Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Lance Armstrong dopé en 2009 et 2010?

Grosse nouvelle dans le milieu du cyclisme hier: l’United States Anti-Doping Agency (USADA) a formellement accusé Lance Armstrong et cinq autres personnes de son entourage, y compris Johan Bruyneel et Michele Ferrari, d’infractions aux lois anti-dopage dans le cyclisme et ce, pour la période de 1998 à 2011.

Le texte de 15 pages étalant les accusations est ici: armstrongcharging0613. Parmi les accusations, usage d’EPO, de testostérone, de transfusions sanguines, d’hormones de croissance, de plasma sanguin et de corticostéroïdes. Certaines personnes, dont Johan Bruyneel, sont accusées de possession, de traffic, d’administration, d’incitation et de circonstances aggravantes. Le texte mentionne aussi une conspiration chez US Postal afin d’organiser le dopage, un peu comme chez Festina ou Telekom on peut imaginer. On parle aussi de « cover-up », de procédures pour masquer ce dopage.

Très lourdes, les accusations sont donc très lourdes et comprennent une période durant laquelle Lance Armstrong a participé à 9 Tours de France, dont pas moins de 7 victorieux.

La grosse surprise vient des accusations pour les années 2009 et 2010, celles de son 2e come-back. Selon l’USADA, les échantillons sanguins prélevés chez M. Armstrong durant cette période seraient compatibles avec des manipulations incluant usage d’EPO et/ou de transfusions. Ca, c’est nouveau.

Lance Armstrong serait donc un multi-récidiviste…

Les prochaines étapes

Le dossier sera saisi par l’American Arbitration Association qui devra créer un comité de trois personnes qui prendront la décision: coupables ou non. Le choix de ces trois personnes sera donc crucial et gageons que Lance Armstrong et ses avocats manipulent déjà tout ce qu’ils peuvent pour influencer le choix. En principe, chaque camp (USADA et les accusés) auront droit à un représentant, puis ces deux représentants en choisiront un troisième. Cette troisième personne sera difficile à choisir et c’est là que des pressions seront assurément faites par le camp des accusés…

Une fois la décision rendue, il sera possible de la porter en appel auprès du Tribunal d’Arbitrage du Sport (TAS) en dernière instance. Un comité d’experts indépendants et internationaux se pencheraient alors de nouveau sur l’ensemble de la preuve pour rendre une décision.

En clair, une longue bataille judiciaire vient de s’enclencher. Elle coutera probablement très cher à M. Armstrong et aux autres accusés. Dans le cas d’Armstrong, gageons que la Fondation LiveStrong, désormais privée, épongera une partie de la facture. Car les enjeux concernant M. Armstrong dépassent désormais le simple cyclisme, ils touchent aussi la lutte contre le cancer. Et c’est là probablement la meilleure défense de M. Armstrong.

La réaction d’Armstrong

Je ne mâcherai pas mes mots: pitoyable. Un pur exercice de manipulation de l’opinion publique dans le seul but de gagner cette bataille de l’opinion publique. Loin de répondre aux accusations (une cause qu’il sait perdue d’avance), il s’attaque à tout le reste, en premier lieu au messager. Voyez un peu:

« I have been notified that USADA, an organization largely funded by taxpayer dollars but governed only by self-written rules, intends to again dredge up discredited allegations dating back more than 16 years to prevent me from competing as a triathlete and try and strip me of the seven Tour de France victories I earned. »

Voyez l’usage des mots: « financée par vos taxes mais gouvernée par ses propres règles », « allégations farfelues », « victoires que j’ai mérité »… Sans commentaires.

Il en rajoute une couche en écrivant : « USADA’s malice, its methods, its star-chamber practices, and its decision to punish first and adjudicate later all are at odds with our ideals of fairness and fair play. »

Malice? Vraiment? Fairness and fair play? Il me semble que c’est justement de cela dont il est question dans tout ca… Et voyez le subtil: il écrit « nos idéaux d’équité et de fair-play »… Quel culot!

Et il termine évidemment en rappelant son argument béton pour tout ceux qui ne connaissent rien au cyclisme, c’est à dire la majorité des gens: « I have never doped, and, unlike many of my accusers, I have competed as an endurance athlete for 25 years with no spike in performance, passed more than 500 drug tests and never failed one. »

Marion Jones, Alejandro Valverde et de nombreux autres (dois-je les ajouter?) n’ont eux non plus jamais échoué de tests antidopage… C’est oublier un peu vite des dossiers comme ceux de L’Équipe à propos des échantillons d’Armstrong sur le Tour 1999 (son premier victorieux) positifs à l’EPO, comme ceux de Walsh et Ballester, ainsi que les dépositions de son entourage immédiat, en premier lieu les Andreu, Floyd Landis et Tyler Hamilton.

Enfin bref, j’arrête, vous savez déjà ce que j’en pense!

La réaction de l’USADA suite aux déclarations d’Armstrong

Dans un communiqué teinté de professionnalisme, l’USADA rappelle qu’elle loge ces accusations car elle estime avoir suffisamment de preuves pour le faire. Elle rappelle également qu’elle ne considère jamais les pressions extérieures, l’intimidation ou tout autre élément avant de prendre la décision de loger des accusations: seules les preuves dictent sa conduite. Elle dit agir au nom de tous les athlètes propres et au nom de l’égalité des chances dans le sport. Elle rappelle aussi que les personnes accusées demeurent pour le moment innocentes, jusqu’à preuve du contraire. Enfin, elle souligne que la décision de culpabilité ou non ne sera pas rendue par l’USADA, mais bien par un panel indépendant.

J’ai trouvé ce communiqué excellent, nuancé et contribuant à rehausser la crédibilité de l’agence de même que du processus qui vient de s’amorcer. Et pas une fois le communiqué ne cite le nom d’Armstrong. Bravo. L’agence a un travail à faire, elle le fait du mieux possible.

Ce qu’on doit penser de tout ça

En premier lieu, je pense que l’USADA aura bien fait son travail et estimé que les preuves étaient suffisamment solides pour aller de l’avant. Les prochains mois seront donc intéressants et M. Armstrong et ses acolytes ont un peu de souci à se faire selon moi. L’USADA a évidemment récupéré l’essentiel du dossier Novitsky qui, rappelons-le, avait débouché sur un abandon surprenant et inattendu des procédures il y a quelques mois. Devant le manque de justification de cet abandon et le silence des principaux intéressés, il est raisonnable de croire qu’un important traffic d’influence avait permis d’en arriver là.

Rappelons aussi que la procédure Novitsky visait des accusations criminelles envers Armstrong et l’US Postal. Le dossier déposé par l’USADA ne peut porter d’accusations criminelles, mais peut radier les victoires de Lance Armstrong comme le sanctionner sur le plan sportif. Sa suspension est d’ailleurs immédiate et il ne pourra participer aux Mondiaux de triathlon à Nice à la fin du mois.

Autre élément non-négligeable, l’absence totale de l’UCI dans ce dossier. C’en est ridicule. Rappelons que l’UCI a la responsabilité de la lutte contre le dopage dans le cyclisme. Elle ne s’est jamais mobilisée pour enquêter sur Lance Armstrong et ses proches collaborateurs malgré les soupçons qui s’accumulaient depuis au moins 10 ans. En ce sens, l’action hier de l’USADA vient mettre en évidence toute l’inaction de l’UCI voire son souci premier, celui de préserver l’image du cyclisme, quitte à fermer les yeux sur certains dossiers moins intéressants à cet égard. Comment cela peut-il fonctionner? Le conflit d’intérêt est évident!

Dernière heure à propos de la crédibilité de l’UCI. (Évidemment, il est à prévoir que McQuaid réagisse vivement en niant tout laissez-faire…).

Si l’UCI est conséquente avec elle-même, elle devrait immédiatement interdire la présence de Johan Bruyneel sur les courses cyclistes UCI puisqu’il est soupçonné d’avoir favorisé le dopage au sein de son équipe et qu’il fait l’objet d’une procédure à cet égard. Il risque une suspension à vie du sport cycliste. Tant que cette histoire n’est pas tirée au clair, comment faire autrement?

Si ça ne vient pas de l’UCI, espérons que ça viendra d’ASO…

Et comment suspendre à vie Bruyneel et permettre à Riis de continuer? On peut se poser la question!

Enfin, concernant Lance Armstrong lui-même, la grosse nouvelle est évidemment ces échantillons sanguins possiblement dopés en 2009 et 2010. Ca, c’est nouveau et ça risque d’être très intéressant puisque cela prouverait que son retour n’était pas aussi clean qu’il ne l’a dit. Rappelons d’ailleurs au passage qu’Armstrong avait d’abord annoncé que ce retour se ferait sous stricte supervision médicale indépendante, avec résultats publics de ses tests sanguins, question de s’affranchir de tout soupçon. Il n’avait évidemment rapidement mis un terme à cette initiative après quelques semaines seulement…

Chose certaine, les récentes accusations l’auront surement mis très en colère. Je pense qu’il devait penser en avoir définitivement terminé avec tout ça suite à l’abandon du dossier Novitsky. Voilà que ça repart pour un tour (sans jeu de mots!) et voilà que ça contrecarre aussi ses projets sportifs immédiats. Gageons qu’il sera très actif au cours des prochains jours pour influencer tout cela en arrière-scène, quitte à user de n’importe quel moyen pour se libérer de cette affaire. Armstrong est très puissant puisque outre le champion cycliste, il a réussi à se poser comme un authentique « héros américain » en utilisant le meilleur moyen qui soit, l’adoption d’une juste cause envers laquelle tout le monde a de la compassion: le cancer.

Probablement sa meilleure défense je vous dis.

Partager

Précédent

Le Tour de l’actualité

Suivant

Le Tour de l’actualité

47 Commentaires

  1. alain39

    Le feuilleton Arsmtrong repart de plus belle.
    Comme on parle de dopage organisé en 2009-2010 il est évident que cela concerne l’équipe Astana et donc Contador.
    Et oui si Bruyneel continuait à mettre en place de telles pratiques il est raisonnable de penser que Contador est aussi impliqué.
    Cela vient corroborer son contrôle positif de 2010 quand bien même il n’était plus avec Bruyneel.
    Il est clair que l’absence de sanction au niveau des dirigeants est insupportable et qu’ainsi on laisse se perpétuer le dopage.
    L’affaire risque donc de dépasser le cas Armstrong et on va s’orienter sur une opération de plus grande envergure qui va concerner toutes les équipes dirigées qui sont ou ont été dirigées par Bruyneel.
    Comme le souligne Laurent le rôle de l’UCI est symptomatique de son incompétence.
    Je fais parti de ceux qui depuis des années militent en faveur d’une recomposition de l’UCI afin qu’elle sorte du copinage et compromissions pour appréhender professionnellement sa mission.
    Il faut que ça change si on veut sortir de ces crises à répétitions.
    Dans mon dernier post je craignais un nouveau scandale impliquant Sky et bien ce sera Armstrong et Bruyneel sachant que cela n’évite pas un second scandale avec les Sky.

    0
    0
  2. Batrickp

    Merci Laurent pour ce riche article.
    Un point: Lance Armstrong a été contrôlé positif à 7 reprises au moins (on peut s’attendre à tout). Une fois au Tour de France 1999 aux corticoïdes je crois; une ordonnance médicale A POSTERIORI avait été contre toute logique accepétée. Six fois à l’EPO sur un Tour de France (six échantillons A), 2000 peut-être (?), comme l’avait révélé le journaliste Damien Ressiot.
    A ceux que ça gène, qu’on soit au mois de juin ne le dédouanne pas des accusations.

    0
    0
  3. Batrickp

    Et les Schleck et Cancellara et autres Fuglsang, Alain, dirigés maintenant par Bruyneel.
    Et avant par Riis, panier de crabes…

    0
    0
  4. Zut

    Pu capable !

    Et si on remontait aux années 50, 60 ou 70, on trouverait certainement que tous ces grands vainqueurs étaient « cleans »…

    M’enfin…

    0
    0
  5. alain39

    Le courrier de l’USADA est très clair et il mentionne outre du dopage du traffic et même une totale institutionnalisation au niveau des équipes concernées.
    Armstrong aidait membre actif d’un réseau.
    Pire on apprend que Armstrong a refusé les audiences demandées et que les témoignages sont nombreux. Et oui le dossier instruit par Novistky a apporté des éléments de preuves supplémentaires dont se sert l’USADA.
    Hincapie et tous les autres de l’US Postal ont confirmé les allégations de Landis.
    Ca commnce à faire beaucoup et en plus les derniers contrôles attestent de possibles manipulations sanguines.
    C’est plus qu’un faisceau d’indice.
    Et puis la défense d’Armstrong est usée jusqu’à la corde et comment expliquer que tous ses anciens équipiers puissent témoigner contre lui en reconnaissant aussi s’être dopés.
    Il lui reste la lutte contre le cancer et il va en abuser pour attirer la compassion et surtout faire en sorte que l’atatquer revient à atatquer tout ce qu’il fait contre le cancer avec sa fondation hautement lucrative.
    Il ne reste plus qu’un bon audit de sa fondation confirmant des malversations et là tout le chateau de cartes va tomber.Car nous savons tous qu’il en vit grassement et je compte sur la justice américaine pour aller jusqu’au bout.
    On retouve l’espagne au 1er rang avec la liste des personnes concernées.
    Les entrainments et résidences en Espagne o(ù Armstrong entreposait les produits) s’expliquent clairement.
    C’est limpide et on comprend ce qu’est devenue l’espagne à savoir l’eldorado de la dope et cela concerne tous les sports. Oui tous les sports dont les équipes de foot.
    Il est évident que de laisser des bruyneel et Riis officier dans ce sport est inadmissible et il va falloir que les sanctions tombent.
    Pour ce qui est du dopage avant l’ère EPO on parle d’un dopage amateur avec des produits aux faibles capacités. Du bricolage.
    Rien à voir et puis il ne faut pas oublier qu’à cette époque un champion était identifié très jeune et on ne voyait pas des générations entières de coureurs se révéler sur le tard.
    Les performances étaient assez similaires d’une année sur l’autre et il a fallu attendre l’arrivée des années 90 pour d’un seul coup constater des améliorations significatives et qui plus est qui s’appliquaient non pas à quelques coureurs mais à un grand nombre.
    Les montées de l’alpe d’huez sont passées en 6 ans de 43 mn à 36 mn avec pour certains coureurs des gains de plus de 5 mn (Riis, Indurain et autres).
    La domination des Sky prend encore plus une dimension hautement suspecte.
    Malheureusement cela arrive toujours au moment du tdf et il est évident qu’ainsi on nuit plus fortement au cyclisme. C’est étonnant.
    Dans l’esprit collectif ce sport est synonyme de dopage. C’est fâcheux car ce n’est pas le seul sport concerné.
    De toute façon un jour Armstrong devra payer l’addition que ce soit de façon judiciaire ou encore physique. de telles dérivent se payent.

    0
    0
  6. Stef Toupenet

    Hello les gars, mille excuses à la flamme rouge

    J’ai entendu ça ce matin aux infos, je ne suis pas allé jusqu’au bout du reportage, idem là dans l’article, j’ai lu deux lignes et je repars sur autre chose.

    Dopé ou pas dopé, cette affaire sort juste avant le Tour de France (comme par hasard) et c’est ça qui me dérange le plus.
    Comme par hasard aussi, le weekend dernier nous apprenons la prise de retraite de Big Georges.
    J’imagine que Hincapie fera parti de ceux qui vont témoigner contre LA.
    Si LA tombe, d’autres vont tomber, il ne tombera pas seul.

    Ils peuvent dire et faire comme ils veulent (les dopés, les dopeurs et les journalistes) moi j’avance et ne m’arrête pas à ce genre d’information.

    A bientôt la flamme rouge, au plaisir de lire un article plus « positif », si j’ose dire 😉
    Stef

    0
    0
  7. regis

    Les coureurs ont toujours utilisé l’arsenal médical de leur époque.

    Et à dopage (ou « préparation » comme on dit maintenant) équivalent c’est le meilleur qui gagne, c’est ainsi.

    Armstrong a dominé les Zulle, Ullrich, Beloki, Kloden, Basso et autres qui prenaient les mêmes produits que lui, parce qu’il était plus fort qu’eux physiquement mais aussi mentalement.

    Et demain on fera quoi après avoir fait tomber Armstrong?

    Hesjedal, le beau vainqueur du Giro est un ex de l’US Postal d’Armstrong puis de la Phonak de Landis…
    Wiggins s’apprête à gagner le Tour « façon Armstrong », et puis ce sera le retour de Contador à la Vuelta.

    On n’en sortira jamais… Mais on continuera d’aimer le cyclisme quand même!

    0
    0
  8. Batrickp

    Une belle idée d’article, Laurent, que j’adresse aussi à moi-même: pourquoi lutter contre le dopage?
    Le problèmme: le faire!
    Et, moindre, ensuite s’exposer à la critique facile.

    0
    0
  9. Zboy

    Puuuu caaaapppppaaaabbbllleeee !!

    Indurain lui, il était clean ?

    0
    0
  10. jd

    +1 pour zut,

    fignon et anquetil avaient meme admis s’etre dopés, pourquoi ne pas leur enlever leurs victoires post-hume ?

    0
    0
  11. nikko

    @jd : peut-être parce que leur dopage à la papa n’a aucune commune mesure avec le dopage scientifique digne de la nasa qui est en cours depuis les années 90. Peut-être parce qu’ils ne mentaient pas quotidiennement les yeux dans les yeux, la main sur le cœur et/ou sur la bible en t’affirmant qu’ils marchaient à l’eau claire. Peut-être parce qu’ils n’ont pas gâché des carrières comme celle de Christophe Basson…Va savoir.

    0
    0
  12. thierry mtl

    Je suis plus que surpris que dans ces accusations, Armstrong soit le seul coureur interpellé. Considérant le dopage d’équipe et l’importance de l’équipe en cyclisme, ça ne fait pas de sens. De protéger un, deux ou trois délateurs-informateurs, cela s’explique. Mais laisser tous ses coéquipiers (30 ou 40) pendant toutes ses années, dans une relative impunité, c’est indécent et injuste. Hincapie, par exemple, n’a t-il pas batti sa fortune en grande partie sur les victoires d’Armstrong. Plusieurs coéquipiers américains (USADA oblige) peuvent être poursuivi au même titre et pour la même tricherie.
    L’USADA démontre ainsi du laxisme et un pardon facile. Et donc, cette poursuite me paraît déjà peu convaincante.

    p.s. @Batrick. Ma référence aux histoires de dopage qui sortent en juin n’avait pour objectif de « dédouanner » L.A., mais de souligner que le cyclisme est souvent l’objet d’attaque de crédibilité juste avant le Tour.
    Ballester ne publiait pas ses livres en janvier et on se doute ($$$) pourquoi.

    0
    0
  13. Batrickp

    Lance Armstrong dénonce une vendetta et l’application des méthodes de l’inquisition.
    Je lui suggère ainsi qu’à ses avocats de conscience (« d’autres l’ont fait, hé, pourquoi pas lui? »; et ceux qui ne l’ont pas fait?), leur suggère la lecture de « Colomba » de Prosper Mérimé, et de « le Bûcher de Bocanegra » de Arturo Perez Reverte.

    0
    0
  14. Batrickp

    Thierry
    Tu reproches Ballester de sortir son livre à la période où il en vendra le plus. Pas moi. C’est une différence entre nous.
    Tu évoques Hincapie, j’ai lu qu’il était lui aussi accusé. Dans la passé, Landis et Hamilton déjà ont été puni pour dopage. Ce n’est pas: aucun. De plus, je ne crois pas qu’il faille considérer Bruyneel, Ferrari, Del Moral comme acteur négligeable du cyclisme, ni certainement les nombreux autres accusés par l’USADA.
    Accuser en cette occurence l’USADA de laxisme est ta position, ce n’est pas la mienne. Encore une différence. Au contraire de toi, je n’en déduirai donc pas que cette poursuite est peu convaincante. Ta position est prise et exprimée, je dirai a priori, la mienne l’est depuis longtemps, notamment l’article de Damien Ressiot et l’absence d’attaque judiciaire contre lui et son journal, en 2006 peut-être.
    Ca fait de nombreuses différences entre nous. Tu l’as écrit, je confirme. Il ne nous restera peu à échanger sur la question.

    0
    0
  15. Jonathan

    C’est drôle de voir certains d’entre vous qui cracher sur L.A. en vous disant contre le dopage et que cela est immorale et bla bla bla êtes teintés d’en votre opinion quand on site les grands champions d’une autre époque qui étaient probablement chargé à bloc!!!! Oui, le dopage d’aujourd’hui est beaucoup plus complexe qu’avant et risque fort de le devenir d’avantage dans la future… et c’est la même chose pour le matériel d’ailleurs! Quand vous me dites que avant c’était du dopage ‘’amateur’’ est-ce que vous me dites qu’un coureur que se ferait prendre par exemple à prendre des amphétamines serait excusé parce que c’est une ‘’vieille méthode de dopage’’?????

    Arrêté d’être gris!!! Soyez noir ou blanc et
    Vous êtes contre ou vous êtes pour ou bien vous vous en foutez! C’est facile, si tu prends un produit qui est mentionnés sur la liste anti-dopage tu te dopes (l’époque n’a pas rapport)
    Il faut arrêter de brasser de vielle histoire! Je ne pense pas que cela fait avancer notre sport! Bien au contre…

    0
    0
  16. Stéphane Toupenet

    Je disais que Big Georges prenait sa retraite comme par hasard
    Voilà un article qui en parle
    http://www.rue89.com/rue89-sport/2012/06/14/ce-quil-faut-comprendre-de-laffaire-lance-armstrong-233001

    0
    0
  17. delirium89

    dernière info: LA prend Gilbert Collard comme avocat

    0
    0
  18. Fore

    Lance Armstrong dopé en 2009/1010 ?

    Tour de Gila mai 2010 (course amateur/Pro aux US, niveau assez faible) : Armstrong 23è, lâché par des pros « continentaux » US.

    Tour de Suisse juin 2010 : Armstrong 2è avec le gratin mondial.

    Comment on améliore-t-on sa forme en un mois autrement qu’avec EPO/transfusions e tutti quanti dottore Ferrari ?

    0
    0
  19. plasthmatic

    Moi d’une certaine façon je m’en fous bien : la vérité qui sortira ne sera que le nouveau mensonge autorisé. Ou officiel, si on préfère.

    0
    0
  20. schwartz patrick

    Ce qui me fâche, c’est que premièrement, çà vient 15j avant le début du Tour,évidemment!, que çà va de nouveau être une lourde et gluante affaire « politico-narcotico-juridico-sportive » (çà c’est bien gras et bien lourd à lire comme à digérer),çà va être bien long,bien large et surtout bien de travers,que les médias se frottent les mains en hurlant comme des hyènes avant le festin (des restes machés et remachés),que Collard s’en mêle (je crois que c’était un très bon coureur du 17e siècle!lui au moins il sait de quoi il parle et sait tout sur le vélo) que Armstrong va s’en tirer parce qu’il a guéri « courageusement » du cancer , que ce qu’il mérite comme sanction , n’est pas à la hauteur du mal qu’il a fait au sport cycliste et qu’au final, par copinage « haut de gamme », on va le laver de tout soupçon avec une lessive sale…la lessive « BEURK » !!!

    0
    0
  21. schwartz patrick

    et puis je crois qu’Andy Schleck, sa fracture du pelvis, çà doit l’arranger, parce qu’il est complètement à coté de ses pompes (de vélo,évidemment)
    Drôle d’ambiance pour ce futur tour …

    0
    0
  22. thierry mtl

    C’est probablement Bruyneel qui a frappé Shleck dans le pelvis après ses pitoyables performances…

    Et on ne verra pas Bruyneel sur le tour cette année. Il sera interdit de séjour.

    0
    0
  23. David Maltais

    Ce n’est pas les championnat du monde de triathlon en france le 24 juin, c’est Ironman France, l’une des 25 courses de qualification pour Le championnat du monde Ironman à Hawaii en octobre.

    Toutefois, Armstrong doit compléter un ironman dans l’année pour y être éigible. C’est probablement sa seule chance, on verra demain si la world triathlon corporation le laisse courir.

    Il a déjà tous ses points, accumulés sur les ironman 70.3 (demi-ironman), il n’a qu’à compléter l’épreuve francaise.

    0
    0
  24. alain39

    On lit les mêmes récations autour des affaires Armtrong.
    Ceux qui pensent qu’il est un voleur parmi tant d’autres et que le dopage n’a rien changé car il était le plus fort aussi ils ne sont pas favorables à des poursuites. Et de l’autre côté ceux qui veulent une sanction et qui pensent que Armstrong qui a été le principal bénéficiaire de la corruption d’un système doit payer et ce en 1er lieu.
    Pour cette première catégorie de lecteurs de LFR je pense qu’ils omettent de tenir compte de la finalité de la lutte anti dopage à savoir éviter aux tricheurs de confisquer les victoires et de voler leurs congénaires.
    Car on parle de vol et ce d’autant plus que maintenant les rentes financières ainsi dégagées permettent à ces voleurs de vivre grâcement de leurs forfaits en plus de la gloire retirée de leurs victoires volées.
    L’UCI et autres instances telles que l’USADA sont là pour faire en sorte que ce sport se pratique de façon juste et ainsi des règles ont été édictées.
    Le cas Armstrong demontre que d’une part ces règles ne sont pas suffisantes puisqu’elles ne permettent pas des sanctions en temps utile et d’autre part que leur mise en oeuvre n’est pas homogène puisque selon le pays les sanctions diffèrent. Contador a eu une sanction au rabais.
    Depuis des années nous savons tous que l’Espagne est le pays du dopage, que Bruyneel, Riis et Lefévère sont des escrocs, qu’un corps médical plus que conciliant aide au dopage et enfin que les sponsors font semblant de tout ignorer.
    Rien n’a été fait sauf des déclarations à caractère médiatique comme le fut l’indemnité que devaient verser les coureurs sanctionner pour récupérer leur licence. jamais appliquée.
    Le dopage est devenu un élément essentiel et il existe une réelle guerre entre les équipes pour trouver le meilleur produit et protocole. L’avantage ainsi obtenu est déterminant et permet de dominer les autres et ce de façon certaine.
    C’est en ça que le dopage est devenu un fléau.
    Armstrong a assis sa domination sur une force physique certaine, un mental d’acier, une fine stratégie mais surtout le bénéfice d’un protocole de dopage plus avancé et il a su conserver cet avantage au fil du temps.
    Nous savons que face au dopage les coureurs ne sont pas égaux et ce en ce sens qu’ils ne peuvent pas tous y accéder égalitairement tant en raison des législations nationales et capacités financières mais également parce que chaque organisme réagit différemment à ce dopage lourd.
    Pour certain les seuils de tolérance sont trop faibles pour en retirer un avantage déterminant. Les Indurain, Riis et Armtrong ont dominé parce qu’ils en tiraient un plus grand bénéfice tant par l’aide de médecins plus compétents que d’un organisme plus tolérant.
    Le dopage est devenu le centre de gravité des performances alors que dans le passé il était un atout supplémentaire qui aidait à la marge. U n petit coup de pouce qui ne remettait pas en cause la hiérarchie naturelle.
    Ce sont de véritables rats de laboratoires qui roulent avec toute une batterie de médicaments, matériels, ontôles et médecins pour arriver à trouver la meilleure carburation.
    C’est en ça que le dopage doit être poursuivi car il remet en cause les fondamentaux du sport à avoir laisser à des athlètes la possibilité de s’affronter de façon équitable et en disposant de moyens similaires.
    Le dopage sanguin est identique au recours du moteur électrique en ce sens qu’il donne un avantage déterminant et qu’il remet en cause les fondements du sport.
    Les intérêts financiers en jeu viennent rajouter mais ils ne sont en aucun cas la seule cause de ce mal qui trouve ses origines dans l’immoralité et/ou l’amoramité de certains participants.
    Armstrong est un symbole de ce sport trafiqué et en plus il fait montre d’un cynisme sans limite qui ne peut que militer en faveur d’une sanction exemplaire.
    Son argumentaire basé sur la théorie du complot (pour quelles raisons) le gaspillage de l’argent publique, la partialité des instances, le racisme des français (dans le passé mais ça va revenir) et enfin ses tests négatifs sont autant d’éléments qui attestent qu’il est coincé entre tous ces aveux et preuves qui s’accumulent.
    Il lui reste son image d’héros dans la lutte contre le cancer pour attirer la compassion et utiliser ce dernier rempart pour amener à penser qu’en lui faisant du mal on fait mal à son oeuvre et donc à la lutte contre le cancer.
    Le symbole doit tomber car depuis des années son palmarès et le personnage Armstrong se sont construits sur des mensonges, manipulations et fausses assertions. Le symbole d’un cyclisme business et sans scrupules ou le plus malhonnête l’emporte. Tout sauf un rêve américain comme l’avait incarné fut-un temps Lemond qui apportait une fraîcheur et une dimension internationale enrichissante.
    Avec Armstrong nous avons pendant bien trop d’années rangé nos rêves au placard et vécu un Dallas de série Z. LA n’était pas un ange d’ailleurs tout comme la ville qui reste la capitale de la fiction.

    0
    0
  25. marco

    thierry mtl:
    « C’est probablement Bruyneel qui a frappé Shleck dans le pelvis après ses pitoyables performances… »

    Très drôle!!!!
    Merci

    0
    0
  26. alain39

    Ca y est ça bouge.
    Les Schleck veulent quitter leur équipe qui menace de passer par la trappe.
    Becca n’a plus d’argent, Bruyneel est sous la menace d’une radiation et en plus l’équipe risque de ne pas participer au tdf.
    Pas loin de penser qu’un scénario assez similaire va maintenant avoir lieu pour Astana. Et oui c’est cette équipe qui est impliquée dans le tdf 2009.
    Par ailleurs ASO a convoqué Sky pour notamment obtenir des tests des coureurs. La suspicion prend de l’ampleur et ASO qui va devoir virer Bruyneel et son équipe et prendre une décision pour Astana ne veut pas avoir un scandale en plus. Et puis toutes les équipes qui continuent à travailler avec les personnes citées vont avoir des comptes à rendre. Pas certains que ceux qui vont s’entrainer à Tenerife ne vont pas trembler car c’est là qu’officient généralement les Ferrari, Fuentes et autres sorciers. Ferrari y fait des stages et Fuentes vit dans cette île au climat pro EPO.
    AQ mon avis Andy ne va pa

    0
    0
  27. alain39

    Ca y est ça bouge.
    Les Schleck veulent quitter leur équipe qui menace de passer par la trappe.
    Becca n’a plus d’argent, Bruyneel est sous la menace d’une radiation et en plus l’équipe risque de ne pas participer au tdf.
    Pas loin de penser qu’un scénario assez similaire va maintenant avoir lieu pour Astana. Et oui c’est cette équipe qui est impliquée dans le tdf 2009.
    Par ailleurs ASO a convoqué Sky pour notamment obtenir des tests des coureurs. La suspicion prend de l’ampleur et ASO qui va devoir virer Bruyneel et son équipe et prendre une décision pour Astana ne veut pas avoir un scandale en plus. Et puis toutes les équipes qui continuent à travailler avec les personnes citées vont avoir des comptes à rendre. Pas certains que ceux qui vont s’entrainer à Tenerife ne vont pas trembler car c’est là qu’officient généralement les Ferrari, Fuentes et autres sorciers. Ferrari y fait des stages et Fuentes vit dans cette île au climat pro EPO.
    AQ mon avis Andy ne va pa

    0
    0
  28. zut

    Jusqu’à quel cycliste devrions-nous reculer pour connaître le gagnant « clean » des 7 Tour de France gagnés par Lance ?
    Allez voir cet article (surtout le tableau des figurines), vous allez rire… : http://www.cyclingtips.com.au/2012/06/what-a-mess/

    0
    0
  29. alain39

    Ca y est ça bouge.
    Les Schleck veulent quitter leur équipe qui menace de passer par la trappe.
    Becca n’a plus d’argent, Bruyneel est sous la menace d’une radiation et en plus l’équipe risque de ne pas participer au tdf.
    Pas loin de penser qu’un scénario assez similaire va maintenant avoir lieu pour Astana. Et oui c’est cette équipe qui est impliquée dans le tdf 2009.
    Par ailleurs ASO a convoqué Sky pour notamment obtenir des tests des coureurs. La suspicion prend de l’ampleur et ASO qui va devoir virer Bruyneel et son équipe et prendre une décision pour Astana ne veut pas avoir un scandale en plus. Et puis toutes les équipes qui continuent à travailler avec les personnes citées vont avoir des comptes à rendre. Pas certains que ceux qui vont s’entrainer à Tenerife ne vont pas trembler car c’est là qu’officient généralement les Ferrari, Fuentes et autres sorciers. Ferrari y fait des stages et Fuentes vit dans cette île au climat pro EPO.
    A mon avis Andy ne va pas avoir grand chose à regretter car de toute façon il n’aurait pas participé au tdf.
    Mais que voulez vous à se fourvoyer dans des relations dangereuses ont fini par y perdre sa morale mais aussi des plumes.
    Pendant ce temps la mafia Riis essaye de signer avec Contador qui ne marquera pas de points. Et paf encore un bâton mis dans les rayons des cadors de la dope. Si seulement cette affaire pouvait donner le départ à un grand nettoyage.Je doute mais l’espoir fait vivre.

    0
    0
  30. nikko

    Pour info, ou pour rafraichir sa mémoire :

    http://www.cyclisme-dopage.com/portraits/armstrong.htm

    0
    0
  31. thierry mtl

    Ayant toujours démontré un bon potentiel depuis le VTT, Kessiakof (trentenard)franchi soudainement un nouveau pallier de progression. Un gros pallier, devant Cancellara en CLM, en Suisse. Tout un pallier, signé Astana.

    0
    0
  32. JOCELYN

    KESSIAKOV, oui nouveau.Surprenant les résultats ASTANA après LBL et AGR…

    0
    0
  33. PANTARULES

    Tout cela est bien dommageable pour le cyclisme, mais ça ne surprend personne.
    Pour info, le dopage sanguin est officiel depuis 1990, et tout amateur averti sait que ça n’a pas cessé depuis !
    Il est plus que probable que des résultats aient été faussées, mais on ne le saura jamais ( il faudrait recourir les courses ???!! )…

    Alors, le choix est simple :

    1. Vous arrêtez de regarder le cyclisme, et pensez avec nostalgie à la saison 89…

    2. C’est mon cas, vous faites avec !

    Tiens, d’ailleurs, je vais me repasser la vidéo de MERANO – APRICA sur le Giro 94, jamais rien vu de plus beau !!

    0
    0
  34. schwartz patrick

    @ alain 39

    bravo pour ton post, long mais complet, tout est dit même si certaines choses évidemment sont rappelées !
    les avis éclairés de chacun sur le dopage sont à présent nombreux,logiques et bien informés; il serait donc temps que les instances du sport nous respectent!

    0
    0
  35. Batrickp

    Oublions (quelques temps) Lance Armstrong, Bruyneel, Ferrari, Del Moral et tutti quanti.
    Un événement hier: Cavendish a passé des bosses.
    Un autre en cours: le Tour de Suisse. Des images somptueuses depuis le départ, hier plus encore, et ça promet pour aujourd’hui avec le Glaubenberg (mais on ne devrait pas voir le Glaubenbielen, plus beau encore). Et quelle course! La bataille quotidienne depuis le premier jour est une ode au cyclisme de compétition. A vivre en mettant le dopage entre parenthèses, en conscience de sa malheureusement évidente présence.

    0
    0
  36. Batrickp

    J’avais oublié l’étape de samedi de la Route du Sud. L’enchainement Tourmalet – Soulor – Spandelles, enfin! Depuis le temps que tous les cyclos un peu curieux l’attendaient; prochain pas: arrivée à Hautacam – Col de Tramassel.

    0
    0
  37. PANTARULES

    Tiens, les SCHLECK se désolidarisent de BRUYNEL !!!

    Le papa de Andy et Franck ne comprend pas que Johann ait éloigné Kim ANDERSEN des frangins…

    Pour les ignorants, un petit rappel sur KIM ANDERSEN :

    6 contrôles positifs dans les années 80…

    On imagine sans peine ce qu’aurait fait le Grand Kim pendant les

    0
    0
  38. PANTARULES

    Je finis…

    On imagine sans peine ce qu’on aurait fait l’ami Kim pendant les années EPO…

    Sûr qu’il aurait essayé le PFC avant MAURO GIANETTI……….

    0
    0
  39. schwartz patrick

    ok PANTARULE,

    mais une des nombreuses questions que je me pose, c’est pourquoi les sponsors font confiance éternellement à de sales types reconnus comme tels par les milieux « honnêtes » (nous), des riis, bruynel,gianetti,andersen,lefevere,(tous en minuscule)?
    Et pourquoi l’UCI fait pareil ?Le milieu doit vraiment être pourri de partout! et pourquoi les coureurs et managers « honnêtes » ne s’en prennent-ils pas à ces personnes qui salissent ce sport ? Ont-ils aussi des choses à se reprocher? Pourquoi ne les entend -on pas râler dans les médias ou à l’UCI ?

    0
    0
  40. touille

    pour l’argent
    Seul un gars comme manzano qui a failli mourir sur une transfusion n’a plus rien à perdre (d’ailleurs en parlant il a tout perdu!)
    Batrick, j’ai essayé les pyrénées l’an dernier; terribles, au bon sens du terme (et en + l’arrivée pour se baigner à l’océan!!!)
    Après l’avoir refait, j’essaierai les alpes italiennes
    On a pas de temps à perdre car la vie est courte, il faut pas remettre à plus tard, car finalement c’est pas difficile à caler dans un emploi du temps et à s’organiser; je dis ça pour les autres car je crois que tu l’as déjà compris!!!

    0
    0
  41. bécyk

    D’accord avec Touille. Moi, c’est plus le VTT (MTB). Destination Dolomites le 1er juillet.
    Moi, je pars du Québec. Vous, de l’europe, c’est pas un voyage très compliqué.
    Je vais quand même me prendre qqs cols sur la route.

    0
    0
  42. Batrickp

    Carpe Diem, Toutouille. L’Auvergne, les Cévennes (un must), la Corse (Plasthmatic n’a pas aimé), la Drôme Provençale, les Alpes du Sud, profitons à plein du quart sud-est de la France. Et puis la Suisse, les Dolomites, le Stelvio, l’Autriche…

    0
    0
  43. Batrickp

    Le VTT dans les Dolomites, ça m’a tellement attiré que je me suis offert toutes les cartes au 1/25 000, des bouquins de parcours, et m’étais tracé un grand itinéraire il y a une bonne dizaine d’années. Toujours pas réalisé! L’arrivée d’enfants y est pour quelque chose. Attendre qu’ils soient grands?
    Je suis curieux Bécyk de connaitre ton programme, s’il y en a un. Notamment aussi l’hébergement qui est une vraie question là-bas.

    0
    0
  44. touille

    Attendre qu’ils soient grands?
    oui comme ça ils rouleront avec toi!

    0
    0
  45. alain39

    Les quelques information glânées sur le net vont dans le sens d’un gros déballage.
    En effet, l’enquête fédérale bien qu’abandonnée a permis d’avoir des témoignages et de relancer des perquisitions et enquêtes qui apportent des preuves.
    Armstrong aurait versé en 2006 plus de 465000 $ à Ferrari et ce via une société de droit Suisse basée à Neuchatel. Cette dernière est depuis liquiditée.
    Par ailleurs, il ressort de l’enquête en Italie que Ferrari aurait emmagasinnée la coquette somme de 18 millions de $ au titre de ses plans de training.
    Vache c’est un business rentable et on voit à la lecture de ces montants que le dopage est devenu un business qui n’est pas ouvert à tout le monde.
    Pas possible pour des jeunes coureurs et petites équipes d’aligner de tels montants.
    C’est plus un cyclisme à 2 vitesses mais un de VIP et l’autre de gueux. C’est l’ancien régime.
    On apprend aussi que Pepe Marti a été l’entraineur de Contador pendant de nombreuses années. Ouch ça fait mal et en plus Landis a témoigné qu’il était un de ses dealers.Rien que ça.
    L’étau se reserre dangereusement et on voit que les équipes Astana, Radio shack et autres sont en plein dedans tout comme Katusha avec la mise en cause en Italie de certains de ses coureurs. Idem pour Lampre avec Scarponi qui aurait traité avec la société Suisse de Ferrari.
    Par exemple j’ai lu que la somme de 2,5 millions € serait bloquée sur un de ses comptes bancaires de Menchov. On comprend pourquoi il tourne moins bien depuis quelques temps. Il a la tête ailleurs.
    Il est évident que l’enquête fédérale a permis d’aller plus loin dans les enquêtes et de passer à la vitesses supérieure avec pas de possibilité d’intervention de l’UCI et autres instances.
    Hincapie qui prend sa retraite aurait avoué tout comme d’autres équipiers de Armstrong. Il faut dire que devant un procureur il est difficile de mentir lorsque celui ci a accumulé des preuves.
    On peut raisonnablement penser que l’abandon de l’enquête fédérale entre dans un plan et qu’il a été décidé d’abondonner le volet pénal plus difficile à mettre en oeuvre pour aller au civil.
    Et là à priori ils ont un dossier qui semble à charge.
    Cela a également pu aider pour obtenir de plus amples témoignages et ainsi faitre en quelque sorte un plea bargain.
    Armstrong va devoir changer sa tactique car seul contre tous sa position n’est pas tenable. Le compot ne va faire long feu.
    Par contre il perd tout, ses titres, ses fondations et sa réputation. Il va sessayer de sauver sa fortune et on peut compter sur lui pour au moment propice tout avouer pour limiter ses pertes. La main sur le coeur avec ses enfants autour de lui et des cancéreux sponsorisés par sa fondation il va implorer le pardon et expliquer qu’il est victime de tout un système.
    Par contre il y a un risque d’effets collatéraux énormes car les enquêtes ont révélé pas mal de choses et d’autres noms vont être éclaboussés dont Contador. Pensez donc que son ancienne équipe et son ancien soigneur sont au coeur de cette histoire et lui aussi pourra défficilement continuer à mentir. D’ailleurs je vous invite à lire un article sur le site dopage-cyclisme et vous apprendrez en quoi consiste le nouveau protocole et ce avec une illustration du cas Contador sur le tdf 2010.
    Côté peloton rien de neuf pour le dopage avec un Cavendish qui a perdu 4 kgs et qui passe les bosses. A la Sky avec ses surhommes. Pas loin de penser que pour elle aussi les jours sont comptés et que le scandale n’est pas loin. Surtout si on cherche du côté des Canaries où on va voir que certains résidents ont des noms qui fleurent bon l’EPO et autres dopants. Pensez donc c’est là où sont Ferrari et Fuentes. Rien que ça. Mais Wiggins y va lui pour le climat et le fameux volcan qu’il escalade tous les jours. Ben voyons et la marmotte elle plie le papier des plaquettes de chocolat devant les vaches mauves et avec des éléphants roses pour les acheminer chez Fuentes.
    Au fait pendant ce temps la justice espagnole a clôturé le dossier Galgo qui portait sur du dopage en athlétisme. L’Espagne le pays ou la seringue est élevée au rang de divinité. Ma foi après la bulle immobilière ils vont connaitre la bulle sportive. Car tant va la seringue dans le fessier qu’elle finit par casser. Un monde artificiel finit toujours par se heurter à la réalité et le choc est généralement violent.
    Armstrong va bientôt le confirmer.

    0
    0
  46. schwartz patrick

    @ alain 39,

    je suis toujours étonné qu’il reste un peu de justice, de vérité, de morale dans ce monde pourri par le profit et le mensonge, mais en fait tout celà c’est du vent et fait parti du « système polémique » qui engraisse les médias, eux-mêmes faisant semblant d’être outragés et jouant par la suite les donneurs de leçons… alors rions jaune… mais là çà tire vers l’orange !!!

    0
    0
  47. touille

    @ schwartz patrick
    Moi aussi, toujours surpris, que beaucoup de gens soient malhonnetes et ne pensent pas aux autres mais seulement à leur salaire à la fin du mois; peu de gens qui dénoncent pour garder leur place.
    Rien que l’autre fois, je vois le représentant d’areva dans un bled d’afrique, dans son beau bureau avec canapé, alors que les habitants du village, notamment les enfants, étaient malades toute l’année de la radioactivité car areva n’avait rien décontaminé…

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.