Le Tour de l’actualité

1 – Tour de Beauce: déjà une victoire canadienne (québécoise) avec Émile Jean, le coureur de l‘équipe Silber. Le classement de l‘étape apparait un peu bizarre: 25 coureurs devant, le gros du peloton terminant plus de 26 minutes derrière, incluant certains favoris comme Francisco Mancebo. Des coureurs comme Bruno Langlois étaient cependant devant, il y a un bon coup à jouer pour la suite! Attention au coureur français Clément Russo, un spécialiste du cyclo-cross, plusieurs fois champion de France de la discipline…

2 – Tour de Suisse: victoire impressionnante de Peter Sagan hier, qui met tout le monde d’accord par un sprint sur-puissant, lancé de loin. Ouf!!!

3 – L’ancien président de l’UCI, Hein Verbruggen, est décédé récemment des suites d’une leucémie. Vous connaissez mon avis: on ne s’ennuiera pas de lui! Je demeure convaincu que ce type était très corrompu, protégeant le “business” du cyclisme davantage que s’attaquant au réel problème de son temps, le dopage sanguin. Ses liens avec Lance Armstrong ont été dénoncés, plusieurs affaires – notamment financières – ayant été rendues publiques. Le fameux mot d’Armstrong (“merci pour tout”) dans le livre d’or pour Verbruggen à l’occasion de son départ de l’UCI en disait long…

4 – La petite équipe italienne Bardiani-CSF a été suspendue pour un mois suite au contrôle positif de deux de ses coureurs. Pas de doute, le dopage demeure bel et bien présent au coeur du peloton: les grosses équipes avec de gros moyens, notamment pour brouiller les pistes, les petites équipes tentant de jouer à armes égales avec les moyens du bord… avec les risques qui s’en suivent…

5 – Le nouveau BMC TeamMachine SLR01, un très, très beau vélo.

6 – Matos toujours, vous trouverez ici un aperçu des prototypes actuellement à l’essai dans le peloton pro, un classique à partir du Dauphiné. Specialized, Merida, Trek, Lapierre, BMC, du beau matos qui sera disponible l’an prochain aux pratiquants.

7 – Matos encore: très bien, cette veste Castelli Perfetto Light, pour les matins plus frais, ou les descentes de col… c’est la saison!

50 Commentaires

  1. Tchmil
    Soumis le 15 juin 2017 à 4:02 | Permalien

    ça serait génial pour Bruno Langlois s’il venait à faire la semaine en haut de classement.

    ça va être intéressant, les équipes Axeon, Jelly Belly, Rally et Canyon auront 2 coureurs assez forts au général à placer.
    Holowesko est la perdante selon moi de cette étape.

    Chad Beyer est un coureur d’expérience et son équipe a semblé forte au Saguenay.

    Et peut être Clément Russo, sans connaissance de la course mais qui ne semble pas se poser de questions (souvent le caractère des cyclo-crossmens).
    L’EC St-Etienne tient un intéressant carnet de route du Tour de Beauce sur le site Be Celt, pour ceux que ça intéresse :

    http://www.be-celt.com/2017/06/14/carnet-de-bord-stephanois-tour-de-beauce-canada/

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  2. Michel Gervais
    Soumis le 15 juin 2017 à 7:49 | Permalien

    Un petit mot pour vous signalez la super performance de mon neveu Laurent Gervais un tout jeune coureur qui a terminé avec le groupe en avant, et qui a même parti l’échappée avec deux autres coureurs, beaucoup de potentiel bravo!!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +8 (from 8 votes)
  3. mica
    Soumis le 15 juin 2017 à 9:06 | Permalien

    Lauren: je ne suis pas tour à fait d’ accord avec toi en ce qui concerne la « surpuissance » de Sagan (et je pense que je ne serai pas d’ accord avec grand monde, volée de pouces baissés…)
    Sagan est devenu au fil des années un coureur exclusivement puissant.
    On peut espérer qu’ un coureur complet soit en plus véloce, endurant et si possible un peu grimpeur. Toutes ces qualités, Sagan les possédait vraiment en début de carriére pro., il me semble qu’ elles se sont émoussées petit à petit.
    Il me rappelle un peu en cela l’ Allemand T. Martin, devenu lui aussi uniquement spécialiste du CLM, spécialité dans laquelle il se « loupe » de plus en plus par ailleurs (comme le faisait remarquer un contributeur de LFR récemment)
    Curieusement Sagan se « loupe » aussi quelquefois dans son domaine de prédilection (classiques et arrivées au sprint)
    Alors, ces 2 coureurs démentiront peut étre mes propos en remportant beaucoup d’ étapes du proche TDF, clm pour Martin, étapes de plaine pour Sagan.
    Il n’ empéche qu’ ils ne battrons que des coureurs faisant les mèmes erreurs qu’ eux même.
    Tous les 2, au lieu d’ utiliser la surpuisance auraient eu intérêt à utiliser leur vélocité de base et à la cultiver.
    Je me souviens qu’ a leur débuts, ils n’ étaient pas ridicules en montagne (en particulier une étape Pyrénéenne pour Sagan, il y a 5 ou 6 ans, idem pour Martin dans le Ventoux il y a un peu plus longtemps)
    Plus de mesure dans leurs braquets les aurait conduit plus loin et differrement , ils ne seraient pas devenus des « diesels » trop musculeux et trop lourds de cuisse et de bassin.
    Ceci dit, cela ne se voit pas trop dans leurs résultats, car, en fait, ils affrontent des coureurs qui font les mémes fautes qu’ eux mèmes.
    On n’ a pas remarqué combien l’ Américain Warbasse a gagné son étape en « moulinant » dans la derniére montée, ceci après avoir été toute la journée devant…à méditer, encore qu’ en montagne, on pourrait mettre un peu plus de braquet.
    Je rajouterai que Sagan peut parfaitement me contredire en gagnant, par exemple toutes les « classiques » au printemps 2018′ (de Milan S R. à Paris R.), il en est capable!
    Cependant, je considére que sa carriére aurait pu étre différente, et finalement plus compléte, car quel talent tout de même!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -2 (from 16 votes)
  4. Edgar Allan Poe
    Soumis le 15 juin 2017 à 10:45 | Permalien

    On peut aussi considérer que la carrière de Sagan est loin d’être finie. On ne peut pas non plus lui reprocher de savoir cibler ses objectifs, et d’apporter, somme toute, beaucoup de choses au cyclisme.
    Je suis un peu plus dubitatif quant à la transformation physique qu’il a subi…de manière subite !

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  5. noirvélo
    Soumis le 15 juin 2017 à 11:51 | Permalien

    3. Pour la disparition de Hein Verbruggen, je n’ai aucune tristesse. Il en va de ces personnes débordantes d’ambition qui fatalement « perdent un jour les pédales »
    alors qu’elles devraient maintenir la trajectoire…
    Comme les « politiques », point de salut …Oui, il a fait des choses bien, créé le Centre Mondial du Cyclisme
    (avec l’argent du contribuable), c’était son job, mais au final, on se rend compte qu’il plus discrédité le sport cycliste que donné du crédit; il était plus acteur du « sport-buisness » avec toutes ses dérives qu’un
    « obsédé de l’éthique »… Un bureaucrate avant tout,pas un sportif …Bon, ok, les deux autres qui ont suivi ne m’ont pas plus convaincu, loin de là …

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  6. noirvélo
    Soumis le 15 juin 2017 à 12:26 | Permalien

    2. Sagan a la capacité avant tout de plaire au plus grand nombre par son charisme , son originalité, son talent inné et ses performances ; pour l’instant, il ne gêne quasiment personne contrairement à Valverde qui reste dans ce petit « paquet sombre » où le doute est permis (et encouragé..)en permanence.
    Moi je veux bien mais suis de par nature pas spécialement attiré par tout ce qui brille
    j’espère qu’il est clean (et pas protégé par l’UCI qui
    en ferait un « produit de tête de gondole » en préservant ou en « dopant » les images des uns et des autres .

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 5 votes)
  7. noirvélo
    Soumis le 15 juin 2017 à 12:33 | Permalien

    5. Laurent, nous n’avons pas les mêmes goûts en matière de vélos !! je le trouve très « morceau de plastique »; mon truc c’est le travail du métal, l’ajustage,le limage la soudure… Mais rassure-toi, ce ne sera pas moi le voleur le jour où tu t’en porteras pour quelques temps … acquéreur !!!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 4 votes)
  8. mica
    Soumis le 15 juin 2017 à 2:02 | Permalien

    Dans une actualité immédiate, le Tour de Suisse me laisse dubitatif: Q’ allait donc faire Dumoulin dans cette galére, j’ ai bien peur qu’ il n’ ait « préparé » que le Giro, et qu’ il puisse revenir très vite un coureur ordinaire, il est vrai que les parcours actuels ne favorisent pas trop les plus de 60 Kg, alors quand on en fait 72…..c’ est pas facile « naturellement »
    Pozzovivo a gagné son étape et peut gagner le général, maintenant, ce n’ est pas un coureur appelé à faire réver les foules (54Kg?) et pas très beau sur un vélo.
    les Colombiens nous séduisent le temps d’ une saison, et pour une raison ou une autre disparaissent. (sauf Quintana peut étre?°)
    un bon point pour le Canadien Woods aujourd’ hui.
    Mais que piétre descendeur!
    Le TDF approche à grands pas avec son lot de semis ou de vrais vétérans.
    Vivement un vrai renouvellement; moi je vois bien pour les années à venir: M. Van Der Poel, A. Costa, D. Gaudu, les Australiens J. Hindley et L. Hamilton, et le Russe P. Sivakov(Ronde de l’ Isard et mini Giro) sur touts cela, il en sortira bien 2 ou 3 j’ espére!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -3 (from 5 votes)
  9. noirvélo
    Soumis le 15 juin 2017 à 4:08 | Permalien

    @ mica,

    certes, Pozzovivo est loin d’être aussi beau sur un vélo que Jungels ou Kung, mais c’est un fait, il est pro, aime le vélo,n’a pas la réputation entachée par quelqu’affaire, on parle souvent de lui et gagne enfin une étape , alors laisse le être ce qu’il est .
    Quant à Dumoulin, il a voulu rester sur l’élan du Giro sachant qu’il ne ferait pas le Tour; lorsqu’on a encore quelques forces, envie aussi, ou que votre employeur vous le demande gentiment… On vend aussi du « Giant » en Suisse, non ?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +5 (from 5 votes)
  10. Thierry Mtl
    Soumis le 15 juin 2017 à 6:25 | Permalien

    Les commentaires ici réfèrent bcp a un dopage systématique en haut lieu , mais l’AFDL ne semble pas partager cet avis.
    Pas de positif chez les cadors et pas d’arrestation de réseau.
    Pour le plaisir de la discussion, Ou sont les preuves ?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +5 (from 5 votes)
  11. mica
    Soumis le 16 juin 2017 à 12:57 | Permalien

    Noir vélo: ce n’ est bien sur pas une remise en cause de Pozzovivo, il a tout son mérite, même si l’ on a pu, ici ou là, le traiter de « succeur de roues ».C’ est je suis sur un coureur sympatique.
    De plus des coureurs petits et « malingres » sont favorisés lors des grimpées de col, çà a tjs. été ainsi, de Robic (années 40à 50) à Pozzo. en passant par Polentier (années 80)
    Mais il est vrai que le grand public apprécie certainement plus les coureurs stylés, tels que ceux que tu cites….
    Alors belle suite de carriére à Pozzovivo qui peut tout à fait gagner le T. De Suisse, lequel (sur le papier) semble étre, cette année, une course de second plan, mais avec un empilement de très grosses difficultés.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -5 (from 5 votes)
  12. Edgar Allan Poe
    Soumis le 16 juin 2017 à 3:04 | Permalien

    L’AFLD, avec son budget pharaonique depuis les années Sarkosy…la démission de son directeur, vil conseiller d’état qui soi disant voyait le mal partout, et puis surtout, un organisme qui en toute liberté d’action, n’a jamais eu à subir l’intervention d’hommes politiques pour préserver certains grands évènements tous blancs, comme la coupe du monde 98 ou Roland Garros…
    Dopage systématique, preuves…Armstrong n’a jamais positif en dehors d’un contrôle avec un petit cortico. Les vélos électriques sont une pure invention des médias, et le Dottore Ferrari n’a jamais existé que par le personnage incarné par Guillaume Canet dans la fiction The Programm de Stephen Frears. (Canet devait avoir un bel arriéré fiscal pour accepter ce rôle).
    Plus serieusement, je voudrais que tu aies raison Thierry mtl. Mais j’ai parfois l’impression que tout n’est que question de délai : Armstrong a avoué en 2013 pour des faits compris entre 1996 et 2005; les AUT de Wiggins ont été publiées en 2016, suite au TDF 2012. Le temps se resserre, des langues se délieront…
    Mais il est bien évident que certains coureurs font les frais de ce climat de suspicion.
    Les approches de Lemond ou Antoine Vayer me semblent interessantes, mais si on peut leur reprocher de n’petre pas fiable à 100%. Mais quelle est le taux de fiabilité d’un contrôle anti-dopage, après la course, ou hors course comme les pratique l’UCI ?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  13. missbecaneenfolie
    Soumis le 16 juin 2017 à 8:40 | Permalien

    Ayant péché par le sang (permission EPO à LA), il périt par le sang (leucémie), justice divine!
    Sagan manque de peu au sprint Milan-San-Remo (qu’il aurait dû gagner vu son attaque et descente rapido) et chute aux Flandres. Et ensuite longue absence. Pas très professionnel, vu quelques belles classiques et monuments en avril.
    Bon, sans doute un autre maillot vert au Tour…
    Et bien sûr, répétition au sprint montant en gagnant aux Mondiaux en Norvège!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 2 votes)
  14. Wolber
    Soumis le 16 juin 2017 à 9:17 | Permalien

    Et puis ces façons d apparaître dans les saisons cyclistes, se mettre à marcher soudainement grâce à ces stages en altitude et de disparaître soudainement.
    Toutes ces hausses brusques du niveau intrinsèque de certains.
    Ces hyper vélocités qui ont pour l instant disparues.
    Ces hyper spécialisations poussées jusqu à l absurde.
    Pas de preuves mais des doutes.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 2 votes)
  15. Wolber
    Soumis le 16 juin 2017 à 12:35 | Permalien

    Qui a des nouvelles de Wouter Poels?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  16. Edgar Allan Poe
    Soumis le 16 juin 2017 à 3:05 | Permalien

    Bonnes analyse missbecanenfolie et Wolverine. Effectivement, j’ai été surpris de voir des coursiers tirer des braquasses sur le bord de la route du Dauphiné.
    Et les cadors qui s’affichent en rodage au Dauphiné et qui ne se mettent pas dans le rouge. Le podium du dernier TDF semblait un net ton en dessous au Dauphiné, et Contador aussi.
    S’ils écrasent le reste du peloton dans 15 jours, on pourra avoir des doutes.
    Avez vous entendu Madiot parler de Verbruggen ? Il encense

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  17. Edgar Allan Poe
    Soumis le 16 juin 2017 à 3:11 | Permalien

    Veuillez m’excuser pour cet envoi hâtif.
    Madiot encense donc Verbruggen, pour tout ce qu’il a apporté au sport cycliste, ses réformes, sa modernisation. Abstraction totale des magouilles, des complaisances envers les pratiques dopantes de certains !
    Je n’arrive pas à comprendre comment cet ancien très bon coursier continue d’apparaître en tant qu’expert du cyclisme dans beaucoup de médias !

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  18. Le Bourrin Ardéchois
    Soumis le 16 juin 2017 à 3:31 | Permalien

    Insupportable Marc Madiot, depuis si longtemps…
    D’accord avec toi, Edgar, le gonflement des mollets de Sagan (pour en rester là) est surprenant.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  19. Chouchou
    Soumis le 16 juin 2017 à 4:35 | Permalien

    @Wolber, Wouter Poels fait actuellement sa reprise sur la Route du Sud en France.

    @Wouter Poels, j’ai entendu Madiot sur France Info donner son avis sur ce qu’a apporté Verbruggen au cyclisme malgré ses zones d’ombre.

    Question : savez-vous à quoi peuvent servir les motos sponsorisées par AG2R qui roulent sur les courses ASO alors qu’elles ne transportent personne d’autre que le conducteur, ni photographe, ni cameraman, et que les motos de la sécurité appartiennent à la gendarmerie nationale ?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  20. Chouchou
    Soumis le 16 juin 2017 à 4:37 | Permalien

    *@Edgar Allan Poe pour ma 2ème réponse.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  21. mica
    Soumis le 17 juin 2017 à 12:43 | Permalien

    Souvent Madiot « pousse des coups de gueule », justement pour « faire un coup », pour tenter de se démarquer, en fait il est complétement dans le système.
    Je n’ ai pas entendu son intervention à France Info, mais je suppose qu’ il trouve des vertues à Verbruegen, pour jouer les anticonformistes, alors que la gestion de ce dernier a été plus que contestable.
    Un seul point favorable à l’ actif de Verbruegen est certainement la création du centre mondial du cyclisme, qui permet semble t’ il l’ émergence de coureurs venant de pays ou le cyclisme n’ existe pas encore. Il parait que cela n’ existe pas dans les autres sports: pour cela bravo!
    Je pense (je n’ en suis pas sur) qu’ il a permis ou favorisé l’ apparition du VTT.et du BMX aux J.O.(à vérifier tout de même). par contre cela a eue un pendant délétére : la disparition infiniment regretable du Km départ arrété et de la poursuite individuelle à ces mèmes J.O.
    Coté passif, les magouilles qu’ il a laissé faire, voire entretenues avec certains athlètes: inadmissible dans un sport déjà pas mal gangrenné.
    Je ne suis pas sur que ses successeurs aient fait beaucoup mieux, mais le ménage serait tellement à faire qu’ il en devient presque insurmontable.
    Chouchou: je ne sais pas à quoi servent les motos AG2R que tu évoques, sans doute à créer un « flux aérodynamique » qui arrange bien tout le monde, et a éviter souvent que de longues étapes de plaine ne trainent en longueur.
    Je me souviens, qu’ il y a une quarantaine d’ années, un vent extrêmement violent soufflait lors d’ un TDF vers La Grande Motte; ce jour là, les organisateurs (Godet et Lévitan) avaient oficiellement
    permis aux véhicules de l’ organisation de venir faire écran devant le peloton afin de favoriser sa progression qui était fortement compromise. (quelques uns d’ entre vous, s’ en souviennent ils? )
    J’ ai peur que ce subterfuge soit souvent, plus ou moins employé, de maniére peut étre inconsciente, afin de nous donner des images de « caméra travelling » à plus de 60 ou 65 Km à l’ heure, je pense en particulier aux fins d’ étapes.
    Je suis sur que sans cette gangue motorisée qui gravite autour du cyclisme, nous aurions finalement un sport tout à fait différent, mais tout cela, c’ est une autre histoire…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -3 (from 5 votes)
  22. mica
    Soumis le 17 juin 2017 à 2:53 | Permalien

    Une petite remarque: hier, au Tour de Suisse, la montée vers le glacier de Solden ma inspiré quelques remarques:
    Pour le meilleur la montée se fait à environ 16 Km/ h, ce n’ est pas illogique compte tenu des difficultées!
    Je prends un exemple au hasard: le champion du monde met environ 25 mn de plus que le 1 er sur cette montée « séche », c’ est à dire qu’ il monte à moins de 10Km/h (champion du monde quand mème!).
    Alors je pose simplement la question, est il « digne » de voir monter un ch du monde à une allure de cyclo. Certains ont terminé à 33 mn sur cette seule montée!
    Je crois que les organisateurs se trompent en multipliant les difficultés. (pourcentages+ altitude+longeur…)
    Je pense aussi que les coureurs se moquent aussi de nous, un peu, voire beaucoup.
    Hier, en fait il n’ y avait qu’ une petite dizaine qui faisait la course.
    Le cyclisme mériterai mieux que ça!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -2 (from 8 votes)
  23. Le Bourrin Ardéchois
    Soumis le 17 juin 2017 à 3:08 | Permalien

    Ceux qui ont terminé si loin des premiers étaient-ils avec eux au pied de la montée?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  24. Le Bourrin Ardéchois
    Soumis le 17 juin 2017 à 3:14 | Permalien

    Une petite dizaine, c’est faux.
    Et nous à la maison avons regardé cette arrivée avec grand intérêt, bien plus que pour de très nombreuses étapes. Tu n’as pas de mesure, une arrivée très dure au Tour de Suisse et tu parles de multiplication.
    Quant à de telles motos, si elles existent et cela ne m’étonnerait pas, elles ne seraient là que pour faire de la pub, et certainement pas dans l’objectif de fausser la course. Ce qui n’empêche pas qu’elles puissent le faire.
    On ne gagne jamais à exagérer les arguments. Et nous ne sommes pas idiots ici, nous t’avons bel et bien lu, entendu et compris, inutile d’en rajouter à l’infini.
    Belle victoire de Spilak qui mériterait malgré tout d’être soulignée, aussi et n’est-ce-pas, Mica?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +5 (from 5 votes)
  25. mica
    Soumis le 17 juin 2017 à 5:00 | Permalien

    Le Bourrin Ardéchois: merci d’ abord pour tes remarques , mais, je ne crois pas « exagerer les arguments », je constate simplement des dérives dans la façon d’ agir en ce monde cycliste et ça concerne autant les dirigeants, les organisateurs, les directeurs sportifs, que les coureurs.
    Oui, hier c’ était une montée séche, et pour te répondre je pense qu’ ils étaient à peu prés tous ensemble au pied de « bosse » (une hyper méga bosse).
    Je reconnais le mérite d’ avaler 1500m de dénivellé en 50mn (surtout quand on dépasse 2000m d’ altitude, comme toi, j’ ai suivi avec interet cette montée.
    Je trouve dommage de voir le champion du monde faire en bas quelques « mimiques » devant la caméra, puis escalader à moins de 10Km/h. Certes, je sais que s’ il voulait il pourrait faire un peu (beaucoup? ) mieux.
    Je persiste à croire que mettre des difficultés trop extrémes devant les coureurs finit par nuire au cyclisme, et peut étre même à son image. Voir des « quidams » gesticuler et courir prés des cyclistes n’ est pas un spectacle qui me ravit (il n’ y en avait pas hier car pas de spectateurs).
    je sais bien que les ventripotants qui courent auprés des cyclistes, ne peuvent pas le faire pendant très longtemps, c’est évident. Mais, comme il y en a un peu plus haut d’ autres qui « prennent le relais », le « spectacle » devient affligeant!
    Pourtant, je suis sur qu’ il existe des pentes ou un athléte genre spécialiste de trail, ou de Km vertical pourrait accompagner, voire dépasser les cyclistes. C’ est à mon avis une limite que les organisateurs ne devraient pas franchir (quelquefois on y est ou pas loin… alors vanter les 15, 20 ou25% ne me semble pas bon…. vélo= vélocité…
    Sur du 7 à 8 % on peut faire de belles étapes de montagne.
    Bon, je pense que le dialogue est salutaire, ici beaucoup comme toi et moi aiment le vélo, mais il ne faudrait pas que nous soyons les derniers dinosaures, et gardons, tous, les yeux ouverts!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -8 (from 8 votes)
  26. Wolber
    Soumis le 17 juin 2017 à 7:01 | Permalien

    Mica quel intérêt pour Sagan de se faire mal dans une arrivee où il n à aucune chance? Finir 25 eme ou 120 eme quelle importance?
    On aimerait qu il sauve les apparences , qu il tienne son standing .
    Qu il fasse l effort d autant que sur 4h 30 d étape , on ne peux pas croire qu il soit très fatigué .
    Se relever est entré dans les mœurs cyclistes . Peut être réduire les delais d élimination obligeraient les coureurs à finir les courses de manière plus « professionnelle » et d être moins frais pour l étape du lendemain quitte à être traité de bourreau.
    Le niveau général des coursiers à augmenter depuis 30 ans .Des cols réputés durs ne provoquent plus rien aujourd’hui hui d où la recherche de cols très pentus pour enfin décanter le courses.

    Des etapes longues en montagne permettraient de générer de la fatigue (Laurent Fignon le revendiquait) , d obliger les coureurs à frôler les délais d élimination . (Plus personne ne veux le comprendre) et aussi à appréhender plus sérieusement les parcours proposés.
    On veux du spectacle ou des courses de vélo ?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 4 votes)
  27. mica
    Soumis le 17 juin 2017 à 7:32 | Permalien

    Wolber: nous n’ avons pas le même point de vue concernant la longueur et la difficulté des courses.
    Pour ma part, je penche pour un allégement général.
    surtout concernant les difficultés et les pentes.
    Une montée comme l’ Alpe d’ Huez ne dépasse pas les 8% ET 13 Km, Dieu sait, qu’ elle fait, quand il y a course, de belles différences, et cela est souvent suffisant.
    Des courses à étapes plus courtes seraient plus toniques, plus enlevées, bref plus intéressantes.
    Spéculer sur la 3eme semaine des grands Tours, c’ est spéculer sur l’ épuisement, la maladie, le risque de chutes, les coups tordus.
    Sur 2 bonnes semaines, les grands tours seraient tout autant des courses d’ endurance, sans aller à l’ épuisement total. (disons 16 à 17 j maxi ,Idem Giro et Vuelta).

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -3 (from 7 votes)
  28. delirium89
    Soumis le 17 juin 2017 à 11:36 | Permalien

    mica 22 « Je pense aussi que les coureurs se moquent aussi de nous, » La phrase qui tue. C’est sur on a tellement de merite nous dans notre canapé

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +6 (from 8 votes)
  29. mica
    Soumis le 17 juin 2017 à 12:55 | Permalien

    délirium 89: je voulais dire que ce sont des pros, c’ est leur métier.. et perdre 30 mn en 14 Km ça ne fait pas très sérieux. Ils ne devraient pas étre payés pour ça!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -2 (from 4 votes)
  30. Djm
    Soumis le 17 juin 2017 à 4:35 | Permalien

    On a qu’à faire un Paris-Roubaix qui parte d’Amiens en évitant les pavés, réduire le marathon à 25 bornes, faire des IronMan sur 3 jours. Ce qu’il faut comprendre, c’est que pour un pro, 150 bornes, c’est comme aller chercher le pain à la boulangerie, une pente de 7 %, un faux plat montant, et la traversée de la Bretagne, un étape de plaine. La 3eme semaine d’un grand tour, le koppenberg au bout de 230 bornes, c’est des trucs qu’ils font pas tous les jours à l’entraînement. Des courses de 180 bornes ou 130 pékins arrivent groupés, ou un gars peu gagner en sprintant assis, pour eux, c’est une promenade! Vive les courses longues, les pentes raides et surtout les routes étroites et sinueuses.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 6 votes)
  31. Louis
    Soumis le 18 juin 2017 à 1:38 | Permalien

    Deuxième victoire de Sagan en suisse,il a bien fait de s’économiser la veille n’en déplaise à certains..chacun son terrain de prédilection .

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +6 (from 8 votes)
  32. mica
    Soumis le 18 juin 2017 à 12:56 | Permalien

    Louis: Sagan s’ était bien « reposé » dans la montée de Soldeu, avant sa victoire dans le critérium hier, et ce jour, il a bien récupéré dans le clm en roulant a tout juste 41 Km/h, tandis que Dennis roulait à un tout petit peu plus de 47 Km/h, indigne d’ un champion, bon je sais qu’ il peut gagner, peut étre, toutes les étapes de plat du prochain TDF, mais quand même!
    Cependant la moyenne de Dennis m’ interpelle, sachant que, il y a 60 ans, des coureurs comme Anquetil ou Gimondi, gagnaient des G.P. des Nations, sur des distances plus de 2 fois et demi plus longues ,et sur les parcours très corsés de la vallée de Chevreuse à déjà plus de 47 Km/h.
    Là, je ne comprends pas.
    P.S.: la vallée de Chevreuse est truffée de cotes.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -2 (from 2 votes)
  33. Le Bourrin Ardéchois
    Soumis le 18 juin 2017 à 1:53 | Permalien

    47,7 km/h pour Anquetil en 1965, sur 75 km selon siteducyclisme.net.
    Déjà, je ne crois pas à ces chiffres. Déjà. Pour le reste, je n’ai aucun doute: aux mêmes conditions, ils vont plus vite maintenant.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 3 votes)
  34. mica
    Soumis le 18 juin 2017 à 2:55 | Permalien

    Le bourrin Ardéchois: pourquoi ne crois tu pas aux chiffres donnés?
    Lors de sa victoire en 1965, sur le parcours de 75 Km, la moyenne de J. Anquetil avait été annoncée à plus de 47 Km/h.
    Je me souviens très bien que devant l’énorme performance, les organisateurs, très sérieux à l’ époque avaient exigé que dés les jours suivants, la distance fut vérifiée très précisément.
    Il incomba aux fréres Guyots la tàche de mesurer très précisément le parcours. Sur leurs vélos, munis de compteurs parfaitement étalonés, ils effectuèrent exactement le parcours. Le verdict tomba, et la distance exacte était de 73,7 Km, la moyenne réelle était donc de46,843 Km/h! Alors, à quels chiffres ne crois tu pas?
    j’ ajouterai que le parcours de la Vallée de Chevreuse était truffé de cotes, avec les virages qui vont avec dans les descentes, des routes en état de l’ époque, du matériel plus lourd, pas de roues à baton ou lenticulaires (qui font gagner, au moins 4 secondes au Km, pas de casques profilés (cheveux au vent ou casquettes), pas de vélos aéro,…j’ arréte là, mais, ou est donc le progrès.
    Aujourd’ hui, le meilleur Français est un vétéran de 37 ans. Faut il s’en réjouir.
    J. Anquetil doit se retourner dans sa tombe.
    Je me permet d’ ajouter queques lignes de 2 journalites de l’ époque:

    « le champion incontesté, et pour longtemps, reste et restera J. Anquetil, 9 fois au départ, et 9 fois vainqueur! Le Normand détient 2 des records de moyennesur les 3 distances du G. P. des Nations:
    40,226Km/h pour les 140Km (1955), 43,591 Km/h pour les 100Km (1961). Sur 73,7 Km, il a aussile recordde l’ ancien parcours (vallée de Chevreuse) avec 46, 843 en 1965.
    En 1968, F. Gimondia réalisé sur 73,5 Km la moyenne (époustouflante) de 47,518 Km, mais ce parcours ne pouvait en rien étre comparé avec l’ ancien, pimenté de cotes. »
    Alors, tu ne crois pas aux chiffres d’ avant, moi, j’ ai la faiblesse d’ y croire, et aurait même tendance a faire moins confiance à ce que l’ on nous raconte maintenant!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  35. Le Bourrin Ardéchois
    Soumis le 18 juin 2017 à 3:09 | Permalien

    Déjà, j’avais raison, puisque ce n’était pas 75 km. Ensuite, je m’en fous un peu, mais il y a longtemps que je ne crois plus aux chiffres de distances qui flattent les moyennes et leurs auteurs, en cyclosportives bien sûr mais pas seulement.
    Comment étaient les compteurs de vélo « parfaitement étalonnés » en 1965, où Anquetil et nombre de ses suivants étaient plus forts que les Merckx, Hinault et Mottet mieux équipés?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 2 votes)
  36. Ludovic
    Soumis le 18 juin 2017 à 3:29 | Permalien

    Mica :  »Une montée comme l’ Alpe d’ Huez ne dépasse pas les 8% »

    Laisse moi rire… Tu l’as déjà monté en vélo ? Les deux premières km sont à plus de 10%.

    Et chez moi 10 > 8

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  37. Edgar Allan Poe
    Soumis le 18 juin 2017 à 4:14 | Permalien

    Oui…l’Alpe d’Huez !
    je l’ai montée samedi dernier, pour le passage du Dauphiné, avec deux cadets puissants grimpeurs bien entraînés. J’ai moins souffert que la dernière fois, …27 ans auparavant, où, en course, je m’étais pourtant très bien classé. J’attribue cela aux braquets, qui m’ont permis de maintenir environ 77/80 tours/minute tout au long de la montée. Vive le progrès technique en vélo, si tant est qu’il reste accessible à tous …(vœu pieux)
    Évidence : si dans la montée d’un col, vous faites 500 mètres à 2% puis 500 autres, à 10%, vous obtenez 6% de moyenne, non ? Et pourtant, ça n’a rien à voir avec un km avec une pente linéaire de 6% !!!
    Les parcours…les moyennes…ne sont pas toujours représentatifs de la difficulté d’une course : les conditions météo, notamment le vent, jouent aussi beaucoup, et surtout, la manière dont se déroule la course…les attaques, les à-coups…etc…
    Dire que les coursiers se tournent les pouces, ne jouent pas le jeu, et se promènent en fin de course relève de propos de gens bien peu connaisseurs du sport cycliste, et à fortiori du cyclisme professionnel : enfourchez votre vélo à 6 kgs et essayez de suivre les largués…le gruppetto dans une course pro, même de petite envergure. Et on en reparlera !
    Le drafting par les motos et autres véhicules, cheval de bataille de Mica, – à juste titre- ne devait pas exister à l’époque où Anquetil gagnait le grand prix des Nations : c’est une invention de la TV. Avant, pas de caméras, pas de drafting !!!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 5 votes)
  38. Wolber
    Soumis le 18 juin 2017 à 10:30 | Permalien

    Des compteurs de vélo , à l époque d Anquetil? Ah bon !
    Moi, je me rappelle de mon Huret avec l élastique.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -1 (from 1 vote)
  39. Wolber
    Soumis le 18 juin 2017 à 10:41 | Permalien

    5 espagnols dans les 11 premiers sur le Tour de Suisse, on est loin de faire aussi bien.
    Seul Sylvain Chavanel sauve les meubles sur le clm.
    On va dire que les français préparaient le Tour…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  40. mica
    Soumis le 19 juin 2017 à 12:56 | Permalien

    Selon beaucoup d’ entre vous, on ne savait pas mesurer des distances, les chronométres étaient faux, on était encore plus tricheurs et magouilleurs il y a 50 ou 60 ans!
    Bon admettons, mais si c’ est vrai, tout cela n’ a fait qu’ empirer depuis!
    Je pense aux organisateurs historiques de l’ époque, qui étaient les très lointains précurseurs d’ ASO ( J. Goddet et F. Lévitan).
    J. Goddet surtout était, parait il, un modèle de rigueur.
    Mais si on nous ment sur tout….

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -1 (from 1 vote)
  41. Soumis le 19 juin 2017 à 5:16 | Permalien

    bjr si vous voulez vous pouvez lire si ce n’est déjà fait ce qu a écrit le docteur Mondenard le 17juin 2017 à propos de l AFLD vous comprendrez pourquoi il y a si peu de cas positifs décelés par cette agence antidopage le rapport de cette AFLD a publié son bilan pour 2016 c est Edifiant vous cliquez sur le blog du doc mondenard et ensuite sur la date 17juin il est sur cette même page dans la rubrique juste en dessous de la flamme rouge, il y a bcp d autres articles passionnants par ailleurs sur le dopage dans d autres sports désormais je ne peux plus me passer de faire un détour sur ce blog dénonçant certaines pratiques illicites et hypocrites passées sous silence par cette AFLD A bientôt

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  42. Louis
    Soumis le 19 juin 2017 à 10:49 | Permalien

    C’est en 1953 qu’Anquetil a l’âge de 19ans remporta son premier « nation » a 40 de moyenne avec une licence amateur sur les 140 bornes incluant les bosses de la vallée de chevreuse et battant les spécialistes de l’époque dont Baldini me semble t’il.Quand au kilometrage les compteurs des voitures de l’époque était fiable avec un petit plus ou un petit…moins!! Quand à Jacques Godet il reste à ce jour là référence en matière de journaliste sportif.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  43. wolber
    Soumis le 19 juin 2017 à 12:51 | Permalien

    je ne dis pas qu ils ne savaient pas mesurer les distances mais que ,je ne savais pas qu il y avait des compteurs pour velo dans les annees soixante

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  44. mica
    Soumis le 19 juin 2017 à 12:52 | Permalien

    C’ est vrai Louis, il faut quand même insister sur le kilométrage de ces contre la montre : 140 km, 100Km, 75Km…..puis plus rien, c’ était pourtant un sacré test de puissance, d’ aérodynamisme, de volonté..

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -1 (from 1 vote)
  45. mica
    Soumis le 19 juin 2017 à 1:02 | Permalien

    C’ est vrai Louis, il faut quand même insister sur le kilométrage de ces contre la montre : 140 km, 100Km, 75Km…..puis plus rien, c’ était pourtant un sacré test de puissance, d’ aérodynamisme, de volonté..
    Anquetil: 9 victoires sur 9 participation..un score à la Nadal dans un registre tout à fait différent cependant.
    Il est vrai que les distances exactes peuvent toujours étre soumises à caution, celle de 1965 avait pourtant été reverifiée à posteriori, on peut donc, peut étre, faire confiance, d’ autant plus que le « Boss » des organisateurs à l’ époque était J. Goddet, dont tu rapelles, à juste titre, qu’ il fut longtemps « là référence » des journalistes et aussi des organisateurs. Il avait une certaine rigueur qui semble faire défaut désormais.
    Mais je peux me tromper.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -1 (from 1 vote)
  46. Chouchou
    Soumis le 19 juin 2017 à 1:22 | Permalien

    Puisque vous parlez de CLM, je viens de voir que la présentation aujourd’hui du Tour de L’Avenir (en France) n’annonce pas de CLM, même pas un tout petit prologue.
    Comment inciter nos jeunes français à travailler ce domaine ?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  47. mica
    Soumis le 19 juin 2017 à 1:34 | Permalien

    Wolber: tu as donc connu le compteur Huret fixé à la fourche avant et dont la petite roue était entrainée par une « poulie » (solidaire de la flasque avant) à l’ aide d’ un élastique (comme tu le dis).
    Moi aussi j’ ai connu ce systéme, c’ est quasiment collector, et hélas, ça situe un peu nos àges!
    Je suppose que pour vérifier la distance du GP des Nations 1965, ils ont utilisé un moyen plus fiable, tant qu’ à faire.
    Si les routes, et le matériel ont bien évolué, ce n’ était tout de même pas le moyen àge, et il existait des moyens d’ arpentage très fiables.
    Par exemple, pour déterminer la valeur du mètre, le quart du méridien terrestre fut mesuré, avec infiniment de précision vers la fin du 18eme siécle! (c’ était un apparté, mais « on savait faire »).
    Au dela de la polémique, ça me fait du bien d’ évoquer cet épisode du GP desNations, ou le cyclisme était vivant (dans ces  » a cotés » du vélo, voir aussi Paris Tours sans dérailleurs, Bordeaux Paris, les courses de cote chronométrées Mont Faron, mont Agel….)

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 2 votes)
  48. Le Bourrin Ardéchois
    Soumis le 19 juin 2017 à 2:39 | Permalien

    Ils sont allés chercher Bouguer et La Condamine pour mesurer la distance du GP des Nations!
    Allez, lisez ou relisez Le Procès des Etoiles, un bijou que je ne vais une fois encore pas manquer de conseiller aux scolaires bientôt en vacances.
    PS: pas de compteur Huret ni Sachs en 1965!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  49. mica
    Soumis le 19 juin 2017 à 2:49 | Permalien

    Chouchou: tu as parfaitement raison, en France il y a un probléme avec les clm, ce n’ était pas le cas avant. Alors ce probléme, on  » l’ évacue », on ne fait quasiment plus disputer cette spécificité du vélo.( un peu comme on cacherait la poussiére sous un tapis,pour ne plus en parler)
    Ce n’ est pas, en effet, comme cela que nos petits Français redeviendront efficients dans ce domaine.
    En fait tout le probléme est lié à ASO,( C. Prudhomme)
    Et l’on se retrouve avec souvent le meilleur Français qui est un quasi vétéran.
    Un peu triste, voila comment l’ aspect « athlétique » du vélo régresse, alors que le T. de l’ Avenir doit, aussi, étre une épreuve de formation.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  50. wolber
    Soumis le 19 juin 2017 à 2:54 | Permalien

    je l avais déjà écrit, mais je crois que chez ASO on souffre du syndrome Indurain sur les chronos.
    Un type qui mettrait tout le monde a 3 minutes sur 50 bornes et qui passerait aussi les bosses et leur fameux suspense serait fichu .On s en rappelle des années 90.

    Ceci dit les clm, grâce ou a cause des capteurs de puissance deviennent insipides a regarder, les coureurs évoluant au rythme et a la puissance qu ils peuvent supporter sur la totalité du parcours. Reste, leur style mais cela concerne les vrais passionnes.

    En 1987, un chrono de 87 km avait été propose aux coureurs. le Tour , cette année la, avait été magnifique; Inimaginable une telle distance aujourd hui.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)

Soumettre un commentaire

Pas d'accord? Une précision à ajouter? Une erreur à signaler?

Contribuez vous-aussi au succès de La Flamme Rouge en laissant un commentaire constructif: vos commentaires sont très importants pour moi! Depuis 2003, ils ont contribué significativement à enrichir et à dynamiser ce site.

Régulièrement dès avril 2013, La Flamme Rouge publiera sur sa page principale un commentaire s'étant distingué des autres soit par son originalité, son apport au débat, sa critique constructive, son humour ou encore sa pertinence.

Vos commentaires engagent cependant votre responsabilité. Ayez s'il vous plait la courtoisie de signer votre commentaire de votre nom (La Flamme Rouge s'engage par ailleurs à préserver la confidentialité de votre adresse courriel). En tout temps, soyez pertinent et concis par rapport au sujet traité par l'auteur de ce site, et usez toujours d'un langage décent, poli et respectueux d'autrui.

L'auteur de ce site se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, de mauvais goût, diffamatoires, irrespectueux envers autrui, portant atteinte à l'intégrité d'une personne ou encore haineux.

Les champs requis sont marqués par *

*
*

Fouillez nos archives!