La Flamme Rouge perturbée

En raison d’un déménagement, La Flamme Rouge va être encore perturbée dans les prochains jours: le fournisseur de services internet que j’ai (Videotron) ne pouvant assurer le service à la nouvelle maison, je dois donc refaire tout mon réseau avec un autre fournisseur, Bell Canada et son service Sympatico. L’installation de la parabole n’est prévue que lundi prochain…

Dans ce contexte, il est probable que l’adresse courriel où me joindre changera d’ici une semaine environ pour laurent.martel@sympatico.ca. Prière à tous d’en prendre note dès maintenant en attendant une confirmation d’ici mardi ou mercredi prochain. La Flamme Rouge sera évidemment mis à jour avec les nouvelles coordonnées.

J’essaierai quand même de tenir La Flamme Rouge en service au cours des prochains jours: l’actualité cycliste ne manque pas en ce moment ! C’est simplement compliqué pour moi en ce moment d’avoir accès à internet.

Aujourd’hui, je vous propose une mise à jour du pool de cyclisme. Il reste très peu d’épreuves à ce pool (les Mondiaux et le Tour de Lombardie) si bien que le classement actuel est proche du classement final… Je vous rappelle que cette année et grâce à la générosité de Louis Garneau Sports, trois prix sont en jeu pour les premiers des trois classements distincts (général, courses d’un jour, courses par étape). La mise à jour est disponible en suivant le lien habituel ici à droite sur la page.

Un Commentaire

  • Patrick B
    Soumis le 24 septembre 2008 à 12:18 | Permalien

    Con comme un cycliste ou con comme un journaliste?
    Sur Cyclismag, on lit ces paroles du coureur espoir costaricain Andrey Amador, laissé sans intendance pour l’épreuve du championnat du monde clm (comme la plupart d’entre nous le dimanche pour nos petites épreuves régionales): « Je me suis arrêté dans un supermarché pour acheter un paquet de pâtes et je les ai mangées crues ! ».
    Soit le journaliste répète n’importe quoi sans se soucier de ces sources, et c’est un con, soit le coureur a effectivement mangé ces pâtes crues alors qu’il aurait pu prendre du pain avec éventuellement de la confiture, ou encore des biscuits ou je ne sais quoi encore (une petite cuillère et une boite de conserve bien choisie, etc…), et c’est lui le con. A ce stade, nul n’y peut rien, ce n’est surtout pas une question d’éducation. Comme disais l’autre dans le film « La ligne verte » (s’adressant à un con), « est-ce que t’as attendu qu’on te le dise pour ne pas pisser sur la lunette des vécés? ».

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)

Soumettre un commentaire

Pas d'accord? Une précision à ajouter? Une erreur à signaler?

Contribuez vous-aussi au succès de La Flamme Rouge en laissant un commentaire constructif: vos commentaires sont très importants pour moi! Depuis 2003, ils ont contribué significativement à enrichir et à dynamiser ce site.

Régulièrement dès avril 2013, La Flamme Rouge publiera sur sa page principale un commentaire s'étant distingué des autres soit par son originalité, son apport au débat, sa critique constructive, son humour ou encore sa pertinence.

Vos commentaires engagent cependant votre responsabilité. Ayez s'il vous plait la courtoisie de signer votre commentaire de votre nom (La Flamme Rouge s'engage par ailleurs à préserver la confidentialité de votre adresse courriel). En tout temps, soyez pertinent et concis par rapport au sujet traité par l'auteur de ce site, et usez toujours d'un langage décent, poli et respectueux d'autrui.

L'auteur de ce site se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, de mauvais goût, diffamatoires, irrespectueux envers autrui, portant atteinte à l'intégrité d'une personne ou encore haineux.

Les champs requis sont marqués par *

*
*

Fouillez nos archives!