Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Le Tour de l’actualité

Ca fait un bail que je n’ai pas couvert l’actualité cycliste, il y aurait tant à dire! Reprenons cependant avec ce qui se passe actuellement dans le vélo, quitte à revenir sur d’autres éléments des dernières semaines un peu plus tard.

1 – Vuelta: on est à mi-parcours et c’est l’occasion de faire le point, alors que les coureurs profitent d’une première journée de repos.

La grande histoire de cette Vuelta est pour le moment celle de l’Américain Chris Horner, vainqueur de deux étapes dont celle d’hier, et leader de l’épreuve avec 43 secondes de priorité sur Le Requin de Messine, Vicenzo Nibali. Horner épate par sa force en haute montagne, et plus particulièrement par sa capacité de faire les derniers kms des étapes quasiment tout en danseuse! À bientôt 42 ans, Horner fait également tomber les records de longévité et apparaît aujourd’hui comme un vainqueur possible et crédible de cette Vuelta.

Il reste cependant beaucoup d’étapes redoutables, et rien n’est donc encore joué sur la course. Mercredi, Horner perdra possiblement un peu de temps sur Nibali dans le chrono de 39 bornes où Cancellara et Martin devraient se disputer âprement la victoire, question de prendre l’ascendant psychologique sur l’autre à quelques semaines seulement des Mondiaux de Florence.

Outre Horner et Nibali, rien n’est encore perdu pour d’autres coureurs comme Valverde, qui attend son heure je pense, Rodriguez, peut-être un peu juste jusqu’ici mais qui finit généralement assez fort, Basso, surprenant, Roche, nouveau leader de SaxoBank après la faillite de Kreuziger, Moreno, lui aussi surprenant, sans oublier Thibault Pinot, apparemment retrouvé et qui ne pointe qu’à un peu plus de 3 minutes du leader. Bref, de quoi nous garantir encore pas mal de rebondissements d’ici la fin de la course, et c’est tant mieux. Il est bien possible, et en fait probable, que cette Vuelta 2013 soit bien plus passionnante que le Tour cet été, ce qui voudrait dire « pari réussi » pour les organisateurs qui osent proposer des parcours difficiles, originaux, et sans conformisme avec le passé.

2 – GP de Plouay (ou Championnat du monde des coureurs bretons!): victoire d’un revenant, Fillipo Pozzato, après son début de saison décevant en raison d’un virus (lequel? pas la moindre idée…). Ca s’est joué au sprint après que Van Avermaet ait tenté de sortir avec 3 kms à faire dans la course. Plus tôt, l’échappée matinale avait pris quelques 15 minutes au peloton, ce qui lui a valu les insultes du public massé le long du parcours. Petit carton rouge donc aux fans de vélo en Bretagne, et Steve Chainel nous propose ici son « top-5 » des meilleures insultes entendues durant la course. Pour le reste, on trouvera ici un intéressant petit vidéo d’une interview de Marc Madiot sur ce qu’est devenu le GP de Plouay depuis qu’il est passé en World Tour.

3 – Tour de l’Alberta: ca débute aujourd’hui à Edmonton par un prologue de 7.3 kilomètres. Ca sera suivi de 5 autres étapes, la plus longue faisant 175 bornes. Aucune n’est très difficile, si ce n’est la 4e étape, plus casse-pattes que les autres. La victoire ira donc aux coureurs qui voudront faire la course et prendre des risques.

L’épouvantail de la course est évidemment le slovaque Peter Sagan, en forme actuellement. Le parcours lui convient bien, il peut gagner au sprint, il grimpe bien les bosses, bref, c’est l’homme à battre.

Cadel Evans et Robert Gesink sont également présents, question d’accumuler les kms en vue de la fin de saison, Mondiaux et Lombardie surtout.

Le Canadien Ryder Hesjedal est également de la partie afin de se préparer lui aussi à quelques objectifs de fin de saison, notamment les GP de Québec et Montréal qui approchent vite maintenant. De nombreux autres Canadiens sont engagés sur la course, notamment Hugo Houle (équipe Canada), Zach Bell, Ryan Roth et l’équipe Garneau avec Mike Woods, Bruno Langlois et Pierrick Naud.

Il y a aussi des Canadiens absents de marque comme David Veilleux, François Parisien, Dominique Rollin ou encore Svein Tuft. Dans certains cas, leurs équipes ont fait l’impasse.

En tout, 6 équipes World Tour sont présentes, soit Belkin, Cannondale, Garmin-Sharp, BMC, Argos-Shimano ainsi que Orica-Green Edge.

La liste des coureurs au départ doit cependant encore être confirmée plus tard aujourd’hui.

Cyclingnews a publié ce preview assez complet de la course.

4 – Élections à la présidence de l’UCI. Bonne nouvelle, plusieurs fédérations, dont la fédération canadienne, ont écrit à Pat McQuaid pour lui demander de s’assurer que le Tribunal d’Arbitrage du Sport (TAS) valide bien sa candidature à l’élection fin septembre, question de donner les garanties qu’elle est conforme aux règles actuellement en vigueur.

Rappelons en effet que McQuaid a essuyé deux revers embarrassants au cours des dernières semaines puisque ni sa fédération nationale (irlandaise), ni la fédération suisse de cyclisme (McQuaid réside en Suisse depuis quelques années) n’ont voulu soutenir sa candidature à l’élection prochaine.

Du coup, un projet de modification des règles de l’UCI entourant la candidature au poste de président a vu le jour, apparemment à l’initiative de certaines fédérations comme celles de la Malaysie ou du Maroc. L’idée serait de permettre à un candidat d’être soutenu non pas par sa fédération nationale ou de son pays de résidence, mais bien par plusieurs fédérations, même si elles n’ont « pas rapport » avec le candidat.

De sérieux doutes existent quant à l’origine de ce projet de modification qui aurait dû venir des fédérations elles-mêmes. Or, des journalistes ont révélé des courriels de l’UCI proposant des modifications, prouvant ainsi que l’UCI elle-même est probablement mêlée à ce jeu peu démocratique…

Pourquoi McQuaid veut-il tant être président de l’UCI? J’ai acquis l’intime conviction que c’est pour empêcher des aveux complets de Lance Armstrong, qui couleraient l’UCI et enverraient probablement devant les tribunaux ses deux derniers présidents, Verbruggen et lui-même…

Wait and see donc, mais autre bonne nouvelle, Jean Pitallier, le président de la Fédération française de cyclisme, ainsi que Greg LeMond ont apporté leur soutien à Brian Cockson, qui brigue la présidence contre éventuellement McQuaid. Espérons que ca tienne et que McQuaid ne puisse se représenter!

5 – Matos. L’Eurobike 2013 a débuté depuis quelques jours en Allemagne, et on peut trouver ici des reportages sur les produits 2014. Je vous parlerai prochainement de ceux qui ont attiré mon attention tout particulièrement. Mais déjà, une première réaction à la nouvelle mode des vélos de course avec freins à disque: utile? Vraiment?

Partager

Précédent

La Flamme Rouge: 10 ans déjà!

Suivant

GP des Marbriers – Bellignies

38 Commentaires

  1. merci à la flamme rouge pour tous ces textes !

    bon, quitte à donner des cartons au public breton, de moins en moins nombreux,il faut reconnaître qu’il attend depuis longtemps maintenant qu’on lui rende son Gp et son parcours, sacrifié à la cause d’un championnat du monde insignifiant (remporté par vainsteins, la belle affaire). le cyclisme édulcoré, là aussi.

    0
    0
  2. jmax

    Vuelta toujours aussi stupéfiante. Après avoir vu il y a deux ans, Froome et Cobo monter l’Angliru au sprint, après avoir vu l’année dernière, Froome se faire dominer par trois espagnols qui plaçaient mine sur mine dans les cinq derniers kilomètres du col final, on a droit à cette année à la domination d’un coureur de 41 ans qui a déjà gagné deux étapes ainsi qu’à celle de Moreno, vainqueur également de deux étapes !
    La Vuelta est vraiment un cirque où tout est permis et j’avoue ne plus jeter qu’un œil amusé sur les résultats.

    0
    0
  3. alain39

    On repousse les limites humaines sur cette vuelta. Pensez donc Horner qui a 42 ans se découvre comme le meilleur grimpeur et gagne 2 étapes. Avant c’était à la trentaine que de sombres grégarios devenaient champions. Riis comme meilleur exemple.
    Ca explique le retour de Big Tex en 2009 qui a pu en l’espace de quelques mois de nouveau briguer un podium sur le tdf.
    Et puis l’espagne c’est quand même le top du top. Open bar de la dope avec des fins de cols au sprint. C’est un autre monde et cette année Horner a trouvé la bonne carburation. Mais attention sur la dernière semaine les espagnols lâchent les chevaux et les watts et ça fini par une victoire espagnole. A chaque fois un grand champion apparait: Cobo, Gonzalez, Caséro etc…
    C’est ça aussi la beauté de la vuelta, avec la victoire d’un toquard qui disparait l’année suivante.
    Vuelta le tour de l’éphémère.
    Et puis il y a la saga Mcquaid. Il s’accroche le bougre et ne recule devant rien. Il ne peut pas se présenter: qu’à celà ne tienne il change le réglement.
    Facile la vie et puis ce serait un tel scandale de se passer de ses services. Lui qui depuis 8 ans a tant oeuvré pour ce sport en aidant Arsmtrong et en camouflant des scandales de dopage.
    Ce n’est pas lui rendre justice que de l’empêcher de se présenter. Non une superbe défaite serait plus éloquente. Enfin remplacer la peste par le choléra c’est guère mieux. Car la vraie question est: qui est derrière Cookson. Les Russes à priori avec le Président de leur fédération qui est le proprio de l’équipe Katusha. Côté mélange des genres ça commence bien. SKY qui serait ravie de voir un anglais à la tête de l’UCI et ainsi continuer sa domination au grand bénéfice de l’internationalisation synomyme de gros sous.
    Et puis une élection où aucune des grandes nations n’a un candidat est bien évidemment un simulacre d’élection.
    Vous avez compris que me concernant le choix entre Cookson et McQuaid m’attriste car j’ai le sentiment que ce qui se trame est sans rapport avec l’assainissement de ce sport mais plutôt une lutte de mafias. Certes j’exècre celle en place mais mon petit doigt me dit que la nouvelle aura le même écho en mon fort intérieur.
    C’est la mafia blues du lecteur de LFR.
    A l’automne il n’y a pas que les feuilles mortes que l’on ramasse à la pelle.

    0
    0
  4. ferrerg

    Que penser de cet article?
    http://www.lepoint.fr/editos-du-point/anne-jeanblanc/la-belle-longevite-des-coureurs-du-tour-de-france-03-09-2013-1720488_57.php

    L’étude pécise bien que les effets à long terme de la période de dopage récente (1990-aujourd’hui) n’ont pas été mesuré puisqu’ils n’ont pas le recul nécessaire!

    0
    0
  5. A propos de Plouay, et les propos de Marc Madiot: il est vrai qu’une telle course, en Bretagne, a toujours eu son public, son ambiance et il en est de meme des kermesses belges, ces courses sont la racine du cyclisme , de sa popularite , de sa proximite avec un public local et regional. Mettre ces courses en World Tour , c’ est chercher un public TV, qui restera passif, les racines sont coupees…Je prefere une kermesse belge, un « tourniquet » en ville avec de l’ambiance, une belle bataille de regionaux « contre les autres » a Tartempion qu’un Tour de Pekin qui sera en mondovision , sans un mec au bord des routes, a part les flics.

    Avec ou sans les « barons » de l’UCI, avec ou sans dopage, la priorite absolue est de faire revivre le cyclisme sur route, qu;il ne devienne pas, comme il est en train de devenir maintenant, un sport de vieux
    (plus de 40 ans!) , de nostalgiques.

    0
    0
  6. toutouille26

    Le cyclisme sur route meurt, c’est une évidence; chez moi, il y avait le choix chaque week end, il y a 30 ans, entre 2 courses. Maintenant il n’y a plus que 5 courses dans l’année, les autres étant à 100km aller minimum, 200 km sinon; donc un énorme budget temps/ essence/ péage/ voiture.

    0
    0
  7. RonanfromBzh

    Quelques photos d’Alberto Contador de très près sur le GP Ouest-France à Plouay :

    https://www.facebook.com/media/set/?set=a.686758448018909.1073741838.100000542800869&type=1&l=2bf3506d59

    Qui arrivera à faire mieux sur les GP de Québec et Montréal?

    0
    0
  8. Nelson

    Horner presque 42 ans et leader du Vuelta, honnêtement je ne sais pas lequel me jette le plus en bas de ma chaise en fait de consécration douteuse, le Tour de Froome ou cette performance de Horner

    0
    0
  9. guillaume

    Je me contente de rebondir sur ta dernière interrogation : les freins à disque, utiles ?
    Moi je dis oui.
    Plusieurs avantages spécifiques à la route :
    1 – ils permettent de s’affranchir des piètres performance d’un freinage sur jante carbone.
    2 – ils offrent une meilleure constance en conditions dégradées (pluie notamment)
    3 – à terme, ils permettront de réaliser des jantes plus légères, puisque sans la contrainte du freinage, l’épaisseur pourra être réduite et le profil retravaillé, d’où un gain sur le poids en rotation, qui a mon avis, effacera largement le surpoids des quelques rayons supplémentaires nécessaires au bon fonctionnement d’un frein à disque.

    0
    0
  10. schwartz patrick

    pas OK Laurent
    tu parles de Horner comme d’un vainqueur crédible!
    je croyais que plus tu avançais en âge, moins bien tu
    grimpais et moins tu récupérais… Là, il gagne deux
    étapes et se retrouve en tête du classement, c’est quand même gros face aux jeunes, non ? On a beau vouloir éviter de parler dopage, il y a toujours quelque chose ou quelqu’un qui te réveille en te secouant, et bien !Et puis Horner n’a jamais rien cassé surtout jamais brillé…Il a pris la dose avant de ranger son bike au clou, en espérant ne pas se faire pincer et être obligé de rendre ses gains et puis c’est tout !!! (dixit l’ancien entraineur de Laure
    Manaudou dont le nom m’échappe…)

    pour la réélection du chef de l’UCI, bizarre que seuls
    des anglosaxons soient sur la brèche; non seulement ils dominent le cyclisme mondial sur le terrain mais en plus ils font la pluie et le beau temps au niveau
    direction de la fédération ! que font les français,les
    belges, les italiens, (les espagnols,je n’y pense même
    pas!)ou les hollandais ? je ne comprends pas, il n’y a
    même pas de contestation, d’envie , de passion, de volonté de faire bouger les choses…
    Lappartient, Madiot,Mottet au niveau des français,silence radio, pas d’ambition ?

    0
    0
  11. bigmouse

    Lucas c’est le nom de l’entraineur de manaudou ^^

    sinon je voulais aussi poster l’article sur la longévité des cyclistes! pas assez rapide

    0
    0
  12. thierry mtl

    Si la tendance se maintient, Horner se brisera un os avant d’arriver à Madrid. C’est malheureusement l’histoire de sa carrière et c’est pourquoi il n’a jamais pu gagner un grand tour.

    C’est quand même drôle de voir la gueule des espagnols quand ils voient papy monter en danseuse et prendre la fuite.

    Horner l’avait bien annoncé et il est plutôt fiable dans ses prédictions.

    Basso n’est pas en reste. Fini le pseudo-rôle de domestique.

    0
    0
  13. schwartz patrick

    merci bigmouse!
    et puis si tu n’as pas été assez rapide, c’est parce que tu n’as pas pris le bon produit !!! bon, allez,on dira que tu n’es pas un vrai puncheur …. et puis c’est tout !!!

    0
    0
  14. Sarah Vigotte

    Qu’est-il arrivé à Guillaume Boivin? Je n’ai pas trouvé de détail concernant la raison de la chute du peloton hier.

    Merci.

    0
    0
  15. Fredo

    Je ne suis donc pas le seul à me poser des questions sur le cas de PAPY HORNER.
    Ceux qui ont vu l’étape de montagne de lundi avec PAPY grimpant dans un style (le sien) aussi particulier que le style de Froome (dans le cas de PAPY il fait les presque 5 derniers km dans un col assez raide debout sans jamais s’asseoir).
    Là, je dois dire que Laurent me surprend de présenter cette performance comme quasi banale.
    Me semble quand même qu’un coureur …NON SOIGNÉ (pour employer les mots du peloton) n’avance pas ainsi passé 40 ans! Habituellement les performances régressent.
    Est-t-il donc lui aussi un CGM (cycliste génétiquement modifié) qui ne rentre pas dans le cadre habituel d’un cycliste humain dit NORMAL.

    Me revient alors les performances plus que douteuses
    d’un certain PIOTR UGRUMOV qui réalisait ses meilleurs Tours (de France dans son cas) à un âge avancé pour un cycliste.

    N’est pas POULIDOR qui veut et dans le cas de notre ami PAPY HORNER il a connu les bons soins auprès du BOSS (notre LANCE) durant plusieurs années. Me semble aussi qu’il est passé par l’équipe ASTANA qui n’est pas « piquée des vers » questions soins!

    En un mot comme en cent, il y a de quoi, sans être trop crédule ni naif, pour le moins de se poser de sérieuses questions sur les performances jusqu’ici, dans cette Vuelta, étincelantes de PAPY HORNER.

    (en passant que penser par exemple de la débauche d’efforts d’un autre PAPY quadragénaire lors de l’avant- dernière étape du dernier tour de France :Annecy-le Semnoz ou PAPY JENS VOIGT s’est démené en vain comme un cheval fougueux en écrasant les pédales comme dans ses meilleurs années…cela, dans la dernière étape de montagne , à 40 ans passé!
    Douteux mais sans doute lui aussi, malgré qu’il soit passé par les bons soins de la défunte RDA est comme le bon vin : il vieillit bien!

    0
    0
  16. X

    Combien de fois n’a-t-on ici aussi dénoncé la flagrance du dopage d’un coureur par le caractère étoile filante de sa carrière? Un exemple: Evgueni Berzin.
    Chris Horner est très probablement dopé puisque il y a très probablement dopage à tous niveaux donc parmi les meilleurs et qu’alors il serait impossible que le meilleur des meilleurs (à ce jour) ne les batte. L’argument de l’âge est surprenant, surtout quand il est accompagné de celui du style qui revient à faire un procès en sorcellerie. Son âge est remarquable, on peut en faire sujet sans automatiquement invoquer le dopage, réflexe symbole d’une grande pauvreté d’esprit qu’on trouve quand même fréquemment ici, n’en déplaise à l’auteur et aux commentateurs de l’article précédent qui se sont fait plaisir dans l’auto-congratulation.
    En passant, il est toujours désagréable de rencontrer la prétention accompagnée de l’ignorance (qui en elle-même est pourtant parfaitement avouable… mais que c’est dur!). Non, Chris Horner ne vient pas de nulle part. Personnellement, j’en faisais même un de mes favoris du Tour il y a 2 ou 3 ans avant qu’il se blesse à la fin juin; je me souviens aussi et notamment de sa grosse prestation dans la montée d’Arosa d’un Tour de Suisse il y a une quinzaine d’années. Ce gars est très costaud depuis très longtemps. Outre de nombreuses blessures (qui lui seront reprochées), qu’il ait peu couru en France l’a toujours disons desservi auprès de français très égocentrés.

    0
    0
  17. bikelarue

    @X, très bon commentaire. Il faut arrêter de toujours soupçonner toutes les performances…Nous devons continuer à croire aux valeurs que nous amènes le sport.
    La victoire de Horner était fantastique, du cyclisme de haut niveau.

    0
    0
  18. X

    Et question vélo, il y en a une qui après le Tour de Suisse et le prologue canadien d’hier, commence à se poser comme elle s’était posé à l’époque de leur jeunesse pour Sean Kelly (par suite vainqueur de la Vuelta) et Laurent Jalabert (idem): et si Peter Sagan pouvait gagner un grand Tour?

    0
    0
  19. lefacteurduvercor

    Joop Zoetemelk ou Kuiper n’étaient pas mauvais non plus à 41 ans

    0
    0
  20. delirium89

    Pour X : »Son âge est remarquable, on peut en faire sujet sans automatiquement invoquer le dopage, réflexe symbole d’une grande pauvreté d’esprit qu’on trouve quand même fréquemment ici, n’en déplaise à l’auteur et aux commentateurs de l’article précédent qui se sont fait plaisir dans l’auto-congratulation. »
    Y’a toujours un intellectuel pour venir gacher notre plaisir. Je réponds  » bien heureux les simples d’esprit car le royaume des cieux leur appartient »
    Et bon anniversaire à LFR, à Laurent et à ceux qui le lisent avec bonheur.

    0
    0
  21. Fredo

    En réponse à X

    Je te renvoie tout simplement au commentaire 10 de Patrick qui sans doute lui aussi brille par son autocongratulation et son ignorance HORNER…ienne.
    (sans doute Monsieur X avez-vous oublié de le lire) et
    sans doute est-ce aussi écrit comme vous me l’attribuez
    par un lecteur de LFR autosuffisant et ignorant?

    Quant à Jens Voigt il y a longtemps qu’on l’a statufié de son vivant et mis sur un piédestal. Mais c’est drôle me semble que parfois, ce coureur idéal tombe de son piédestal par exemple dans un passage de la course secrète, dernier livre de Tyler Hamilton.

    0
    0
  22. X

    Exact, pour l’avoir lu ici et là, Patrick S brille effectivement par son autocongratulation, et aussi par son sa prétention accompagnée d’ignorance (c’est mieux en citant sans amputer). Plus grave, il brille par son « pas de pitié » suite au décès de Philippe Gaumont, et répété et assumé, qui le classe dans les personnes pour moi nauséabondes.
    Par ailleurs, c’est bien ton commentaire n°15 qui avait fini de m’amener à la rédaction du suivant.

    0
    0
  23. thierry mtl

    Pour le 10e anniversaire, évitons les attaques personnalisées. Ca rappelle de mauvais souvenirs.

    0
    0
  24. alain39

    Qui est x? Je m’interroge car à la lecture de ses commentaires ce doit être quelqu’un de très bien informé pour traiter les autres de prétentieux ignorants. Excusez du peu et franchement pour être aussi affirmatif il me tarde de lire ses explications. Qui sait c’est peut être Horner lui même qui nous écrit. Avec Google trad tout est possible.
    Pour répondre à sa question sur le fameux Horner, je le prie d’aller consulter l’équipe et il pourra lire son palmarès oh combien effrayant. Effrayant par le vide qu’il représente. A ce rythme en 15 jours et à 42 ans il aura écrit les plus belles lignes de son palmarès. Comme Zoetmelk ou encore Poulidor? je ne crois pas.
    Je ne vais pas plus épiloguer car franchement il est évident que cette vuelta comme les précédentes est une sorte de foire aux bestiauds survitaminés. De toute façon rien que le parcours avec ses 11 arrivées au sommet est une inéptie. Le sport est sacrifié à l’autel du spectacle et les protagonistes sont les marionnettes de sponsors avides de popularité et ce avec le concours d’organisateurs et instances de contrôle cupides.
    Triste vuelta qui a perdu son âme et qui depuis des années est devenue une sorte de lot de consolation pour les dopés (surtout les espagnols) qui n’ont pas réussi leur début de saison. Une sorte de sanctuaire et donc il n’est pas étonnant de voir que son leader est un vieux briscard de 42 ans qui a roulé chez Astana et avec Arsmstrong. La vuelta le dernier grand tour vintage en mémoire des années 90.

    0
    0
  25. X pseudo pour pseudo

    Encore une étape de plaine demain à la Vuelta. Décidément, ces grands tours se répètent…

    0
    0
  26. X

    A Laurent:
    après la censure du palmarès détaillé (wiki) de Horner, vite un nouvel article pour revenir au consensus mou?

    0
    0
  27. schwartz patrick

    Merci alain 39
    autocongratulation et prétention, deux termes qui me « caractérisent » de la part de X et Fredo…
    Dans un sport qui sent la dope à plein nez, je n’ai pas peur de me tromper, surtout pas de penser et de dire franchement ce que je resens; j’ai ma manière,ce
    n’est peut-être pas la meilleure mais c’est la mienne
    et je signe toujours avec mes noms et prénoms, n’en déplaise à certains. Alors, si suite à la performance
    de Horner, on a pas le droit d’émettre directement et carrément de gros doutes quant aux performances soudaines d’un coureur de seconde voire de troisième
    zone à l’âge de 42 balais dans des circonstances étonnantes ,(la haute montagne,2 victoires d’étape et
    le général) soit, on est un naif « oui oui » haut de
    gamme,soit un idéaliste immature de vingt ans sans vécu, soit un parent proche des produits,je dirais,
    « chauffants »…
    Je n’ai pas dit « il est dopé », mais je le droit d’écrire que j’ai un sérieux doute sur ses performances, et je le maintiens
    Maintenant, s’il faut attendre chaque résultat positif des tests

    0
    0
  28. schwartz patrick

    suite 28:
    pour accuser et punir un coupable,je souhaite à mes adversaires beaucoup de patience, de tolérance,et de compréhension…
    il est vrai, qu’en France, on a souvent l’impression très désagréable que les coupables, on en fait des innocents et les innocents des coupables, le monde à
    l’envers, quoi !…

    0
    0
  29. Pierre Lacoste

    Laurent, les enfants se chicanent, ramène-les à l’ordre…

    0
    0
  30. delirium89

    Et ça recommence. C’est pas croyable. Pourquoi faut-il que des individus soient toujours prompt a juger les autres et les insulter par la même occasion. Pourquoi Mr X a tant de mépris envers les articles et les lecteurs et commentateurs de LFR.
    Tenons nous à commenter les articles mais pas à juger les gens. Mr X sachez que l’essentiel des cyclistes sont des gens modestes, souvent sujet aux insultes des speudo-intellos (comme on peut le lire sur les commentaires de sites soit disant intelligents). Le défouloir est facile sous couvert d’un speudo (souvent ridicule comme le miens d’ailleurs)Il ne s’agit pas de revendiquer l’ignorance mais simplement ne pas ne pas être juger sur nos personnalités ou nos fautes d’orthographe.
    LAURENT je ne t’en voudrais pas si tu censurais ce type systématiquement car il est systématiquement négatif

    0
    0
  31. olivade

    je ne sais pas si ces coureurs sont dopés ou pas et je ne l’affirmerais pas mais je vois qu’a 42 ans on peut etre meilleur qu’a 20 ans peut etre l’expérience si on avait laissé amstrong il aurait gagner n’est ce pas roche est au dessus de toutes ces anciennes performances je m’interroge aussi a son sujet voilà e pense que toutes personnes est en droit de se poser des questions maintenant dans dix ans on aura la réponse

    0
    0
  32. X

    Allons au fond sur le fond: censure ou pas censure?
    Pour la censure, voter -1 (pouce vers le bas)
    Contre la censure, voter +1 (pouce vers le bas).
    Et pas de pitié, comme pour Philippe Gaumont!

    0
    0
  33. @tous,
    Tout d’abord, merci à ceux qui mettent un point d’honneur à débattre correctement sur ce forum, c’est à dire sans attaques personnelles.
    Certains ont récemment usé de ces attaques personnelles, jamais nécessaires. Je suis la situation de près et je pourrai censurer sans avertissement très bientôt.
    La question: dopé ou pas, Horner?
    Tout d’abord, il convient de rappeler que les coureurs jouant les premières places des grands tours sont tous suspects, point barre: le palmares des grands tours ces 15 dernières années nous le prouve, comme les affaires de dopage qui ont presque toutes touchées des coureurs s’étant illustrés sur les grands tours, Contador étant le dernier.
    Ceci étant, doit-on nécessairement conclure que Chris Horner est dopé parce qu’il s’illustre à presque 42 ans?
    Bien sûr que non!
    Pourquoi?
    Parce que Chris Horner est une sacré pointure, et depuis très longtemps.
    Dès ses premiers pas dans le professionnalisme, en 1995, il s’est illustré en tapant régulièrement d’autres pointures de l’époque, Armstrong, Hamilton notamment (à l’époque, Hamilton n’avait pas encore « mis en route »).
    Bref, Horner, on le connait, et depuis fort longtemps: c’est un très gros moteur. Aux USA, il est très connu pour ca, son talent ne fait aucun doute chez les connaisseurs.
    Sa carrière a également été linéaire côté performances, il a toujours sorti de grosses perfs à un moment. S’il n’a pas été plus régulier encore, c’est en raison de difficultés vécues du côté extra-sportif: adaptation en Europe difficile, blessures, etc.
    Bref, je suis d’avis qu’il n’y a pas de raison de faire un procès à Chris Horner en ce moment. Attendons les calculs de puissance que diable! Horner est visiblement en grande forme, il l’avait d’ailleurs prouvé avant cette Vuelta, et son âge n’est en aucun cas un indice de dopage.
    Je vous invite donc à laisser les attaques personnelles (sous peine de censure sans avertissement) et à user de modération dans vos propos. Nous n’avons actuellement aucun élément nous permettant d’émettre des doutes sur Horner. Les calculs de puissance seront probablement les premiers éléments à nous parvenir, alors attendons.

    0
    0
  34. X

    Tu fais chier, Dieu Laurent, tu te ranges de mon côté sur le fond. Jusqu’à dénoncer toi aussi la prétention de tous ceux (Alain39, Patrick S, Jmax, Nelson, Fredo) qui affirment connaitre la carrière de Horner alors qu’ils en sont dans l’ignorance.
    Ben oui, « Chris Horner est une sacré pointure… Horner, on le connait, et depuis fort longtemps: c’est un très gros moteur. Aux USA, il est très connu pour ca, son talent ne fait aucun doute chez les connaisseurs. »
    Que de nombreux commentateurs ici ne soient pas des connaisseurs du niveau du cyclisme professionnel ne serait évidemment pas un problème… s’ils n’y joignaient des certitudes arrogantes.
    A propos des attaques personnelles, j’en vois une: la réaction au « pas de pitié » immédiatement après le décès d’un homme, un père de famille, un tonton, à l’âge de 40 ans par une crise cardiaque, au titre assumé qu’il s’était dopé. Question d’honneur!
    Censure?

    0
    0
  35. @X,
    Je ne me range du côté de personne, j’essaie simplement d’éclairer le débat avec des faits, c’est tout. Chacun a droit à son opinion bien sûr!
    Votre opinion a donc du sens bien sûr, nul besoin de la remettre en question.
    C’est plutôt dans la manière de la formuler que je porte attention. En quoi l’ajout des mots « Tu fais chier, Dieu Laurent » est-il nécessaire à la présentation de vos arguments sur Horner, qui font par ailleurs du sens?
    Je vous invite à user d’un language correct sur ce site, car je peux aussi censurer sur la forme, pas seulement sur le contenu!

    0
    0
  36. X

    « opinion », mot à la mode qui non défini et associé à « la liberté d' », « droit à » donne un cliché au nom duquel on se permet de dire n’importe quoi.
    Comme qualifier Chris Horner de « coureur de seconde voire de troisième zone ».
    On peut asséner que Cancellara est un piètre rouleur, Fränk Schleck un super-rouleur, Greipel un excellent grimpeur, faire de Usain Bolt le favori du prochain Tour de France ou Laurent Martel de la prochaine Flêche Wallonne. « Hé, c’est mon opinion, ma liberté, mon droit, le débat ».

    A part ça, je suis désolé mais ton discours sur le niveau de Horner te rangeait de mon côté (cela vaudrait-il d’en changer, ça s’est vu ici). En l’occurence, rassure-toi!

    Bon, pour revenir à l’essentiel: chiche?

    0
    0
  37. schwartz patrick

    à X,

    1. (33) je ne t’ai pas mis de pouce en bas (pas en haut
    non plus,faut pas déconner …), je n’ai aucune
    envie de te condamner,LFR n’est pas un tribunal et
    ne suis en aucun cas un bourreau mais à toi aussi
    de ne pas jouer à la victime ou à l’incompris!
    2. « tu fais chier dieu Laurent », très classe !!!
    Laurent ne mérite pas çà,un minimum de respect quand
    même!pour son travail,son engagement,sa discipline
    et son ouverture d’esprit,même si perso,je ne suis
    pas toujours ok avec lui…
    3. Je me répète, Horner fait planer des doutes et heu-
    reusement que tout le monde ne l’accepte pas ainsi
    4 Et si je l’ai qualifié de coureur de 2e ou 3e zone
    ce n’est pas une insulte,ce n’est pas un leader et
    son palmarès est vierge de résultats probants; à
    42 ans on peut s’interroger,le suspecter même, sans
    le condamner….
    5. Et pour Gaumont,je ne m’en suis pas réjoui,mais en
    aucun cas,je n’ai eu de la pitié pour lui,c’est
    tout; il y a des coureurs qui méritent plus d’at-
    tention et de respect et qui travaillent honnêtement
    dans l’ombre tout en restant modestes; on ne peut
    pas s’attaquer constamment au dopage sans condamner
    les brebis galeuses qui salissent le cyclisme.

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.