Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Incroyable Contador!

Je suis médusé par les résultats du chrono aujourd’hui sur la Vuelta.

Les spécialistes se sont certes expliqués, et la logique des dernières années a été respectée: Tony Martin a devancé Fabian Cancellara, 3e hier, mais seulement 18 petites secondes derrière. Sachant que les deux hommes se préparent pour les Mondiaux et qu’ils ont, dans ce contexte, tous deux fait le chrono à fond, les résultats sont intéressants.

Mais les surprises sont ailleurs.

La première, c’est la perf de Rigoberto Uran, 2e hier à seulement 15 secondes du spécialiste Martin. Uran se replace du coup au général, il est désormais 3e à 59 secondes du nouveau leader.

Et ce nouveau leader s’appelle… Alberto Contador! Incroyable! 4e hier du chrono, à 39 secondes de Martin, il devance ainsi tous ses rivaux sauf Uran.

Vraiment, je me perds pour vous expliquer cette perf, compte tenu de sa fracture du tibia subie lors du Tour de France en juillet. De deux choses l’une: ou la blessure était beaucoup moins grave que rapportée dans les médias, et Contador a donc pu s’entrainer davantage que ce qui a filtré dans la presse, ou bien c’est un véritable phénomène et le repos forcé lui ayant fait du bien pour recharger les batteries.

Quoi qu’il en soit, Contador est aujourd’hui maillot rouge de la Vuelta et l’homme à battre. Je n’aurais pas parier un clou sur ce résultat au départ de la Vuelta il y a 10 jours.

Parmi les autres grosses surprises du jour, la 5e place de Samuel Sanchez, qui devance ainsi son leader Cadel Evans chez BMC d’une petite seconde. Rien de tel pour se renégocier un contrat en vue de 2015!

Il faudra aussi remarquer les 12e et 14e place de deux coureurs français, Jérome Coppel et Romain Sicard. Ca fait vraiment plaisir de les retrouver à ce niveau après des mois de misère.

Parmi ceux qui ont déçu, Chris Froome bien évidemment, qu’on attendait mieux que ca. Contador le repousse à plus de 50 secondes, ca se complique donc pour l’Anglais – et pour Sky dont l’annus horibilis se poursuit – sur cette Vuelta.

Le repos forcé n’aura donc pas eu le même effet sur Froome que sur Contador!

Autre déception, Valverde, seulement 8e à plus de 20 secondes de Contador, ou encore Rodriguez, pour lequel le chrono sera encore cette fois-ci le fossoyeur de ses ambitions au général.

Et bien sûr Quintana, éliminé sur une chute qui semble être la conséquence d’une grossière erreur de trajectoire. C’est dommage pour le coureur colombien qui a dû abandonner la course.

Alors, jouée la Vuelta?

Bien sûr que non! Contador doit encore tenir 11 jours, ca ne sera pas facile avec 7 coureurs à moins de deux minutes de lui au général. La menace viendra désormais de Uran bien sûr, mais aussi de Valverde promu malgré lui leader de la Movistar en raison de l’abandon de Quintana. Et n’enterrons pas Froome, 5e du général à 1min18.

La suite va être passionnante!

Partager

Précédent

Tour de l’Alberta: ce qu’il faut savoir

Suivant

Regain d’intérêt pour le record de l’heure

32 Commentaires

  1. Did

    Pour moi la logique est respecté sur la forme de Contador, il faut y voir une fraicheur que d’autres non pas au fait qu’il n’a pas cramé ses cartouches sur le TDF.

    0
    0
  2. Piroux

    Laurent,
    Tu es sur de ton info sur QUINTANA ? Je ne vois pas d’article de presse confirmant son retrait de la course, tout au moins l’abandon de ses prétentions de victoire finale.

    0
    0
  3. LaVoitureCaPue-

    Je ne suis pas de votre optimisme. POur moi, sauf chute, maladie ou enormissime surprise, la course est plié et pour contador.

    Valverde ne tiendra pas 3 semaines. Uran est moins fort en montagne, froome c’est pas son année…

    0
    0
  4. Une etape qui nous donne des lecons, semble-t-il…
    -La mauvaise annee de SKY confirme que les hommes ne sont pas de robots, ni des machines
    – la technologie c’ est pas si super: les velos de c.la.m sont des bijoux, efficaces mais bien incommodes et tu te retrouve dans le decor facilement, meme avec de l’experience
    – un Champion reste un Champion, malgre les blessures,les commentaires etc, il reste toujours pret a se battre .
    Bon , evidemment, surement avec un mec comme Tinkoff, Contador n’a guere d’autre choix….

    0
    0
  5. @Serge,

    J’ai devancé un peu (que La Flamme Rouge est précise!!!): Quintana a été pris dans une nouvelle chute aujourd’hui et a abandonné la Vuelta.

    0
    0
  6. Piroux

    Maintenant, nous savons que la Flamme Rouge influe directement sur le Monde du Cyclisme…:-) Peux-tu influer pour que les douze autres abandonnent afin que WAWA gagne la Vuelta.

    0
    0
  7. thierry mtl

    Dommage, Quintana serait remonté vers le top 3 et aurait même devancé Valverde malgré les 3 minutes de retard aujourd’hui.

    La contre-performance de Froome m’étonne davantage que l’envolée de Contador qui se situe où il se situe habituellement relativement aux autres concurrents. Contrairement à Contador qui avait promis de disputer la Vuelta même s’il gagnait le Tour, Froome n’avait aucun plan d’être en Espagne cette année. On voit le résultat. Il n’avait pas prévu de motoman.

    Uran s’améliore en CLM, mais en perdu un peu en montagne.

    0
    0
  8. thierry mtl

    Les vélos de CLM sont peu maniables dans les chemins sinueux et en descente. Il faudrait développer des vélos de CLM plus adaptés à ce genre d’exercice plutôt que de changer de vélo en route ou de se casser la gueule en descente. Une forme d’hybride aero. Comme un Venge-Shiva.

    Je mise sur specialized ou Trek pour ce développement à court terme. Une catégorie de vélo de plus = $$$ de profit.

    0
    0
  9. alain39

    Belle gamelle de Quintana. Il tape fort le bougre et en plis il se casse la clavicule aujourd’hui.
    Pas de chance.
    Pour le suspens c’est mort. Contador va gagner sauf accident. Une victoire inattendue et qui va appeler des commentaires. Il est évident que la gravité de sa chute du tdf a été exagérée. Pour être à ce niveau de forme il a forcément roulé. Par ailleurs, sur cette saison il a multiplié les pics de forme et semble faire ce qu’il veut. On retrouve le Contador de 2009 qui dominait ses adversaires sur tous les terrains. Sauf qu’il a pris 5 ans et qu’il devrait commencer à connaitre les affres de l’âge.
    Froome prend le même chemin que Wiggo. Il n’est plus le meilleur sur aucun terrain. La malédiction Sky qui créée des champions éphémères se confirme. Un jour il faudra expliquer ces incohérences et Brailsford va peut être connaitre le destin de Sainz.
    Valverde va jouer le podium et il est à noter que dès qu’il est en Espagne il roule mieux, grimpe mieux et récupère mieux. L’air du pays il n’y a rien de mieux pour le bel Alejandro.
    Reste le cas Uran car il y a maintenant toujours un colombien pour jouer le podium. Il a fait un chrono d’enfer mais si c’est comme sur la vuelta il ne va pas contester Contador en montagne.
    Enfin, le meilleur pour la fin, Purito. Il nous sort un super chrono au regard de ses qualités. Du haut de ses 35 ans il va nous jouer le podium et il peut être un super allié de Contador. il vont faire une alliance car pour purito un podium et un maillot de meilleur grimpeur c’est l’objectif. Contador est trop fort et il sait que le Contador qui marche de nouveau au clenbuterol est imbattable.
    Une vuelta conforme à ce qui se pratique depuis plus de 20 ans à savoir le rdv des chaudières. Avec le temps ça finit par devenir une sorte de mouroir du cyclisme espagnol. Une bataille entre vieux irréductibles espagnols devant un public conquis mais pas dupe. Un peu comme les matchs de tennis entre vieille gloires.
    Car il faut bien constater que côté jeunes espagnols c’est le désert. Pas de nouvelle garde. D’ailleurs côté jeunes tout court c’est pas top.
    La vuelta a trouvé son créneau entre un giro plutôt innovant et montagneux et un tdf qui reste l’épreuve reine. Il joue sur la nostalgie et donc les remakes. encore quelques progrès médicaux et on va revoir Pedro et Miguel.

    0
    0
  10. Régis78

    Alain39, pas trop d’accord avec toi !!!
    L’age ne joue pas forcément dans le cyclisme au contraire. Par contre ces deux dernières années la VUELTA à été très disputée et très intéressante.
    Quand à la « CURE » espagnole ça doit-être le chorizo qui fait effet mais personne n’est dupe.

    0
    0
  11. dany

    « ’il devrait commencer à connaitre les affres de l’âge »
    Pas Voigt qui pense qu’il a de bonnes chances de battre le record de l’heure à 42 ans.La motivation compense…
    Quant au rv des chaudières, je ne comprends pas ce que Evans, Monsieur propre ,fabrique à 10 secondes de Contador dans un clm exigeant…

    0
    0
  12. JNB

    @ Guillaumef,

    Pour le vėlo de Hesjedal, c’est vraiment pas normal ce qu’il se passe après sa chute… Selon moi la thèse du moteur électrique est fort plausible.

    D’autres auraient une meilleure explication?

    JNB

    0
    0
  13. PIROUX

    Effectivement il n’y pas plus de doute

    0
    0
  14. Donjuandodu

    Sauf qu’on ne voit pas le pédalier tourner.

    0
    0
  15. J-Man

    Le pédalier ne tourne pas, cela signifie donc un moteur roue dans un moyeux d’à peine 2.5cm de diamètre… Selon moi bien trop petit (et trop technique pour être un rétrofit) pour fournir un couple significatif à ces gars là, ce qui élimine en plus toute possibilité de changement de roue rapide en particulier par le support neutre.

    0
    0
  16. alain39

    Avec le vélo de Hesjedal il y a un vrai problème. C’est indéniable.
    Lors de la chute sa roue arrière heurte le sol et donc la rotation devrait être stoppée d’autant plus qu’il est encore accroché au vélo.
    Or la roue continue à avoir une forte inertie qui entraîne une rotation du vélo. C’est impossible sans à priori l’apport d’une force extérieure car il faut tout de même à priori une puissance continue. Et encore c’est la moto qui arrête cette rotation et donc on peut penser qu’elle allait continuer cette rotation.
    Par contre le pédalier reste immobile ce qui laisse penser que la roue n’est pas entraînée par la chaîne. Un moteur dans le moyeux. ca semble illusoire. Il y a une explication mais avec ce court film et sous cet angle c’est difficile de la donner.
    Concernant l’âge il faut avouer qu’avant l’avènement du dopage scientifique il était rédhibitoire. Les plus grands champions ont étoffé leur palmarès avant 30 ans. Et rare étaient ceux qui le débutaient et l’enrichissaient beaucoup après 30 ans. On parle des Poulidor, Van impe, zoetemelk mais c’est oublier que ces gars là avaient déjà un beau palmarès avant 30 ans. Avouez que sur cette vuelta manque de jeunesse à l’exception d’un Aru. Or sa situation en fin de saison devrait justement offrir une fenêtre d’expression aux jeunes les cadors ayant leurs objectifs avant et étant plus émoussés. Mais cette année ils sont tous à la mode Sky et arrivent à être en forme plusieurs fois dans la saison. Valverde, Contador arrivent à être en forme en mars/avril, juin/juillet et août/septembre. C’est la grosse différence par rapport aux années passées. Car ce sont des pics de forme très rapprochés. Notamment Valverde qui finit le tdf à la ramasse et qui gagne la classica st sebastien et nous fait un début de vuelta « tonitruand ». Or si on compare à Pinot on voit que lui accuse son tdf tout comme les principaux acteurs. Or Valverde a 34 ans et donc dispose d’une capacité de récupération moins élevée. C’est biologique les gars et ce d’autant plus que valverde n’a jamais été un monstre de récupération à la Merckx, Hinault, Fignon, Anquetil.
    Et puis c’est chaque fois pareil à chaque vuelta il connait un net regain de forme surtout en montagne. Il ne devient pas super grimpeur mais fait mieux que limiter les dégâts.

    0
    0
  17. PIROUX

    C’est le vélo qui tourne autour du pédalier …

    0
    0
  18. J-Man

    Je dirais que le bras de pédalier semble pas mal rester en ligne avec le tube de selle. Pour que le pédalier entraîne le vélo s’il était en 53-11 on parle de 5:1, donc 72deg si la roue fait au moins une rotation (ce qui semble être grosso modo le cas).

    Comme Alain39 par contre je crois qu’on ne peut pas vraiment juger de tout ça avec ce vidéo.

    Et oui la thèse d’un moteur roue est illusoire à plusieurs niveaux. On parlerait au minimum d’un cadre Cervélo hautement traffiqué avec des câbles électriques pouvant transporter au moins 48V avec un ampérage extrèmement costaud avec un aussi petit moteur, les connecteurs pour de tels câbles, sans compter les batteries branchées dans un arrangement pouvant fournir une puissance raisonnable et une autonomie minimale de 1-2 minute à cette puissance. C’est pas 3 cellules de laptop qui vont faire la job. Et il faudrait un cadre blindé pour éviter que des cellules flexibles dans les tubes brisent et pognent en feu dans le cas d’un crash comme celui-ci ou de Quintana.

    0
    0
  19. Ric

    Pour moi, cela peut être une rotation naturelle initié par le coureur puis perpétué par l’inertie…

    0
    0
  20. mica

    Dècidemment on n’en sortira jamais le dopage mécanique existe bel et bien. Les lois de l inertie font que le vélo de HESJEDAL aurait du continuer sa course tout droit c’est loin d’ étre le cas et l’ on voit bien que la roue arriére continue a étre motrice bien que ne reposant que partiellement sur le sol. On voit bien d’ailleurs que a peine relevé la préoccupation du coureur est de stopper ce mouvement apparemment démoniaque! On nous prend pour des gogos. Ce sport est définitivement déconsidéré..car il n’ y a pas que cela
    (Dopage a tout va , abris derriére les motos(c’est mon dada), courses vendues ..achetées, chutes plus ou moins provoquées…..) Ce sport est du cath ou au mieux du cirque et en France on nous impose des heures et des heures télévisées de cette mascarade! Ceci aux frais du contribuable.

    0
    0
  21. toutouille26

    Ryder ou biker?
    le vélo est à l’arret sous ses jambes, puis il s’emballe
    C’est vraiment lamentable, il n’avait plus de dopage dans le sang, mais il a toujours la triche dans le sang

    0
    0
  22. alain39

    Le plus étonnant est que le vélo est quasi à l’arrêt et qu’il se met en rotation.
    Je ne me l’explique pas et je n’ai jamais assisté à tel spectacle.
    Il faudrait reproduire cette situation avec un vélo muni d’un moteur dans le tube se selle pour voir ce que ça donne. Il faudrait essayer à différentes puissances. Idem avec un vélo sans moteur pour voir si une roue qui conserve une certaine vitesse de rotation peut entraîner une rotation sur un vélo à l’arrêt.
    Sur la vidéo on n’arrive pas à bien discerner ce que fait le pédalier qui semble fixe. Il semblerait que la pédale soit en position haute. ca expliquerait pourquoi alors la force exercée depuis un moteur dans le pédalier entraîne alors plus facilement la roue que le pédalier. Sur un vélo couché la roue arrière supporte moins de poids que le pédalier et donc se met plus facilement en mouvement.
    Ce qui me choque c’est que ce mouvement rotatif n’est pas dans le mouvement de la chute puisque le vélo remonte la pente en tournant sur lui même. Cette rotation semble s’intensifier. Dommage que la moto roule sur le vélo et que la caméra ne continue pas de filmer cette scène car il faudrait voir quelle est la première réaction de ryder.
    Mais à ce stade il est prématuré de tirer des conclusions surtout que la chute est en descente et que l’assistance électrique n’a aucun intérêt.

    0
    0
  23. toutouille26

    Putain c’est tellement évident, je vois pas pourquoi vous faites des hypothèses, on dirait que vous avez jamais fait de vélo!!!
    Le jour ou mon vélo avancera tout seul comme ça, je changerai de sport.

    0
    0
  24. PIROUX

    Une autre preuve, Rider est même tombé en panne puisque dans les derniers kilomètres on voit Hubert Dupond le pousser 🙂
    Plus sérieusement il était tellement cramé le pauvre Hubert d’être resté dans sa roue qu’il lui a demandé d’aller au bout comme cela.
    Sourions de tout cela.

    0
    0
  25. Josef Koba

    Lorsqu’il s’agit d’envisager le pire avec nos amis cyclistes, je ne suis pas le dernier. Un moteur électrique, c’est tout à fait possible. Mais pourquoi donc le mettre en route dans une descente? Ou alors, il aurait été mis en route accidentellement lorsque le guidon aura touché le sol. Possible…

    0
    0
  26. Régis78

    AH AH !!! je viens de voir la video.
    Jamais une roue « normale » ne continuerait à tourner de plus dans le sens inverse de la pente non !!!
    Donc c’est clair, y’a bien un truc.
    J’achete j’en ai marre d’en chier dans les montées !!!!

    0
    0
  27. MaximeR

    Pour Hesjedal je sais pas, la vidéo est trop courte et mes connaissances sont trop limité, mais en le voyant en direct je n avais pas ete choqué, je m etais dit que sa pédale en position basse devait toucher le sol et avec le poids du velo se remettre en position « haut », faisant des lors tourner la roue arrière.

    @dany, pour Evans il n est qu a 10 seconde au CLM mais se prend une valise a chaque étape de montagne. D ailleurs il n est pas la pour le général, c est Sanchez le leader de BMC c est du moins ce que me laisse penser leur dossard (Evans a le n*4 et Sanchez le n*1 chez BMC).

    @ Quintana dommage son abandon, une partie du spectacle en moins. Il aurait pu faire tout peter en montagne.

    @le general: Contador parait tres fort mais n a pas d equipe, l inverse de Valverde et Rodrigue, Froome est une énigme, mais il est le seul logique dans le groupe, en manque de rythme et probablement pas a son poids de forme (il me paraît moins maigre -même si pour Froome tout est relatif- que 2013 et surtout 2012). Il faudra quand meme le tenir a l oeil, il est tenace (suffit de voir son ascension de mercredi) et lui comme son équipe a besoin de résultat

    sportivement

    maxime

    0
    0
  28. dany

    Bien d’accord Maxime…Reste qu’ Evans est à 49s de Martin et 31 de Cancellara qui roulent dans le grupetto.
    A propos de Contador,l’essentiel était de maintenir sa VO2 max après sa chute.Vus les performances de certains unijambistes et le souvenir de Landis qui tenait plusieurs minutes à 95 % de sa vo2 max en pédalant d’une jambe,ça semble possible…

    0
    0
  29. toutouille26

    De toute façon c’est hesjedal qui va gagner la vuelta

    0
    0
  30. Mathieu Breton

    Bonjour à vous , je viens me permettre une petit anecdote par rapport au vélo de notre Amis Canadiens ,je pratique le vélo depuis peut de temps 6-7 ans ,donc je me suis retrouvé quelque foit , à goûter le bitume .
    Lors d’une de mes chute , quand j’était à terre la roue arrière de mon vélo contunuai à tourné , vous allez peut être me prendre pour un fous , mais si elle continuait à tourné , moi j’était 2 mettre à coter , et elle tournais . Donc j’ai voulut savoir pourquoi ma roue faisait sa , et j’ai refait la chute avec un vieux vtt sur l’herbe , et deviné quoi la roue tournai encore!
    J’ai tout de suite compris que Avec la roue libre et avec la vitesse de ma chute , c’était normale , docn pas de dopage mechanique mais ,bien de l’inertie .

    Après c’est mon avis , merci de m’avoir lut .

    Kenavo

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.