Kohl et le dopage: aie !

Bernhard Kohl a aujourd’hui annoncé en conférence de presse qu’il prenait sa retraite sportive et ne tenterait donc pas un retour suite à sa suspension pour usage de CERA lors du dernier Tour de France et durant lequel il avait remporté le prix du meilleur grimpeur. 

Certaines déclarations de Bernhard Kohl durant cette conférence de presse font froid dans le dos et se suffisent à elles-même. On leur laisse toute la place ce soir.

"Sans dopage, ce n’est malheureusement pas possible" (ndlr: bien performer sur les grands tours)

"Quelqu’un qui dit la vérité ne peut plus revenir dans le système. Aucune équipe ne va m’engager dans la situation où je me trouve aujourd’hui".

"J’ai été contrôlé plus de 200 fois. Lors d’environ 100 de ces contrôles j’aurais dû être contrôlé positif. Un contrôle négatif ne signifie pas sportif propre, mais peut-être tout de même dopé".

"Cela (ndlr: le dopage) commence bien avant que l’on soit connu. Quand les média te demandent pour la première fois "quelle est ta position sur le dopage", que veux-tu répondre ? Cela fait trois-quatre ans que tu es dans le système".

17 Commentaires

  1. rolan
    Soumis le 26 mai 2009 à 1:26 | Permalien

    J’espère maintenant que tout le monde est enfin éclairé, et qu’on a le choix entre continuer de se passionner pour ce sport en arrêtant de lui chercher des bibittes, ou en continuant à s’aigrir avec des « il faudrait ceci cela… »

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  2. colt seevers
    Soumis le 26 mai 2009 à 1:42 | Permalien

    Plutôt désolant de lire que dire la vérité ( alors que c’est le bon comportement qui fera avancer les choses) empêche de trouver un travail! En même temps nous plaignons pas, en ciblant surtout les gars qui ont la gueule de kohl, inexpressive avec des grosses joues, signe de prise de corticos, d’hormones de croissance et tout ce qui s’en suit, on risque de voir plus de grosses légumes piqués aux hormones se plaindre qu’ils ne peuvent plus travailler!

    Allons y, avec les bonnes nouvelles: que dire quand Jalabert devient sélectionneur national (il a des bonnes adresses…) et qu’amstrong est parti pour une dizaine d’années à faire le directeur sportif… ça promet une lutte de longue haleine!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  3. Alphonse
    Soumis le 26 mai 2009 à 3:34 | Permalien

    Très expressif, le visage d’Armstrong, et les joues creusées. Certains ont mal lu Kohl, ou sont encore et toujours dans la naïveté et la prétention de tout savoir, en assénant que le dopage se lit sur le visage.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  4. plasthmatic
    Soumis le 26 mai 2009 à 4:19 | Permalien

    Deux découvertes aujourd’hui :
    – un : plus que l’aspect physique, plus encore que « l’attitude », le faciès est à présent un marqueur de dopage bien plus puissant que toutes les techniques de laboratoire et autres carnets de suivi biologique. Pourquoi tout cet argent dépensé ? Les organisateurs n’ont qu’à demander à ceux qui savent … et sur ce site, manifestement, y en a.
    – deux : l’inhalation prolongée des gaz d’échappement des voitures déshinibe l’écriture et la ponctue d’images pour le moins étonnantes, parfois pénibles je dois le dire, et pas toujours faciles à décrypter. Il est vrai que préférant le vélo traditionnel, et dans les endroits les plus déserts possibles, au vélo couché, peut être mon cerveau manque-t-il du carburant essentiel à la compréhension. Ce ne sera pas faute d’avoir essayé, depuis quelques semaines maintenant.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  5. francisponch
    Soumis le 26 mai 2009 à 5:36 | Permalien

    Kohl est courageux et il « brise » (c’est un grand mot) l’omerta !!!!!!…mais rien de neuf dans cette information. Sa ne casse pas 2 pattes a un canard, juste encore a discrediter le cyclisme.

    Et pendant ce temps, la federation de tennis n’autorise pas les tests de depistage de l’EPO !!!!…apparement le dopage n’existe pas dans le tennis. NO COMMENT.

    Flashback sur quelques aveux :

    Charly Gaul en 1961 :

    – « Dans ce Tour (…) je suis hélas obligé d’avaler des pilules pour suivre les autres. Un jour ou l’autre je paierai l’addition… »
    – « Des pilules ? Mais tout le monde en prend »

    Rudi Altig en 1969 :

    « Je suis assez malin pour employer des produits qui ne laissent pas de trace dans les urines.

    Raphaël Géminiani en 1962

    « Je n’aime pas le mot doping. Parlons de stimulants. (…) Il est normal de prendre des stimulants. Moi j’ai disputé douze Tours de france et un nombre élevé

    Richard Virenque

    « J’ai pris des produits dopants, je n’avais pas le choix. de courses en ligne. Je prenais des stimulants. sous surveillance médicale, bien entendu. »

    Raymond Poulidor en 1990

    « Bien sûr, nous aussi, on prenait bien quelques vitamines, quelques excitants, mais rien d’aussi risqué pour la santé.

    Peter Winnen

    « Je n’ai pas hésité à prendre des stéroïdes anabolisants, une hormone de récupération, avec le risque d’être pris au cours des trois mois suivants

    Eddy Merckx en 1982

    « Tous les coureurs prennent des fortifiants au cours de leur carrière. J’en ai pris moi-même, mais il ne faut pas confondre fortifiants et produits dopants. »

    Bernard Thévenet en 1979

    « J’ai été dopé à la cortisone pendant trois ans. Je ne suis pas en état de remonter sur un vélo. »

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  6. Dave
    Soumis le 26 mai 2009 à 5:47 | Permalien

    Oui, Kohl est infiniment plus courageux que Basso par exemple, sans parler de l’affreux Schumacher.

    Ceci dit, il faut reconnaître qu’il était vraiment foutu, test positif + implication dans un réseau de dopage, c’était trop pour un seul homme.

    Basso s’en est sorti par un trou de souris en prétendant qu’il n’avait que le projet de se doper mais qu’il ne l’avait pas fait (et ses 460 watts et 9 minutes d’avance du Giro 2006 ???). Il a pris 2 ans mais sa réputation était presque sauvée… Comme Virenque après 98…

    Que dire de Di Luca qui n’a pris que 3 mois malgré des preuves accablantes…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  7. colt seevers
    Soumis le 26 mai 2009 à 8:52 | Permalien

    Le physique d’armstrong est très révélateur sur les produits qu’il a pris: il a un menton de dessin animé, des cuisses de manga (hormones de croissance), et un testicule (stéroïdes anabolisants).

    On voit aussi l’expression de son visage à 400 watts… (epo)

    Qui de raisonnable attendra qu’il soit pris au contrôle? Qui n’est sceptique? La certitude est acquise.

    Les effets d’une telle vitrine sur la société, des sportifs qui font des choses insupportables pour le corps humain normal, sous l’oeil des caméras, sont intolérables!

    1. Rumeur grandissante du tous dopés (même le cycliste qui passe dans la rue, là)

    2. l’idée d’une innocuité supposée des produits dopants fait son chemin, on considère souvent maintenant l’epo comme un traitement qui protégerait la santé des coureurs. On la donne bien aux cancéreux. On donne bien des hormones de croissance à de petits enfants. On dope bien les vaches et les poulets qu’on mange.

    Mais avec chaque défaite de l’antidopage on approche de la banalisation des jeux du cirque.

    C’est à mettre en relation avec l’ambiance de fin d’empire que nous vivons.

    J’ai aussi l’idée d’un slogan de pub quand les enfants qui l’ont vu gagner les sept tours de France trouveront normal de pouvoir éviter d’être fatigué dans la vie de tous les jours… Le « système » leur vendra une epo de synthèse light, qui sera comparée à dix litres de jus d’orange au rayon parapharmacie: « Amgen. effortless! »

    Tout débat d’idée sur le dopage sous tend des enjeux sociétaux énormes. La protection de l’éthique sportive doit aller vers l’abolition du dopage.

    Ca touche au débat sur la vérité, l’éthique, le droit.

    Le débat sur le dopage pourrait même aller jusqu’à prolonger les droits juridiques de l’homme, après le « tous les hommes naissent égaux » on mettrait « mais on peut modifier la performance du corps si… » Que mettre après le si selon les critères moraux et les obligations de chaque génération. On se rassure en constatant que notre point de vue consensuel actuel, c’est « niet! niet! niet! »

    L’éthique du sport cycliste déborde sur l’éthique de la santé, la morale (si un peu), les règles douanières, la psychologie, etc. (une infinité d’autres problèmes)

    La psychologie du dopage englobe:

    20% de préoccupations simples voire simplistes: « grossissement artificiel de la musculature et récupération plus rapide »

    80% de préoccupations paraissant plus secondaires mais qui sont à elles toutes prépondérantes! accrochez vous:

    -pression économique, plus les gains sont énormes plus ça devient un engrenage.
    -barre de sélection élevée.
    -records imbattables.
    -pression des media
    -comportement du public (idolâtrie)
    -intérêt de l’entourage (voire du pays)
    -émulation avec les autres concurrents dopés

    Ensuite il y a les raisons qui poussent à continuer quand on a commencé:

    -accoutumance aux produits
    -conditionnement pavlovien au rituel du dopage
    -prolongation de la carrière (après rebellin, chopez moi armstrong!)

    Enfin cinq raisons probables d’arrêter:

    -retraite sportive (la plus fréquente 🙁 )
    -apparition d’effets secondaire (ça en décourage rarement d’arrêter sauf à passer près de la mort ex. manzano)
    -sensation d’inefficacité du produit?
    -intervention de l’entourage qui constate une déchéance physique ou mentale.
    -crainte des sanctions: c’est une fausse raison, selon la théorie du jeu on mise tant qu’on a plus de chances de gagner que de perdre; ainsi la plupart des dopés préfèrent louper une compétition que louper une injection.

    Après avoir regardé les photos je corrige, kohl n’a pas de grosses joues, mais plutôt des bajoues de hamster! Et c’est au niveau de sa machoire inférieure de salmonidé en rut que ça se passe… Quel animal!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  8. alain39
    Soumis le 26 mai 2009 à 8:54 | Permalien

    De toute façon tant qu’il n’y aura pas un abandon de l’omerta au sein du peloton c’est cause perdue.
    Khol le mentionne expressement.
    Le retour d’Armstrong est totalement inhumain et défie toutes les règles physiologiques.
    Jeff qui nous a habitué à plus de réserve a du mal a retenir des mouvements d’humeur tant c’est effarant.
    Arsmtrong devrait payer son manque de compétition et ce notamment sur des étapes de montagne de plus de 230 km.
    Il est devant tous les jours et au fil des étapes on le voit se rapprocher des meilleurs.
    Pourtant son physique n’est pas affiné et il devrait justement pâtir de ces 2-3 kilos superflus.
    Très clairement il dispose de bcp de puissance et surtout ses capacités de récupération sont étonnantes.
    Si à celà on ajoute sa fracture de la clavicule qui a grandement perturbé sa préparation nous assistons à un miracle.
    Le retour de Lemond à 28 ans avait été bien plus laborieux.
    Je présumais que son retour était largement motivé par l’assurance de disposer d’un avantage technologique sur les autres. Preuve en est faite.
    Pensez à tous ceux qui ont fait le métier ces 3 dernières années et qui voient Armstrong revenir comme une fleur après 3 années de retraite. 3 ans d’efforts et de privations réduits à néant comme par enchantement. Lequel Armstrong pendant ce temps se pavanait avec ses différentes conquêtes et voyageait tout autour des US.
    C’est du pur Disney comme disait Didier Rous lors de la victoire de Landis.
    Une sacrée baffe.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  9. plasthmatic
    Soumis le 26 mai 2009 à 9:50 | Permalien

    Commentaire n°7, extraits :

     » et un testicule (stéroïdes anabolisants). »
     » Après avoir regardé les photos je corrige, kohl n’a pas de grosses joues, mais plutôt des bajoues de hamster! Et c’est au niveau de sa machoire inférieure de salmonidé en rut que ça se passe… Quel animal! »

    Insupportable, mais depuis la soudaine désinhibition de l’auteur il y a quelques semaines, je ne suis pas surpris, d’autant que j’ai compris à présent : c’est le vélo couché …

    @ Laurent : ce qui est écrit là n’a rien à voir avec un procès du dopage tel que peut le faire de temps à autres Testocarbone par exemple. Avec un défouloir, un peu plus. Affirmer que le cancer d’Armstrong soit lié directement à la prise d’anabolisants, l’affirmer, au moyen d’une vulgaire parenthèse, ça n’est pas pareil qu’écrire l’éventualité de la chose avec un peu plus de nuance et d’humilité.
    Quant à « la mâchoire inférieure de salmonidé en rut de Kohl » (j’ai même du mal à l’écrire …), ton site, Laurent, devient là le support de quelque chose de fort nauséabond. C’est d’ailleurs ce qui me gêne avec ces qualifications incessantes et nulles de colt seevers pour tous les coureurs : « le moulin à café », « menchov le crocodile », « kohl le hamster », etc … ça va quoi.
    alors à colt : reprends le vélo normal, on reçoit moins les gaz.
    Je crois que tous se chargent encore, et que ceux qui ne le font plus, « ou moins », perdent la compétitivité. Et alors ? Quel rapport avec ce qu’on me sert dans le commentaire 7, et d’autres ?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  10. colt seevers
    Soumis le 26 mai 2009 à 2:21 | Permalien

    grosse nouvelle, dany boonen sera au départ du dauphiné et au tour de fran… désolé, je viens juste de me vomir dans la bouche!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  11. Marmotte
    Soumis le 26 mai 2009 à 3:49 | Permalien

    Au sujet de l’EPO, qui selon une partie du commentaire de Colt pourrait traiter la « fatigue de tous les jours »… Rappelons-nous que les gens atteints de cancers ou d’insuffisance rénale sont fatigués parce qu’ils sont anémiques, vu un défaut de production de globules rouges secondaire à une dysfonction de la moelle ou du rein, entre autres. Monsieur-madame-tout-le-monde qui est fatigué pour xy raison n’aurait absolument aucun bénéfice à consommer un produit comme l’EPO.

    En plus de revoir la définition de conditionnement « Pavlovien », je suggère une révision du terme dyspnée.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  12. cyclolive71
    Soumis le 26 mai 2009 à 4:10 | Permalien

    La triche est inhérente à la compétition. C’est donc une pratique que l’on retrouve dans la politique, les affaires, le sport, dans la vie quoi…car la compétition est partout, c’est d’ailleurs peut-être ce qui nous définit, malheureusement !!???

    La lutte contre la triche est donc une démarche qui ne prendra jamais fin, on a en quelque sorte trouvé le mouvement perpétuel tant recherché.

    Il n’y a donc aucune raison de s’étonner ou de s’offusquer outre mesure, c’est juste une nouvelle « extension du domaine de la lutte »…

    cyclolive71

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  13. Tiphaine
    Soumis le 26 mai 2009 à 4:35 | Permalien

    Côté « courage » vous oubliez Jörg Jaskche, mes enfants.

    Armstrong n’est qu’un pion, une petite marionnette, c’est l’empire « Disney Channel » qui est en fait derrière lui et tire les ficelles.

    Ce n’est qu’un pauv’type d’ailleurs ; je vous rapelle – pour tous ceux qui auraient la mémoire sélective, qu’il s’est permis, entre autres, d’intimider Greg LeMond en menaçant directement sa femme (cf. Cyclismag)…
    Et suite à sa fracture de la clavicule cette année, il a foutu un bordel monstre dans l’avion qui le ramenait aux USA… Imaginez, 8 heures ou quelque-chose d’approchant, à supporter un énergumène qui s’est comporté de manière ignoble vis-à-vis des passagers et du personnel, ce que son équipe à cherché à dissimuler mais l’info a filtré grâce aux voyageurs excédés, et France Culture s’est alors déléctée à rapporter les faits à la fin d’un bulletin d’information…
    Le personnel naviguant, en particulier les hôtesses de l’air ont manqué de porter plainte, d’après vous pourquoi… ?

    C’est moche de se moquer du physique des gens. Kohl n’a franchement pas été gâté par la nature au niveau du visage c’est certain, qu’est-ce qu’il y peut le pauvre vieux ? C’est d’abord lui qui le vit, pas nous, alors : « Et c’est au niveau de sa machoire inférieure de salmonidé en rut que ça se passe… Quel animal! », c’est pas très chouette, regarde-toi dans une glace pour voir si y’a pas des trucs qui clochent chez toi aussi colt.

    Boonen sur le Tour, moi ça me choque pas/plus…
    Autant lui que d’autres.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  14. Thierry Mtl
    Soumis le 26 mai 2009 à 7:53 | Permalien

    Kohl notait aussi que le dopage systématique N’ÉTAIT PAS LIMITÉ AU CYCLISME MAIS AU SPORT DE HAUT NIVEAU en général, selon son expérience ders premières années.

    Maintenant, comment at-il réussi à décuplé sa puissance en 2008 (qu’a t-il ajouté à sa soupe)? Comment peut-il passer si facilement les contrôles, même une heure après une injection ? Si c’est si facile pourquoi les françcais s’en prive (supposément)? et le passeport biologique… déjà dépassé.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  15. stephane
    Soumis le 26 mai 2009 à 8:48 | Permalien

    Apres avoir passé en revue les différents commentaires qui entre parenthèse sont forts interresants je vais me permettre une simple réflexsion:Kolh n’avais pas le choix de prendre sa retraite, il n’était toutes fois pas obligé de parler et même si ses révèlations ne cassent pas 3 pattes à un canard je lui tire mon chapeau. Pour mémoire Ulrich lui ferme encore sa gueule…D’autres part a ceux qui critique sont physique je dirais ceci:Essayez de vous imaginer un instant roulant à ses côtés….et bien meme si il était à l’eau claire et vous chargés comme des mules s vous ne pourriez meme pas lui ariver ne serait ce qu’a la cheville…À bon entendeur…PS.Je tiens à préciser pour ceux qui en douteraient que je suis conte le dopage cqfd….

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  16. colt seevers
    Soumis le 27 mai 2009 à 7:13 | Permalien

    J’apprends que dans l’affaire kohl, qu’il convient de nommer « humanplasma » d’après les journaux, on a confondu des skieurs autrichiens et des biathloniens (j’ai bien dit « et », pas « avec »). ARD croit pouvoir dire que les cyclistes mouillés sont rasmussen toechnig boogerd et… menchov. S’en sont ils tirés grâce à la clôture du dossier (comme on a fermé la puerto)? Non!

    Ce rebondissement démontrera t’il la profondeur insondable des poches des médecins dopeurs à la rapacité interdisciplinaire, en tout cas les chalets turinois c’est bien pratique pour garder les poches de sang au frais discrètement, il suffit de les pendre à la fenêtre…

    En guise d’épilogue comptons les points!

    kohl ne courra plus, il aurait mieux valu ne pas gâcher un tel talent. En même temps aucune société raisonnable ne veut d’un sportif assez vicieux pour céder au premier chant de sirène.

    Mais il s’est trouvé une vocation et collabore avec la police, puis plus tard fera de la prévention.

    Il a donné des noms des adresses (et peut être qu’on a pu remonter à des noms de code folkloriques comme dans l’affaire puerto, qui correspondent à des coureurs connus qui sont capables de gagner le giro sans équipier). La collaboration de kohl avec la justice l’a ostracisé. On touche au principe même de la lutte antidopage. On devrait faire en sorte de donner une seconde chance aux « repentis » s’ils veulent dans une autre vie pourrir propre. Quoi j’ai dit ça? Je voulais dire courir propre. Peut être en leur créant une équipe dont les directeurs sportifs ont des tactiques infaillibles capables de décourager les chaudières qui sucent les roues des coureurs honnêtes pour leur apprendre la vie. Plus sérieusement, la récompense en échange de dévoiler les méthodes de dopage doit être à la hauteur: un basso, un kohl doit être mis face à un choix qui l’oblige à collaborer.

    Allez je la fais!

    Décidément, quelle grande gueule ce shreck! (shreck c’est le nom de code de kohl sur les poches de sang retrouvées pendant l’enquête)

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  17. Testocarbone
    Soumis le 28 mai 2009 à 5:33 | Permalien

    @ Stephane,

    Ullrich est certainement le coureur qui a le plus perdu dans tout ce cirque « Epoiesque ». Il était de loin meilleur que le texan. S’il ne parle pas encore, c’est qu’il attend patiemment la prescription, pour ne pas risquer de se voir enlever certains titres et bien sûr les gains qui vont avec.

    Mais, vous allez voir que le moment venu, où il ne risquera plus rien, d’un point de vue juridique – n’oublions pas que beaucoup d’éminents anti-dopage comme le Dr Werner Francke ne le lâche pas d’une semelle-
    il va se mettre à parler et là j’ai comme l’impression que ça va saigner dans les chaumières.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)

Soumettre un commentaire

Pas d'accord? Une précision à ajouter? Une erreur à signaler?

Contribuez vous-aussi au succès de La Flamme Rouge en laissant un commentaire constructif: vos commentaires sont très importants pour moi! Depuis 2003, ils ont contribué significativement à enrichir et à dynamiser ce site.

Régulièrement dès avril 2013, La Flamme Rouge publiera sur sa page principale un commentaire s'étant distingué des autres soit par son originalité, son apport au débat, sa critique constructive, son humour ou encore sa pertinence.

Vos commentaires engagent cependant votre responsabilité. Ayez s'il vous plait la courtoisie de signer votre commentaire de votre nom (La Flamme Rouge s'engage par ailleurs à préserver la confidentialité de votre adresse courriel). En tout temps, soyez pertinent et concis par rapport au sujet traité par l'auteur de ce site, et usez toujours d'un langage décent, poli et respectueux d'autrui.

L'auteur de ce site se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, de mauvais goût, diffamatoires, irrespectueux envers autrui, portant atteinte à l'intégrité d'une personne ou encore haineux.

Les champs requis sont marqués par *

*
*

Fouillez nos archives!