La Flamme Rouge fête ses… sept ans d’existence!

C’était le 27 août 2003: je lançais La Flamme Rouge avec un petit texte portant sur la signature du coureur américain Tom Danielson au sein de l’équipe Fassa Bortolo de GianCarlo Ferreti. Ce texte fondateur est disponible ici.

Jamais je n’imaginais alors que La Flamme Rouge deviendrait, au fil des ans, le site qu’il est devenu. Aujourd’hui, La Flamme Rouge compte un lectorat important et une petite notoriété dans le monde du cyclisme, au Québec comme en France. 

Jamais je n’ai cherché ces succès relatifs. À travers La Flamme Rouge, je n’ai cherché qu’à me faire plaisir et qu’à assouvir ma passion du cyclisme, tout en faisant bénéficier mon entourage de mes connaissances sur ce magnifique sport qui mêle exploits sportifs et aventure humaine. J’y ai laissé d’innombrables heures de travail – était-ce du travail ? – et je n’en regrette aucune.

En regardant ce soir derrière, je demeure fier, un peu comme le personnage de Rostand – Cyrano de Bergerac – qui m’a toujours inspiré, d’avoir été fidèle, toutes ces années, à ma pensée, à mes idées et à ma ligne de conduite, faite de respect des autres mais aussi de qualité de l’information et des opinions qui sont formulées. Je suis également fier, je dois l’avouer, d’avoir eu raison dans l’Affaire Jeanson, d’avoir également eu raison dans les nombreuses fois ou j’ai dénoncé le dopage. J’estime que les événements des 12 dernières années dans le cyclisme m’ont largement donné raison et ont prouvé la crédibilité de ce site.

Et pourtant, ce septième anniversaire est de très loin le plus difficile. Il survient au milieu d’une très profonde remise en question quant à l’avenir de ce site. Qu’est ce que La Flamme Rouge apporte encore sur la toile ? Il y a sept ans, la réponse était simple tant le cyclisme – et ses travers – était méconnu du grand public. Aujourd’hui, ce n’est plus le cas, la prolifération des médias internet alimentant les internautes de masses d’information. Dans ce flux continu, qu’est ce que La Flamme Rouge vous apporte encore ? Tourne-t-elle en rond, notamment sur la question du dopage et de sa dénonciation ? Tout n’a-t-il pas été dit et redit ? D’autres sites, notamment CyclisMag, SDVMag voire Veloptimum qui sont d’excellents sites ne suffisent-ils pas à fournir ce dont les passionnés de cyclisme ont besoin et recherchent? 

Et puis, dénoncer les travers et éviter la langue de bois ne se fait pas sans un certain prix… Des gens influents du milieu cycliste n’ont certainement pas toujours apprécié les propos tenus sur ce site, même s’ils étaient justes et fondés. Prenez encore la venue du ProTour au Québec: partout aujourd’hui, on annonce, je cite, "De grands coureurs à la grande première du circuit ProTour en Amériques". Vrai ou faux ? Vous donne-t-on une information juste ? 

C’est évidemment juste si on considère que les coureurs du ProTour – tous les coureurs ProTour, même Vidal Celis Zabala de l’équipe Footon-Servetto – sont les tous meilleurs du monde.

C’est évidemment un abus de langage si on considère les grands absents – ils sont très nombreux – aux épreuves ProTour du Québec et notamment le fait que le mieux classé des coureurs présents, Samuel Sanchez, n’est que 10e coureur mondial. Les Contador, Schleck, Evans, Armstrong, Cancellara, Boonen, Gilbert, Cavendish, Greipel, Hushovd, sont tous absents… C’est encore plus un abus de langage lorsqu’on considère qu’aux yeux du grand public, l’utilisation de l’expression "grands coureurs" réfèrera forcément à ceux qu’ils connaissent, donc très peu (le cyclisme n’étant pas un sport très connu ici) et se limitant probablement aux Lance Armstrong, Alberto Contador, Andy Schleck voire Tom Boonen. Or, aucun d’eux n’est présent et on peut imaginer que plusieurs seront déçus, une fois sur le circuit et devant la liste des engagés, de ne reconnaître pratiquement aucun nom parmi les coureurs… 

Certains verront dans cette mise au point un signe de l’aigreur qui habite l’auteur de ce site, estimant qu’il ferait mieux de faire la promotion aveugle de ces épreuves puisqu’elles sont au Québec. La mauvaise foi de ces gens mine à la longue puisque bien évidemment, le but de l’opération n’est évidemment pas de nuire à la venue de deux épreuves ProTour au Québec. Le but est simplement de garder à l’esprit le sens des mots tout en ne prenant jamais les lecteurs pour des imbéciles qu’on peut alimenter de propos imprécis voire portant à confusion.

Quoi qu’il en soit, La Flamme Rouge fête son septième anniversaire tout en ne sachant pas s’il y en aura un huitième. Je cherche les réponses à toutes mes questions, et je veux ces réponses intelligentes, réfléchies et exemptes d’émotions. D’où le mutisme qui est le mien depuis plusieurs semaines.

La lueur d’espoir ? C’est que si je continue, et la réponse surviendra bientôt espérons-le, La Flamme Rouge ne sera que meilleure !!! 

Merci à tous les lecteurs de ce site de votre fidélité et de votre soutien au fil des ans. La Flamme Rouge m’a fait rencontrer des gens formidables – vous vous reconnaitrez ici au Québec comme en France – et j’y vois le plus beau retour sur mon investissement ces sept dernières années.

32 Commentaires

  • jc
    Soumis le 25 août 2010 à 9:00 | Permalien

    Pour moi la flamme rouge c,EST UN INCONTOURNABLE POUR L’INFO CYCLISTE,j’aimerais bien continuer a te lire, tu fait un excellent travail pas toujours facile.

    Je te souhaite longue vie.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Regis
    Soumis le 26 août 2010 à 1:56 | Permalien

    cela fait au moins cinq années que je suis l’actualité cycliste sur ce site.
    Merci pour la qualité des informations et la possibilité de donner son avis simplement sur le forum.
    Bonne continuation j’espère vous lire encore longtemps !!!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • alain39
    Soumis le 26 août 2010 à 1:58 | Permalien

    La remise en question est toujours un signe encourageant car elle est la pierre angulaire de tout projet ou choix de vie.
    A la question qu’apporte la flamme rouge il me vient de multiples réponses qui sans les catégoriser sont pêle mêle:
    1) la convivialité en raison des commentaires qui rendent ce site vivant et permettent d’instaurer une certaine âme à ce site qui fait tant défauts aux sites professionnels

    2)Un lieu de libre expression: certes les sujets se répètent mais au fil du temps les commentaires évoluent. Le monde avance et la flamme rouge est bien souvent un site précurseur. Il est d’ailleurs plaisant de constater que malgré les divergences d’opinions les différents participants arrivent généralement à échanger de façon constructive et respectueuse.

    3) Un lieu de partage sur une passion commune à tous les lecteurs. Les internautes écrivent car ce site répond à un besoin d’exprimer sa propre opinion et à la comparer à celle des autres internautes.

    4)une plûme. On le souligne de temps à autre au fil de nos commentaires mais il n’est pas inutile de rappeler la qualité des posts de Laurent. Outre la manifestation d’une grande connaissance du cyclisme les posts de Laurent sont rédigés dans un style plaisant et bien évidemment non dénué d’analyse. La langue de bois n’a pas place sur lfr

    5) Liberté: En effet, contrairement aux sites professionnels lfr n’est pas tenue par des impératifs financiers et autres liens directs avec le milieu du cyclisme professionnel ce qui garantit une plus grande intégrité. Lfr ne fait pas dans le politiquement correct et c’est quelque chose d’essentiel à une époque où certes les médias se multiplient mais se faisant nous abreuvent des mêmes messages. Lfr est un peu à l’image du village gaulois qui ne se rend jamais.

    Quelque part pour certains d’entre nous lfr est entrée dans notre quotidien et répond à une attente, voir un besoin.

    Ceci étant, je peux comprendre après 7 ans qu’une certaine lassitude se soit immiscée. Rien que de très normal et ma foi c’est honnête de la part de Laurent de nous en faire part.

    J’ose espérer que mes camarades sauront également faire part de leur opinion et exprimer avec leurs mots ce que représente pour eux la flamme rouge. Chacun a son histoire et donc ses propres sentiments à l’égard de ce site.

    Longue vie à lfr et surtout à son auteur qui depuis 7 ans maintenant nous consacre énormément de temps et ce pour notre plus grand plaisir.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Yannick
    Soumis le 26 août 2010 à 2:34 | Permalien

    fidele lecteur depuis plusieurs année , je me régale toujour à la lecture de lfr
    je comprend bien sur la lassitude de Laurent
    pour ce qui est de l’interet a continuer , pour ma part il est rare et donc important de trouver encore un site n’ayant auqun interet commercial et donc impartial et non orienté dans ses propos

    reste a savoir si tu prends toujour du plaisir a le faire vivre : et finalement c’est là l’essentiel

    bonne reflexion

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • le stéphanois
    Soumis le 26 août 2010 à 3:48 | Permalien

    LFR, que j’essaie de lire chaque jour (et c’est le 1er site que j’ouvre depuis 5 ans), c’est comme une bonne tasse de café le matin. Ah oui le vélo j’aime, exactement depuis l’âge de 11 ans, c’est marrant, j’étais supporter de Gaul et c’est Anquetil qui gagne son 1er tour…c’était hier!
    J’aime bien la plume de Laurent et ses analyses des courses. J’aime bien aussi lire les commentaires de tous ces gens qui partagent une même passion, certains sont là chaque jour, d’autres rarement mais je sens que plein de passionnés lisent les lignes de LFR; et si polémiques il y a parfois, Laurent sait toujours admirablement mettre les choses au point.
    Enfin, ce site m’apporte de l’exotisme, des cyclistes au Quebec qui roulent dans des parcs, par tous les temps, et qui en plus, j’imagine, ont l’accent, c’est génial. Bon, Laurent, merci pour tout, j’espère te lire encore longtemps.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Soumis le 26 août 2010 à 4:09 | Permalien

    Laurent, fidèle lecteur depuis le début, je souhaite un bon anniversaire à la LFR quel que soit la suite que tu lui donneras. Merci de nous faire partager ta vision sans langue de bois de notre passion.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • max
    Soumis le 26 août 2010 à 5:11 | Permalien

    Il ne faut pas se faire de souci sur la subjectivité des commentaires: c’est ce qui donne sa saveur au site. Je peux lire les infos sur l’Equipe ou sur Eurosport, mais les infos d’ici seront toujours accompagnées d’un jugement, un truc qui ouvre un débat et qui permet de parler. Et parler, c’est à mon sens quelque chose qui ne peut que faire du bien, au cyclisme et à ses pratiquants.
    Continue donc à nous publier tes points de vues, que nous enrichirons par nos propres opinions. Des sites fonctionnant comme ça, il y en a finalement pas tant sur la toile.

    Continue également à nous ouvrir une fenêtre, à nous européens, sur le mal connu cyclisme québecois. Votre structure pro, mais surtout votre pratique quotidienne, avec vos problèmes (le climat, la circulation…), vos aspirations, vos revendications. A l’heure ou ce sport se mondialise, ça me semble important d’avoir un aperçu des mentalités et des pratiques outre-atlantique.

    Cela dit, je comprends aussi que la motivation baisse. C’est vrai que le fonctionnement de ce site impose que tu l’entretiennes, que tu postes des messages plusieurs fois par semaine. As-tu déjà pensé à y adjoindre un forum? peut-être, si la lassitude est trop grande, que l’interactivité facilitée permettrait à LFR de survivre sans que tu aies l’obligation de mettre la main à la pâte. D’autres ont assez d’influence, d’expérience ou de coups de gueules à donner pour assurer la rédaction de quelques articles, qui sauront déclencher des discussions endiablées.

    Bref, ne pas croire que LFR n’est qu’un ersatz d’autres sites cyclistes. Il a sa couleur, son accent (québécois bien sûr), ses spécificités, qu’il serait dommage de voir disparaître.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Michel Onsow
    Soumis le 26 août 2010 à 7:53 | Permalien

    salut
    La Flamme Rouge nous donne un aspect totalement différent des autres sites, un aspect unique
    ceci n a aucun prix
    merci pour les sept années Laurent, et c est toujours un plaisir de découvrir un nouvel article….c est comme un cadeau
    a+

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Mitch
    Soumis le 26 août 2010 à 8:12 | Permalien

    Je suis définitivement d’accord avec les commentaires précédents. Sans vouloir répété ce que ceux-ci ont affirmé, la qualité de synthèse de l’information trouvé ici ainsi que l’opinion couplé de l’auteur en font un lieu unique. Également, la qualité des discussions suite à un post m’a honnêtement rendu dépendant de ce site!!!

    Donc la LFR apporte toujours autant sinon plus qu’auparavant. En fait, plus que jamais vu la popularité que prend le cyclisme au Québec!!!!!

    merci de m’avoir tout appris sur les PROS!!!!

    sincèrement!!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • louis
    Soumis le 26 août 2010 à 8:20 | Permalien

    si le site arrete je n’aurai pas la « flamme » pour le restant de la journée et ce serait bien dommage..encore bravo

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • cochet
    Soumis le 26 août 2010 à 9:40 | Permalien

    ce serait dommage d’arreter vraiment beaucoup de sujets intéressants et un super jeu simple et efficace tout cela fait par un amateur c’est vraiment génial!!!
    allez laurent continue au moins un site non mercantile sur le cyclisme!!!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • thierry mtl
    Soumis le 26 août 2010 à 10:56 | Permalien

    Suepr site de réunion de notre sous communauté cycliste, presqu,enterrée sous la neige et le hockey une partie de l’année

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Mario
    Soumis le 26 août 2010 à 10:59 | Permalien