Le Tour de l’actualité

1 – @Stéphane: merci du commentaire! Pourquoi certains coureurs et pas d’autres? Parce que justement, ils ne sont pas tous dopés, contrairement à ce que tu affirmes. Et parmi la majorité (très certainement) qui le sont, je n’ai pas la science infuse pour pouvoir dire lesquels. Dans ce contexte, je me concentre sur ceux dont le dopage est avéré, soit par contrôles positifs, soit via des affaires…

Parfaitement d’accord avec toi: parfois, le milieu cycliste pro peut se comparer à une mafia. Dans ce contexte, difficile de croire qu’on va tout régler. Mon point de vue est le suivant: on peux-tu se donner une petite chance en commençant par virer les pommes pourries avérées?

Là où il y a de l’argent, il y a souvent de la magouille comme tu le dis. C’est ainsi. Cela ne justifie cependant en rien l’inaction. S’il est utopique de penser qu’un bon ménage va tout régler, on peut cependant penser que ca va améliorer les choses, surtout au chapitre de l’égalité des chances pour les coureurs qui pratiquent leur métier avec éthique. Et il y en a.

2 – Respirocytes. L’ami Guillaume (Prébois) a récemment évoqué ce nom. De quoi il s’agit? Du dopage du 21e siècle. De nanoparticules injectables dans le sang humain et qui peuvent acheminer aux cellules plus de 200 fois l’oxygène que les globules rouges sont capables de véhiculer.

Vous voyez le topo: avec de telles capacités d’oxygénation, les performances humaines seront décuplées.

L’espoir? C’est qu’avec un tel dopage, l’athlète sera si performant qu’il ne sera plus crédible, donc facilement identifiable. La « game » se jouera donc sur le dosage. Étant un corps exogène, l’identification via des contrôles sanguins devrait être aisée.

3 – Lance Armstrong. L’Américain ne collaborera finalement pas avec l’USADA afin d’assainir le sport cycliste.

Raison évoquée? L’USADA n’a d’autorité que sur une faible partie du cyclisme, étant une agence américaine. Selon Armstrong et ses avocats, seule une confession devant une commission internationale aurait une portée efficace.

Je dois dire que l’argument se tient. Le problème, c’est qu’on ne peut faire confiance à l’UCI pour établir une pareille commission. L’espoir est donc dans cette commission « Vérité et Réconciliation » actuellement en négociation et qui impliquerait l’USADA certes, mais aussi l’AMA. Tout n’est pas perdu et les récents propos d’Armstrong laissent croire que lorsqu’il déballera vraiment, il veut s’assurer qu’il ne sera pas le seul à morfler.

4 – Tour d’Algarve. Victoire finale de Tony Martin, un coureur discret mais une des grosses pointures du peloton selon moi. Il s’est imposé au général en écrasant le dernier chrono, reléguant le 2e, son équipier polonais Kwiatkowski, à plus de une minute, excusez un peu. Attention à Tony Martin sur les Flandriennes, ca pourrait faire du dégât.

5 – Valverde. Début de saison en fanfare puisque l’Espagnol a atomisé sur la Ruta Del Sol. Au total, il signe 4 victoires en… 7 jours de course! À noter la 2e place du Belge Van Den Broeck, la 6e de Jakob Fuglsang et la 9e du récidiviste Davide Rebellin, chez CCC Polsat.

6 – Omloop Het Nieuwsblad. Première Classique de la saison 2013, et c’est ce week-end (samedi) en Belgique. Des monts (12), des secteurs pavés, des petites routes, du vent, peut-être du mauvais temps, tout le cyclisme quoi et j’ai déjà hâte! Parmi les favoris, le vainqueur de l’an dernier, Sep Vanmaercke. Le 2e en 2012, Tom Boonen, ne devrait pas être dans le coup samedi, même s’il sera présent, ses ennuis santé étant encore trop récents pour être au top. Parmi les autres coureurs à surveiller, Dekengolb, Westra, Hushovd, Van Avermaet, Roelandts, Boasson Hagen, Flecha et surtout Pozzato. Philippe Gilbert fait par ailleurs l’impasse. PezCycling nous propose un beau petit reportage pour se rappeler quelques uns des moments forts de la course ces dernières saisonsCyclingNews nous propose de son côté un photo-reportage de la reconnaissance faite par les coureurs cette semaine. Pour suivre la course en stream sur Internet, le mieux sera probablement le site CyclingFans.com.

7 – Louis Garneau, souliers Course 2LS. Laçage Boa (2), semelle carbone bien sûr, semelles intérieures interchangeables, demi-pointures disponibles, poids parmi les plus faible du marché, choix de coloris (blanc ou noir), du vraiment beau matos selon moi! Définitivement parmi les chaussures cyclistes les plus intéressantes en 2013. J’aime beaucoup.

8 – Pool de cyclisme La Flamme Rouge. La décision est prise, moratoire d’un an question de faire passer le petit jeu en ligne, ce qui sera une grande amélioration, les délais dans les mises à jour étant inacceptable pour moi. Mon ami Luc et moi travaillerons à ce projet en 2013, testeront l’interface pour une mise en ligne espérons dès le début de l’an prochain.

22 Commentaires

  • BP
    Soumis le 21 février 2013 à 12:36 | Permalien

    Avec ta façon de le dire, Laurent, il y a quand même un problème de commentaires récurrents colportant toujours les mêmes erreurs et ramenant systématiquement les échanges vers le bas.

    Attention aux formules du type « le truc du XXIème siècle », ici « le dopage du XXIème siècle »; tentation du chronocentrisme. Le XXIème siècle est encore long, et il va s’en passer des choses qu’on ne soupçonne même pas.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -3 (from 11 votes)
  • ipition
    Soumis le 21 février 2013 à 3:38 | Permalien

    chez Garneau c’est vraiment les casques qui sont hideux.

    Une pensée pour les coureurs d’europcar qui sont obligés de porter pareil couvre-chef.

    dur d’être pro.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 14 votes)
  • legafmm
    Soumis le 21 février 2013 à 6:06 | Permalien

    Tony Martin n’a jamais fait les flandriennes, ce n’est pas sa came.

    Il préfère les courses par étapes, algarve / paris-nice / pays basque.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Dan Simard
    Soumis le 21 février 2013 à 8:19 | Permalien

    Evidemment que le pool vous demande beaucoup de temps à gérer. Dommage qu’il n’y en aura pas cette année. Ce jeu me permettait de découvrir de nouveaux coureurs et m’incitait davantage à suivre certaine course.

    Yé pas trop tard pour reconsiderer tsé? 🙂

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  • Zboy
    Soumis le 21 février 2013 à 8:23 | Permalien

    La chance au peloton. Depuis Festina que ça n’arrête plus.

    Avant, je pense que l’omerta avait tout caché ou presque.

    Sinon expliquez moi le moteur Indurain.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 4 votes)
  • EricL
    Soumis le 21 février 2013 à 8:35 | Permalien

    les performances humaines seront décuplées:

    Il n’y a quand même pas que l’oxygène qui compte. Il y a aussi le carburant-glycogène dont les réserves restent limitées. En admettant qu’on double la consommation d’o2 et que le reste suive, le coureur va se mettre à brûler 2000 à 2500 kcal/h de sucre (500 à 600 grs de sucre) qu’il va lui falloir réabsorber et assimiler rapidement s’il veut arriver à la ligne d’arrivée.
    Allez tiens, pourquoi pas lui injecter des sucrocytes, ces futures nano particules qui pourront stocker 1 kg de glycogène et le délivrer direct sur le lieu de consommation?
    Évidemment, pour supporter la contrainte mécanique, ces coureurs devront avoir des tendons en kevlar. Avec tout ça, ils devraient pouvoir boucler les étapes de montagnes à 60 km/h de moyenne.
    Ahh, mais zut, j’ai oublié un truc: comment faire pour que les fibres musculaires ne se déchirent pas? Bah, on va trouver, j’en suis sûr…

    Si ça se trouve, le maillon faible, bientôt, ça va devenir la chaîne du vélo 🙂

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +11 (from 15 votes)
  • BP
    Soumis le 21 février 2013 à 10:45 | Permalien

    Exercice: si la puissance est multipliée par 10 (et rien ne « casse »), par combien est multipliée la vitesse (sur le plat, sans vent)?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 4 votes)
  • frederic gobeil
    Soumis le 21 février 2013 à 10:46 | Permalien

    Les casques Louis Garneau ne sont pas ideux. Pas du tout d’accord avec le commentaire de ipition (un nom comme ça c’est ideux…).
    La beauté est une affaire de goût.
    Il faut les porter pour se rendre compte qu’ils sont très très confortable et très bien ventilés. Portez attention au modèle Quartz en particulier. Pourquoi parler contre un produit québécois iquivalent sinon meileur que les grandes marques

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 6 votes)
  • mormi6
    Soumis le 21 février 2013 à 12:49 | Permalien

    Respirocytes:

    Vu l’état actuel d’avancement de cette recherche, il ya des chance que les applications pratiques des respirocytes soient administrées par le docteur McCoy, quand Star-Trek deviendra réel…
    Gardons notre stress pour plus tard 😉

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • Cyclick
    Soumis le 21 février 2013 à 2:25 | Permalien

    Il était question d’Indurain ci-haut. Dites-moi, l’Espagnol, il n’a jamais été pris la main dans le sac? Attention, je ne dis PAS qu’assurément il se dopait, mais je veux juste savoir s’il y a pas dejà eu des « histoires de dopage », avérées ou non, le concernant…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 2 votes)
  • bonaventure
    Soumis le 21 février 2013 à 8:43 | Permalien

    @Ipition, confirmation les casques Garneau d’Europcar sont vraiment, mais vraiment objectivement moches..

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 3 votes)
  • EricL
    Soumis le 22 février 2013 à 4:56 | Permalien

    Réponse à l’exercice de BP:

    Si par sans vent, tu veux dire « dans le vide », par exemple sur la lune (mais ça me paraît compliqué de pédaler avec une combinaison de cosmonaute, donc c’est juste pour l’hypothèse), alors la vitesse subira une accélération constante.

    Si par sans vent, tu veux dire contre une masse d’air que tu traverses à la dite vitesse, alors l’augmentation de vitesse n’est pas un facteur linéaire, il dépend de la vitesse initiale. Plus on vite, plus il faut de puissance supplémentaire pour doubler cette vitesse.. Exemples:
    Si je pars de 10km/h à 15w, je roulerais à 31 km/h à 150w, 3,1 fois plus vite.
    si je pars de 30 km/h à 140w, je roulerais à 70 km/h à 1400w, 2,3 fois plus vite.
    Je ne vous fais pas grace de la vitesse à 14 000w (qui sait, avec les trucocytes): 154 km/h, 2,1 fois plus vite.

    N’importe quoi ce commentaire 🙂

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • BP
    Soumis le 22 février 2013 à 7:01 | Permalien

    Je n’entendais pas dans le vide où, par accélération contante, tu veux dire vitesse proportionnelle à la puissance. Ce qui est exact. Puissance décuplée, vitesse décuplée, le facteur résistant qui est les frottements mécaniques étant (en première approximation du moins, assez jute) proportionnels à la vitesse.

    Je ne sais quel modèle mathématique tu as pris pour tes exemples. Toujours en première approximation à peu près valable à ces vitesses et sur le plat, on considère valide le modèle « vitesse proportionnelle à la racine cubique de la puissance » ou, c’est équivalent, « puissance proportionnel au cube de la vitesse ».
    Ainsi, une vitesse passant de 10 à 31 km/h demande une puissance multipliée par le cube de 31/10, soit environ 30. Si la puissance pour rouler à 10 km/h est de 15 W (ça dépend du gabarit, de la position et du matériel), elle sera de 450 pour rouler à 31 km/h.
    De même, une vitesse passant de 30 à 70 km demandera une puissance multipliée par 12,7, donc passant à 1780 si elle était de 140 W à 30 km/h.
    ON NE TROUVE PAS LES MEMES RESULTATS. Quel est ton modèle?
    Pour revenir à l’exercice.
    La réponse ne dépend pas de la vitesse intiale (à des valeurs « cycliste »). A puissance multipliée par 10 (décuplée), la vitesse est multipliée par la racine cubique de 10, soit environ 2,15. Depuis 45 km/h, elle passerait à 97 km/h. Plus vite que Cancellara lors de son surpuissant demarrage à la Speedy Gonzalez de Paris – Roubaix.

    AUTRE EXERCICE.
    Avec une puissance décuplée, feu Marco Pantani aurait-il été capable de grimper une côte au pourcentage à 3 chiffres en restant sur le vélo?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 2 votes)
  • EricL
    Soumis le 25 février 2013 à 10:32 | Permalien

    Je te l’avoue, j’ai pas fait les calculs moi même, j’avais pas les formules en tête, j’ai utilisé un calculateur tout fait et j’ai pas vérifié.

    Vérification donc:
    Résistance de l’air R = 1/2 . MasseVolumiqueAir . SCx . V.V
    La résistance de l’air évolue selon le carré de la vitesse (autres facteurs constants qu’on peut éliminer tant qu’on ne s’intéresse qu’à la proportion).
    La puissance (R . V) évolue bien selon le cube de la vitesse.
    Je suis donc d’accord avec tes chiffres. Théoriquement, ils sont juste. Mais bon, de nous deux, c’est toi le prof de maths et moi l’élève, j’ai le droit de me tromper 🙂
    Ceci dit, ça m’a intrigué et j’ai cherché plus de détail. En fait, la puissance de 15w à 10 km/h se décompose en à peu près 10w de résistances mécaniques, et seulement 4w de résistance contre l’air. A 30 km/h, 30w mécaniques et 120w contre l’air. Valeurs approximatives, mais qui expliquent les différences.

    Je tente une réponse pour ton autre exercice:
    Une pente à 100%, ce n’est jamais que 45°. C’est la pente moyenne d’un escalier. Même avec une puissance humaine, il est possible de monter une telle pente, bien que la vitesse risque d’être inférieure à 1 km/h, avec un développement de moins de 20 cms. S’il est bon équilibriste, il pourra le faire « en restant sur le vélo ».

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • schwartz patrick
    Soumis le 25 février 2013 à 12:23 | Permalien

    Moi j’aime bien la confrontation entre les deux ingénieurs médico-technico-mécanico-philosophes, EricL et BP !!!
    c’est la guerre des étoiles avec pleins de chiffres, de lettres, de poésie médicale, de formules…
    Prix nobel de vélo, çà le fait ?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • schwartz patrick
    Soumis le 25 février 2013 à 1:38 | Permalien

    ah ouais Eric L,
    tu m’as fait bien marrer avec ton maillon faible, je rajouterais qu’au démarrage, la quantité de gomme …
    Transmissions et pneumatiques va falloir « zyeuter » dans le coin des moto GP et de la formule 1 !!!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • BP
    Soumis le 26 février 2013 à 2:03 | Permalien

    Il te faudra sélectionner très partialement le jury pour obtenir un tel vote, Patrick.
    EricL.
    Pas tombé dans le piège, et tu l’as remarqué (qu’il y avait piège volontaire), qui aurait consisté à dire qu’une pente de 100% est verticale.
    Pente = adjacent / opposé et non hypoténuse / opposé, bien qu’on fasse l’approximation de prendre le deuxième rapport sur le vélo, avec une erreur faible pour un calcul plus simple.
    Vrai qu’à une vitesse de 10 km/h, la résistance de l’air entre peu en jeu (négligeable devant les frottements mécaniques). L’exemple n’était pas très « cycliste », le mieux est de partir de 30 km/h qui est une vitesse cycliste de base intéressante (nous sommes sur le plat sans vent). Alors, le modèle vitesse proportionnelle à la racine cubique de la puissance est adéquat.
    Ainsi donc un gain de puissance de 10% (quelques séances d’EPIC par exemple, pour une condition physique initiale pas bonne) fera gagner à Laurent 10% de sa vitesse en montée (disons plus de 7%), de 18 à 19,8 km/h, par exemple. Sur le plat, elle ne gagnera que 3%, par exemple de 38 à 39,1 km/h.
    Sur une heure d’effort à ces vitesses, combien de temps un gain de puissance lui fera-t-il gagner en côte? Sur le plat?
    Le prof a aussi le droit de se tromper, il n’a pas celui de le cacher. Son objectif (pour un élève donné): se rendre inutile.

    prof

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -1 (from 1 vote)
  • EricL
    Soumis le 26 février 2013 à 4:23 | Permalien

    Sur une heure d’effort à ces vitesses, en côte ou sur le plat, l’effort durera exactement une heure. Il ne gagnera donc pas la moindre seconde à aller plus vite 🙂
    C’était ma minute philosophique pour Patrick S.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • le facteur du vercor
    Soumis le 26 février 2013 à 6:31 | Permalien

    BP tu ne peux plus martyriser tes pov’z’ élèves de seconde-terminale alors c’est sur nous que tu t’acharnes

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • BP
    Soumis le 26 février 2013 à 12:06 | Permalien

    On n’est jamais débarrassé des tyrans!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 2 votes)
  • schwartz patrick
    Soumis le 26 février 2013 à 12:39 | Permalien

    @ EricL et BP (ni de la mauvaise herbe d’ailleurs…20)
    Eh les mecs! vous marchez à quoi ?, au Nutella ? il y a
    tellement de magnésium dans le Nutella?, au « Coca cola » ? il y a tellement de coke dans le coca ? on sait
    Laurent drogué au Gewurtz et au pantani(çà c’est de l’ironie), mais quand même !!!, l’eau minérale, en tous
    cas n’est jamais citée dans vos propos … Il est vrai
    vous parlez de physique, pas de gastronomie, heureusement peut-être …

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • EricL
    Soumis le 27 février 2013 à 3:59 | Permalien

    Ben alors professeur, pas de commentaire à ma dernière réponse?

    @Patrick: oui, au nutella, et à la crème de marron.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)

Soumettre un commentaire

Pas d'accord? Une précision à ajouter? Une erreur à signaler?

Contribuez vous-aussi au succès de La Flamme Rouge en laissant un commentaire constructif: vos commentaires sont très importants pour moi! Depuis 2003, ils ont contribué significativement à enrichir et à dynamiser ce site.

Régulièrement dès avril 2013, La Flamme Rouge publiera sur sa page principale un commentaire s'étant distingué des autres soit par son originalité, son apport au débat, sa critique constructive, son humour ou encore sa pertinence.

Vos commentaires engagent cependant votre responsabilité. Ayez s'il vous plait la courtoisie de signer votre commentaire de votre nom (La Flamme Rouge s'engage par ailleurs à préserver la confidentialité de votre adresse courriel). En tout temps, soyez pertinent et concis par rapport au sujet traité par l'auteur de ce site, et usez toujours d'un langage décent, poli et respectueux d'autrui.

L'auteur de ce site se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, de mauvais goût, diffamatoires, irrespectueux envers autrui, portant atteinte à l'intégrité d'une personne ou encore haineux.

Les champs requis sont marqués par *

*
*

Fouillez nos archives!