Julian Alaphilippe, nouvelle sensation du cyclisme français

C’est arrivé au sprint hier sur Liège-Bastogne-Liège, un sprint avec une dizaine de coureurs rien de moins, après pourtant plus de 250 bornes de bosses à gogo.

Et Alejandro Valverde n’a eu aucun mal apparent à régler tout ce joli monde, confiant de sa sur-puissance dans les derniers mètres de la course. Il était allé chercher Daniel Moreno aux 400m juste avant. Valverde l’a bien joué, il se savait un des plus rapides du groupe au sprint et n’avait donc pas à faire la différence plus tôt dans la course. C’est plutôt ses adversaires qui ont manqué d’initiative selon moi.

Chose certaine, nul besoin de regarder les 253 kms de la course, les 10 derniers suffisent largement à comprendre ce qui s’y est passé.

Vous aurez compris que je n’ai pas eu grand plaisir à regarder la course. Le fait du jour est selon moi à placer du côté de la performance offerte par le jeune coureur français Julian Alaphilippe (Etixx-Quick Step) qui termine 2e de la course, à 22 ans!

Il faut remonter en… 1998 et Laurent Jalabert pour retrouver un coureur français sur le podium de Liège-Bastogne-Liège, c’est dire la performance d’Alaphilippe hier. Son entrevue d’après course est ici. Et le site Vélo101 a également réalisé une entrevue avec le coureur peu de temps après l’arrivée de La Doyenne.

Encore plus remarquable, Alaphilippe conclut là une semaine exceptionnelle compte tenu de son âge, avec une 7e place sur l’Amstel et une autre 2e place sur la Flèche Wallonne mercredi dernier.

À 22 ans!

On annonçait le renouveau du cyclisme français avec les Thibault Pinot, Romain Bardet, Pierre Rolland et Tony Gallopin. Il faut assurément ajouter à cette liste le nom de Julian Alaphilippe, qui démontre un sacré potentiel à 22 ans à peine. On ne termine pas 2e de Liège-Bastogne-Liège sans avoir des qualités exceptionnelles.

Alaphilippe vient du cyclo-cross et est passé pro en 2014, soit l’an dernier. Fait intéressant, il terminait 2e de la Coupe des Nations de Ville de Saguenay au Québec en 2012. Que de chemin parcouru en 3 ans à peine pour terminer hier 2e de la Doyenne…

10 Commentaires

  1. Fore
    Soumis le 27 avril 2015 à 3:31 | Permalien

    Sans vouloir faire le rabat-joie, je ne trouve aucune raison de se réjouir quand les français qui marchent le mieux sont dans des équipes non-françaises…

    Depuis 1999, les équipes françaises sont sous le joug du contrôle longitudinal et les rares perfs des coureurs français sont soit le fait de gars qui ont continué de jouer malgré tout(Moreau par exemple, indice de suspicion 7/10 sur la liste UCI – premier français, arrêté 15j pour cortisol trop bas), soit de très gros phénomènes (j’ose y croire) comme Pinot ou Péraud (quoique AG2R…)

    Alaphilippe est certes doué, voir son palmarès correct jusque là, mais rien qui suppose une telle énergie à la fin d’une course aussi éprouvante que LBL, d’autant qu’il a été pris dans la chute avant la Redoute et a dû chasser pour revenir.

    Regardez la rubrique docteurs du staff d’Etixx-QS, Van Mol et surtout Ibarguren sont des ‘doping doctors’ notoires dont la présence dans une équipe française provoquerait un tollé : http://www.etixx-quickstep.com/en/team/staff

    Pour moi faut pas chercher plus loin.

    http://www.cyclismas.com/biscuits/so-just-who-is-dr-jose-ibarguren-taus/

    http://www.dopeology.org/people/Yvan_Vanmol/

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 2 votes)
  2. Fore
    Soumis le 27 avril 2015 à 3:31 | Permalien

    Votre commentaire est en cours de modération.

    Sans vouloir faire le rabat-joie, je ne trouve aucune raison de se réjouir quand les français qui marchent le mieux sont dans des équipes non-françaises…

    Depuis 1999, les équipes françaises sont sous le joug du contrôle longitudinal et les rares perfs des coureurs français sont soit le fait de gars qui ont continué de jouer malgré tout(Moreau par exemple, indice de suspicion 7/10 sur la liste UCI – premier français, arrêté 15j pour cortisol trop bas), soit de très gros phénomènes (j’ose y croire) comme Pinot ou Péraud (quoique AG2R…)

    Alaphilippe est certes doué, voir son palmarès correct jusque là, mais rien qui suppose une telle énergie à la fin d’une course aussi éprouvante que LBL, d’autant qu’il a été pris dans la chute avant la Redoute et a dû chasser pour revenir.

    Regardez la rubrique docteurs du staff d’Etixx-QS, Van Mol et surtout Ibarguren sont des ‘doping doctors’ notoires dont la présence dans une équipe française provoquerait un tollé

    Pour moi faut pas chercher plus loin.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +7 (from 15 votes)
  3. françois
    Soumis le 27 avril 2015 à 3:57 | Permalien

    je crois que « fore » parle d’or. on voudrait y croire, mais étant donné le contexte dans lequel alaphillippe évolue, on ne peut rester que très circonspect.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 6 votes)
  4. Zardoz
    Soumis le 27 avril 2015 à 5:26 | Permalien

    Concernant la qualité de la course, on a malheureusement vécu un remake du LBL archi décevant de l’an dernier. Dans la Redoute, c’était vraiment édifiant. Super côté, à 35km de l’arrivée, mais on traverse ça comme un groupe de cyclotouristes. Le peloton moderne n’est vraiment pas à la hauteur d’une course aussi belle. Heureusement qu’il reste un peu de spectacle dans les flandriennes.

    Un peu déçu notamment des Katusha, qui avaient trois beaux atouts dans la finale, mais qui ont manifestement tablé sur un sprint perdu d’avance face à Valverde (malgré, c’est vrai, l’attaque de Moreno dans Ans qui n’a pas été loin de faire mouche). J’étais vraiment atterré de voir Caruso refuser de relayer Kreuziger après la Roche-aux-Faucons alors que ça tergiversait du côté des leaders et qu’il y avait un super coup à jouer.

    Et bon, que faut-il penser d’un Valverde encore si dominant à 35 ans ? D’autant plus étonnant que les coureurs comme lui qui ont été très bons très jeunes ont tendance à fléchir plus tôt que d’autres. Vu son niveau cette semaine, je pense qu’il est parti facile comme ça jusqu’à la quarantaine.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 3 votes)
  5. thierry Mtl
    Soumis le 27 avril 2015 à 8:40 | Permalien

    J’avais l’impression que le cyclisme était un peu plus propre lors de la victoire de Cadel Evans sur le Tour en 2011. Depuis, des brèches de doutes se sont ouvertes. En 2015, c’est pire que tout. Je ne vois plus vraiment de différences avec 2005. De Richie Porte à Astana, de l’omnipotence de Etixx et Katusha depuis un mois jusqu’au renouveau français avec Alaphilippe, en passant par le Mont Teide.

    Je vais regarder le Tour de Romandie pour le décor.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 8 votes)
  6. Soumis le 27 avril 2015 à 8:58 | Permalien

    Les memes sentiments que thierry Mtl : ca semble pire que tout. Classiques « Monuments » qui se terminent en groupe , avec sprinteurs vainqueurs… courses a etapes conduisant a l’ennui…Le Doute est present partout…meme des nouveaux noms comme Alaphilippe ne peuvent m’empecher de douter…c’ est dommage.
    Les commentateurs comme sur Eurosport, meme s’ils ne sont de grands specialistes, font des miracles pour essayer de garder le spectateur eveille, et sur ces memes chaines apparaissent des courses tres televisuelles comme le tour de Croatie et le tour de Turquie. Sans grand interet sportif, mais vues d’helico inspirant le spectateur a venir en touriste, bref, plus de marketing moins de vrai sport.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 2 votes)
  7. roger Filion
    Soumis le 27 avril 2015 à 10:15 | Permalien

    Julian Alaphilippe est venu courir à la Coupe des Nations de Saguenay en 2012.

    Gagnant d’une étape et 2e du général. On voyais déjà qu’il avait une belle carrière devant lui malgré son jeune âge, 19 ans à l’époque. Un gars très sympathique.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 3 votes)
  8. thierry Mtl
    Soumis le 27 avril 2015 à 10:56 | Permalien

    @ Roger
    Entre la coupe des nations du Saguenay en 2012 et 2e à LBL en 2015 , il y a une /$%?&* de marge.
    p.s. : Je peux te présenter beaucoup de gens très gentils qui ont commis des fraudes monumentales.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +5 (from 5 votes)
  9. Chouchouduvélo
    Soumis le 27 avril 2015 à 3:02 | Permalien

    Comme je n’ai pas la culture du résultat et que je regarde surtout les courses en fixant mon attention sur les coureurs qui travaillent, j’ai beaucoup aimé le comportement de :

    – L’équipe Astana qui a bien animé la course par de nombreuses attaques dans les 70 derniers km, même si elle a mal été payée de tous ses efforts.

    – L’équipe Katusha a aussi été assez présente en envoyant de bons coureurs à l’avant.

    – Le petit colombien Johan Esteban Chaves, qui s’est bien remis de son terrible accident, a bien relayé Scarponi lorsque son coéquipier s’est relevé.

    – le jeune Louis Meintjes, tout juste 23 ans, qui a attaqué dans le final et a aussi cherché à boucher un trou, dommage qu’il termine au pied du top 10, il méritait bien d’y figurer comparé à certains qui n’ont fait que suivre.

    Pas aimé du tout l’énorme chute massive qui a réduit le peloton de moitié à une quarantaine de km de l’arrivée. J’aurais préféré que les favoris et les outsiders se départagent à la pédale !
    Prompt rétablissement à tous les blessés !

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 2 votes)
  10. Sarah Vigotte
    Soumis le 27 avril 2015 à 7:37 | Permalien

    J’ai adoré l’animation sur RDS2 au Québec. François Parisien m’a impressionné par son aisance au micro. Ses commentaires étaient intéressants, ce qui a contribué à diminuer l’ennuie de la course…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)

Soumettre un commentaire

Pas d'accord? Une précision à ajouter? Une erreur à signaler?

Contribuez vous-aussi au succès de La Flamme Rouge en laissant un commentaire constructif: vos commentaires sont très importants pour moi! Depuis 2003, ils ont contribué significativement à enrichir et à dynamiser ce site.

Régulièrement dès avril 2013, La Flamme Rouge publiera sur sa page principale un commentaire s'étant distingué des autres soit par son originalité, son apport au débat, sa critique constructive, son humour ou encore sa pertinence.

Vos commentaires engagent cependant votre responsabilité. Ayez s'il vous plait la courtoisie de signer votre commentaire de votre nom (La Flamme Rouge s'engage par ailleurs à préserver la confidentialité de votre adresse courriel). En tout temps, soyez pertinent et concis par rapport au sujet traité par l'auteur de ce site, et usez toujours d'un langage décent, poli et respectueux d'autrui.

L'auteur de ce site se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, de mauvais goût, diffamatoires, irrespectueux envers autrui, portant atteinte à l'intégrité d'une personne ou encore haineux.

Les champs requis sont marqués par *

*
*

Fouillez nos archives!