Le médecin des Phonak démissionne

Une journée après avoir pourtant confirmé être de retour en 2005 comme médecin de la formation suisse Phonak, l’Espagnol Iaki Arratibel a déclaré aujourd’hui dans un journal de son pays avoir remis sa démission à Urs Freuler, manager chez Phonak, sous les pressions de sa famille.

Arratibel avance comme raison principale les problèmes qu’il a vécu avec la commission médicale de l’UCI.

Si nous ne sommes pas du même avis qu’Arratibel, il est intéressant de lire cet article qui illustre bien la position difficile dans laquelle se retrouvent bon nombre de médecins d’équipe. La solution ? N’autoriser comme médecin d’équipe que des médecins indépendants, non affiliés à une équipe en particulier, et mandatés par l’UCI ou les fédés nationales.

Fouillez nos archives!