tour_avenir.gifCréé en… 1961, la 41e édition du Tour de l’avenir s’élance demain de Fort Mahon Plage, dans le nord de la France. « Petit frère » du Tour de France, cette épreuve est d’un grand intérêt puisque c’est souvent là qu’on peut découvrir les champions de demain ; cette course n’a-t-elle pas par le passé révélé nombre de champions dont Gimondi, Zoetemelk, Lemond, Fignon, Indurain, Jalabert et Armstrong ?

Réservée aux moins de 25 ans, l’épreuve organisée par la Société du Tour comporte cette année pas moins de 11 étapes, réparties en 7 étapes de plaine, un contre-la-montre individuel ainsi que 2 étapes de montagne. La parcours, long de 1520 kms, se terminera au Grand Bornand, ville étape du Tour cette année (victoire d’Armstrong après un grand numéro de Landis dans le final). Il y a donc fort à parier que comme sur le Tour, la course ne se décantera que dans les 4 derniers jours de l’épreuve. La principale difficulté de la course survient lors de l’avant-dernière étape et consiste, au kms 120 (sur 174), en l’ascension du col de la Croix de Serra (12 kms à 4,9%).

On compte 7 formations nationales au départ : l’Allemagne, l’Autriche, les Etats-Unis, la France bien sôr, le Kazakhstan, la République tchèque et la Russie. He non! pas de Canada, ce qui est un scandale étant donné l’importance de cette épreuve dans le développement des jeunes coureurs. Des athlètes comme Dominique Rollin, François Parisien, Chris Isaac auraient, il nous semble, pu apprendre beaucoup dans un tel contexte. Passons…

Parmi les équipes pros, on note Bankgiroloterij, La Boulangère, Baque, Crédit Agricole, Auber/Oktos (équipe mixte), Euskaltel, fdjeux.com, Perutnina, RAGT, Rabobank, Bodysol, Bianchi Nordic, Team HSBC, Team PH et Vlaanderen.

Il faudra surveiller, pour le général, les coureurs suivants : Sébastien Chavanel (Brioches la Boulangère), Jukka Vastaranta (Rabobank), Christophe le Mevel (Crédit Agricole) ou encore Thomas Lvkvist (Fdjeux.com). La Flamme Rouge pense que ce dernier a les meilleures chances de l’emporter, étant probablement le coureur le plus complet du plateau.

Le site web officiel est ici.

Partager