Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Le Tour de l’Alberta, nouvelle course UCI au Canada

Il semble qu’une nouvelle course cycliste UCI, de catégorie 2.1 (même catégorie que le Tour du Qatar, le Tour de Grande-Bretagne ou encore le Tour de l’Avenir), verrait le jour en 2013 en… Alberta! 

Sous la direction d’Alex Stieda, l’ex-coureur pro premier Canadien à revêtir le maillot jaune du Tour (en 1986), la course se déroulerait fin-août début-septembre, soit entre le US Pro Challenge et les GP de Québec et Montréal. Cette course comporterait 6 étapes entre Calgary et Edmonton, en passant probablement par Red Deer. Le parcours serait dévoilé en conférence de presse le 15 octobre prochain. Si la course se dirige vers Banff, il y a quelques cols qui pourraient durcir la course!

Quoi qu’il en soit, le moment choisi dans le calendrier semble très bon puisqu’il permettrait d’offrir aux coureurs européens faisant le déplacement en Amérique du Nord un beau programme de course pendant deux semaines. Voilà de quoi rentabiliser l’investissement que représente un tel déplacement.

Si la course voit bel et bien le jour, elle viendrait directement concurrencer le Tour de Beauce au chapitre du titre de course par étapes la plus importante au Canada. Par contre, sur le plan du prestige, l’histoire du Tour de Beauce place la course québécoise hors-concours!

Partager

Précédent

Dans le bus Argos-Shimano avec David Deroo

Suivant

Cool stuff!

  1. Francois Gaudreau

    Ca pourrait tres brutal pour les montees mais aussi pour le vent.

    0
    0
  2. Vincent C

    Oh wow, une étape à Edmonton… des heures de plaisir! (sic)

    0
    0
  3. Vincent C

    J’espère que ça marchera mieux qu’en Chine!

    http://www.velochrono.fr/actu/2012/le-cyclisme-chinois-ne-decolle-pas/

    0
    0
  4. Eric

    Autre sujet,
    Rollin resterait chez FDJ en 2013, quelqu’un peu confirmer???
    http://www.velo-club.net/article?sid=68981

    0
    0
  5. A.Gagnon

    Honnêtement, je serais surpris que cette course puisse être d’un intérêt réel en tant que telle. Les routes du coin son plutôt en plaines pour la plus part et pour avoir fait quelques voyages dans les rocheuses, le problème viens de la distance phénoménale entre les endroits où c’est logistiquement parlant possible de commencer et/ou finir une étape. Autrement dit: c’est presque impossible pour une course d’emprunter les quelques col et les « cols ».

    Le seul point positif de cette course, c’est quelle fait effectivement le lien entre le Us Pro Challenge et les Gp de Québec et Montréal.

    Au choix: un gros bide ou un incroyable succès, j’espère juste me tromper en pronostiquant le premier choix…

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.