La Haute Route 2012: le film

Superbe film offrant en 45 minutes le résumé complet de la Haute Route 2012.

En regardant aujourd’hui les images, avec le recul des derniers mois, j’apprécie différemment cette semaine exceptionnelle passée dans les Alpes.

Il ne me vient qu’une chose à l’esprit: j’ai fait ca, moi? Vraiment?

Assurément l’une des expériences marquantes de mon existence à ce jour.

Depuis ce premier passage du Galibier en bagnole à 17 ans, le cyclisme et la montagne ont été pour moi des instruments pour savoir de quoi j’étais fait. Je n’ai pas toutes les réponses aujourd’hui, mais je sais ce que je vaux, et crois ce qu’on m’en dit.

 

19 Commentaires

  • BP
    Soumis le 14 décembre 2012 à 12:16 | Permalien

    Allons-y pour la valeur.
    Ta pratique du vélo est belle et honorable, mais la valeur du gars que j’ai rencontré sur la Haute Route est grande de par des caractères qui en disent plus encore de quoi tu es fait.
    Dans la matière des honnêtes hommes.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  • Soumis le 14 décembre 2012 à 12:22 | Permalien

    Droit au coeur Patrick. Te rencontrer fut un des grands moments de cette Haute Route, moment qui s’est poursuivi après la course, bien heureusement. Les discussions ont été passionnantes et le temps trop court…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • EricL
    Soumis le 14 décembre 2012 à 4:46 | Permalien

    Une belle publicité pour cette épreuve. Un peu trop orientée sur le coté exploit, surhumain, infernal, à mon avis. Tout le monde peut terminer cette épreuve, en s’étant préparé bien sûr, avec de l’expérience de la montagne, et à sa vitesse. Si vous n’y croyez pas, demandez au gars qui l’a fait sur une jambe (je me demande si c’est le même que sur Paris Brest Paris – une autre épreuve exceptionnelle, un bon cran au dessus de la Haute Route, mais que tu peux maintenant envisager).
    Oui Laurent, traverser ce genre d’épreuve, t’oblige à explorer des zones inconnues de ton être. Il y a un avant et un après, on n’est plus le même après être passé par là, et ça a des conséquences sur la façon dont on voit la vie par la suite.
    J’ai trouvé les Kenyans très beaux par leur humilité (que je n’ai pas ressentie chez les autres). Je me suis demandé si les délais pour les femmes étaient les mêmes que ceux des hommes? Si oui, double bravo pour elles.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Dan Simard
    Soumis le 14 décembre 2012 à 8:21 | Permalien

    Merci. Y voit-on des « reguliers » de La Flamme Rouge?

    Ca donne presque le gout pour 2013 🙂

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Eric Wiseman
    Soumis le 14 décembre 2012 à 9:37 | Permalien

    Bravo Laurent,
    wow qu`elle beau défi cette épreuve et en dis long sur la souffrance que vous avez éprouvé. Ca donne le gout de le faire et au même moment mais un doute pour le faire. Good job!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • bikelarue
    Soumis le 14 décembre 2012 à 10:09 | Permalien

    Superbe!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Patrick Dupras
    Soumis le 14 décembre 2012 à 4:53 | Permalien

    Belle citation qui décrit très bien ce que le vélo est pour nous.
    Félicitation à toi

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • G Lambert
    Soumis le 14 décembre 2012 à 7:30 | Permalien

    On voit bien les sourires de Pascale et Yves à 25m18.
    Good Job à notre vice champion canadien.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • p'tit lucien
    Soumis le 14 décembre 2012 à 9:00 | Permalien

    « on a fait un petit peu de vélo cette semaine », qu’y dit l’autre, à la 42 min. !! 🙂

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • p'tit lucien
    Soumis le 14 décembre 2012 à 9:13 | Permalien

    Plus sérieusement: un peu étonnant, même dommage, par contre, qu’il n’y ait aucune mention du pauvre gars qui s’est tué dans l’avant-dernière étape.
    D’accord, c’est triste et c’est moche, mais en parler, avec bon sens et pudeur juste ce qu’il faut, n’aurait pas forcément fait une contre-publicité pour la haute-route. Et c’est quand même un fait important de l’édition 2012.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 5 votes)
  • André Binette
    Soumis le 14 décembre 2012 à 10:14 | Permalien

    Félicitations à tous.

    Magnifique reportage, passionnnant, de quoi donner envie de relever ce défi pour tout cycliste passionné de son sport, reportage axé sur l’entraide. Mais quel dommage de n’avoir pas fait la moindre mention de la chute et du décès du suédois, Pontus Schultz, dans la descente des Gorges du Cyan lors de la dernière étape vers Nice. Une mention, un petit hommage aurait donné un peu d’humanité à ce reportage.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +6 (from 6 votes)
  • sylvain
    Soumis le 14 décembre 2012 à 10:55 | Permalien

    bien naif ptit lucien….trop de fric en jeu pour un hommage à un homme mort sur le vélo.Pas plus glorieux que le cyclisme pro..

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 5 votes)
  • Sebastien
    Soumis le 15 décembre 2012 à 1:22 | Permalien

    Un petit moment d’humour par un cycliste pro :

    http://www.lequipe.fr/Cyclisme-sur-route/Actualites/Quand-hansen-s-amuse-en-stage/335300

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • bikelarue
    Soumis le 15 décembre 2012 à 1:10 | Permalien

    @p’tit Lucien, @André Binette et @Sylvain acheminer vos commentaires à l’organisateur pour vos idées sinon laissez-nous apprécier ce superbe reportage.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -8 (from 8 votes)
  • sylvain
    Soumis le 15 décembre 2012 à 3:33 | Permalien

    @bikelarue laisse nous apprécier la victoire de vino aux jeux, du pére strong et de ses 7 victoires ect ect… mouai… ta raison c’est nul.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 2 votes)
  • p'tit lucien
    Soumis le 15 décembre 2012 à 4:34 | Permalien

    et bien on les achemine ! l’organisateur je ne serais pas trop étonné qu’il lise la flamme rouge aussi, tu paries?
    Et puis ça ne m’a pas empêché de moi aussi d’apprécier ce superbe reportage.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 4 votes)
  • Bertrand
    Soumis le 15 décembre 2012 à 4:34 | Permalien

    Pas un mot à propos du gars qui y a laissé sa peau.Surtout ne pas ternir l’image du business…déplorable

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 3 votes)
  • Soumis le 16 décembre 2012 à 5:51 | Permalien

    Très beau reportage (publicitaire ?!) sur cette très belle épreuve. Ca donne vraiment envie. Comme certains ici, je trouve dommage qu’il n’y ai pas un seul mot sur Pontus Schultz, car ce qui ressort au final avec cet oubli volontaire, c’est le coté business de cette épreuve que les organisateurs ont voulu préserver. Ce qui leur est apparu comme possible erreur de communication, le fait d’évoquer ce tragique évènement, l’est réellement devenu en le dissimulant ! Malheureusement les faits sont bien là, connus de tous et ont marqués l’ensemble des participants et bien au delà. Plus les secondes passaient vers la fin de ce film, plus j’attendais cet hommage… Mais rien… Ma réaction primaire fut : « putain les enfoirés !… Ils auraient pu en parler ».

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 8 votes)
  • schwartz patrick
    Soumis le 17 décembre 2012 à 12:43 | Permalien

    Je n’ai pas resenti le côté business dans ce reportage,faire de la pub pour l’épreuve ,c’est chose normale, la présentation n’est vraiment
    pas « extrème » …
    je ne vois que l’effort des concurrents et les magnifiques paysages; par contre c’est une erreur que de ne pas avoir parlé du décès de ce participant suédois; un petit hommage envers sa famille n’aurait rien gaché,occulter ce fait tragique rend mal à l’aise
    parcequ’il fait partie intégrante de l’épreuve …
    Autrement, félicitations et merci Laurent de nous avoir
    fait partager cette course !

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 4 votes)

Soumettre un commentaire

Pas d'accord? Une précision à ajouter? Une erreur à signaler?

Contribuez vous-aussi au succès de La Flamme Rouge en laissant un commentaire constructif: vos commentaires sont très importants pour moi! Depuis 2003, ils ont contribué significativement à enrichir et à dynamiser ce site.

Régulièrement dès avril 2013, La Flamme Rouge publiera sur sa page principale un commentaire s'étant distingué des autres soit par son originalité, son apport au débat, sa critique constructive, son humour ou encore sa pertinence.

Vos commentaires engagent cependant votre responsabilité. Ayez s'il vous plait la courtoisie de signer votre commentaire de votre nom (La Flamme Rouge s'engage par ailleurs à préserver la confidentialité de votre adresse courriel). En tout temps, soyez pertinent et concis par rapport au sujet traité par l'auteur de ce site, et usez toujours d'un langage décent, poli et respectueux d'autrui.

L'auteur de ce site se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, de mauvais goût, diffamatoires, irrespectueux envers autrui, portant atteinte à l'intégrité d'une personne ou encore haineux.

Les champs requis sont marqués par *

*
*

Fouillez nos archives!