Le jour de gloire de Svein Tuft

Ils l’ont fait: l’équipe australienne Orica-Green Edge a remporté le chrono par équipe aujourd’hui sur la première étape du Giro.

Preuve de l’esprit d’équipe unique de cette formation, ils ont offert au Canadien Svein Tuft le premier maillot rose… le jour de son anniversaire!

Bref, nous voilà avec un Canadien en rose sur le Giro! Pour Tuft, c’est la consécration et on est bien content pour lui.

Capture d’écran 2014-05-09 à 16.45.28

5 Commentaires

  • Andre lemay
    Soumis le 9 mai 2014 à 5:24 | Permalien

    Pour prendre une expression de hockey » un plombier » aux contributions effacées des succès de l’équipe . Ca lui revenait. Bravo
    Muddler

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • Pierre G
    Soumis le 9 mai 2014 à 8:17 | Permalien

    Tellement content pour lui. Un spécial dans le peloton.

    « One winter Tuft spent so much of his off-season skiing and snowboarding that when the time came around for training camp, he was short on base miles. So he simply rode down Highway 101 from Vancouver to team camp in Southern California, packing camping gear, a sack of potatoes, and Bear, drinking from streams and cooking by campfire. Because it was February, he faced wind and rains almost the entire trip.

    Among those riders on Prime Alliance was Jonathan Vaughters, racing his final season as a pro. Vaughters, who would later hire Tuft to race for Garmin, told The New York Times that when Tuft arrived, “He had this really long beard, and he smelled very bad. I remember thinking, okay, this guy is completely different than the image of the typical European money-driven cyclist who buys Porsches in his spare time.”

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  • PierreG
    Soumis le 9 mai 2014 à 8:18 | Permalien

    Tellement content pour lui. Un genre spécial dans le peloton.

    « One winter Tuft spent so much of his off-season skiing and snowboarding that when the time came around for training camp, he was short on base miles. So he simply rode down Highway 101 from Vancouver to team camp in Southern California, packing camping gear, a sack of potatoes, and Bear, drinking from streams and cooking by campfire. Because it was February, he faced wind and rains almost the entire trip.

    Among those riders on Prime Alliance was Jonathan Vaughters, racing his final season as a pro. Vaughters, who would later hire Tuft to race for Garmin, told The New York Times that when Tuft arrived, “He had this really long beard, and he smelled very bad. I remember thinking, okay, this guy is completely different than the image of the typical European money-driven cyclist who buys Porsches in his spare time.” »

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +9 (from 9 votes)
  • Vincent C
    Soumis le 9 mai 2014 à 10:47 | Permalien

    lol Belle trouvaille Pierre. Effectivement c’est tout lui! Il est devenu le rouleur qui l’est à trainer son chien dans un chariot pendant des trips en cyclotourisme.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  • jmax
    Soumis le 10 mai 2014 à 12:31 | Permalien

    un article sympa à propos de Svein Tuft, joliment intitulé: « Vélo, traîneau et petits boulots : voici le coureur le plus cool du Tour de France »

    http://rue89.nouvelobs.com/rue89-sport/2013/07/10/velo-traineau-petits-boulots-voici-coureur-plus-cool-tour-france-244104

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +6 (from 6 votes)

Soumettre un commentaire

Pas d'accord? Une précision à ajouter? Une erreur à signaler?

Contribuez vous-aussi au succès de La Flamme Rouge en laissant un commentaire constructif: vos commentaires sont très importants pour moi! Depuis 2003, ils ont contribué significativement à enrichir et à dynamiser ce site.

Régulièrement dès avril 2013, La Flamme Rouge publiera sur sa page principale un commentaire s'étant distingué des autres soit par son originalité, son apport au débat, sa critique constructive, son humour ou encore sa pertinence.

Vos commentaires engagent cependant votre responsabilité. Ayez s'il vous plait la courtoisie de signer votre commentaire de votre nom (La Flamme Rouge s'engage par ailleurs à préserver la confidentialité de votre adresse courriel). En tout temps, soyez pertinent et concis par rapport au sujet traité par l'auteur de ce site, et usez toujours d'un langage décent, poli et respectueux d'autrui.

L'auteur de ce site se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, de mauvais goût, diffamatoires, irrespectueux envers autrui, portant atteinte à l'intégrité d'une personne ou encore haineux.

Les champs requis sont marqués par *

*
*

Fouillez nos archives!