Tous les jours, la passion du cyclisme

 

L’actualité commentée

1 – Tour du Luxembourg. Victoire finale d’un coureur plutôt méconnu, Matteo Carrara de l’équipe Vacansoleil. Pas grand chose à dire de ce Tour du Luxembourg, si ce n’est deux choses. D’une part, il convient de souligner la victoire d’étape de Frank Schleck qui se rappelle au bon souvenir de tous, à 3 semaines du départ du Tour. Il termine d’ailleurs 2e du général. Sur la troisième marche du podium, on retrouve… Lance Armstrong qui se rassure un peu. Le véritable test, pour Armstrong comme pour Schleck, surviendra dans quelques jours, au Tour de Suisse. 

2 – Dauphiné Libéré. Victoire dans le prologue d’Alberto Contador. Du coup, le voilà propulsé favori de l’épreuve même s’il avait déclaré, il y a quelques jours, ne pas avoir une condition suffisante pour jouer la gagne. Contador s’est surpris lui-même je pense, réalisant un très bon prologue sur une nouvelle machine Specialized qui semble donner un excellent rendement. Et puis, il n’est pas à exclure qu’il aie voulu donner la répartie à Lance Armstrong, 3e au Luxembourg. Le message est clair me semble-t-il…

Le Québécois Dominique Rollin, aussi présent en France, a quant à lui terminé 45e du prologue. 

3 – Philadelphia International Championship. Victoire au sprint de Matthew Goss (Columbia) devant Peter Sagan de chez Liquigas. Les Québécois Guillaume Boivin et Martin Gilbert, de SpyderTech, terminent à de belles 6e et 7e places, malgré s’être fait enfermés dans le sprint final. La course, longue de 251 kms ne l’oublions pas, s’est déroulée par une chaleur non négligeable, durcissant la course. 

4 – Coupe des Nations U23 Ville de Saguenay. C’est le Slovène Luka Mezgec qui l’emporte au général, devant un Colombien et un Américain, Benjamin King. Le premier Québécois est Arnaud Papillon, à la 5e place. David Boily a pour sa part réussi à remporter le GP de la montagne, ce qui n’est pas une mince performance. Malheureusement, aucun Québécois n’aura réussi l’exploit de remporter une étape. L’équipe de France, pour sa part, en a remporté deux avec Johan LeBon et Arnaud Demare.

5 –  Rideau Lake Cycle Tour. C’était la célèbre randosportive organisée chaque année par le Ottawa Bicycle Club. Si la journée de samedi s’est déroulée dans une météo plutôt clémente, la journée d’aujourd’hui a été très pénible pour les participants puisque pluie dilluvienne et froid (12 degrés maxi) étaient au rendez-vous. Chapeau à tous ceux qui sont venus à bout des deux journées de 180 bornes. On me dit cependant que les abandons ont été très nombreux aujourd’hui.

6 – Tour de l’Ile de Montréal. Idem pour le Tour de l’Ile, qui s’est fait rincé cette année. De mémoire d’organisateurs, on avait pas connu aussi mauvaise météo en 26 ans… Bravo à ceux qui auront fait tout le parcours d’une 60aine de kms. 

7 – Pool de cyclisme: mise à jour en ligne cette semaine.

8 – Mon week-end: je suis resté au chaud, les jambes dans la laine et les doigts de pieds en éventail, question d’encaisser mes 3 jours de haute intensité mercredi, jeudi et vendredi dernier. On remet ca cette semaine avec deux sorties de 160 et 130 bornes prévues au compteur. Et une grande sortie de 200 bornes le week-end prochain.

Partager

Précédent

GP de Charlevoix – Critérium Maîtres B

Suivant

Décès d’un cyclosportif sur la Time-Mégève Mont Blanc

  1. alain39

    A 3 semaines du tour et tout le monde est là sauf Andy.
    Armstrong comme par enchantement a retrouvé le chemin du podium et Contador après 1 mois d’interruption gagne le prologue du dauphiné.
    Quelle belle preuve de pic de forme.
    Très clairement on voit que certains coureurs continuent à avoir des résultats étonnants en contradiction avec les fondamentaux de ce sport.
    Un prologue de 6 km nécessite une forte explosivité laquelle ne s’acquiert qu’en s’étant astreint au rythme de compétition.
    On ne prend pas le rythme de compétition à l’entrainement.
    Depuis des années on essaye de nous faire croire le contraire. Contador est passé maître dans cet exercice avec des coupures de plusieurs mois ponctuées à chaque fois de retours victorieux.
    Comme Indurain et Armstrong qui arrivaient en forme après peu de jours de course et surtout le jour J. Peu importe qu’ils aient eu un pépin physique ou pas ils étaient là. Immanquablement. Une science exacte voilà ce qu’est devenu le cyclisme sous l’ère du dopage sanguin.
    Tout pratiquant sait bien que l’aléa est très important et qu’une préparation même bien éprouvée ne fonctionne pas automatiquement.
    De son côté Spartacus est plutôt du genre taiseux. Tout comme son mentor viking. Les preuves sur le dopage des vélos s’enfilent comme des perles et les 2 compères restent muets. D’ailleurs personne ne conteste même l’existence du système. Franchement, il est évident que les mecs qui sont au top du dopage sanguin étaient informés de ce système. Son utlisation en course était plus compliquée mais pas impossible notamment en montagne et dans des courses d’un jour. C’est plus ciblé car l’avantage peut être plus facilement visible. Spartacus a peut être franchi la ligne de l’indécence ce qui explique ce levé de boucliers. Son attaque dans le mur est tellement irréelle que les autres n’ont pu faire le lien avec le dopage mécanique. Alors les langues se sont déliées et c’est arrivé aux oreilles de Cassani qui a mis les pieds dans le plat. Pour une fois certains ont jugé bon de rompre l’omerta considérant que ça allait trop loin. Mais ne vous leurrez pas ce sont les mêmes qui continuent à doper leurs coureurs. Mais du point de vue éthique ils considèrent que le dopage mécanique est innacceptable. Ca ne respecte pas l’éthique mafieuse de ce sport.
    Le tdf va encore nous donner lieu à des spectacles irréels avec des accélérations foudroyantes de Contador suici de Andy sauf si ce dernier utilise le vélo de Spartacus.

    0
    0
  2. Zenou

    « réalisant un très bon prologue sur une nouvelle machine Specialized qui semble donner un excellent rendement »

    il y’a des phrases qui ne sonnent plus vraiment pareil depuis quelques temps…

    0
    0
  3. Testocarbone

    @ ZENOU

    Tout à fait.

    0
    0
  4. Batrick P

    Ai-je été le seul à remarquer la perf ébouriffante de Engoulvent dans le prologue du Tour du Luxembourg?

    0
    0
  5. alain39

    Non pas le seul Batrick P.
    9 secondes c’est énorme sur moins de 3 km. Un écart rarement vu.
    Mais j’ai plus remarqué le temps de Lance. c’est fou en quelques jours il a retrouvé un sacré coup de pédale alors même qu’il se remet d’une chute.
    Qui plus est un chorono aussi court n’est pas pour l’avantager car à son âge l’explosivité n’est plus son fort.
    Tel le Phénix le beau Lance est de retour pendant que cuisses de grenouille explose les chronos après 1 mois et demi d’absence.
    Qu’on se le dise le requin sera bien là lors du tdf.
    Celui qui m’étonne c’est le désinvolte Andy. Il semble être là sans être là.
    Sa prestation au tour de Californie a été plutôt lamentable.
    A voir comment il va évoluer dans les prochains jours car normalement il est le seul à pouvoir tenir cuisses de grenouille dans les bosses.
    Reste le cas Basso. Une vraie interrogation car avec son équipe il peut peser sur la course.

    0
    0
  6. alain39

    Intéressante interview de cuisses de grenouille.
    Pour un allergique il tient des propos incohérents.
    Si il souffre d’allergie en france alors la pluie est son allié. Etant moi même allergique je le sais bien.
    Il s’agit d’un non sens.
    la pluie fait retomber les particules allergisantes et ainsi réduit la force des crises.
    il s’est embourbé dans cette histoire d’allergie et essaye maintenant de la justifier.
    Les allergies du mois de mars ne sont pas celles du mois de juin. Et dans les alpes la végétation est bien différente de celle en Corse.
    Et puis cette allergie du type arlésienne et très étrange. Un jour elle est là le lendemain elle disparait. Sa défaillance dans le critérium international a d’autres raisons et ayant fait rouler son équipe au début celà tend à démontrer qu’il ne ressentait aucune gêne respiratoire en début de course.
    Cette défaillance me fait penser à celle de Landis; a un moment il s’est retrouvé sans jambes et ce sans signe annonciateur. Ne pouvant invoquer le whisky, une tisane de sa grand mère (ca avait déjà été pris) il a pensé à l’allergie. A noter qu’avant cette défaillance il n’avait jamais parlé d’allergie.
    D’ailleurs le lendemain il nous sort un super chrono et semble s’être débarassé de cette allergie passagère.
    Au fait l’allergie de juin (rhume des foins, graminés etc…) perdure au moins jusqu’à la mi juillet.
    Sacré cuisses de grenouille il nous prend pour des imbéciles et ma foi si il prend exemple sur Spartacus il a bien raison.
    Au fait la sanction de Spartacus pourrait être la chaise électrique.

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.