Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Le syndrome de persécution

Ca sent de plus en plus mauvais dans l’Affaire Contador. Il semble que le champion espagnol aura fort à faire pour prouver son innocence.

Le New York Times annonçait en effet hier que deux échantillons urinaires, prélevés les 20 et 21 juillet dernier lors du Tour de France, contiendraient des concentrations de plastique huit fois supérieures à la concentration requise pour signifier un test de dopage positif. Le protocole de dépistage de produits plastiques serait disponible depuis l’an dernier, serait encore en cours d’homologation par l’AMA et aurait été utilisé pour la première fois sur le Tour cet été. Ceci étant, le protocole pourrait servir à prouver un dopage par autotransfusion s’il est ajouté à d’autres tests, ici la présence de clenbuterol. 

Bref, Contador est bien mal barré semble-t-il.

Et nous fait un syndrome de persécution. Ses récentes déclarations montrent en effet qu’il a choisi de se poser en victime, déclarant même être très déprimé et vouloir abandonner le cyclisme s’il devait être convaincu de dopage. 

Ce qui le déprime surtout je pense, c’est d’être le seul à morfler en ce moment, alors qu’il sait pertinemment que tous ses adversaires carburent exactement à la même chose que lui depuis des années, les autotransfusions. Le syndrome de persécution est en passe de devenir une constante dans les affaires de dopage, Landis, Pantani, Virenque et bien d’autres encore en ayant tous souffert.

En ce sens, le plus dur pour les tricheurs piqués au contrôle, c’est souvent "pourquoi moi et pas les autres aussi puisqu’ils font pareils" ?

Quoi qu’il en soit, on attend désormais l’explication de Contador concernant la présence de résidus plastique dans son sang. Cette explication semble venir moins vite que celle fournie pour expliquer la présence de clenbuterol…

À ne pas manquer sur le même sujet, cette très, très bonne interview avec David Walsh, co-auteur des populaires livres L.A. Confidential et L.A. Official, et qui revient sur l’Affaire Contador. À ne pas manquer non plus, cet article avec Ettore Torri, grand chef de la lutte anti-dopage en Italie.

Partager

Précédent

Exit le ProTour, bienvenue à l’UCI World Tour

Suivant

Et vous, comment choisissez-vous votre vélo ?

23 Commentaires

  1. lagnose

    Pourquoi encore un espagnol ? Il y a un grave problème avec les sportifs de ce pays, le meilleur exemple c’est l’affaire Puerto qui a été enterré par le pouvoir politique espagnol car sur les 200 sportifs impliqués, dont « seulement » une cinquantaine de cycliste, il y avait les principaux footballeurs et tennismen du pays… Cela a bien arrangé les -affaires- des fédérations internationnales du foot et du tennis.
    De plus vous ne trouvez pas bizarre que chaque fois q’un important cas de dopage est annoncé dans le cyclisme c’est souvent juste avant un événement majeur du calendrier : Tour de France ou Championnat du Monde.

    0
    0
  2. PAILLARD YVES ANNECY

    SALUT LAURENT, VOICI DEUX SITES SUR LE DOPAGE POUR INFO
    BONNE LECTURE A TOUS ET TOUTES
    http://www.cyclisme-dopage.com/chiffres/tdf-vraischiffres.htm
    http://www.afld.fr/
    A PLUS
    YVES

    0
    0
  3. jmax

    un cas de dopage est toujours annoncé avant un événement majeur car d’abord, il y en a beaucoup et d’autre part, toute la famille du cyclisme étant réuni, les petites nouvelles vont très vite. Si les gars du labo. de Cologne ont fait quelques confidences, quand tout le monde se retrouve au championnat du Monde, c’est forcément l’événement majeur pour ceux qui savent et le font savoir et pour ceux qui ne savent pas et veulent tout savoir. Et ne parlons pas de tous les journalistes rassemblés pour ces grands événements.

    0
    0
  4. francisponch

    Ce que je ne comprends pas c’est le terme de « resultat trouble »???…
    Ce qui est clair c’est qu’un produit veterinaire pour jument traine dans son corps… de plus produit interdit…
    donc il devrait etre out ! soit il est dopé soit il ne l’est pas… c’est avec cette meme substance que le mec de radioshack s’est fait prendre !…

    punition a 2 vitesses ?

    Ahhhh oui c’est vrai il a du pognon pour engager des supers avocats lui !!!…. pffuuuu voir ce mec, peut etre gagner le prochian tour, avec une telle casserolle au cul me degouterai « un poil quant meme » !

    0
    0
  5. Dave

    Le problème c’est que si lui a du plastique dans le sang, tous les autres vainqueurs du Tour depuis que l’EPO est détectable en avaient aussi, on peut comprendre – et Laurent l’analyse avec beaucoup de finesse – qu’il soit très amer d’être le seul à trinquer.
    Maintenant, si l’Espagne surveillait mieux ses loustics, on n’en serait pas là, quand on veut on peut, comme en France (même si certains français me font douter parfois, Moreau, Dessel surtout, Casar et Voeckler une peu… mais aucun n’a jusqu’ici reproduit les prouesses délirantes des Virenque, Leblanc et autres Jalabert)

    0
    0
  6. Batrick P

    lagnose
    Je n’ai pas l’impression qu’à « chaque fois q’un important cas de dopage est annoncé dans le cyclisme c’est souvent juste avant un événement majeur du calendrier : Tour de France ou Championnat du Monde. ».

    Dave
    Je crois savoir qu’après contrôle, les prélèvements sanguins sont conservés.

    0
    0
  7. Dan Simard

    Après leur suspension il y a quelques années, l’équipe Astana devra probablement également faire face à des sanctions, voire même se refuser une participation au prochain Tour.

    Vino chez Radio Shack l’année prochaine alors? 🙂

    0
    0
  8. Sylvain

    Lance qui d’avoir des problèmes à trouver le sommeil avec ce nouveau test pour trouver des traces de plastique si l’on en croit le NYDailyNews.

    http://www.nydailynews.com/sports/more_sports/2010/10/05/2010-10-05_lance_armstrong_blood_and_urine_samples_could_be_subject_to_new_antidoping_test_.html#ixzz11Ynew167

    0
    0
  9. Sylvain

    Lance risque d’avoir des problèmes à trouver le sommeil avec ce nouveau test pour trouver des traces de plastique si l’on en croit le NYDailyNews.

    http://www.nydailynews.com/sports/more_sports/2010/10/05/2010-10-05_lance_armstrong_blood_and_urine_samples_could_be_subject_to_new_antidoping_test_.html#ixzz11Ynew167

    0
    0
  10. Testocarbone

    Pourquoi ne pas demander le remboursement intégrale de tous les salaires perçus durant toute une carrière en cas de dopage avéré, même de manière rétroactive, jusqu’à dix ans après l’arrêt de carrière.
    J’ai l’impression qu’il n’y a que la sanction financière pour faire avancer le problème. Avec une telle épée de Damoclès au dessus de leurs têtes, je pense que la loi prendrait une avance sur la science.
    TORRI utilise l’argument de l’avance de la recherche, donc des coureurs et de leur entourage sur les tests de contrôle, pour affirmer que la lutte est perdue d’avance. Avec des contrôles rétro-actifs, le risque serait trop élevé de se voir ruiné au moment où l’on s’y attend le moins. Imaginez Armstrong, confondu par des phtalates dans son sang et obligé de rembourser pas loin de 150 millions de dollars?
    C’est de l’argent qui ferait beaucoup de bien aux petites fédérations pour mettre en oeuvre une vrai politique de reconquêtes des vrais valeurs du sport.

    0
    0
  11. Cyclick

    On reprend l’argent des tricheurs et on le remet à ceux qui ont terminé derrière ces tricheurs, en admettant que ces derniers n’ont pas triché ?

    Si c’est le cas, je voudrais pas être celui qui démelerait tout ca…

    0
    0
  12. PC

    On a tous des traces de plastique dans le sang !!
    Beaucoup de produits de consommation sont emballés dans du plastique ex: Gatorade
    Certains possèdent plus de trace que d’autres dépendamment du degré d’assimilation de chacun!
    J’ai de la misère à comprendre cette théorie du plastique dans le sang !

    0
    0
  13. pilotte

    Se que je trouve intéressant c’est que Contador est visé mais personne parle de son plus proche riveau dans le dermier tour de france qui lui a solidement chauffé les fesses, pour faire ça à un gars qui est sur la corde raide maintenant je demande si il buvait du jus d’orange et mangeait des croissants le matin…

    Enfin ça va être un gros problème de démèler tout ca et je souhaite pas de rétrograde pour le passé ça va détruire la popularité du sport, parce que après tout, je suis pas pour la drogue bien sur, mais les gars on quand même fait le show et créer la popularité du sport…. faut faire aussi attention, je pense que si des lois plus sévère sont établient ou appliqué ce qui sera une super bonne chose, que se soit une plus grande suspention ou des amendes en argent, pas de problème mais faudrais pas aller jouer dans le passé ça fouterais trop la merde, et cest ça qui brulera le sport, enfin cest mon opignon, pour le reste l’espagne a déffinitivement un gros problème de cas multiples de drogue sur les bras et ça passera pas cette fois-ci et heureusement…..

    pilotte

    0
    0
  14. Sylvain

    Les questions IMPORTANTES pour lesquelles nous n’avons pas de réponse.

    Des questions pour Alberto.
    Des questions pour l’UCI et son Président Pat McQuaid.
    Des questions pour …

    à lire:

    http://bicycling.com/blogs/boulderreport/2010/10/04/more-questions-than-answers-in-contador-case/

    @PC
    Les plastics utilisés dans le matériel médical contiennent des PHTALATES de type DEHP (C’est ce qui leur donne la souplesse). Ce type de plastique est de plus en plus a usage restraint (par exemple il est Interdit pour l’emballage des aliments, interdit dans les cosmétiques et doivent même être utilisé en concentration très faible chez les jouets d’enfants- seuil déterminé par la loi) car le DEHP est hautement toxique.
    Malheureusement, il n’existe aucun substitut pour les fournitures médicales. Aussi, je crois qu’ils sont encore utilisés pour certains médicaments (capsule à enrobage entérorésistant).
    Je ne serais pas surpris de voir Contador justifier la présence du DEHP par l’absorption de tels capsules mais le problème c’est que le médicament ayant de telles capsules doit être un produit qui n’appartient pas à la liste des produits interdit.

    En résumé, puisque ce plastic n’est plus utilisé sous une forme que l’on peut ingérer* dans les produits de consommation (Bouteille de gatorade par example), il ne reste plus que l’absorption lié à l’usage de matériel médical ou l’absorption de capsules pour expliquer la concentration retrouvée dans le sang d’Alberto Contador.

    *Note, je ne peux certifier si la législation interdit l’usage du DEHP dans les « joujoux » sexuels (e.g. god) car il y était autrefois utilisé pour leur donner une certaine souplesse (probablement interdit).
    Est-ce là une autre porte de sortie pour Alberto ?
    Va-t-il aller jusque-là pour prouver son innocence?

    0
    0
  15. Sylvain

    Plus de précision à propos de la concentration de plastique retrouvé dans le sang d’alberto par le scientifique ayant participé à la création du test:

    http://www.cyclingnews.com/news/segura-says-contador-plasticizer-levels-are-indicative-of-transfusion

    0
    0
  16. PC

    @Sylvain
    En ce qui concerne ta Note finale: trop drôle !
    Merci pour ces infos

    0
    0
  17. Testocarbone

    @ Cyclick,

    Visiblement, je ne me suis pas bien exprimé. L’argent confisqué n’irait pas au second, mais bien aux fédérations, comme la FFF, pour financer la formation des jeunes.
    La sanction de deux ans ne semble visiblement pas dissuasive. Ni la retenu du salaires d’un an, qui n’est de surcroît, visiblement jamais effectuée.
    Si un coureur cycliste sait qu’il risque de devoir rendre l’intégralité des sommes perçues sur une carrière, même dix années après sa retraite, je ne crois qu’il se risquera à jouer avec le feu. La rétroactivité est importante, dans la mesure où des molécules et des méthodes échappent aux contrôleurs. Regardez ce qui arrive à Armstrong. Il y a de fortes chances que les enquêteurs fédéraux vont demander aux laboratoires européens si les échantillons du texan présentent des phtalates. Il a pensé à tout, mais pas à ça. Quelle sera sa condamnation. Bien sûr au Etats-Unis il risque très gros, car le mensonge sous serment (il l’a fait) peut vous conduire directement en prison et pour longtemps sans compter les amendes qui s’en suivent, qui dans son cas risque d’être colossale.
    Mais dans le cas de Contador? Perte de son Tour, pour en effet gratifier un autre dopé, et suspension de deux ans. Ce n’est pas assez, vu les enjeux futurs pour la société en générale, car n’oublions pas que l’acceptation de la triche dans le sport, rien que pour se faire des millions ne peut-être un exemple pour la jeunesse.
    Et que ce qui vaut pour le cyclisme, vaut pour tous les autres sports, c’est bien claire, car là aussi, si cette méthode était appliquée, il y aurait des millionnaires qui passeraient de leur jets et yachts directement à la case soupe populaire.

    0
    0
  18. Testocarbone

    Comme par hasard?
    http://www.lemonde.fr/sport/article/2010/10/07/l-espagne-reduit-son-budget-de-lutte-anti-dopage_1421952_3242.html

    Je n’arrête pas de dire d’écrire que le vrai coupable du dopage intensif des espagnols est le ministre des sports, Jaime Lissavetzky. Il serait temps que des enquêteurs s’occupent de lui.

    Et par ailleurs on livre en pâtée à la vindicte générale, quelques second couteaux. Quelles belles bandes d’hypocrites.

    http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/sport/20101007.FAP9184/dopage-sept-coureurs-espagnols-au-centre-d-une-enquete.html

    0
    0
  19. colt seevers

    La fantastique ascension de Verbier à 99 de vo2max enfin expliquée! C’était une viande rouge pleine de clenbutérol la veille au soir (pourtant la viande rouge, c’est pas bon avant une course, tout le monde le sait)

    0
    0
  20. colt seevers

    Quand Menthéour disait qu’il aurait volontiers bu de l’essence si on lui avait dit que ça faisait rouler plus vite, et quand Vayer titrait, lui « Contador, du kerozene dans les veines », ils avaient tout juste. Car le plastique n’est il pas un dérivé du pétrole?

    0
    0
  21. plasthmatic

    Pfff …

    0
    0
  22. alain39

    Contador nous amuse bien avec son histoire de viande.
    Il est navrant de voir qu’à chaque fois on nous ressort le coup de la persécution et à chaque fois pour en arriver aux aveux.
    Pathétique et pourtant cela se vérifie à chaque fois. Il y a un atavisme dans le monde des pros.
    On comprend que la veille de la grande explication Contador ne pensait qu’à manger un steak et ce en dérogation à son régime alimentaire.
    C’est moins exotique que le whisky de Landis mais c’est pas mal.
    Pour le plastique, pas de souci et que fait-on des bidons??? Je vous le demande. Ok ça ne marche pas selon Sylvainh. Mais rien ne l’empêchait de manger son steak avec l’emballage (c’est souple). En fait c’est comme ça qu’il l’aime. Chacun ses goûts.
    Enfin si franchement il envisage de quitter le sport qu’il se rassure il ne va pas nous manquer. Un tricheur de moins c’est pas pour nous déplaire.
    Mosquéra aime aussi son steak avec le plastique tout comme plein d’autres coureurs qui ne vont par tarder à l’admettre si d’aventure des recherches sont menées sur leurs échantillons.
    Allez quelle belle opportunité de se débarasser de Cuisses de grenouille et Riis.
    Ce serait dommage de louper une si belle occasion.

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.