La méthode Bouhanni

Excellent petit vidéo. Merci à mon pote Martin pour le tuyau.

7 Commentaires

  1. Phil
    Soumis le 21 novembre 2014 à 1:14 | Permalien

    Bonjour,
    merci d’avoir partagé cette vidéo très intéressante, je découvre les « Bouhanni » sous un autre angle.
    pas du tout l’image que j’en avais, ou que je m’en faisais.

    Phil.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  2. Régis
    Soumis le 21 novembre 2014 à 3:48 | Permalien

    Beau reportage, Jaja est un tjs un bon reporter

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  3. starfalling
    Soumis le 22 novembre 2014 à 4:57 | Permalien

    Il roule sans casque. En France c’est devenu une aberration.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  4. bigmouse
    Soumis le 24 novembre 2014 à 9:44 | Permalien

    je ne sais pas si c’est fait expres mais à environ 50 secondes, on peut lire un joli EPO8

    ya un message ^^

    (bon oki j’ai des idées tortues lol)

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  5. LaVoitureCaPue-
    Soumis le 24 novembre 2014 à 11:22 | Permalien

    J’aime bien la religion du « travail »

    Comme quoi rien n’est impossible a un bosseur. Le travail paye toujours et autre fadaise…

    Sans les gènes, le talent inné, la physiologie et le physique que la naissance t’a donné… Le travail ne servirait a rien.

    Le gagnant de l’épreuve est un bosseur. Et le 2°, le 5° ? Des fainéants ?

    Un champion c’est l’accumulation de nombreux facteurs positifs : les bons gènes / les bonnes rencontres / les bons choix / un entourage femme-famille protecteur / du tempérament / un papa dans la partie / la tradition familiale / du travail / …

    Et je ne crois pas que le travail soit l’élément primordial ! Serait-ce Ulrich et A Schleck qui me contrediraient ?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  6. Regis78
    Soumis le 24 novembre 2014 à 2:33 | Permalien

    Grand champion Français qui j’espère deviendra encore plus grand dans les prochaines années !!!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  7. alain39
    Soumis le 25 novembre 2014 à 4:12 | Permalien

    C’est cette année que nous allons en savoir plus sur ce coureur.
    Il va endosser la pleine responsabilité et on va voir si il a la carrure. Il a eu raison de faire ce choix car la cohabitation avec Demarre était vouée à l’échec. Il lui fallait trouver une équipe où il pouvait jouer le premier rôle. Reste qu’il faut construire une équipe autour de lui.
    Clairement il est très rapide mais encore un cran en dessous de Keittel, Sagan et Cavendish.
    Aussi ça va être compliqué pour lui car il va avoir la pression.
    A plus ou moins brève échéance il va se poser la question de se spécialiser dans les classiques. Son physique pourrait lui permettre de briguer quelques belles classiques un peu à la Kelly ou à la Sagan. Mais pour ça il faut qu’il ait la caisse et renforce sa polyvalence.
    Pour l’instant il me rappelle Francis Castaing avec à priori plus de rapidité. Il a vraiment une super giclette.
    Son principal adversaire français qui est Demarre semble vouloir aller dans cette direction et ce pour jouer la gagne sur les classiques du nord. C’est pourquoi Madiot a préféré garder Demarre pensant à tort ou à raison que ce dernier dispose des qualités pour chasser les classiques. Rien qu’au physique on constate une réelle différence de gabarit. Le premier a une giclette très forte le second semble avoir plus de puissance. L’avenir nous dira si ce choix est judicieux.
    Je lui souhaite de trouver sa place et d’en gagner de belles. Et puis depuis des années nous manquons de sprinters français et donc avoir 3 coureurs prometteurs est intéressant (il faut ajouter Coquard).
    Beau reportage et content de voir la tête de Décrion qui fut un excellent coureur régional. C’est ça aussi le cyclisme, cette passion transmise aux jeunes et des hommes comme Decrion sont trop souvent oubliés. Dans l’ombre des équipes ils apportent beaucoup à notre cyclisme et il est bon que certains reportages s’attardent sur eux. Ils font partie intégrante des fondations du cyclisme français.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 5 votes)

Soumettre un commentaire

Pas d'accord? Une précision à ajouter? Une erreur à signaler?

Contribuez vous-aussi au succès de La Flamme Rouge en laissant un commentaire constructif: vos commentaires sont très importants pour moi! Depuis 2003, ils ont contribué significativement à enrichir et à dynamiser ce site.

Régulièrement dès avril 2013, La Flamme Rouge publiera sur sa page principale un commentaire s'étant distingué des autres soit par son originalité, son apport au débat, sa critique constructive, son humour ou encore sa pertinence.

Vos commentaires engagent cependant votre responsabilité. Ayez s'il vous plait la courtoisie de signer votre commentaire de votre nom (La Flamme Rouge s'engage par ailleurs à préserver la confidentialité de votre adresse courriel). En tout temps, soyez pertinent et concis par rapport au sujet traité par l'auteur de ce site, et usez toujours d'un langage décent, poli et respectueux d'autrui.

L'auteur de ce site se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, de mauvais goût, diffamatoires, irrespectueux envers autrui, portant atteinte à l'intégrité d'une personne ou encore haineux.

Les champs requis sont marqués par *

*
*

Fouillez nos archives!