Le test Wiggins

Je ne sais pas vous, mais j’ai été intrigué par l’approche de Bradley Wiggins en vue du prochain Tour de France.

Ce dernier s’est en effet retiré, ces dernières semaines, sur l‘île espagnole de Ténérife, pour s’y entrainer et être loin des sollicitations. Au menu de Wiggins apparemment, un entrainement draconien, avec de multiples ascensions du volcan Teide qui culmine à un peu plus de 3 700 mètres d’altitude. Wiggins aurait observé une vie de moine, entre séances d’entrainement, massage et dodo. Tout cela en vue d‘être au top en juillet prochain et de décrocher une victoire sur le Tour de France.

C’est intéressant, car Wiggins, 4e du Tour en 2009, a prouvé qu’il pouvait jouer les premiers rôles sur l‘épreuve. Il se lance dimanche sur le Critérium du Dauphiné Libéré et cela nous donnera l’occasion de voir où le coureur anglais en est dans sa préparation.

Le Dauphiné-Libéré n’est par ailleurs pas très difficile cette année: pas de très grands cols. Il y aura certes l’ascension du Grand Colombier lors de la 5e étape ainsi que le chrono de 54 kms la veille pour se tester, mais pas de grandes étapes de montagne avec une succession de grands cols. C’est donc un parcours parfait pour Wiggins.

Ses principaux adversaires seront assurément Janez Brajkovic chez Astana, un ancien vainqueur de l‘épreuve, Cadel Evans, Samuel Sanchez, Denis Menchov, Jurgen Van Den Broeck et Jelle Vanendert, Andy Schleck, Jérome Coppel ainsi que Vicenzo Nibali.

À noter qu’on y verra aussi les Philippe Gilbert, Thor Hushovd, Alexandre Vinokourov, Tejay Van Garderen, Romain Sicard, Tony Martin, Edvald Boasson Hagen, Pierre Roland et Thomas Voeckler.

Bref, le plateau est extrêmement intéressant, mais l‘épreuve elle-même ne propose pas un parcours très difficile.

Soumettre un commentaire

Pas d'accord? Une précision à ajouter? Une erreur à signaler?

Contribuez vous-aussi au succès de La Flamme Rouge en laissant un commentaire constructif: vos commentaires sont très importants pour moi! Depuis 2003, ils ont contribué significativement à enrichir et à dynamiser ce site.

Régulièrement dès avril 2013, La Flamme Rouge publiera sur sa page principale un commentaire s'étant distingué des autres soit par son originalité, son apport au débat, sa critique constructive, son humour ou encore sa pertinence.

Vos commentaires engagent cependant votre responsabilité. Ayez s'il vous plait la courtoisie de signer votre commentaire de votre nom (La Flamme Rouge s'engage par ailleurs à préserver la confidentialité de votre adresse courriel). En tout temps, soyez pertinent et concis par rapport au sujet traité par l'auteur de ce site, et usez toujours d'un langage décent, poli et respectueux d'autrui.

L'auteur de ce site se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, de mauvais goût, diffamatoires, irrespectueux envers autrui, portant atteinte à l'intégrité d'une personne ou encore haineux.

Les champs requis sont marqués par *

*
*

Fouillez nos archives!