Tous les jours, la passion du cyclisme

 

L’approche allemande au dopage

À l’heure où le parlement allemand discute d’une nouvelle loi en matière de dopage qui pourrait inclure des peines de prison pour les sportifs reconnus coupables d’usage de produits illicites, ce reportage d’une 30aine de minutes est à voir. Il s’agit d’un récent reportage sur le dopage dans le cyclisme, réalisé par des journalistes allemands.

Rappelons que l’Allemagne a durement sanctionné le sport cycliste en raison de ses problèmes de dopage: l’équipe Telekom puis, un peu plus tard, l’équipe Gerolsteiner n’ont pas hésité à fermer boutique, et la télé allemande ne retransmet plus le Tour de France depuis 2011 déjà. En 2015 cependant, l’équipe Bora-Argon18, suite de NetApp-Endura en 2014, assurera une certaine présence allemande dans le peloton pro mais à ce jour, pas de licence WorldTour.

Le nouveau projet de loi vise à préserver l’intégrité du sport, ainsi qu’à condamner les coupables avec la plus grande fermeté.

On pourra débattre du bien fondé de recourir à des peines de prison pour ceux qui seront piqués positifs. Je ne suis pas convaincu pour ma part, estimant qu’on peut durcir les sanctions sans en venir à une telle action. Certains pourront certainement y voir une exagération. Vu cependant du côté du dommage que le dopé fait subir à l’athlète sain – dommages financiers, psychologiques, moraux – on peut y voir motif suffisant à un emprisonnement.

Quoi qu’il en soit, on ne « niaise » pas avec le dopage en Allemagne, le pays étant donc aux antipodes de ce qu’on peut retrouver actuellement en Espagne par exemple.

Merci à Mathieu du site ChronosWatts pour le lien vers le reportage, et pour le sous-titrage du vidéo à l’origine en allemand vers le français ou l’anglais. Ce sous-titrage n’est disponible que si on accède au vidéo via le site ChronosWatts.

Partager

Précédent

Laraque vs Albrecht: vous avez compris, vous?

Suivant

Le Tour de l’actualité

  1. mica

    Je pense que l’ Allemagne en connait un rayon pour tout ce qui concerne le dopage, voir touts les anciens hyper dopés de l’ ancienne RDA et aussi de l’Allemagne fédérale. Elle pourrait en mettre du monde en prison et ceci dans TOUTS les sports!
    Le cyclisme résoudrait-il ses problèmes de dopage que rien ne serait propre pour autant: courses truquées, vélos électriques, abris illicites, collusions, chutes provoquées….rien ne manque mais rien ne transparait au travers de ce milieu clos « comme une orange ». Ce sport (ce spectacle) vit replié sur lui méme et il faut étre du sérail pour espérer y pénétrer.
    pour le sujet précédent concernant la « dureté » du cyclisme il me semble que souvent le peloton s’ organise de façon a minimiser sa peine; Dans une étape de montagne par exemple on escamote sans probléme 2 ou 3 cols. Dans une étape de plat on laisse filer tranquillement une échappée bidon, laquelle s’économise à son tour dès que l’ècart est fait, les choses + ou- sérieuses ne reprenant qu’a une vingtaine de Km de l’ arrivée(a grands coups d oreilettes ou de coups de fils entre directeurs sportifs: »je mets 2 ou 3 coureurs du peloton a rouler si toi tu en mets aussi ». Bref tout cela n est pas très clair et il faut relativiser la dificultée de ce sport trop retenu et truqué de l’intérieur.

    0
    0
  2. Durete du cyclisme: c’ est subjectif…ce qui est dur , c’ est d’etre seul avec/contre soi-meme, c’ est la peine que l’on s’afflige, si on le veut ou pas.

    Dopage: toujours la meme histoire…c’ est facile de taper sur de jeunes types qui ont d’abord voulu vivre leur reve, et puis, apres quelques saisons, essayent de s’en tirer dans un milieu dur,conservateur , de castes (les leaders et les domestiques) et aux contrats de travail qui rarement depassent un an ou deux…pendant que les soigneurs, DS, qui trainent des casseroles depuis des annees sont toujours la et vivent bien.

    0
    0
  3. Nicolas

    Étant donné les gains financiers qui y sont souvent associé, le dopage n’est-il pas une sorte de fraude. En ce sens, ne devrait-il pas être puni comme n’importe quelle autre fraude ? Et la peine, ne devrait-elle pas être modulé en fonction de l’importance de la fraude ? Un peu comme n’importe quel autre crime finalement.

    0
    0
  4. Nicolas

    Il semble que Geoff Kabush soit en accord avec moi (vu sur Twitter):

    Geoff Kabush ‏@GeoffKabush 21h21 hours ago
    Theft/Fraud over $5K = up to 10yrs in jail. I had much more stolen from me by dopers. Why shouldn’t they face possible jail time?

    0
    0
  5. mikael

    On ne “niaise” pas avec le dopage en Allemagne?

    Franz Beckenbauer est le premier à révéler en 1977 dans le magazine ouest-allemand Stern qu’il utilise son propre sang pour se stimuler (autotransfusion sanguine) : « J’ai une méthode particulière pour demeurer au top niveau : l’injection de mon propre sang. Ainsi, plusieurs fois par mois, mon ami Manfred Koehnlechner me fait une prise de sang à un bras pour injecter ce même sang dans une fesse. Il en résulte une inflammation artificielle. Le nombre des globules blancs, et surtout celui des globules rouges, se multiplie alors et des forces de résistance sont ainsi mobilisées dans l’organisme. »

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Franz_Beckenbauer#Dopage

    En août 2013, il ne se souvient plus de rien, ou presque…

    http://www.lequipe.fr/Football/Actualites/Beckenbauer-evoque-du-dopage/392308

    une étude partielle révéle que l’Allemagne de l’Ouest (RFA) avait recours systématiquement à un programme de dopage dans l’ensemble des disciplines sportives, dont le football…

    http://www.lexpress.fr/actualite/sport/football/football-beckenbauer-et-la-mannschaft-etaient-ils-dopes_1272980.html

    Mais tout cela, c’était évidemment avant.

    0
    0
  6. Régis

    Reportage intéressant.
    Intéressant aussi de voir que le coureur interrogé ne s’est jamais vu proposer de dope…
    Faut arrêter de nous prendre pour des imbéciles.
    Qu’il ne prenne rien je veux encore bien le croire… mais qu’il ne sache rien … alors là!
    Il ne détourne pas les yeux pour rien quand on lui pose la question…

    Quand on voit ce reportage on se rend compte à quel point l’Allemagne est peu cohérente :
    Elle a trouvé avec le cyclisme pro son souffre-douleur. Par contre sponsoriser des joueurs de foot sous-controlés… sans parler des match truqués… là pas de problème!!!
    Mais où va t’on!

    0
    0
  7. thierry mtl

    Au Canada, le vol par fraude, même quand la preuve indique une affaire de plusieurs centaines de milliers de dollars, est l’objet de peines ridicules. Alors, une sentence de détention pour la fraude sportive, c’est pas pour demain. Ils s’en tireront, dans le pire des cas, avec une probation. C’est pas une avenue qui réglera le problème.

    0
    0
  8. thierry mtl

    Telekom préfère sponsoriser le Foot. La preuve qu’on préfère l’absence de scandale à l’absence de dopage.

    p.s.: En excès de stock, il semble qu’ASTANA va se lancer dans la vente de produit dopant en ligne.

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.