Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Le Tour de l’actualité

Après quelques jours de vacances, retour au service normal sur La Flamme Rouge.

1 – Tour de France 2012. La société organisatrice, ASO, a commis un impair il y a quelques jours en publiant par erreur sur son site le parcours 2012 de l'épreuve qui devait être rendu public seulement le 19 octobre prochain. L'erreur a vite été repérée et retirée du site, mais les 45 minutes écoulées ont laissé à de nombreux internautes le temps de profiter de cette bévue.

Rappelons que le départ aura lieu de Liège en Belgique le samedi 30 juin.

On a donc appris récemment que le Tour 2012 comportera un prologue, deux contre-la-montre individuels (Arc-et-Senans-Besançon sur 38 kms et Bonneval-Chartres sur 52 kms), pas moins de 14 étapes "en ligne" (dont 4 au parcours accidenté) et seulement 4 étapes de montagne, deux dans les Alpes, deux dans les Pyrénées. Pas de contre-la-montre par équipe, pas de contre-la-montre en côte, pas de grand classique.

Bref, un Tour de France risqué, surtout dans la mesure où le Tour 2011 nous a montré que les meilleurs coureurs se tiennent désormais dans un mouchoir de poche et qu'en conséquence, ils calculent leur effort au plus juste: les neuf premiers jours de course pourraient être ennuyants si une équipe décide de cadenasser la course pour défendre son homme en jaune, un jaune acquis lors du prologue (la chance de Tony Martin?). Seule la montée de la Planche des Belles Filles pourrait créer une occasion de faire une première différence durant cette première semaine de course.  

Pour en savoir plus, ne pas manquer l'excellent site de Thomas Vergouwen qui, chaque année, reprend son minutieux travail de fin limier pour élaborer ce que pourrait être le parcours du prochain Tour. Son analyse des transferts prévus sur le Tour 2012 est très intéressante puisque ces transferts pourraient être très nombreux (1850 kms à parcourir à ce chapitre!!!).

2 – En marge du Tour 2012, deux Étapes du Tour Mondovélo seront de nouveau au programme des grands rendez-vous cyclosportifs l'an prochain. Toujours selon l'excellent Thomas Vergouwen, le premier épisode se déroulerait entre Albertville et La Toussuire le mardi 10 juillet sur une distance de 140 bornes. Deux possibilités sont évoquées pour le deuxième épisode, soit Bagnères-de-Luchon – Peyragudes le dimanche 15 ou Pau – Bagnères-de-Luchon le lundi 16, avec une probabilité accrue que ce soit la première hypothèse, pour 144 kms. On en saura plus le 19 octobre prochain !  

3 – Confirmé, Cavendish chez Sky, avec Bernhard Eisel. Si les sprints de 2012 sont à l'image de celui des récents Mondiaux, l'équipe Sky va faire un malheur l'an prochain !

4 – Ricardo Ricco: ce type est une vraie farce. Voilà qu'il confesse la transfusion sanguine pour expliquer son hospitalisation d'urgence il y a quelques mois, mais seulement pour une injection de fer, sur prescription. L'art d'arranger la situation pour tenir compte, un peu du moins, de l'évidence même. 

Sacrément dangereux, une injection de fer !

5 – Excellente nouvelle pour le cycliste pro canadien Christian Meier qui sera de la formation australienne GreenEdge en 2012, peut-être un peu grâce à Svein Tuft, qui a signé son contrat depuis quelques semaines déjà dans cette formation? 

Chose certaine, la situation des coureurs pros canadiens en 2012 se clarifie: Veilleux chez Europcar, Rollin à la FDJ, Tuft et Meier chez GreenEdge, Hesjedal chez Garmin (récente interview ici), reste plus qu'à attendre l'annonce de Mike Barry qui ne sera pas chez SpiderTech mais bien ailleurs. Wait and see.

6 – Paris-Tours, quand même: victoire de Greg Van Avermaet chez BMC, une équipe qui sera probablement la meilleure équipe mondiale en 2012 avec l'arrivée de Philippe Gilbert et Thor Hushovd, en plus d'avoir dans ses rangs Cadel Evans. L'homme en forme en ce moment, Marco Marcato chez Vacansoleil, termine 2e, battu dans un sprint à deux par le coureur belge. L'absence de Cavendish a visiblement donné des idées aux baroudeurs dans le final ! 

Le vidéo des derniers kms est ici

Partager

Précédent

Le Tour de l’actualité

Suivant

Quel est le Tour parfait ?

  1. dans le 1000

    Il y avait bien longtemps que nous n’avions pas vue ce type de parcours sur le Tour de France. Un vrai contre-la-montre juste avant la montagne changera énormément la donne et forcera certaines équipes à établire des stratégies très agressives dans les huits premiers jours pour espérer rester dans le cou.

    Les frères Schleck seront largement défavorisés par cette configuration. Cadel Evans et plusieurs autres pourront déjà prendre au moins deux minutes sur ceux-ci lors du premier CLM et au moins trois ou quatre de plus sur celui de 52 bornes. Ce ne sera donc pas un tour pour les grimpeurs.

    Cependant, je verrais bien un costaud l’emporter. Selon moi, cet un parcours parfait pour rouleurs/grimpeurs tels que Wiggins, Sanchez, Alberto, Cadel et certains autres que j’oublis surement!

    Pour Cavendish chez Sky, ma réaction est mitigée. J’aime bien cette équipe pour leurs très nombreux baroudeurs capable de mettre le spectacle en marche; Froome, Flecha, Gerrans, Hunt, Knees, Uran, Geraint..
    Cependant,j’ai bien peur que l’ajout de Cavendish vienne complètement changer la dynamique et la phylosophie de cette équipe. Qu’on se comprenne, il faudra que ce soit tout pour Cavendish si cette équipe souhaite capitaliser de cette manière.

    Constat, que restera t’il pour Boasson Hagen? Sur neuf coureurs, combien y en aura t’il qui seront retenus pour emmener le sprint? Les équipiers auront-ils à la fois la force de contrôler la course, d’emmener les sprints pour Cav et de supporter Wiggins en montagne?

    Les dirigeants de l’équipe auront sans doute de grosses décisions à prendre…

    0
    0
  2. Zardoz

    Pour les chronos, je préférais la formule de ces toutes dernières années. Celle-ci est trop pénalisante pour les grimpeurs. Du temps d’Armstrong, on voyait certains coureurs faire jeu égal avec le Ricain tout au long des étapes de montagne, mais se retrouver finalement entre 6 et 10 minutes au général à cause des 100 bornes de chrono individuel (sans parler des 70 bornes de chrono par équipes, une catastrophe pour les équipes de grimpeurs).

    Sans trop m’avancer, je crois qu’on peut déjà émettre des doutes importants sur les chances notamment du duo Schleck. Est-ce que la course y gagnera ?

    0
    0
  3. thierry mtl

    A première vue , trop de CLM dans ce Tour. Le spécialistes vont attendre que ça.
    Il ne devrait pas y avoir de CLM dans la dernière semaine.

    On verra la qualité de la moyenne montagne et vallons, qui seraient une belle alternative.

    Les Schleck avaient un Tour dessiné pour eux en 2011 et Andy n’était pas prêt. En 2012, même s’il est prêt, ce ne sera pas son année avec plus de 90k de CLM.

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.