Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Le Tour de l’actualité

1 – Giro di Lombardia, ou la (petite) revanche de Joaquim Rodriguez qui l’emporte comme l’an dernier, sous la pluie. Du coup, il remporte également le classement général World Tour de la saison, comme l’an dernier, un titre pour lequel, j’en suis sûr, il n’accorde que peu d’importance en comparaison au titre (et au maillot!) de champion du monde qui lui a échappé il y a 10 jours à Florence…

Alejandro Valverde termine 2e en solo et quelque chose me dit qu’il n’a pas trop cherché à revenir sur Purito dans les derniers kilomètres, comme pour s’excuser de sa bévue des Mondiaux où il n’a pas accompagné le contre de Rui Costa à 2 kms de la ligne. Une façon pour Valverde de dire à Purito « d’accord, tu avais un bon point » mais aussi « je reste aussi bon que toi, alors ne prend rien pour acquis »…

À noter sur cette « course aux feuilles mortes » la bonne tenue de Thomas Voeckler, échappé solo dans le final, mais aussi les belles 11e et 12e places d’Ivan Basso et de Thibault Pinot.

2 – Giro 2014. La présentation du parcours a eu lieu hier et c’est un nouveau Giro assez spectaculaire – mais plus humain – qui a été dévoilé. Un Giro qui demeure, comme en 2013, pour grimpeurs, question d’honorer la mémoire de Marco Pantani, dont le 10e anniversaire de sa mort aura lieu en février prochain.

Du coup, les organisateurs du Giro revisitent certains théâtres des exploits du Pirate comme Oropa ou Montecampione.

Le départ sera cependant donné de Dublin, en Irlande. En raison du long transfert vers l’Italie au jour 3, un jour de repos supplémentaire (donc trois, au lieu de deux) a été octroyé au Giro l’an prochain.

Ce qu’il faut retenir? Une dernière semaine terrible, avec des étapes certes pas trop longues, mais très difficiles: pas moins de 6 arrivées en altitude sur les 8 dernières étapes!

L’étape reine? La 16e, vers Val Martello, où les coureurs devront affronter une étape certes courte (139 kms) mais musclée avec le passage au Gavia, puis au Stelvio avant l’ascension finale vers Val Martello. Aie! On trouvera ici un intéressant reportage de l’ami Guillaume Prébois sur le Val Martello.

Et le Monte Zoncolan sera une nouvelle fois un épouvantail car situé la veille de l’arrivée de la course à Trieste. De quoi entretenir le suspense jusqu’au tout dernier moment…

Un excellent vidéo de présentation du parcours a été réalisé par les organisateurs qui, décidemment, misent sur le marketing et le packaging pour faire de leur épreuve le meilleur grand tour de la saison.

3 – Vidéo toujours. Je vous invite à découvrir ce vidéo du site La Bordure sur l’équipe de Colombie. 35 minutes de bonheur, afin de mieux comprendre le long et difficile apprentissage chez les pros… Et les Colombiens semblent inspirés par le parcours du Giro 2014!


COLOMBIA CONNECTION par Velovideo

4 – Dopage. Voici pourquoi il ne saurait être question, comme certains l’écrivent encore de temps à autre, de la légalisation du  dopage.

5 – Matos. Nouvelle gamme BH 2014. Outre le Ultralight qui est intéressant pour les grimpeurs dont je suis, on note un magnifique G6 pour les coureurs aimant envoyer du lourd…

6 – Matos toujours. Pour les grimpeurs, quelques cadres intéressants pour 2014 et qui donnent dans le light à l’extrême.

7 – Matos encore. Ringard, les cadres alu. Pas tant que ca.

Partager

Précédent

Philippe Gilbert contre… un facteur!

Suivant

Entrevue avec Yves Lefebvre, « ironrider » sur les Haute Route 2013

  1. toutouille26

    Pour l’avoir essayé cet été, je déconseille le stelvio, qui n’est pas un col mais un circuit de moto, ou des centaines de motards font la course.

    0
    0
  2. schwartz patrick

    5 et 6
    BH ne m’inspire pas et ne m’a jamais inspiré; manquent
    cruellement de séduction ces vélos!

    En ce qui concerne les vélos ultra-light, non merci!
    Tape-culs pour commencer et pour ce qui est des descentes(ex Ventoux),des routes « gros gravillon »
    du Massif Central, des pavés du « Ronde » ,pas plus…
    sur le plat çà n’apporte rien non plus; c’est de plus en plus cher et çà tient combien de temps?Et on a vite
    fait de prendre 500g en trois jours… Bon, allez,faut faire rêver et marcher le commerce,les temps sont assez durs (encore du dur!!!) …

    0
    0
  3. schwartz patrick


    Pour avoir discuté avec d’anciens possesseurs d’alu,convertis au carbone, plutôt du carbone et …
    largement! et pourtant le carbone ce n’est pas le confort absolu …

    0
    0
  4. schwartz patrick


    Vraiment sympatiques, même émouvants ces petits colombiens, on dirait des juniors ! face aux grosses pointures du peloton le contraste est saisissant! pour
    avoir été en Bolivie (juste au sud de la Colombie),il faut comprendre que c’est dur pour eux de tout laisser derrière eux et faire le « métier » de l’autre coté de l’Atlantique! et Claudio Corti doit souvent avoir l’impression d’être leur second père!

    0
    0
  5. Max

    Je suis très déçu des profils du giro depuis 3 ans, et là ça ne déroge pas à la règle. Une ribambelle de courses de côtes, seulement trois étapes de montagnes. Et encore, l’une d’entre elle n’est pas dantesque…

    Par étape de montagne, j’entends enchaînement de cols. C’est là le vrai effort du grimpeur: monter-descendre-monter le plus longtemps possible en gardant du jus pour la fin. Mais bon, c’est pas spectaculaire et pas vendeur.

    Là on fait quoi au niveau stratégie? on fait rouler ses bourrins et on écrase les pédales jusqu’à planter une mine là où il y a les plus forts pourcentages, pour gagner 3 secondes à l’arrivée. Il y a déjà la vuelta qui est sur ce format, pas la peine de pervertir le giro. C’est du vélo putain, pas du cirque!

    0
    0
  6. zut

    @ Laurent : hors sujet.

    Le futur !! : http://jet.reconinstruments.com

    0
    0
  7. mica

    j ai suivi Paris Tour quelques minutes a la télé Francaise, comme d habitude désormais un véritable peloton motorisé ouvre la voie au peloton cycliste qui profite de la moindre occasion pour prendre le sillage.Le cyclisme se dénature de plus en plus et personne ne léve le petit doigt pour dénoncer ce scandale, un de plus me direz vous. Aprés ou plutot en méme temps que le dopage les courses truquées ou achetées voici l aspiration par motos ou voitures….Décidemment le cyclisme va trés mal. Ne comptons pas sur les commentateurs TV ou les consultants pour dénoncer quoi que ce soit ils sont par trop aveuglés et couvrent tout ils font trop partie du sérail….

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.