Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Le Tour de l’actualité

Beaucoup de nouvelles à commenter dans le monde du cyclisme!

1 – Giro d’Italia. On entre dans la dernière semaine, où se concentrent les difficultés. Il faut retenir qu’il reste 4 étapes clef: celle vers Cortina d’Ampezzo mercredi, puis les 3 dernières: Alpe di Pampeago, Stelvio et le dernier clm dans les rues de Milan. Celle du Stelvio sera évidemment le juge de paix de ce Giro, car très longue (218 kms) et très difficile. Pour découvrir un peu plus le mythique Stelvio, c’est ici.

Pour le général, rien n’est joué à mon avis, c’est à dire que personne n’a encore gagné ce Giro. Rodriguez est fort, mais il reste encore beaucoup de difficultés et il pourrait être isolé. Hesjedal est très bien placé, deuxième à 30 secondes. Je pense qu’il a le coffre pour avoir une bonne troisième semaine, mais j’ai peur que les deux grandes étapes de montagne vers Alpe di Pampeago et surtout vers le Stelvio soient un peu trop dures pour lui… À ne pas manquer, cette entrevue avec lui.

Basso, Tiralongo, Kreuziger et Scarponi sont également bien placés en embuscade, environ 1min30 derrière Rodriguez. Ils pourraient s’associer pour combler l’écart, et ils disposent tous de bonnes équipes (Liguigas, Lampre et  Astana) pour faire le travail. Basso semble adopter comme tactique le « slow but steady wins the race« .

Bref, c’est encore très ouvert et bien malin qui peut prédire qui sera en rose dimanche prochain à Milan!

On peut par ailleurs découvrir comment est difficile une épreuve de trois semaines à ce niveau en suivant les chroniques d’Arnaud Demare de la FdJ. Demare est le champion du monde U23 en titre, rappelons-le, et découvre cette année le milieu pro.

2 – Tour de Californie. Victoire finale de Robert Gesink qui aura finalement mis tout le monde d’accord en une seule étape, celle du Mont Baldy, juge de paix de cette épreuve. Pour Gesink, cette victoire est importante puisqu’elle le remet en selle après une saison 2011 en demi-teinte. Je pense que ce coureur peut réaliser de grandes choses et espérons que cette victoire lui aura fait franchir un cap dans sa préparation pour le Tour de France.

L’autre grande star de ce Tour de Californie est sans conteste Peter Sagan, vainqueur de… 5 étapes, excusez un peu! Il vient définitivement d’entrer dans une nouvelle dimension à l’échelle internationale.

3 – Victoire de Clara Hughes dans le chrono de Gatineau, cette épreuve UCI disputée ce week-end chez moi. Hughes avouait que ce chrono marquait le véritable début de sa saison et de sa préparation finale en vue des JO de Londres. Elle était impressionnante sur le parcours, allant visiblement plus vite que toutes les autres. La foule était également derrière elle plus que derrière n’importe quelle autre coureuse.

Les organisateurs peuvent également se réjouir du succès de l’événement dans son ensemble qui a bénéficié d’une météo absolument parfaite durant les trois jours. La foule était plus nombreuse, les participants au GranFondo (qu’il faut absolument découvrir!) aussi, bref, on sent cette épreuve sur une pente ascendante et cela fait plaisir!

Seul petit carton rouge, celui adressé à la FQSC pour avoir interdit à une équipe locale comme la nôtre l’inscription au GP de l’Outaouais du samedi, course sénior 1-2. Il y avait pourtant plusieurs Maîtres B dans la course… Nous avons cependant respecté les règles et ne nous sommes pas présentés à l’inscription avant la course. D’autres auront osé… et le choix fut apparemment payant.

4 – De toute évidence, le torchon brule entre Johan Bruyneel et les frères Schleck. Bruyneel n’a pas digéré l’abandon de Franck au Giro. Et il a bien raison: je vois mal ce qui peut justifier cet abandon. Schleck a certes été au tapis, mais la blessure, à l’épaule semble-t-il, apparaissait mineure. Qui plus est, Schleck était en condition acceptable, étant très souvent resté dans le groupe sélect devant. Si une victoire était peut-être difficile, une place dans les 5 premiers à Milan était jouable.

Bruyneel, comme d’autres, soupçonnent que cet abandon vise à s’épargner en vue du Tour afin de bien pouvoir épauler son frère Andy. Franck aurait ainsi abandonné pour pouvoir aller rejoindre son frère en « préparation » pour le Tour.

Chose certaine, il est légitime de penser que l’abandon de Franck est peu professionnel…

Il ne fait aucun doute pour moi que Bruyneel a accepté, en début d’année, le défi de diriger les deux frères Schleck sachant que ça ne serait pas facile. Je suis convaincu que Bruyneel savait que les deux frères n’aiment pas se faire dire quoi et comment faire: Kim Anderson l’an dernier chez Leopard n’était visiblement pas le véritable directeur sportif de l’équipe! Les Schleck ont pourtant besoin d’un encadrement solide, faisant beaucoup de grossières erreurs tactiques dans les moments-clef de leurs objectifs. Bruyneel visait de les « casser » cette année, et ça se complique.

Si j’étais Johan Bruyneel, j’aurai déjà annoncé à Franck qu’il ne serait pas au départ du Tour!

5 – La société ASO, organisatrice du Tour de France, vient d’être condamnée à payer 115 00o euros en dommages et intérêts à M. Gérard Porte, abusivement licencié en 2010 de son rôle de médecin-chef du Tour. La nouvelle avait créé la surprise générale à l’époque et s’inscrivait dans un « grand ménage » effectué par les nouveaux dirigeants d’ASO.

Je suis certain que M. Porte est le premier désolé de toute cette histoire.

Partager

Précédent

Riesling et GranFondo Gatineau

Suivant

L’UCI World Cycling Tour au Québec dès l’an prochain?

  1. alain39

    un giro un peu mou au niveau des cadors.
    On voit que tout le monde attend la dernière semaine.
    Je suis étonné par les performances de Rodriguez qui lâche tout le monde à chaque arrivée au sommet.
    Il prend environ 15 secondes au km et ce sur des efforts très brefs.
    Hesjedal fait un beau giro mais il semble juste en montagne. Il n’arrive pas à encaisser les dernières accélérations. Pas bon signe.
    Basso gère sur le long terme tout comme Scarponi.
    Scarponi risque d’être un peu seul face a des Liquigas et des Astana très incisifs.
    Kreuziger semble un peu douter de sa forme mais occupe les devants. Paralèllement Astana est tès forte et continue sur sa lancée des ardennaises sans pour autant avoir un leader très clair dans sa stratégie.
    Les Liquigas roulent pour cadenasser la course avec un Basso occupant les premières places du peloton alors qu’Astana semble rouler sans objectif clair pour le général.
    Cunego et Pozzovivio marquent le pas et pour eux les chances de podium sont évanouies. Intéressant de voir que Cunego ne retrouvera jamais son niveau de 2004. Pire au fil des années il semble avoir perdu ses qualités intrinsèques. Il grimpe moins bien et surtout n’a plus son explosivité. Il n’arrive même pas à gagner une étape. Une belle décadence et on peut s’interroger sur cette année 2004.
    Enfin le feuilleton Schleck. Cette fois c’est Franck qui fait des siennes. Venu de force sur ce giro il en sort par la petite porte tout en ayant pu constater qu’il est en forme. Très clairement il veut faire le tdf et se moque de Bruyneel. Les temps changent pour Bruyneel qui est passé de grand manitou à simple employé des Schlecks.
    Le mois de juillet va nous dire qui a raison. Personnellement je pense que c’était une erreur de lui imposer à la dernière minute le giro car seul le tdf le fait rêver.
    Bruyneel a manqué de psychologie et puis il a oublié que les Schlecks ne l’ont pas attendu pour être des champions. Pas comme un certain texan qui avant lui n’avait pas gagné une seule course par étape. Armstrong lui devait beaucoup alors que c’est plutôt lui qui est débiteur envers les Schlecks.

    Reste que l’étape du Stelvio va être dantesque et c’est là que va se jouer le giro.
    Il me tarde d’y assister et c’est là que Basso doit porter son attaque s’il veut gagner. Une montée longue qui lui convient. Un exploit à la Hinault 1980.

    0
    0
  2. thierry mtl

    Alain : Frank Schleck est champion de quoi ? du Luxembourg ? De la plaignardise (descente trop rapide, piste trop sale, collègues abrutis…) ?
    Vrai que Frank n’a que le Tour en tête et c’est pourquoi il a un si maigre palmares malgré son talent. Dans cette confrontation, Bruyneel a moins à perdre que les Schreck. Les années passent plus vite pour les coureurs que pour les directeurs. Bruyneel dirigera des coureurs plus sérieux l’année prochaine. N’oublions pas que Riis en avait aussi marre des deux frangins. Si les Schlick Schlack avaient la tête dure du Texan, ils auraient pas mal plus de victoire aujourd’hui.

    p.s.: se pourrait-il que Frank n’avait pas prévu de ravitaillement en Italie en mai, d’où la certitude de ne pas pouvoir suivre cette semaine.

    p.s.s : Tiralongo le gregario (encore Astana) est devenu un top gun ???

    0
    0
  3. schwartz patrick

    ok avec thierry mtl
    en ce qui me concerne, je n’aime définitivement pas les frangins pas plus que Bruynel; ils se la « pètent grave » comme dirait l’autre, surmédiatisés,surpayés,
    parmi les plus riches du peloton, pour quels résultats
    !ils n’aiment pas non plus vraiment les classiques,les
    pavés,le froid,la pluie,le vent, le contre la montre,
    rouler en peloton … rester au chaud dans le paquet,sucer les roues hyperprotégés par l’équipe et
    participer aux courses « sur mesures » ,se cocher une
    étape,voire deux, pas trop,sans risques; rien à voir avec des Gilbert,Nibali,Voeckler,Chavanel,Boassen Hagen,Flecha,Sagan,Boonen qui font le métier avec enthousiasme et panache!
    Par contre,mention très bien pour ,le mental de Demare,
    même si je n’apprécie pas le fait qu’il participe au
    Giro, aussi jeune sur une course aussi dure,la 1ere
    année pro… Il pourrait participer à quelques courses
    d’une semaine même relevées en soignant bien la récup.
    Les frères Madiot, trop heureux de montrer leur « pépite » veulent l’accomoder à toutes les sauces!
    je pensais qu’ils voulaient préserver les jeunes pas les cramer, il a pourtant le temps d’apprendre mais eux
    ont déjà peur de le perdre, alors on le montre notre phénomène ! pour moi,mauvais calcul, mais bon, j’espère vraiment avoir tort …parce qu’il est vraiment sympa ce p’tit gars ,qu’il va vraiment vite et que j’aimerais le voir sur les classiques et beaucoup moins sur la foire du tour …

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.