Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Le mois du vélo à Gatineau

Le mois de mai est le mois du vélo dans ma ville, Gatineau.

À regarder dehors, c’est plutôt le mois de la flotte, tant la météo est pourrie ce printemps. Nous battons des records de pluie depuis un mois, et le mois de mai s’annonce difficile. Misère.

Ceci étant, la ville de Gatineau profite de ce mois du vélo pour lancer une consultation publique sur les investissements en infrastructures cyclistes pour les prochaines années. C’est très bien!

Un plan directeur de développement du cyclisme devrait être adopté par la ville de Gatineau vers la fin de l’année. Ca, c’est si tout va bien, des élections municipales étant programmées pour… novembre prochain!

On peut imaginer plusieurs projets qui permettraient de développer davantage le cyclisme dans la région:

1 – étendre l’offre de plages horaires réservées exclusivement aux cyclistes dans le Parc de la Gatineau et le long des berges de la rivières des Outaouais;

2 – enchâsser au coeur du développement des quartiers une obligation, pour les promoteurs immobiliers, d’aménager des pistes cyclistes intelligemment pensées, c’est à dire raccordées au réseau déjà existant;

3 – construire systématiquement des bas-côtés de routes suffisamment larges pour les cyclistes lors de la réfection des routes, ou lors de la construction de nouvelles routes;

4 – rendre le centre Asticou disponible de nouveaux aux cyclistes et triathlètes en procédant à la suppression des dos d’âne ridicules installés il y a quelques années;

5 – déneiger plus systématiquement l’hiver les pistes cyclables critiques menant au centre-ville d’Ottawa et de Gatineau, notamment le long des berges;

6 – promouvoir les saines habitudes de vie en finançant des événements comme la Gatineau Loppet ou le GP Cycliste de Gatineau, voire le Défi Gatineau-Mont Tremblant, notamment en soutenant des campagnes de publicité visant à faire connaître ces événements du grand public;

7 – rejoindre davantage les diverses équipes cyclistes de la région pour écouter leurs idées sur une base régulière et collaborer à un de leur projet, le vélodrome d’Ottawa pour promouvoir le cyclisme dans la région de la capitale nationale (après tout, Ottawa est le siège de Cyclisme Canada);

8 – établir un programme d’ambassadeurs pour soutenir les athlètes de haut niveau en cyclisme de la région, et créer un sentiment d’appartenance et de fierté parmi la population locale;

9 – maintenir et développer les infrastructures de skate park et de BMX dans les espaces verts de la ville;

10 – assister les écoles secondaires dans le développement de programmes de sport-études en cyclisme l’été et ski de fond l’hiver.

Partager

Précédent

David Drouin positif

Suivant

Giro 2017: 5 étapes clés, 5 favoris, 5 outsiders…

10 Commentaires

  1. Et le vélo utilitaire?
    L’implication des employeurs aux infrastructures d’accueil aux cyclistes-employés dans leurs bâtiments.
    Stationnements pour vélos, nombreux, sous abri, en enclos avec accès par carte magnétique, caméras, douches et vestiaires saisonniers.
    Libération de case de stationnement de voiture pour des supports à vélos sur la rue, surtout au centre-ville. Disponibilité de garer son vélo de manière sécuritaire lors d’événements publics avec un gardien sur les lieux.

    Globalement:
    Indemnité km par cycliste navetteur au travail (comme en France, Belgique);
    Subvention applicable à l’achat de vélos à assistance électrique(pas juste les scooters électriques comme au dernier budget du Québec!);
    Que tout bénéfice intrinsèque aux employés dotés de stationnements gratuits à leur lieu de travail ou à peu de frais comparés aux coûts réels, soit aussi disponible pour les employés cyclistes.

    0
    0
  2. Brutus

    Autres suggestions pour la CCN: Interdire la circulation automobile sur les promenades du Parc de la Gatineau et offrir un système de navettes ralliant les différents points d’intérêts (belvédères, domaine McKenzie King, sentiers etc.)

    Les automobilistes ne pourront certainement pas prétendre que les Promenades constituent des « liens routiers » essentiels puisqu’elles sont fermées à toute circulation durant la période hivernale.

    0
    0
  3. René Desjardins

    La ville de Gatineau ne peut pas grand chose pour le centre Asticou. Il lui faudra négocier avec le gouvernement fédéral. Autant dire mission impossible. De plus, il y eu à quelques reprises des incidents à l’intersection de la piste cyclable. Il faudrait apporter quelques modifications pour améliorer cette intersection.

    Par contre la ville de Gatineau pourrait considérer construire une piste similaire à Asticou pour faire des entrainements et peut être même des critériums, qui j’ai entendu n’ont plus lieu au CNRC.

    0
    0
  4. garolou

    HORS SUJET.

    Woods au Giro, son 1er grand tour, en espérant qu’il le termine. Sera bénéfique l’an prochain sur les Ardenaises, il a bien fait cette année.
    À suivre…

    0
    0
  5. mica

    otto lilienthal: Ne sois pas surpris par le silence du peloton; dans ce milieu il se passe de droles de choses, mais il ne faut pas que cela se sache.
    Il est mème surprenant que cette information ait « fuité », sans doute par la faute d’ un coureur un peu plus candide que les autres (Reichenbart en l’ occurence), et d’ un ou deux journaliste.

    IL en est de mème de tous les cas de triche (collusions contre un adversaire, géne, jusqu’ a la chute provoquée, appui sur véhicule, draffting dopage avéré…..)
    Le principal est que cela ne sorte pas du peloton, et l’ on apprend trés vite aux « novices » que s’ils voient, ou sont victimes d’ une injustice, ils pourront un jour en bénéficier, ils doivent donc observer un véritable silence radio!
    Les D.S., ou managers d’ équipe sont de véritables régulateurs chargés de filtrer ce qui peut étre dit ou pas.
    La continuité est prise ensuite dans les médias par ceux qui disent toujours que tout va bien.

    0
    0
  6. Tchmil

    Concernant le racisme en cyclisme, l’attitude de Sky en dit long effectivement sur les non-dits de ce milieu (comme pour le dopage).

    Jean-René Bernaudeau a encore plus d’estime, même si le continent africain est aussi un moyen de débouchés pour les sponsors (Bouygues, Europcar …). L’économique n’est jamais très loin des bonnes intentions.

    Ces 2 dernières semaines j’ai remarqué que 2 coureurs marocains ont très bien fait : Mehdi El Chokri (dimension data/30è au Tour de Bretagne) et surtout Anass Ait El Abdia (UAE Emirates Team) qui a été avec les leaders sur les étapes difficiles du Tour de Romandie.
    On est loin des figurants panaméens ou chinois des dernières années lancés sur un grand tour. Et Ait El Abdia semble particulièrement à surveiller (23 ans).

    0
    0
  7. François G

    Question racisme, allez donc faire un tour sur les commentaires de l’équipe.fr lorsqu’il y a un sujet sur Nacer Bouhani. C’est assez troublant et extrêmement choquant. Y a pas de raison que les coureurs po eux même ne soient pas dans cette directive

    0
    0
  8. Raymond M. SIGOUIN

    HORS D’ORDRE
    Pour le Giro, on se branche à quel endroit au Kébec, Kanada?

    Bonne journée,

    Ray

    0
    0
  9. thierry (mtl) bécyk

    youtube (direct et différé)
    ou par steephill

    Pcq’ aucune station ne le présente au Canada.. pour la première fois depuis plusieurs années.

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Répondre à mica Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.