ne suit pas le Giro…

    Tu devrais pourtant suivre cette belle course, en marge de laquelle il a été prouvé que :

    Lance Armstrong ne s’est jamais dopé.
    Au contraire de Philippe Gilbert, qui se charge à mort, mais pourtant ne gagne jamais.
    Quant à VOECKLER, il a avouè être chargé pendant le Tour 2004 !!

    Arrêtes, TIPHAINE, à l’image des intégristes de l’anti dopage, tu ne peux te passer de cyclisme, et la perspective de voir Contador et Armstrong sur le Tour te motive bien plus que d’assister à un diuel Evans / Sastre !!!

    0
    0
  7. colt seevers

    La phrase du jour revient à Bruyneel, « Si vous pensez être trop gros pour passer inaperçu, essayez de dormir avec un éléphant dans la chambre. »… ou l’inverse, je ne me souviens plus très bien. La mue des éléphants a lieu en mai. A mi giro. Le maillot commence à changer de couleur et il leur pousse des ailes. L’éléphant, le seul animal qui ne puisse pas sauter selon trivial pursuit, se met à voler!

    0
    0
  8. Alphonse

    Ce qu’il me vient à l’idée en sortant des Dolomites, c’est que ce beau massif (et ceux de l’Örtler et de la Bernina) ont été sous-exploités. Ce Giro commence déjà à me laisser sur ma faim…

    0
    0
  9. Tiphaine

    C’est qui cet holibrius de Marco ?
    Et ce serait moi l’intégriste… !
    Ma présence te dérange pour que tu m’agresses ainsi ?!
    J’y vois cependant plus clair que toi en matière de cyclo-dopage, alors tu peux allez te rhabiller.
    Mon rapport au cyclisme – solidement ancré chez moi, je n’y peux rien c’est de famille – combiné à mon ras-le-bol du dopage et des résultats falsifiés qui en découlent (je ne pense pas être la seule ici, alors si tu veux t’attaquer à d’autres tu n’as que l’embarras du choix ! Mais non comme par hasard – encore une fois ! – c’est sur moi que ça tombe, comme c’est étrange…), le rapport que j’ai vis-à-vis du cyclisme & du dopage ne regarde que moi et a en même temps parfaitement sa place ici, qui est un site qui se veut critique.
    Si le sens exact du mot « critique » t’échappe – comme il semblerait effectivement – va voir dans un bon dico, ça éclairera ta lanterne.
    Ce n’est pas le genre de commentaire/attaque perso minable comme le tien qui me clouera le bec, autant que tu le saches et ceux qui voudraient s’y frotter aussi.
    Et ouais mec, si tu craches dans le sens inverse du vent ça te reviens en plein dans la figure (pour être polie), c’est scientifique… Ne viens pas pleurnicher ensuite en te plaignant que La TIPHAINE elle est méchante et agressive, je ne fais que répondre à tes propos ineptes.
    EVANS/SASTRE/CONTADOR/ARMSTRONG RIEN A FOUTRE
    Faut vraiment croire que t’as rien compris mon pauv’ vieux, depuis le temps pourtant…

    0
    0
  10. laurel et hardy

    Moi je comprends Marco, parce que j’ai la meme fatigue : tu passes ton temps à nous raconter que tu suis pas le vélo. Tu suis pas le vélo, mais le temps que tu passes à le dire, c’est déjà beaucoup de temps.
    Tu fais ce que tu veux avec ta télé et le marchand de journaux, ça pas de problème. Tu peux donner ton avis, ça pas de problème. Tu n’aimes pas le vélo, mais tu ne fais qu’en parler. moi, je comprends marco.

    0
    0
  11. colt seevers

    Intégristes de l’anti dopage: néol. Groupe de personnes complotant pour que leurs enfants pratiquent un sport propre, à visage humain, en dénigrant particulièrement les exploits authentiquement vrais des héros du cyclisme dont les narines traînent par accident en soirée mondaine au dessus de bols de cocaïne, dont les veines des bras rencontrent malencontreusement des aiguilles reliées à des poches de sang parfois à moitié coagulées et périmées, dont les fesses se divisent en quatre parties de surface égale pour pouvoir supporter le nombre incroyable de parties de fléchettes qui se jouent les soirs d’ennui dans les chambres d’hotel et dont l’urêtre s’obstrue à la fin de chaque course de poussière de la mère célestine, c’est balaud.

    0
    0
  12. Dave

    Et les intégristes anti-Tiphaine, quand est-ce qu’on les vire de cet espace d’échange ??? Elle n’y met peut-être pas la forme, mais vous seriez moins nombreux à l’emm…bêter si elle signait Robert (ou Thobert ?).

    0
    0
  13. colt seevers

    Il faut de sacré oeillères aux yeux du coeur en ce moment pour suivre sans trop souffrir les étapes des grands tours et des classiques de printemps où se retrouvent les cadors avec leurs moteurs surhumains et leur motivation gonflée par la routine pharmaceutique peu éthique des coureurs automates de l’an 2000 (cf le rock opera visionnaire « starmania »). Le spectacle! Il a un autre goût que ce à quoi on aimerait mieux qu’il ressemble: une ascension pénible en comité restreint. Une montée au train fraternelle hinault / lemond tous derrière eux devant. Repassera t’elle bientôt sur espn classic? j’espère. Il y a toujours youtube. Le faciès déformé de Mancebo nous l’avait rappelée un peu cette époque où le vélo était secoué en fin d’étape par autre chose que la puissance acquise par les effets de transfusions sanguines: la douleur. Le vélo? effortless! Ainsi que le texan le dit lui même dans son livre. Menchov qui sprinte au sommet c’est que du bonheur. Il casserait presque son vélo en deux tellement il en a sous la pédale. Pour contrer derrière sastre, un grimpeur intelligent qui ne place jamais que des attaques à 500 watts au meilleur moment de la pente pour s’extraire du groupe (c’est comme ça qu’il gagne le tour dans l’alpe en 2008) il faut être sacrément gonflé à bloc quand même. Menchov, on sait qu’il est dopé comme on sait qu’une planète là bas au fond du ciel tourne autour d’une étoile: le comportement de l’étoile trahit la présence de la planète de manière indirecte. Menchov gravite autour du groupe maillot jaune (devrait on dire « peloton ») de tête en montagne, décimé par les affaires de dopage. Les contrôles antidopage des dix dernières années? Tous dupés par menchov le superduper… Et pourtant il tourne.

    0
    0
  14. tholt steevers

    j’en voulais à marco de demander à tiphaine de suivre le giro
    et voila que dave parle de moi, alors je « reponds »
    elle peut signer de n’importe quel pseudo, elle postera toujours des messages à moitié inintéressants, à moitié con
    le basso, il sent la dope
    quand je vois qu’il est qu’à 30 watts de 2006 ou il « volait »….

    0
    0
  15. Tiphaine

    Les femmes fatiguent les hommes, c’est bien connu…

    COURAGEUX « laurel & hardy » ! intervenant-FANTÔME qui ne se fatigue JAMAIS à commenter l’actualité cycliste.
    AH ! AH ! AH ! AH !

    0
    0
  16. Testocarbone

    @ Tiphaine,

    Continues de nous gratifier de tes commentaires sincères. Ces Marco est autres Laurel et Hardy ne sont peuvent être que:

    1. de très jeunes c… qui n’ont encore rien compris à la vie,
    2. des moins jeunes c… qui ont un dérailleur à la place des neurones et là sincèrement on ne peut pas les accabler.

    Lorsqu’on est « génétiquement » destiné à aimé ce sport, comme c’est ton cas (et le mien aussi), on ne peut pas suivre les courses en ce moment sans éprouver de gros malaises à chaque coup de pédale médicalement assisté.

    0
    0
  17. Tiphaine

    MERCI INFINIMENT TESTOCARBONE !
    DAVE également !
    Ouf ! quand même un peu de réaction, ç’en était à désespérer.
    Je me sens bien seulE parfois, et je risque fort de le rester, seulE…

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.