L’Amstel ce dimanche

54e édition de l’Amstel Gold Race ce dimanche entre Maastricht et Rijksweg in Vilt, situé quelques kilomètres après le sommet du fameux Cauberg, juge de paix de cette course de 265 kilomètres.

Le Cauberg! Ou « Mont Philippe Gilbert » tant le coureur belge a su dompter durant sa carrière cette fameuse ascension, s’imposant déjà à quatre reprises sur l’Amstel et lors des Mondiaux de 2012.

Une fois franchi pour la dernière fois dimanche, il restera toutefois deux ascensions aux coureurs, soit les Geulhemmerberg et Bemelerberg.

Le parcours est donc bien « casse-pattes » avec pas moins de 35 côtes répertoriées, dont trois ascensions du Cauberg et une du Kruisberg, à quelques 35 kms de l’arrivée. Le final pourrait être lancé à cet endroit.

On annonce très beau et très chaud (25 degrés!) dimanche aux Pays-Bas, de quoi rendre la course très open, peu sélective. Ce sont donc les coureurs qui feront la course, et la tactique sera cruciale.

Les favoris

Un nom, le champion des Pays-Bas, Mathieu Van Der Poel qui vient tout juste de remporter la Flèche Brabançonne devant Alaphilippe et Matthews. C’est l’archi-favori, c’est clair selon moi.

Les redoutables puncheurs Julian Alaphilippe, Alejandro Valverde et Philippe Gilbert sont également favoris de cette course. Rappelons qu’Alaphilippe et Gilbert font partie de la même équipe, ce qui leur donnera un avantage dans le final. Gilbert est sur une lancée, et Alaphilippe a prouvé mercredi dernier qu’il a d’excellentes jambes à l’approche des Ardennaises. De quoi nourrir des ambitions pour les Deceuninck Quick Step.

Les autres coureurs à surveiller selon moi sont Greg Van Avermaet, Michal Kwiatlowski, Matteo Trentin, Edvald Boasson Hagen, Peter Sagan, Alberto Bettiol, Tim Wellens, Michael Matthews ainsi que Jakob Fuglsang.

Je ne crois par contre pas du tout aux chances du vainqueur sortant, le Danois Michael Valgren.

Deux coureurs canadiens au départ en principe, soit Guillaume Boivin pour Israel Academy et Michael Woods pour Education First. Ca sera très intéressant de suivre Woods à l’approche des Ardennaises, lui qui avait terminé 2e de la Doyenne l’an dernier.

Je mise Van Der Poel!

48 Commentaires

  • LBA
    Soumis le 19 avril 2019 à 1:58 | Permalien

    motos +1

    https://www.facebook.com/348363448573409/videos/vb.348363448573409/699377740478428/?type=2&theater

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  • Soumis le 19 avril 2019 à 4:26 | Permalien

    Carnet Noir – L’ancien cycliste Patrick Sercu est décédé

    http://www.cyclismactu.net/news-carnet-noir-l-ancien-cycliste-patrick-sercu-est-decede-82388.html

    pour les anciens comme moi, je n’oublierai jamais ce sprinter dont la palette de talents allait bien au delà..je crois qu’il avait démarré un jour sur le Tour de France pour gagner un « sprint volant »..le peloton n’ayant pas réagi, il avait continué..jusqu’à l’arrivée ! Le journal « l’Equipe » avait titré : « un sprint de 200 kms »..

    Salut Champion,tu vis dans nos coeurs..

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 4 votes)
  • Nick
    Soumis le 19 avril 2019 à 5:06 | Permalien

    Je mise sur MVDP également, surtout qu’il joue a domicile et c’est théoriquement ça dernière course sur route de la saison avant le break pour entamé ça saison de MTB. Je présume qu’il voudra faire bonne figure lui qui est sur une bonne lancée

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  • mica
    Soumis le 20 avril 2019 à 12:14 | Permalien

    Otto Lilienthal: moi aussi, ancien, ai révé devant les perfs. de P. Sercu, c’ était aussi la plus belle période de « nos Français » Trentin et Morelon ah le Km de Trentin à Mexico! A l’ époque le Km départ arrété se courrait en environ 1 Minute 06 secondes, en altitude Trentin avait réalisé 1 minute 03 et des poussiéres.
    AEP: une moto qui joue aux quilles avec les demoiselles c’ est encore une fois du n’ importe quoi….scandaleux! Remarquez que la demoiselle, elle même, semblait assez proche de la moto image, mais là on ne sait jamais exactement….les zooms, les grands angles…
    Au tour de Turquie actuellement, les motos « ouvrent » souvent une voie royale aux protagonistes…bref: du cyclisme ordinaire.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 7 votes)
  • Nikko
    Soumis le 20 avril 2019 à 2:38 | Permalien

    Sercu, pas un grand palmarès sur route, quelques places sur San Remo, Roubaix, quelques victoires sur des courses moins prestigieuses, il courait avec De Vlaeminck chez Brooklin, mais quel énorme coureur sur piste !! Champion olympique, champion du Monde, d’Europe,de Belgique. Il a écumé les pistes de 6 jours avec les meilleurs.
    Bonne route Monsieur Sercu.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 6 votes)
  • noirvélo
    Soumis le 20 avril 2019 à 3:34 | Permalien

    Patrick Sercu , quel beau sprinter sur piste comme sur route avec le maillot Brooklyn sur les épaules ! toute une époque , encore en « flash back » …

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +5 (from 5 votes)
  • noirvélo
    Soumis le 20 avril 2019 à 4:45 | Permalien

    C’est bizarre , je trouve (mais c’est perso !)que depuis que Sagan est en « méforme » nos Classiques printanières sont plus ouvertes … Je mise sur Julian … MVDP , lui, sera encore plus « marqué » !!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 4 votes)
  • mmm
    Soumis le 20 avril 2019 à 8:43 | Permalien

    c’est « Kwiatkowski » …. 🙂

    parmi les favoris, faut aussi nommer Schachmann, et je ne négligerais pas trop Van Aert qui est aussi en méga-forme et peut grimper « pas pire ».

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +5 (from 5 votes)
  • noirvélo
    Soumis le 20 avril 2019 à 11:51 | Permalien

    Encore à propos de Patrick Sercu , je rajouterai que c’était un sprinter plus « racé » que puissant à l’instar de Morelon , des sprinters élégants donc , contrairement à certains « bouledogues » de la piste , aux muscles hypertrophiés et gonflés … D’ailleurs , de belles places ont émaillé son palmarès sur route (7e et 9e du Ronde , le Tour de Sardaigne, 2e et 3e du Het Volk , 7e et 8e de MSR et 8e de Paris Roubaix entre autres !!!) mais son palmarès sur piste est à « tomber » …

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  • lbi
    Soumis le 21 avril 2019 à 10:12 | Permalien

    Quel coureur que ce vdp!!!
    Il ramène tout le monde et en lançant le sprint de devant, il explose tout le monde! Quel courage et quelle force, ça faisait longtemps qu’on avait pas vu ça.
    Il en tombe du vélo tellement l’effort a été intense.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • Thierry mtl
    Soumis le 21 avril 2019 à 10:24 | Permalien

    Je n’ai jamais vu une telle façon de revenir en course. Je le croyais hors jeu depuis 30km.
    Il fout en l’air le livre d’instruction. Une locomotive avec des réacteurs.
    Il vient de donner toute une leçon au peloton!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • Lbi
    Soumis le 21 avril 2019 à 12:17 | Permalien

    Oui il redonne envie de vélo.
    J etais surpris d entendre les commentateurs dirent qur c etait finis a 20km de la fin alors qu il y avait 25 sec
    La course n est finie que lorsque la ligne est franchie
    Il a fait une vinokourov mais en moins sanguine

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • mica
    Soumis le 21 avril 2019 à 12:54 | Permalien

    Quel retour et c’ est MVDP qui fait l’ essentiel du travail. Mais enfin, si Alaphilippe et Fulgsang avaient été vigilants cela n’ aurait jamais du rentrer!
    En fait, on a assisté au scénario inverse de l’ habituel: 2 coureurs devant qui se regardent et le peloton qui rentre…souvent c’ est le contraire: un groupe de poursuivants qui se regardent et 1 ou 2 coureurs qui filent devant.
    Mais, quelle puissance, quel abattage, et quelle campagne printanière; il y a longtemps que l’ on n’ avait pas vu ça…c’ est Poupou, qui vient de fêter ses 83 printemps, qui doit être content. A propos d’ anniversaire André Darrigade 90 ans ces jours ci.
    Très bon anniversaire , mais, le nom de ce champion ne dira peut être pas grand chose à beaucoup d’ entre vous….

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -2 (from 10 votes)
  • noirvélo
    Soumis le 21 avril 2019 à 1:17 | Permalien

    Jour de fête en Hollande , l’Amstel coule à flot …
    Perso , comme vous tous (enfin la plupart!) je me suis enflammé … Je sombre (déjà!), un peu , dans le doute (même pour Julian , je ne suis pas chauvin) ; j’espère qu’ils sont cleans parce que pour Mathieu , accumuler une épuisante saison de cyclo-cross avec un début de saison sur route tonitruant où le foncier est si important , je veux bien … A part l’affaire Pantano , le calme médical nous endort et nous réveille en nous enflammant , « aussi brûlant » chaque dimanche (et mercredi!) de Classique …On ne parle plus du tout de dopage mécanique , aux abonnés absents …
    Désolé , j’aime le vélo , les exploits , les belles Classiques avec du mouvement , les arrivées en solitaire … mais je reste incontestablement et dans l’absolu , sur le « qui vive » … lucide et foncièrement honnête . Et puis tant pis pour les pouces rouges …

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +5 (from 11 votes)
  • Lbi
    Soumis le 21 avril 2019 à 2:03 | Permalien

    Ils sont soignés comme il faut, c est sur
    Mais il tombe litteralement du vélo
    Il y a 15 ans Armstrong sprintait sur du 10 pour cent dans les Pyrénées et enfilait sa casquette 1min plus tard pour repondre aux journalistes.
    Et Valverde qui enrhumait tout le mobde il y a deux ans sur un vélo supersonique est aux abonnés absents.
    Il y a quand meme du mieux, meme si il y aura toujours un peu de triche.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 4 votes)
  • Soumis le 21 avril 2019 à 5:35 | Permalien

    MDVP est un spectacle à lui tout seul.

    Une attaque enthousiasmante mais improbable à 40 km de l arrivée et alors que de nombreux équipiers des principaux leaders sont encore présents et qui, si le résultat avait été moins bon, aurait pu le rendre ridicule.

    A cet instant de la course je me suis même laisser à penser que c était une attaque suicidaire en raison d une méforme. Que c était juste un baroud d honneur devant son public qui faisait sourire les autres leaders. Je suis d ailleurs convaincu qu ils riaient bien dans leurs barbes en le voyant s user à peine 10 secondes devant le peloton.

    C était sans compter sur le travail dès EF et la pugnacité du batave. Quel numéro et quelle générosité dans l effort pour MDVP.
    Et également quelle assurance et quelle maîtrise.

    Un comportement et une attitude qui tranche avec ceux de Fulsang et Alaphilipe.

    Pour finir, le vainqueur signe sa victoire d un nouveau geste improbable dont il à le secret, un « dérapage arrêt trottoir » plus ou moins controlé.

    Les équipes et les organisateurs vont se l arracher … J ai dû mal â croire qu il va bientôt ranger le route et enfourcher un VTT. Décidément, ce garçon n est pas fait du même bois que les autres.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +5 (from 7 votes)
  • Jean
    Soumis le 21 avril 2019 à 5:37 | Permalien

    Quel phénomène ce VDP et quelle ambiance sur cette course! Rien à voir avec les courses de Montréal et Québec.
    L’Amstel coulait à flot.
    On a été gâté pour mon voyage de vélo en Belgique avec des potes pour rouler et assister à l’Amstel, la Fleche Wallonne et Liège-Bastogne-Liège dont on fait la cyclo la veille.
    Mais énorme déception en ce qui concerne les automobilistes belges. Très dangereux, ce qui nous a étonné connaissant l’intérêt des Belges pour le vélo.
    À la fin de la course nous étions dans le dernier virage avant la ligne droite de l’arrivée et on a remarqué les visages marqués par l’effort d’Alaphilippe et Fuglsang et la vitesse avec laquelle Kwatowski revenait sur eux.
    Mais quel beau vainqueur qui ne court pas comme un robot et qui réussit à s’imposer sans équipe potable pour le supporter

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +5 (from 5 votes)
  • Le Bourrin Ardéchois
    Soumis le 22 avril 2019 à 12:27 | Permalien

    Il m’a semblé aussi qu’Alaphilippe a mal fini (d’ailleurs derrière Fuglsang au sprint). Curieux de voir Van der Poel en montagne. Ceux qui suivent le vélo sauront-ils nous dire si son équipe sera d’une course à étape montagneuse type Romandie, Dauphiné, Burgos ou même Vuelta?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -1 (from 3 votes)
  • Yvon
    Soumis le 22 avril 2019 à 1:05 | Permalien

    Cette arrivée me rappelle l’arrivée de L.B.L avec Roche Criquelion et. Argentin . Je pense que L.B,A a vu juste. Alaphilippe avait peur de Fulgensang et n’a pas voulu se faire déposer.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • Soumis le 22 avril 2019 à 1:36 | Permalien

    Oui, la peur de perdre contre l autre les a fait se neutraliser.

    Il y a quelque chose de bestial chez MDVP. C est un félin. Il a une témérité sans borne. Quand il se lève sur les pédales, il y a de la puissance mais également de la fluidité. Sur son vélo, il joue comme un jeune félin.

    Je suis également curieux de le voir en montagne, surtout sur des grands cols. Il a une grande carcasse mais la dénivelé d hier ne l a pas gêné, la distance non plus.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  • lbi
    Soumis le 22 avril 2019 à 2:19 | Permalien

    Pour moi, alaphilippe était cramé, c’est pour ça qu’ils se sont fait reprendre. Fuglsang n’était probablement plus très frais après ses énormes attaques. Reste ce phénomène qui a roulé pour tous les autres, sans se poser de questions (est ce qu’ils vont me battre au sprint?), et qui les a explosé au sprint; le dérapage semble être du au fait qu’il était à fond dans les tours…
    En fait, il est allé la chercher avec bravoure, il la mérite amplement.
    C’était beau à voir. Vraiment. La course n’est jamais gagnée ou perdue avant la ligne franchie!
    Bravo Laurent pour ton pronostic!
    A voir aujourd’hui sur la nouvelle chaine du vélo, le tour des alpes.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • François
    Soumis le 22 avril 2019 à 2:34 | Permalien

    Hinault en a gagné quelques unes comme ça.Tout le monde sur son porte bagage durant des Kms et personne pour le remonter au sprint. Simplement SPECTACULAIRE

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • MATHIEU
    Soumis le 22 avril 2019 à 2:36 | Permalien

    Quelle course cette Amstel 2019 !

    MVDP par sa puissance, sa générosité dans l’effort, son absence de calcul et d’équipiers, m’a donné l’impression de regarder une course de cadets ou de juniors ! Il s’agit d’un compliment pour moi car sa supériorité et son absence de doutes dans sa victoire me rappellent ces courses de jeunes ou il y a très souvent un coureur dans sa categorie d’age qui est beaucoup plus fort que tous les autres pour des raisons de maturité et de croissance physique, il peut dominer dans toutes les circonstances et donner l’impression qu’une seule jambe lui suffirait !

    En plus de 40 ans de vie de supporter, il m’est difficile de me rappeler un tel début de carriére pro !!!
    Même Merckx et Hinault sont rentrés chez les pros plus « discretement » !

    Un grand bravo pour le spectacle !

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Soumis le 22 avril 2019 à 2:41 | Permalien

    Oui, ils étaient cramés. Mais si cela aurait été Gilbert et Politt, même cramés, ils allaient au bout.

    Après, je ne leur jette pas la pierre. Il faut savoir prendre le risque de perdre pour gagner. Ils ont joué, force est de constater que cela a été mal joué.

    Fulsang était quand même très fort et il ne s est fait ni un copain, ni une bonne réputation. Il pourrait le payer sur la fléche ou LBL.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  • noirvélo
    Soumis le 22 avril 2019 à 2:48 | Permalien

    @ Jean ,

    on se croisera sur « Liège » (ce sera mon 4e) , j’en serai aussi avec mes six potes … Mauvais temps est prévu mais j’espère toujours l’incompétence de la météo ! Que tu saches , la Redoute est vraiment dure , je trouve la « Roche aux Faucons » encore plus dure ! mais ce qui est usant, c’est que ça monte et descend sans cesse , de vraies montagnes russes ,du début à la fin en commençant par un « col » à la sortie de Liège … Mais en cas de beau temps , les paysages sont magnifiques . Pas d’excuses , tu es prévenu , tu sais tout ,tu peux attaquer à présent MVDP …

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • Soumis le 22 avril 2019 à 2:50 | Permalien

    Fuglsang

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Lbi
    Soumis le 22 avril 2019 à 4:08 | Permalien

    J ai eu la même pensée que toi Matthieu!
    J ai pensé aux courses de cadet, c est exactement ça !
    Eric ils etaient cramés et le fait qu ils ne roulent pas m a fait penser qu ils préféraient perdre que de finir 2eme ,
    Autrement dit que seule la victoire compte
    Notamment pour alaphilippe.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Soumis le 22 avril 2019 à 4:48 | Permalien

    D’accord, ils étaient cramés et personne n’aime perdre et encore moins finir 2 sur 2.

    Mais l’interview d’après course de Fulgsang montre qu’il y avait également du ressentiment entre lui et Alaphilippe et peut être une erreur dans les écarts qui leurs auraient été communiqués.

    Très clairement, ces deux là avaient un contentieux en suspend et ce contentieux s’est renforcé.

    « Battu par le premier du classement UCI sur les Strade Bianche, après un autre numéro en duo, le Danois en voulait manifestement à son rival.

    « Je lui ai dit de rouler quand nous sommes partis, que c’était mon tour de gagner cette fois. Il n’a pas voulu prendre ses relais et on se retrouve troisième et quatrième, pestait Fuglsang après les cérémonies du podium, avant de charger également son encadrement. Mes directeurs sportifs voulaient que j’arrête de rouler dans le final. C’était compréhensible, mais je leur ai demandé de me donner les écarts. Ils m’ont dit qu’il y avait 20 secondes sous la flamme rouge. Je me suis retourné et j’ai vu Kwiatkowski dix mètres derrière… Ils se sont complètement trompés. Ça me laisse un goût amer. Bien sûr, je suis content d’être troisième, et que les jambes soient bonnes, mais si on avait mieux joué le coup j’aurais été au pire deuxième. »

    Jakob Fuglsang ne décolérait pas ensuite envers l’attitude de Julian Alaphilippe, lorsque les deux hommes évoluaient en tête. D’après lui, le Français n’appuyait pas ses relais volontairement. Un coup qu’il lui avait déjà fait sur les Strade Bianche. « Le plus grand perdant, c’est Alaphilippe. En collaborant, il aurait eu une grande chance de l’emporter, c’est pourtant moi qui ai fait le gros du travail. J’ai passé les plus gros relais. Dès que nous sommes partis, c’est moi qui faisait le plus d’efforts. Il répétait qu’il n’avait plus de force, mais il m’avait déjà fait le coup sur les Strade Bianche et il m’avait eu. C’est sa tactique, c’est le jeu. » »

    https://cyclingpro.net/velopro/course/amstel-gold-race/jakob-fuglsang-le-plus-grand-perdant-cest-alaphilippe/

    J’avais moi aussi trouvé une similitude avec les courses cadets dans la manière de courir de MDVP il y a 12 jours.

    http://laflammerouge.com/free-for-all-sur-le-ronde/

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Soumis le 22 avril 2019 à 4:53 | Permalien

    D’accord, ils étaient cramés et personne n’aime perdre et encore moins finir 2 sur 2.

    Mais l’interview d’après course de Fulgsang montre qu’il y avait également du ressentiment entre lui et Alaphilippe et peut être une erreur dans les écarts qui leurs auraient été communiqués.

    Très clairement, ces deux-là avaient un contentieux en suspend et ce contentieux s’est renforcé.

    « Battu par le premier du classement UCI sur les Strade Bianche, après un autre numéro en duo, le Danois en voulait manifestement à son rival.

    « Je lui ai dit de rouler quand nous sommes partis, que c’était mon tour de gagner cette fois. Il n’a pas voulu prendre ses relais et on se retrouve troisième et quatrième, pestait Fuglsang après les cérémonies du podium, avant de charger également son encadrement. Mes directeurs sportifs voulaient que j’arrête de rouler dans le final. C’était compréhensible, mais je leur ai demandé de me donner les écarts. Ils m’ont dit qu’il y avait 20 secondes sous la flamme rouge. Je me suis retourné et j’ai vu Kwiatkowski dix mètres derrière… Ils se sont complètement trompés. Ça me laisse un goût amer. Bien sûr, je suis content d’être troisième, et que les jambes soient bonnes, mais si on avait mieux joué le coup j’aurais été au pire deuxième. »

    Jakob Fuglsang ne décolérait pas ensuite envers l’attitude de Julian Alaphilippe, lorsque les deux hommes évoluaient en tête. D’après lui, le Français n’appuyait pas ses relais volontairement. Un coup qu’il lui avait déjà fait sur les Strade Bianche. « Le plus grand perdant, c’est Alaphilippe. En collaborant, il aurait eu une grande chance de l’emporter, c’est pourtant moi qui ai fait le gros du travail. J’ai passé les plus gros relais. Dès que nous sommes partis, c’est moi qui faisais le plus d’efforts. Il répétait qu’il n’avait plus de force, mais il m’avait déjà fait le coup sur les Strade Bianche et il m’avait eu. C’est sa tactique, c’est le jeu. » »

    J’avais également émis l’idée d’une similitude avec les courses cadets dans la manière de courir de MDVP il y a 12 jours sur ce même site dans le post : « Free for all sur le Ronde! »

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Soumis le 22 avril 2019 à 7:30 | Permalien

    J’ai deux chats à la maison, un mâle et une femelle de la même portée.

    Le mal est un chat musculeux qui a un comportement surprenant. On ne peut pas l’enfermer car il saute sur les poignées de porte pour les ouvrir. Il arrive également à ouvrir les fenêtres coulissantes. Il attrape de gros rats et des lapins dont certains presque aussi gros que lui. Il n’hésite pas a se montrer menaçant envers les chiens, même les gros… Il est adepte des facéties comme quand il pique le coussin de la femelle pour le rentrer en force dans la litière ou qu’il se couche sur le dos sous la voiture en faisant mine de la soulever avec ses pattes. Il aime se coucher dans le panier à commission. Il saute également des fenêtres vers la pergola ou il m’a déjà cassé une tuile.

    Il faut bien dire qu’il me coûte plus cher que la femelle en soin vétérinaire mais je me demande si je ne vais pas l’appeler VDP, le lynx hollandais …

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +6 (from 6 votes)
  • mmm
    Soumis le 22 avril 2019 à 7:34 | Permalien

    Fuglsang, s’il n’est pas capable de juger un écart de 20 secondes en se retournant de temps à autres dans les 2 derniers km il a un petit problème.

    Il a décidé, suite à sa 2e place récente face à Alaphilippe à la Strade, de ne pas faire la moitié du travail en fin de course. Il paye pour et rentrera peut-être s’il persiste ainsi dans le futur dans la catégorie des Costa, Majka et al qui sont marqués en quelque sorte comme coureurs qui ne font pas leur part en échappée (et dont il faut donc se débarrasser).

    Mais quel bel effort de MvdP! Où peut-on se procurer son maillot? 🙂

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 3 votes)
  • nick
    Soumis le 22 avril 2019 à 8:11 | Permalien

    ptet qu’il a pas vu la moto de l’organisation juste derrière,

    (c’est pas moi qui le dit, c’est lefevere)

    mais oui, un chouette aprém, 2 beaux vainqueurs, un peu fous fous (avec la polonaise) !

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 22 avril 2019 à 8:55 | Permalien

    Très très belle course, en effet.
    Alaphilippe a certainement été impressionné par Fuglsang qui était très fort, comme il l’était sur les Strade Bianche.
    Un contentieux ? C’est sûr ! Quand on se fait repasser par un gars peut-être un peu moins costaud – c’est l’appréciation de Fuglsang sur Alaphilippe après les Strade – qui jaillit en puncheur dans les derniers kms, on est méfiant, voire aigri, et on a hâte de pouvoir en découdre à nouveau avec l’individu. C’était le cas hier.
    Du coup, Alaphilippe est un peu cuit, Fuglsang passe les relais plein gaz, le français doute et est paralysé par la peur de perdre.
    On a quand même à faire à 2 neuneus qui attendent les temps et les ordres dans leurs oreillettes !
    Les derniers kms n’étaient pas si tortueux, ils auraient du se retourner un peu. Il faut 18 secondes pour faire 200 mètres à 40 km/h. En se retournant, ils auraient vu Kwiatowski.
    Le Polonais était aussi impressionnant : fidèle à lui même, plein d’abnégation, il n’a pas renoncé et termine dans les roues des premier alors que Jalabert l’avait enterré depuis des kilomètres !
    @mmm : Fuglsang fait largement sa part dans l’échappée avec Alaphilippe, tant dans la longueur des relais, que dans les intensités. Il refuse de rouler dans les derniers kms, OK : chat échaudé craint l’eau froide!
    @Lbi : ce serait bien si l’on pouvait distinguer les tricheurs à l’attitude des coureurs après l’arrivée. Il n’en est rien, je te le garantis. On a quelques indices en course, parfois : les gars qui montaient les cols alpins bouche fermée dans les années 90-2000, Pantani qui freinait dans la montée de l’Alpe d’Huez, Cancellara qui largue Boonen au tour des Flandres 2010…mais aucune preuve. Des faisceaux de présomption comme on dit dans les films policiers…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  • Soumis le 22 avril 2019 à 9:09 | Permalien

    Une petite pensée pour Gilles Uberto alors que Geofrey Bouchard pédale sur le Tour des Alpes et va participer à son premier grand tour, le Giro.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 22 avril 2019 à 10:12 | Permalien

    Ma curiosité me pousse à aller voir sur le web, devant le tour des Alpes, en mal de récupération de la sortie matinale.
    Un Voironnais, presqu’un voisin…rien à voir avec Gilberto Gil.
    Les SKY et Nibali ont mis en route…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • lbi
    Soumis le 22 avril 2019 à 11:19 | Permalien

    Je quis d’accord eap, c’est p

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • lbi
    Soumis le 22 avril 2019 à 11:22 | Permalien

    pas parce qu’il est essouflé qu il est propre; je dis seulement que les produits sont moins puissants que le dopage sanguin d’il y a 15 ans, ou en moins grande quantité. On voit de vrais efforts qu’on ne voyait plus avant. Sauf pour froome et quelques uns. C’est quand même plus plaisant à voir.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  • wolber
    Soumis le 22 avril 2019 à 12:01 | Permalien

    Oui, voila, les SKY et Nibali ont mis en route de retour de Teide.
    Les victoires sont elles désormais envisageables et permises sans un sang suroxygéné?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Thierry mtl
    Soumis le 22 avril 2019 à 2:06 | Permalien

    MVDP ne sera plus dans cette équipe après l’été 2020 (Chine). Les offres seront trop élevées pour les repousser. Il pourrait sortir un contrat de 6 millions d’euro par an… plus des commandites spécifiques. Soit son équipe trouve un souteneur de haut calibre et prêt à investir en sa valeur, soit il sera engagé ailleurs. Les contrats, ça se rachète.
    Il lui faut toutefois une équipe où il sera encore en position centrale.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 2 votes)
  • Soumis le 22 avril 2019 à 2:49 | Permalien

    @ EAP,

    Non, Gilles Uberto était un coureur de l UC Voiron. Il avait donné quelques conseils à Geofrey Bouchard quand celui-ci n était encore que cadet.

    Gilles est décédé sur la piste cyclable des berges de l Isère. Il aurait eu 60 ans cette année.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Soumis le 22 avril 2019 à 2:50 | Permalien

    61 ans cette année.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 22 avril 2019 à 3:13 | Permalien

    @Eric : je me souviens du diagnostic officiel de la mort : ce cycliste est décédé suite à une chute causée par sa pompe à vélo qui s’est coincée dans la fourche.
    @Lbi : d’accord avec toi, les coursiers semblent aujourd’hui produire des efforts humains, et…en même temps, selon la locution officielle du gouvernement français, les temps et les vitesses moyennes, restent les mêmes, ou sont en progression.
    J’ai bien aimé le tweet de Marcel Sieberg :
    Please @mathieuvdpoel stop riding on the road. Maybe just keep on riding cyclocross und MTB. Anyway after yesterday’s final nobody of us likes you anymore. 😂 Because of you, our sport looks so easy. What an athlete you are 👌💪🏼 #killer #machine

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • Soumis le 23 avril 2019 à 8:46 | Permalien

    @ EAP,

    Oui, Yvan Chapus, son grand ami, était avec lui ce jour là. La pompe à vélo s’est probablement coincée dans la fourche qui s’est brisée… Mais difficile d’en être absolument certain.

    Ce que l’on sait avec certitude, c’est que la piste était rendu dangereuse en raison des racines sous le goudron, qu ils ont fait un pansement de goudron peu après à cet endroit.

    Je ne suis pas un spécialiste, mais les les techniques pour bâtir les pistes cyclables le long des berges ne sont pas comparables avec les techniques pour bâtir des routes. Les racines poussent très vite le bitume.

    Gilles roulait sur son « mulet ». Il s’est brisé les cervicales et il est mort sur le coup. Des manœuvres de ranimations Cardio-Pulmonaires ont été entrepris afin de conserver les organes pour les dons et il a été déclaré décédé à son arrivée au CHU.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Soumis le 23 avril 2019 à 8:47 | Permalien

    @ EAP,

    Oui, Yvan Chapus, son grand ami, était avec lui ce jour là. La pompe à vélo s’est probablement coincée dans la fourche qui s’est brisée… Mais difficile d’en être absolument certain.

    Ce que l’on sait avec certitude, c’est que la piste était rendu dangereuse en raison des racines sous le goudron, qu ils ont fait un pansement de goudron peu après à cet endroit.

    Je ne suis pas un spécialiste, mais les les techniques pour bâtir les pistes cyclables le long des berges ne sont pas comparables avec les techniques pour bâtir des routes. Les racines poussent très vite le bitume.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • lbi
    Soumis le 24 avril 2019 à 3:48 | Permalien

    Quelle merde cette piste cyclable, j’ai crevé avec un pneu neuf la semaine dernière.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Jean
    Soumis le 24 avril 2019 à 4:13 | Permalien

    @noirvélo
    Merci pour les conseils! J’ai pu grimper la côte de Stockeu pour me donner un avant goût de ce qui m’attend. Par chance, des amis Belges nous font découvrir les routes de la région et je comprends maintenant comment les Classiques sont dures. Aucun répit, c’est usant mais quel plaisir de rouler sur ces routes chargées d’histoire.
    Aujourd’hui c’était la Flèche Wallonne et j’ai pu grimper le Mur de Huy avant le passage des femmes. Respect! Sachant ce qu’il doivent affronter avant d’y arriver.
    Vendredis en après-midi je vais faire la reconnaissance de la Redoute, alors j’essaierai une attaque à la MVDP. Ça ne durera que quelques mètres par contre!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • LBA
    Soumis le 24 avril 2019 à 11:53 | Permalien

    Ces pistes cyclables sont construites sans fondations, et la végétation les soulèvent. Il y a par endroits de telles bosses qu’on peut carrément passer par dessus le vélo!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • LBA
    Soumis le 24 avril 2019 à 11:53 | Permalien

    Ces pistes cyclables sont construites sans fondations, et la végétation les soulèvent. Il y a par endroits de telles bosses qu’on peut carrément passer par dessus le vélo! Pensées à Gilles.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)

Soumettre un commentaire

Pas d'accord? Une précision à ajouter? Une erreur à signaler?

Contribuez vous-aussi au succès de La Flamme Rouge en laissant un commentaire constructif: vos commentaires sont très importants pour moi! Depuis 2003, ils ont contribué significativement à enrichir et à dynamiser ce site.

Régulièrement dès avril 2013, La Flamme Rouge publiera sur sa page principale un commentaire s'étant distingué des autres soit par son originalité, son apport au débat, sa critique constructive, son humour ou encore sa pertinence.

Vos commentaires engagent cependant votre responsabilité. Ayez s'il vous plait la courtoisie de signer votre commentaire de votre nom (La Flamme Rouge s'engage par ailleurs à préserver la confidentialité de votre adresse courriel). En tout temps, soyez pertinent et concis par rapport au sujet traité par l'auteur de ce site, et usez toujours d'un langage décent, poli et respectueux d'autrui.

L'auteur de ce site se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, de mauvais goût, diffamatoires, irrespectueux envers autrui, portant atteinte à l'intégrité d'une personne ou encore haineux.

Les champs requis sont marqués par *

*
*

Fouillez nos archives!