Le point sur les transferts

Voici les transferts, licenciements et retraites d’ors et déjà annoncés pour 2008: *Les licenciés* Cristian Moreni, Cofidis: licencié Alexandre Vinokourov, Astana: licencié Eddy Mazzoleni, Astana: licencié Matthias Kessler, Astana: licencié Andrei Kashechkin, Astana: licencié Sergej Gontschar, T-Mobile: licencié Patrik Sinkewitz, T-Mobile, licencié Gerhard Trampusch, Vorarlberg: licencié Tyler Hamilton, Tinkoff: licencié Michael Rasmussen, Rabobank: licencié *Les départs à la retraite* Serge Baguet, Quick Step: retraite Didier Rous, Bouygues: retraite Axel Merckx, T-Mobile: retraite Nico Mattan, DFL-Cyclingnews.com: retraite Michael Boogerd, Rabobank: retraite Wladimir Belli, Selle Italia: retraite *Les transferts* Bram Tankink, Quick Step: Rabobank Christian VandeVelde, CSC: Slipstream David Zabriskie, CSC: Slipstream Alessandro Ballan, Lampre: Ag2R? Simon Gerrans, Ag2R: Credit Agricole Magnus Backstedt, Liquigas: Slipstream David Millar, Saunier Duval: Slipstream Gilberto Simoni, Saunier Duval: Selle Italia Matthew White, Discovery: Slipstream George Hincapie, Discovery: T-Mobile Équipe Discovery Channel : arrêt. "Merci au site Cyclisme – Blog – Team pour les informations ayant permis ce reportage":http://cyclisme.blog-team.com/transferts/transferts-2007-2008-departs-retraite-licenciements/.

21 Commentaires

  • Gilles Cordier
    Soumis le 20 novembre 2003 à 8:54 | Permalien

    Aurais-tu oublié le transfer d’Astarloa chez Cofidis ?

    G.C.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Gilles Cordier
    Soumis le 20 novembre 2003 à 8:54 | Permalien

    Aurais-tu oublié le transfer d’Astarloa chez Cofidis ?

    G.C.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Gilles Cordier
    Soumis le 20 novembre 2003 à 8:54 | Permalien

    Aurais-tu oublié le transfer d’Astarloa chez Cofidis ?

    G.C.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Vinnnch
    Soumis le 5 décembre 2006 à 12:40 | Permalien

    Eh bé, que d’infos !!!!!!
    Il serait intéressant de savoir pour quels coureurs il s’agit d’une promotion, et pour lesquels c’est leur équipe qui souhaitait s’en séparer. Mais je gage que ce ne doit pas être simple…

    Juste une question quand même, par rapport aux déclarations de l’équipe T-Mobile il y a quelques mois, comme quoi elles n’emploieraient plus aucun coureur soupconné de dopage, certains des départs de cette équipe doivent-ils être associés à cette nouvelle situation ?…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Soumis le 5 décembre 2006 à 9:45 | Permalien

    il reste plus personne chez les allemands,, tu as raison!!!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Steegen Lucien
    Soumis le 16 décembre 2006 à 7:52 | Permalien

    Danger! Plusieurs grandes équipes sont menacées, tandis que d’autres, sensiblement moins fortes, restent dans le Pro-Tour ou y entrent grâce au fric et à l’influence de leur fédération.
    On veut “excommunier” plusieurs des champions actuels, même sans preuve de culpabilité, alors qu’on ferme les yeux sur le passé: Coppi, Kübler, Bobet, Anquetil, Rivière, Delgado, Jalabert (au firmament chez Once!), Brochard, Museeuw doivent-ils être dépouillés de leurs palmarès? On aurait,comme avec Pereiro, de “fameux” vainqueurs dans quantité de courses!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • insensé
    Soumis le 16 décembre 2006 à 8:29 | Permalien

    Avant c’était avant, avant une prise de conscience forte. Aujourd’hui c’est aujourd’hui, avec nos valeurs d’aujourd’hui.
    Faut t’il enlever à tous les conducteurs français leurs permis de conduire sous pretexte, qu’AVANT” la tolérance zéro tous, je dis bien tous, étaient en infraction quotidiennement sur les routes et les autoroutes???
    Bien sur que non.
    Coppi, Kübler, Bobet ( que vous citez injustement, car c’est lui qui est l’origine de la première prise de conscience sur ce sujet à la fin des années 60) Anquetil et Rivière n’ont pas connu l’ère du dopage sanguin capable de transformer un mauvais en bon coureur. Le dopage des anciens, faut t’il le rappeler était trés archaïque, à l’image de l’état de la médecine dans ces années là, et de l’ignorance de la science.
    Delgado, Jalabert, Brochard, Museew, c’est autre chose, eux ont déjà connu la potion magique, le dopage scientifique capable de transformer un coureur moyen en vainqueur de tour. Mais comme dit, il faut un début à tout, et si aujourd’hui il y consensus sur le fait d’excommunier, alors excommunions les tricheurs sans états d’âme.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • ronderg
    Soumis le 16 décembre 2006 à 9:36 | Permalien

    Des coureurs moyens en vainqueurs de Tour? Et les deuxièmes, ce sont quoi, les meilleurs coureurs?

    Moyen raisonnement.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • insensé
    Soumis le 17 décembre 2006 à 12:41 | Permalien

    Ce que je tente d’expliquer ici c’est que le dopage sanguin a complètement bouleverser l’échelle des valeurs dans le cyclisme.
    Un coureur moyen dopé à fond peut gagné un tour, et un coureur trés doué, moins dopé ou plus mal dopé peu se retrouver 50 ième.
    Je ne suis pas dupe. Je sais trés bien que depuis les années EPO, le deuxième était également chargé et le troisième etc…, mais là encore il y a des différences.
    La bomba n’a jamais donné à Coppi l’avantage qu’un Armstrong avait sur beaucoup d’autres.
    Car là aussi se pose un autre, énorme problème, que personne jusqu’ici n’a jamais effleuré et qui est pourtant une des clés “d’un bon dopage”.
    Les effets secondaires. Si j’alignais ici la liste de tous les effets secondaires potentiels d’un traitement – EPO – Hormone de croissance – Cortisone – Testosterone, vous en auriez pour des heures à les étudier.
    Certains coureurs les supportent mieux que d’autres et c’est aussi celà qui fait la différence. Certain abandonne en invoquant la mort de leur chien, une dépression, ou meurt carrément par embolie.
    Un coureur idéalement encadré par une crapule compétente, peut faire la différence, rien que sur les effets secondaires.
    Si vous n’en êtes pas convaincu, essayez par vous même et vous comprendrez.

    Alors arrêtez avec ces arguments sophistes qui ne mènent nulle part.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • insensé
    Soumis le 17 décembre 2006 à 12:56 | Permalien

    Désolé d’insister, mais je ne pouvais pas m’empêcher de vous faire un copier coller de ses effets secondaires:

    Je n’ai retenu que l’EPO, la cortisone et la testosterone. Alors croyez vous sincèrement qu’il y a quelque chose d’équitable dans le dopage ????

    EPO

    1. HYPERTENSION ARTERIELLE (CERTAIN FREQUENT)
    28% des cas. Liée à la vitesse d’augmentation de l’hématocrite :
    – Adv Drug React Acute Poisoning Rev 1990;9:183-206.

    2. ENCEPHALOPATHIE HYPERTENSIVE (CERTAIN TRES RARE)
    Avec convulsions dans certains cas.
    Six cas chez des insuffisants rénaux au stade terminal après 1 à 3 mois de traitement :
    – Neurology 1997;49:686-689.

    3. CRISE CONVULSIVE (CERTAIN TRES RARE)
    Dans de rares cas, ont été décrits hypertension artérielle maligne avec encéphalopathie hypertensive et convulsions, en particulier chez des patients ayant des antécédents de convulsions.

    4. THROMBOCYTOSE (CERTAIN FREQUENT)
    – Clin Pharm 1989;8:769-782.
    Thrombocytose transitoire :
    – Contrib Nephrol 1991;88:90-106.

    5. THROMBOSE VASCULAIRE (CERTAIN FREQUENT)
    Thrombose de la fistule artério-veineuse, par augmentation de la viscosité et normalisation de la coagulation, liée à l’augmentation de l’hématocrite et à celle des plaquettes.
    Un cas de thrombose de la veine cave associée à une baisse marquée des taux de protéine S libre :
    – Nephrol Dial Transplant 1992;7:979.
    Augmentation des différents facteurs de la coagulation (facteur VIII, fibrinogène…) :
    – Nephrol Dial Transplant 1992;7:1158.
    Thrombose favorisée par le mauvais fonctionnement de la fistule :
    – Presse Med 1990;19:111-115.

    6. ACCIDENT VASCULAIRE CEREBRAL (CERTAIN )
    Trois cas (type d’epoétine non précisé) :
    – Rev Med Interne 1991;12,Suppl:112.

    7. ERUPTION CUTANEE (CERTAIN RARE)
    Réaction d’hypersensibilité.

    8. OEDEME DES PAUPIERES (CERTAIN RARE)
    Réaction d’hypersensibilité

    9. SYNDROME PSEUDOGRIPPAL (CERTAIN RARE)
    Associant des douleurs osseuses et des frissons. Surtout en début de traitement.

    10. DOULEUR OSSEUSE (CERTAIN RARE)
    Associées à des frissons dans le cadre d’un syndrome grippal.

    11. FRISSON (CERTAIN RARE)
    Associés à des douleurs osseuses dans le cadre d’un syndrome grippal.

    12. KALIEMIE (CERTAIN )
    – Adv Drug React Acute Poisoning Rev 1990;9:183-206.

    13. PHOSPHOREMIE (CERTAIN )
    – Adv Drug React Acute Poisoning Rev 1990;9:183-206.

    14. FER SERIQUE (CERTAIN )
    Apparaît chez 30 à 50% des sujets. Nécessite d’associer un apport martial :
    – Adv Drug React Acute Poisoning Rev 1990;9:183-206.

    15. HALLUCINATION VISUELLE (CERTAIN )
    Cinq cas décrits. Imputabilité incertaine, bien que les hallucinations aient disparu à l’arrêt du traitement pour quatre d’entre eux :
    – N Engl J Med 1991;325:285.
    Touchent entre 1,9 et 11 % des patients :
    – Psychosomatics 1996;37:556-563.

    16. ANTICORPS ANTIERYTHROPOIETINE (A CONFIRMER )
    Expliquant certaines résistances au traitement :
    – Presse Med 1992;21:84-85.
    Un cas de résistance au traitement après 8 mois de traitement, lié à l’apparition d’anticorps anti érythropoïétine (type non précisé) :
    – N Engl J Med 1996;335:523-524.

    17. IRITIS (A CONFIRMER )
    Dix cas, réversibles en 7 à 10 jours :
    – Eur J Ophtalmol 1996;6:14-16.

    18. LEUCEMIE AIGUE LYMPHOBLASTIQUE (A CONFIRMER )
    Un cas après 7 semaines de traitement chez un insuffisant rénal âgé (type d’époétine non précisé) :
    – Nephron 1997;76:361.

    19. GLYCEMIE (A CONFIRMER )
    2 cas chez des diabétiques non insulino-dépendants, entrainant le recours à l’insuline:
    – Diabetes and Metabolism 1998;24:62-65.

    CORTISONE

    # ULCERE GASTRODUODENAL (CERTAIN RARE)
    Condition(s) Favorisante(s) :
    SURDOSAGE

    Effet secondaire très rare en cas de thérapeutique substitutive.

    # PANCREATITE AIGUE (CERTAIN RARE)
    Plus fréquente chez l’enfant.

    # ULCERE GASTRIQUE (CERTAIN RARE)
    Condition(s) Favorisante(s) :
    FORTES DOSES
    TRAITEMENT PROLONGE

    L’arrêt du traitement ne sera décidé qu’en tenant compte de la pathologie de fond.

    # ULCERE DUODENAL (CERTAIN RARE)
    Condition(s) Favorisante(s) :
    FORTES DOSES
    TRAITEMENT PROLONGE

    L’arrêt du traitement ne sera décidé qu’en tenant compte de la pathologie de fond.

    # INSUFFISANCE HYPOPHYSOSURRENALE (CERTAIN TRES RARE)
    Condition(s) Favorisante(s) :
    SURDOSAGE

    Effet secondaire très rare en cas de thérapeutique substitutive.

    # KALIEMIE (CERTAIN TRES RARE)
    Condition(s) Favorisante(s) :
    SURDOSAGE

    Effet secondaire très rare, en cas de thérapeutique substitutive.

    # RETENTION HYDROSODEE (CERTAIN TRES RARE)
    Condition(s) Favorisante(s) :
    SURDOSAGE

    Effet secondaire très rare en cas de thérapeutique substitutive.

    # HYPERTENSION ARTERIELLE (CERTAIN TRES RARE)
    Condition(s) Favorisante(s) :
    SURDOSAGE

    Effet très rare en cas de thérapeutique substitutive.

    # GLYCEMIE (CERTAIN TRES RARE)
    Condition(s) Favorisante(s) :
    SURDOSAGE

    Effet très rare en cas de thérapeutique substitutive.

    # SYNDROME CUSHINGOIDE (CERTAIN TRES RARE)
    Condition(s) Favorisante(s) :
    SURDOSAGE

    Effet secondaire très rare en cas de thérapeutique substitutive.

    # OSTEOPOROSE (CERTAIN TRES RARE)
    Condition(s) Favorisante(s) :
    SURDOSAGE

    Effet secondaire très rare en cas de thérapeutique substitutive.

    # ATROPHIE MUSCULAIRE (CERTAIN TRES RARE)
    Condition(s) Favorisante(s) :
    SURDOSAGE

    Très rare en cas de thérapeutique substitutive.

    # RETARD DE CROISSANCE (CERTAIN TRES RARE)
    Condition(s) Favorisante(s) :
    SURDOSAGE

    Effet secondaire très rare en cas de thérapeutique substitutive.

    # RESISTANCE AUX INFECTIONS (CERTAIN TRES RARE)
    Condition(s) Favorisante(s) :
    SURDOSAGE

    Effet lié aux propriétés glucocorticoïdes, très rare en cas de thérapeutique substitutive.

    # TROUBLE PSYCHIQUE (CERTAIN TRES RARE)
    Condition(s) Favorisante(s) :
    SURDOSAGE

    Effet secondaire très rare en cas de thérapeutique substitutive.

    # EXCITATION PSYCHOMOTRICE (CERTAIN TRES RARE)
    Condition(s) Favorisante(s) :
    SURDOSAGE

    Très rare en cas de thérapeutique substitutive.

    # PSYCHOSE AIGUE (CERTAIN TRES RARE)
    Condition(s) Favorisante(s) :
    SURDOSAGE

    Effet secondaire très rare en cas de thérapeutique substitutive.

    # CATARACTE (CERTAIN TRES RARE)
    Condition(s) Favorisante(s) :
    SURDOSAGE

    Effet secondaire très rare en cas de thérapeutique sustitutive.

    # FRAGILITE CAPILLAIRE (CERTAIN TRES RARE)
    Condition(s) Favorisante(s) :
    SURDOSAGE

    Très rare en cas de thérapeutique substitutive.

    # GLAUCOME CHRONIQUE (CERTAIN TRES RARE)
    Condition(s) Favorisante(s) :
    SURDOSAGE

    Très rare en cas de thérapeutique substitutive.
    Référence :
    -Int Ophthalmol Clin 1993;33:135-139.

    TESTOSTERONE

    # POIDS (CERTAIN )
    Lié à l’effet anabolisant et à la rétention hydrosodée, surtout fréquent en cas de traitement à doses supra-physiologiques.

    # OEDEME (CERTAIN )
    Lié à la rétention hydrosodée, surtout en cas de traitement à dose supraphysiologique.

    # ACNE (CERTAIN )
    Fonction de la réceptivité cutanée aux androgènes.

    # ALOPECIE (CERTAIN )
    De type masculin.

    # HYPERTROPHIE CLITORIDIENNE (CERTAIN )

    # HIRSUTISME (CERTAIN )
    Pouvant être définitif, même après l’arrêt du traitement.

    # RAUCITE DE LA VOIX (CERTAIN )
    Chez la femme, pouvant être définitif.

    # TROUBLE DE LA PUBERTE (CERTAIN )
    Condition(s) Favorisante(s) :
    FORTES DOSES
    TRAITEMENT PROLONGE

    Chez le garçon, risque de pseudopuberté précoce.
    Chez la fille, risque de prématuration hétérosexuelle.

    # RETARD DE CROISSANCE (CERTAIN )
    Risque d’arrêt de la croissance par soudure prématurée des cartilages de conjugaison après une accélération passagère.
    Ces troubles sont en rapport avec la prescription de fortes doses.

    # AMENORRHEE (CERTAIN )
    Condition(s) Favorisante(s) :
    FORTE DOSE

    Fréquente en cas d’utilisation de fortes doses.

    # SPANIOMENORRHEE (CERTAIN )
    Fréquent en cas d’utilisation de fortes doses.

    # OVULATION (CERTAIN )
    Fréquent en cas d’utilisation de fortes doses.

    # METRORRAGIE (CERTAIN )
    Due à la conversion partielle des androgènes en estrogènes pouvant entraîner une prolifération de l’endomètre.

    # ARRET DE LA LACTATION (CERTAIN )

    # LIBIDO (CERTAIN )

    # GYNECOMASTIE (CERTAIN )

    # AZOOSPERMIE (CERTAIN )
    Condition(s) Exclusive(s) :
    FORTES DOSES

    Due à l’effet antigonadotrope.

    # OLIGOSPERMIE (CERTAIN )
    Condition(s) Exclusive(s) :
    FORTES DOSES

    # PRIAPISME (CERTAIN )
    Condition(s) Exclusive(s) :
    FORTES DOSES

    # POLYGLOBULIE (CERTAIN )
    Condition(s) Exclusive(s) :
    FORTES DOSES

    # CALCEMIE (CERTAIN )
    Condition(s) Favorisante(s) :
    FORTES DOSES

    # EXCITATION PSYCHOMOTRICE (CERTAIN )
    Condition(s) Favorisante(s) :
    FORTES DOSES

    # IRRITABILITE (CERTAIN )
    Condition(s) Favorisante(s) :

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Soumis le 17 décembre 2006 à 3:30 | Permalien

    ca craint!!! certains ont promis à un bel avenir…
    je pensais pas que c’etait à ce point la; ils vont devenir des zombis!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • insensé
    Soumis le 17 décembre 2006 à 4:40 | Permalien

    Tout le monde, et pas besoin d’être médecin pour le savoir, sait que devant un médicament, nous ne sommes pas égaux. J’ai personnellement une maladie que je ne peux pas soigner correctement, car je ne supporte pas les rares molécules prescrites dans cette indication.

    Cette inégalité se retrouve dans les mêmes proportions dans le peloton. Sachant que la prise d’EPO peut aussi provoquer, chez certains, une libération exagérée d’anti-corps anti-EPO, une proportion de coureurs doit trés certainement se retrouver dans ce cas. Eh ben ceux-là, même s’il en on pris se retrouverons bon dernier et ne pourrons pas “bénéficier” des avantages de ce dopage car la prise d’EPO aura chez ces coureurs comme conséquence de faire baisser le taux d’oxygène dans le sang.

    Certains médecins du milieu cycliste avaient d’ailleurs déja évoqué la possibilité que le corps de Lance Armstrong, de par la terrible maladie qu’il avait contracté, avait une tolérance supérieure à d’autre à l’ingestion de toutes ces molécules, et expliquer ses performances.

    De toute façon, les coureurs ne sont pas égaux devant toutes ces molécules, et de ce fait, l’argument du “tous dopés” donc le meilleur gagne de toute façon est totalement fallacieux.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Soumis le 17 décembre 2006 à 10:32 | Permalien

    de ce point de vue, oui
    mais si on considere le fait qu’ullrich a un plus gros moteur que tous les autres, ca explique que 50 aient le meme medecin et qu’il soit tjrs devant;
    il faut voir si le coureur etant amateur dominait deja..
    en tout cas vu comme c’est (bien) parti, le dopage commence a etre correctement combattu
    il reste à faire payer aux coureurs des amendes et apres …

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Soumis le 13 août 2007 à 11:20 | Permalien

    avec grand plaisir !

    Bravo pour ton blog, que je suis depuis longtemps et dont la qualité rédactionnelle ne faiblit pas !(personnellement, je n’ai malheureusement plus trop le temps d‘écrire des avis personnels)

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Buju B
    Soumis le 14 août 2007 à 12:26 | Permalien

    Ca commence …

    http://www.cycling4all.com/

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Testocarbone
    Soumis le 15 août 2007 à 12:30 | Permalien

    Pourquoi T-Mobile, qui se profile en chantre de la lutte anti-dopage, embauche cette chaudière notoire qu’est Hincapie?? Ca me laisse perplexe.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Louis
    Soumis le 15 août 2007 à 1:35 | Permalien

    Julian Dean avec Slipstream !? Cela impliquerait un homme important de moins pour lancer Thor Hushovd dans les sprints. Slipstream se munirait d’un excellent sprinter capable de mener la vie dur aux Boonen et compagnie. C’est justement le type de coureurs qui manquait à leur équipe pour passer au niveau supérieur.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • erik Zabel
    Soumis le 15 août 2007 à 9:44 | Permalien

    Hamilton a à nouveau été contrôlé positif cette saison ?! Je n’ai pas suivi l’actualité avec grand intérêt, est-ce qu’on peut confirmer ?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • thierry mtl
    Soumis le 15 août 2007 à 11:10 | Permalien

    Suis-je le seul à me questionner sur la mort douteuse de Discovery et la retraite de Bruyneel.
    Ce n’est pas un manque de sponsor semble t-il, mais un problème dans le haut management. En fait, je crois qu’une partie du management voulait passer à une équipe propre pour les nouveaux sponsors (et un nouveau cyclisme) et qu’une autre partie du management (Bruyneel) n‘était pas à l’aise de garantir une telle propreté. En fait, pour une rare fois depuis qu’il dirige l‘équipe, Bruyneel fut incapable de prédire le succès de l’un de ses poulains (Contador)(voir toutes les entrevues donner depuis 6 mois). Je crois même qu’il est aussi surpris que nous de le voir grimper comme un demi-dieux pendant 3 semaines. Jamais il ne lui avait prédit plus que le maillot blanc. Et noter qu’il n’a pas beaucoup fanfaronné sur cette victoire. Comme une hâte de fermer les livres. Et comment vendre un champion auquel on ne croit pas ! Non américain de surcroît. La conférence de presse du 10 août était comme un dernière négation avant de foutre le camp au plus vite. Je me questionne d’ailleurs sur l’idée de cette conférence, plus suicidaire qu’utile.

    Quand le doute se généralise, plus personne ne croit en rien. Même Bruyneel à un peu perdu le contrôle de son équipe… Quand le mensonge devient plus gros que le menteur.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Testocarbone
    Soumis le 16 août 2007 à 3:00 | Permalien

    D’accord avec Thierry. Trés bonne analyse.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Sébastien
    Soumis le 17 août 2007 à 2:24 | Permalien

    Excellente analyse Thierry. Je te suis compètement. Même sur la discension dans les plus hautes sphères de la Disco, bien que très probable, reste pure spéculation.

    Autrement, j’en remets une couche mais personne ne semble s‘émouvoir de la (nouvelle) performance extra terreste de Jens Voigt. Celui-la même qui veut “transmettre aux jeunes” !!! Que veut il transmettre au juste ? Sa trousse (valise) à pharmacie ? Voigt, 35 ans, le nouvel espoir du cyclisme allemand qui lâche le Levi Leipheimer (un modèle de propreté) dans une rampe terrible de 11 km avec une arrivée à 2600m d’altitude. Voigt qui se révèle être, à 35 ans, un spécialiste de la haute montagne… Et personne ne semble douter… Comme si on avait tous peur de creuser à présent tant les dernières affaires ont fini par avoir raison de notre courage d’ouvrir les yeux.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)

Fouillez nos archives!