Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Le peloton 2015

En cette fin de saison, il est intéressant de regarder les principaux transferts pour mieux comprendre la composition du peloton 2015.

Côté équipes, quelques changements à souligner:

1 – Astana: sa licence WorldTour sera-t-elle renouvelée par l’UCI suite aux trois affaires récentes de dopage? La question est importante, notamment pour Vicenzo Nibali et Fabio Aru.

2 – Cannondale-Slipstream. L’équipe italienne Cannondale fusionne avec Garmin-Sharp. Pour les coureurs, cela signifie une seule équipe alors qu’avant il y en avait deux, donc des mises à pied. Dans ce contexte, le Québécois Guillaume Boivin n’a pas vu son contrat renouvelé, et espère se relancer l’an prochain aux États-Unis au sein de l’équipe Optum. Cela signifie également qu’une licence WorldTour, dont le nombre est limité à 18, est disponible, possiblement attribuable à MTN-Qubeka.

3 – Plusieurs équipes changeront partiellement ou totalement de nom en 2015. Ainsi, l’équipe NetApp-Endura devient Bora-Argon18, l’équipe Giant-Shimano devient Giant-Alpecin (une marque allemande de shampoing), l’équipe Lotto-Belisol devient Lotto-Soudal, l’équipe Omega Pharma-Quick Step devient Etixx-Quick Step et l’équipe Belkin devient De Lotto-BrandLoyalty.

Côté coureurs, voici les principaux transferts.

Peter Sagan (et son frère Juraj), de Cannondale à Tinkoff-Saxo.

Ivan Basso, de Cannondale à Tinkoff-Saxo.

Robert Kiserlovski, de Trek à Tinkoff-Saxo.

Alessandro De Marchi, de Cannondale à BMC.

Bauke Mollema, de Belkin à Trek.

Lars Boom, de Belkin à Astana.

Rein Taaramae, de Cofidis à Astana.

Luis Leon Sanchez, de CajaRural à Astana.

Dario Cataldo, de Sky à Astana.

David Malacarne, de OmegaPharma – Quick Step à Astana.

Jan Bakelants, de Omega Pharma-Quick Step à AG2R – La Mondiale.

Johan Van Summeren, de Garmin-Sharp à AG2R – La Mondiale.

Lars-Peter Nordhaug, de Belkin à Sky.

Nicolas Roche, de Tinkoff-Saxo à Sky.

Wout Poels, de OmegaPharma – Quick Step à Sky.

Leopold Konig, de NetApp à Sky.

Elia Viviani, de Cannondale à Sky.

Maxime Bouet, de AG2R – La Mondiale à Omega Pharma – Quick Step.

Tyler Farrar, de Garmin-Sharp à MTN Qubeka.

Edvald Boasson Hagen, de Sky à MTN Qubeka.

Theo Bos, de Belkin à MTN Qubeka.

Kevin Reza, d’Europcar à FDJ.com.

Jérome Coppel, de Cofidis à IAM Cycling.

Dominik Nerz, de BMC à Bora-Argon18.

Bjorn Thurau, d’Europcar à Bora-Argon18.

Matt Goss, d’Orica Green Edge à Bora-Argon18.

Nacer Bouhanni, de FDJ.com à Cofidis.

Dominique Rollin, de retraite à Cofidis.

Steve Chainel, de FDJ.com à Cofidis.

Tiago Machado, de NetApp à Katusha.

Thomas de Gendt, d’Omega Pharma – Quick Step à Lotto-Soudal.

George Bennett, de Cannondale à DeLottoBrandLoyaly.

Sans l’ombre d’un doute, les équipes Tinkoff-Saxo, Sky, Astana, MTN Qubeka, Bora-Argon18 et Cofidis ont été les plus actives au cours des derniers mois. Tinkoff-Saxo renforce sa présence sur les courses d’un jour en réalisant le transfert de l’année, celui de Peter Sagan. Astana et Sky renforcent également leur effectif pour les Classiques, en recrutant des hommes s’y étant distingués. Enfin, Cofidis montre ses intentions de revenir au premier plan par un recrutement de choix, celui de Nacer Bouhanni, qui devrait logiquement permettre à l’équipe de lever souvent les bras en 2015.

Les incertains

Janez Brajkovic (Astana). Frédéric Kessiakoff (Astana). Enrico Gasparotto (Astana). Francesco Gavazzi (Astana). Jack Bobridge (Belkin). Oscar Gatto (Cannondale). Christophe Kern (Europcar). Nick Nuyens (Garmin-Sharp). Thomas Dekker (Garmin-Sharp). Ruben Plaza (Movistar). Francisco Ventoso (Movistar). Gert Steegmans (Omega Pharma-Quick Step). Christophe LeMevel (Cofidis).

Les retraités

Andy Schleck. Thor Hushovd. Cadel Evans. David Millar. Nicki Sorensen. Jens Voigt. Karsten Kroon. Danilo Hondo. Sébastien Hinault. Thomas Lovkvist. Jeff Louder. Benjamin Day.

Les Canadiens

Antoine Duchesne (Europcar) et Hugo Houle (AG2R – La Mondiale) conservent leur poste au sein de leur formation française. Dominique Rollin fait son grand retour chez les pros, en passant chez Cofidis où son rôle sera clairement d’amener les sprints de Bouhanni. Guillaume Boivin retourne courir aux États-Unis.

Ryder Hesjedal reste chez Cannondale-Slipstream, et Svein Tuft ainsi que Christian Meier chez les Australiens d’Orica Green Edge.

Partager

Précédent

Le nouveau code mondial antidopage

Suivant

Tour de France 2015: l’analyse

  1. marten

    Clément Chevrier à Iam.

    0
    0
  2. Yann

    2 petites erreurs:
    Davide Malacarne de Europcar (non QuickStep) à Astana
    Steve Chainel de AG2R (non FDJ) à Cofidis

    0
    0
  3. Régis

    salut,

    il y a aussi Jonas Van Genechten qui a performé surtout fin de saison et qui va chez IAM
    A suivre lorsqu’il sera un peu plus protégé.

    a+

    0
    0
  4. Yann

    Chez MTN, il y a aussi les arrivées de Goss et Van Rensburg, qui comme Boassen Hagen et Farrar sont un peu moins en vue ces derniers temps. Beaucoup de sprinteurs de haut niveau chez eux, donc, avec aussi Bos et déjà Ciolek. Si tous retrouvent la forme de leurs débuts et que la mayonnaise prend bien entre eux, ils peuvent faire mal.

    0
    0
  5. @tous,
    Merci de vos commentaires et surtout d’avoir relevé certaines petites erreurs dans mon texte. Je corrige, et vous remercie mille fois de votre vigilance.

    0
    0
  6. Guy Bergeron

    Seulement des transferts « out » pour Europcar, équipe préféré des Français (était) et je crois aussi des Québécois qui me semble très peu active sur le marché se contentant de puiser dans son équipe Vendée U.

    Que Bernaudeau se fasse a l’idée Thomas Voeckler ne rajeuni pas, Rolland se retrouve très rapidement seul en montagne et Cyril Gautier se retrouve aussi seul pour faire le reste (comme on l’a vu dans les rues de Québec et Montréal).

    Le sponsor qui quitte encore , difficile à comprendre quand AG2R explique que la visibilité de son 10 millions équivaut à 100 millions. FDJ et Cofidis sont aussi depuis longtemps heureux de leur commandite mais pas Europcar.

    Aucun grimpeur n’était disponible pour aider Rolland, pas de bon rouleur-puncheur pour aider Gauthier. Chez Orica pour les GP de Québec et Montréal , Gerrans a fait un cyclo sportive toute la journée bien calé dans le cocoon de son équipe et est sorti pour le dernier tour pendant que Gauthier était à l’arrière a chercher ses coéquipiers qui trouvaient que la Côte de la Montagne ou la Camilien-Houde revenait un peu trop souvent.(Reza déjà parti, Coquard pour le sprint !, Duchesne blessé et les autres pour avoir 8 partants)

    En espérant voir arriver pour 2016 un nouveau commanditaire qui amènera avec lui un peu d’influence et d’argent pour le recrutement et qui permettra à cette équipe de rivaliser sur toute les course du Pro-Tour et non seulement sur la Coupe de France.

    Et pourquoi pas une équipe « Louis Garneau / xxxxxx « .

    À suivre ….

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.