Le CPA contre le code d’éthique!

La nouvelle risquait de passer inaperçue. Pas sur LFR. Elle démontre tout le gouffre qui sépare les coureurs cyclistes professionnels de la réalité.

En effet, l’association des coureurs cyclistes professionnels (CPA) s’est récemment réuni en marge du Tour de Lombardie. « Elle s’est prononcée contre le code d’éthique adopté par les équipes cyclistes du ProTour »:http://www.tsr.ch/tsr/index.html?siteSect=800002&sid=7172053&cKey=1161099094000, code d’éthique qui prévoit notamment le licenciement immédiat de tout coureur pris dans une affaire de dopage.

L’association ne s’est pas arrêtée là, affirmant plus que jamais soutenir son président, l’Italien Francesco Moser. Rappelons pour la petite histoire que Moser fut le premier à fracasser le record de l’heure établi par Merckx en utilisant un vélo futuriste avec des roues lenticulaires ainsi qu’une préparation physique « de pointe », orchestrée par le sulfureux Prof. Conconi dont un des plus illustres disciples n’est nul autre que le Dr. Ferrari… Moser avait récemment déclaré être en faveur de la libéralisation du dopage, tout simplement! Avec le soutien du CPA, cela veut en clair dire que tous les coureurs professionnels estiment qu’il serait judicieux de libéraliser le dopage et que le code d’éthique les persécutent de trop. On croit rêver.

Bref, le CPA continue de se marginaliser et de devenir une association peu crédible qui sera de plus en plus écartée des tables de discussion. Le cyclisme a besoin d’engagements fermes, pas de ce genre de discours qui témoigne de tout le décalage entre les coureurs pros et la réalité.

14 Commentaires

  • Rafael
    Soumis le 18 octobre 2006 à 1:42 | Permalien

    L’ACP ne s’est pas prononcée contre le code éthique mais contre les dispositions de ce même code qui “qui permettent aux groupes sportifs d’exclure d’une ’équipe, ou même seulement de suspendre, arbitrairement, des coureurs sur la seule base de soupçons ou déductions” (Source AFP).
    Quant au “Cecco”, qui avant d’être la marionnette de Conconi a été un grand champion (trois Paris-Roubaix, un Tour de Lombardie, et un titre mondial), il ne s’est jamais prononcé “pour la la libéralisation du dopage”. Il a simplement fait remarquer que puisque la lutte anti-dopage ne permettait pas, dans l’état actuel des choses, d’attraper les tricheurs, il serait à la limite plus juste de libéraliser le dopage. Ce qui était une provocation ”à la Antoine Vayer” mais inversée. Et de réclamer, dans la suite du même interview “des contrôles vraiment efficaces”.
    Quant à écarter l’ACP “de la table des discussions”, moi je veux bien, mais ça revient à dire que le cyclisme idéal serait un cyclisme débarassé des coureurs cyclistes !

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • ronderg
    Soumis le 18 octobre 2006 à 2:03 | Permalien

    Et oui, le décalage est davantage flagrant entre les utopistes et le sport qu’entre les coureurs et le ridicule des présentes dispositions.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • insensé
    Soumis le 18 octobre 2006 à 2:25 | Permalien

    Les utopistes sont les inventeurs du futur et en regardant le passé, on se rend compte que seul les utopistes ont fait avancer cette planète dans le bon sens, alors que les réalistes, les cyniques et les sofistes, historiquement, n’ont fait que de répendre des poisons nuisibles qui ont toujours fait perdre du temps à l’humain.
    Tous les inventeurs, savants, artistes de génie et philosophes humanistes ont toujours été traité d’utopiste par leurs contemporains.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Rafael
    Soumis le 18 octobre 2006 à 3:39 | Permalien

    « Je voudrais m’adresser à tous ceux qui ne croient pas au vélo. Je voudrais dire aux cyniques et aux sceptiques que je suis désolé pour eux. Je suis désolé que vous ne croyiez pas aux miracles, je suis désolé que vous ne croyiez pas au cyclisme. Le vélo est le sport le plus beau et le plus difficile du monde. Et le Tour de France est la plus belle et la plus difficile course du monde. Vive le Tour, pour toujours ! »
    Lance Armstrong, utopiste texan

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Bark
    Soumis le 18 octobre 2006 à 4:08 | Permalien

    On peut être viscéralement opposé à certaines personnes et garder la bonne distance. Voici le communiqué du CPA. Si on est épris de justice, peut-on penser autre chose?
    ”à la lumière des récents événements, le CPA se voit contraint de réitérer son opposition au Code Ethique établi par l’Association Internationale des Groupes Cyclistes Professionnels (AIGCP), code qui a récemment démontré son arbitraire, son incohérence et son inapplicabilité. Des coureurs ont été poursuivis comme des délinquants sur la base de simples déductions, alors que d’autres, faisant pourtant l’objet de procédures, continuent à courir. Si l’AMA, le CIO, l’UCI et les diverses instances nationales affectées au contrôle font correctement leur devoir, le cyclisme n’a pas besoin d’instruments arbitraires, qui au lieu d’apporter des solutions, ne

    font que générer le chaos et l’insécurité et, ce qui est plus grave, clouent au pilori et, de fait, condamnent des coureurs sans preuves, piétinant les droits les plus fondamentaux de la personnalité. Pour éviter ce genre de problèmes et pour sortir de la confusion et de la suspicion régnantes, le CPA invite donc l’AIGCP à supprimer de ce Code Ethique toutes dispositions et normes qui permettent aux groupes sportifs d’exclure de l’équipe, ou même seulement de suspendre arbitrairement des coureurs sur la seule base de soupçons ou déductions.”

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • insensé
    Soumis le 18 octobre 2006 à 5:24 | Permalien

    “Vive le Tour, pour toujours ! »
    Lance Armstrong, utopiste texan”

    Les hyènes font feu de tout bois.

    Cette déclaration du mafieux texan est le comble du cynisme qu’il prétend dénoncer.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Rafael
    Soumis le 18 octobre 2006 à 5:38 | Permalien

    Merci Insensé pour cette explication de texte mais je crois que tout le monde avait compris.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • nick
    Soumis le 18 octobre 2006 à 6:01 | Permalien

    Bof, le parrain Leblanc est pas mal non plus : “Si j’apprenais que la carrière d’Armstrong n’était qu’une escroquerie, je claquerais immédiatement la porte du cyclisme.” Bis repetita (je radote). Mais c’est plus fort que moi, c’est ma préférée.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Rafael
    Soumis le 18 octobre 2006 à 6:11 | Permalien

    Moi j’adore la sortie de Jan Ullrich sur l’affaire Armstrong : “Je serais très déçu si c’était vrai”.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • nick
    Soumis le 18 octobre 2006 à 6:31 | Permalien

    Ah oui, pas mal.

    Et aujourd’hui, ce bon vieux vieux Bjarne : “Après tout ce qui s’est passé, surtout cet été, l’équipe CSC et Ivan Basso ont décidé de se séparer à l’amiable. Cette décision a été très difficile à prendre, mais les deux parties sont tombées d’accord pour décider qu’il était temps de se séparer. Nous souhaitons remercier Ivan Basso pour le temps qu’il a passé au sein de l’équipe et pour les très bons résultats obtenus ensemble par le coureur et l’équipe CSC. Nous lui souhaitons le meilleur avenir possible.” Même pas drôle.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • didier girsch
    Soumis le 18 octobre 2006 à 9:52 | Permalien

    pour revenir au sujet:

    qu’y a t il d’etonnant à ce que les principaux concernés,les coureurs pro,defendent leur droit a garder leur travail et leur salaire?

    compte tenu du milieu ds lequel ils évoluent,ils ont bien du mérite ou n’ont pas le choix,car les profiteurs du systeme,ce ne sont pas les coureurs.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Marten
    Soumis le 18 octobre 2006 à 10:15 | Permalien

    un milieu rongé par le mensonge et l´hypocrisie.
    Quel bel exemple!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Didier as le cycliste bronchiteux et asthmatique
    Soumis le 19 octobre 2006 à 3:35 | Permalien

    Dire que les coureurs sont exploités et ne profitent pas du système, c’est un peu facile.
    C’est je pense tout à fait vrai pour une grande majorité, ceux qui sont des équipiers pour l’essentiel et que le système force à se doper. Mais je crois que dès que l’on sort de ce rôle, que l’on a quelques capacités à jouer la gagne dans de belles courses, on devient utilisateur du système. Notoriété et finances sont alors les revenus des coureurs complaisants avec le système. Et je dirais même les principaux bénéficiaires avec les sponsors. Qui ont été les principaux bénéficiaires de l’affaire Festina?? Virenque et Festina. Plus très certainement quelques autres coureurs de l’équipe comme Brochard, Zuelle, etc.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • didier girsch
    Soumis le 19 octobre 2006 à 8:15 | Permalien

    a didier et marten:

    les coureurs ne profitent pas du systeme,ils gagnent leur vie avec,certains tres bien quoiqu’a des années lumieres des autres sports pro..

    que le milieu soit pourri ne change rien au rapport qu ‘un salarie entretient avec son job,il y tient, c’est tout.

    enfin et sauf à avoir comme modele ce qui se passe en russie,en occident,il y a des regles et des tribunaux,tant mieux pour nous,que des sportifs voyoux en profitent n’est qu ‘un effet secondaire indesirable mais tres marginal..

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)

Fouillez nos archives!