Tous les jours, la passion du cyclisme

 

« Il Pistolero » hors norme ?

La VO2max d’Alberto Contador serait de 99,5 ml/kg/mn selon le spécialiste reconnu de la performance et ex-entraineur de l’équipe Festina Antoine Vayer. Aucun autre athlète sur cette planète ne serait parvenu à un tel chiffre, pas même le fondeur Bjorn Daelhie qui aurait déjà été testé à 96ml/kg/mn. Au temps de sa splendeur, Miguel Indurain aurait été testé à un maximum de 88ml/kg/mn.

Antoine Vayer arrive au chiffre stupéfiant de 99,5 pour Alberto Contador en estimant que c’est la VO2max nécessaire pour gravir la montée de Verbier dans le temps inscrit par Contador.

Ces chiffres sont en quelque sorte corroborés par les calculs de Frédéric Portoleau publiés plus tôt cette semaine sur le site Cyclismag et qui montraient bien à quel point la performance de Contador à Verbier était exceptionnelle, parmi les deux ou trois meilleures de l’histoire du cyclisme.

Il sera intéressant de suivre la performance de Contador au Ventoux, bien qu’ayant course gagnée, il peut désormais se contenter de suivre !

Rappelons que le commun des mortels a une VO2max d’environ 45ml/kg/mn. Un cycliste régional avoisinera les 70, un coureur national voire professionnel les 80 et un vainqueur du Tour les 90.

Partager

Précédent

Impressionnant Contador…

Suivant

Neuvième gazette du Tour

27 Commentaires

  1. Roger13

    99,5 ? pas 99,4 ou 99,6 plutôt ?

    Comment peut on indiquer 3 chiffres significatifs même un ergomètre de précision ne le pourrait pas.

    La montée de Verbier a été influencée par le vent.
    Regardez le shéma de la route. Même avec beaucoup de précaution on peut facilement se tromper de 30 W dans ces conditions.

    C’est dommage que pour avoir absolument quelque chose à dire Porteleau et compagnie outrepasse cette fois la bonne méthode scientifique dont ils n’ignorent pas, j’en suis sûr les principes.

    0
    0
  2. Roger13

    Ce qu’on peut dire mais qu’on savait déjà c’est que les meilleures performances réalisées depuis l’époque Indurain correspondent à des V02 Max qui avoisinent en plus ou en moins la centaine. Même avec la puissance au Watt près il nous faudrait encore le rendement pour un calcul précis. L’idéal étant de disposer bien sûr du masque à oxygène.

    On ne connaît même pas précisément le poids de Contador (donnée confidentelle) qui comme celui de Wiggins varie allègrement de plusieurs KG au même instant selon le commentateur.

    Dire qu’un record a été battu à Verbier (ce qui n’est pas impossible mais n’est pas démontrable) relève de la dérive qui caractérise notre époque: Faire du titre absolument.

    Que la FR ne tombe pas dans ce travers.

    0
    0
  3. Alex74

    Je m’ interroge sur cette victoire de Contador hier à Annecy.
    Comment physiquement avec un profil comme le sien il arrive à des performances de rouleur comme celà ?
    Je ne discuterais pas de ce qui se passe en montagne, il nous a toujours prouvé qu’ il excellait dans ce domaine et que dès que la pente s’ élevait il faisait partie des meilleurs.
    Par contre comment peut-il battre Cancellara et consor spécialiste dans ce genre d’ exercice ?
    Et ce n’ est pas la « bosse » de ce parcours qui a fait la différence.
    Malheureusement je n’ ai toujours pas trouvé de réponses…

    0
    0
  4. laumi

    il suffit de connaitre la vitesse ascensionnelle (mètres montées par heure) et de la comparer à d’autres montées (on n’avait atteint les 1800 m / heure uniquement avec riis et pantani…)

    on sait donc que sa vitesse ascensionnelle est l’une des plus fortes jamais réalisées

    pas besoin de connaitre son poids pour comparer sa performance

    pour sa vo2max et sa puissance, on peut polémiquer longtemps sur la virgule…certes mais stérile au regard du paramètre précédent..si écrire, évaluer, proposer, critiquer..ressemble à faire du chiffre aux yeux de certains

    on peut s’interroger sur son gabarit et sa performance dans le chrono..rappelez vous les gabarits d’Heras, Beloki, Sevilla et leur performances dans les chronos…jugées souvent exceptionnelles…on ne s’étonnait guère…avant les affaires que l’on connait..

    certes, on ne peut pas juger un coureur positif sur la seule comparaison avec d’autres…en revanche, le doute est permis compte tenu de l’actualité « chargée » de ces dernières années…

    si vous étiez à la place de contador…ne feriez vous pas en sorte que votre sang, vos cheveux, votre adn soient conservés pendant 10/15 ans (ou plus) pour l’on ne doute jamais de votre performance…on ne l’a pas entendu proposer quoique ce soit..au contraire..Il ignore le sujet…un champion cycliste en 2009 ne peut plus se dispenser d’éluder le sujet pour demeurer aux yeux du public..un champion…un vrai et non un tricheur potentiel…

    0
    0
  5. Roger13

    Oui si j’étais un Contador non dopé je voudrais que mes cheveux etc…soient conservés pour prouver l’authenticité de ma performance. l’argument est valable.

    Beloki, Heras…. cela faisait déjà longtemps qu’un certain nombre d’entre nous n’étions plus dupes (même avant Festina d’ailleurs).

    La vitesse ascentionnelle permet de comparer des performances sur des pentes assez voisines ( sur du 5 % la VAM est moins grande que sur du 10 % à puissance égale)à condition que l’on puisse négliger le facteur vent. CE QUI N’ETAIT PAS le CAS à VERBIER. On ne peut pas conclure par exemple qu’un palier en performance pure ait été franchi sur la base de cette seule grimpée. En VAM oui mais c’est enfoncer une porte ouverte.

    Si un coureur de 50 Kg pulvérise le record de VAM , cela paraitra plus « normal » que si c’est un coureur de 75 Kg. Donc Attention comparaison en puissance, Vam c’est pas pareil. Après ces précautions, je suis d’accord que d’une certaine manière on peut en principe comparer les perf sans connaître le poids du coureur (il suffit de regarder celui qui arrive premier )mais ce n’est pas moi qui passe de la VAM à la puissance à la VO2 Max en mettant en plus des virgules ridicules. Dire qu’aucun coureur n’a jamais une une telle VO2 max sur la seule base de Verbier n’est pas sérieux.

    0
    0
  6. lafond

    Contador doit être plus près des 60kgs, que des 70kgs avec lesquels les calculs ont été effectués

    0
    0
  7. Christophe

    Je trouve aussi que c’est faire du « sensationnel » que d’annoncer la puissance et VO2max de Contador. Il y manque des paramètres essentiels et difficile/impossible à estimer du genre vent de face ou de dos? (qui ne sens pas de différence quand il roule vent de face ou de dos ?) Quel était son état de fraicheur physique avant son attaque? Etc…

    Je suis moi aussi suspicieux et réservé quand je vois de telles performances mais gardons cependant un raisonnement scientifique et évitons d’annoncer n’importe quoi pour faire du titre. Cela va nuire à terme à l’excellent contenu de ce Blog.

    PS : Greg LeMond annonce que sa V02max était de 93 ml (Le Monde du 18 juillet)

    0
    0
  8. toutouille26

    roger
    vayer prend plus de précaution que toi
    « Côté physio, on est gâté. Pour Contador : avec un effort de vingt minutes à 90 % de VO2max, son poids de 62 kilos, sa puissance maximale aérobie serait de 493 watts, ce qui donne une consommation d’oxygène de 6,17 litres/minutes : 99,5 ml/min/kg !  »
    il dit bien « serait »
    il est bien plus crédible que toi, et en plus il emploie le conditionnel…
    contador a ridiculisé les meilleurs coureurs dopés du monde sur l’epreuve la plus dure du monde, et est arrivé frais comme un gardon après les 200 bornes
    pour avoir fait un peu de vélo, j’ai pas besoin de la science pour savoir qu’il est dopé

    0
    0
  9. toutouille26

    tiens moi non plus j’emploie pas le conditionnel!

    0
    0
  10. Roger13

    Pour éviter tout malentendu je veux dire d’abord que je n’ai rien contre Vayer dont j’ai bien apprécié par exemple le livre « Pouvez vous gagnez le tour ». Les moyennes statistiques sur les puissances comparées entre avant Indurain et après l’affaire Festina etc… sont convaincantes (Justement parce que ce sont des moyennes). Je reconnais sa contribution dans la manière d’analyser l’évolution et les transitions du cyclisme.

    En l’occurrence je ne comprends pas ce que tu veux signifier par « plus crédible que toi » ou « il prend plus de précaution » car justement je ne tire aucune conclusion de la montée de Verbier, difficile d’être plus prudent. Tu veux dire que je ne suis pas crédible en disant que l’on ne peut rien affirmer quant à cette grimpée ?

    Le conditionnel, c’est bien connu permettrait de mettre Paris en bouteille et ce n’est pas pour rien que c’est le mode le plus employé dès lors qu’il s’agit de répandre de fausses rumeurs (selon des milieux bien informés les soviétique se seraient entraînés en secret tout l’hiver…..). Je veux juste dire que ce n’est pas un gage de rigueur. Rigueur que je ne prétends pas d’ailleurs disposer en tout temps et en tout lieu et sur tous les sujets. J’ai bien pu en manquer et je suis prêt à prendre la leçon d’un intervenant de LFR. Dans tous les domaines que j’ai abordés, sans exception, il y a toujours eu des centaines de personnes plus compétentes que moi, j’ai donc définitivement perdu et depuis longtemps toute illusion de vouloir en imposer à quiconque en ce bas monde.

    Mais c’est un fait : si MonCador pèse 62 Kg et à déployé 90 % de sa VO2 Max etc….alors VO2 Max = 95,6

    Seulement si le vent favorable le poussait dans la montée alors la surestimation de la puissance moyenne peut facilement atteindre plusieurs dizaines de Watts et le conditionnel peut bien s’entourer des chiffres les plus apparemment précis, il ne sert qu’à enveloppé l’ignorance. N’excluons pas non plus le fait que vous êtes peut être un génie.
    Même sans vent il faudra être bien prudent pour comparer les efforts effectués sur un col de 20 minutes et ceux sur le Mont Ventoux.

    « pour avoir fait un peu de vélo, j’ai pas besoin de la science pour savoir qu’il est dopé »

    Tu dis (toutouille26) avoir fait un peu de vélo (et trop peu si ça se trouve). Mais d’avoir fait du vélo n’apporte absolument aucun avantage pour juger de qui se dope ou pas. Au contraire on peut avoir du mal à admettre qu’il y a beaucoup mais beaucoup plus fort que soi.

    Je suis quasiment persuadé que MontCador se dope. Mais je n’invoque pas une puissance limite qui ne serait pas physiologique (il est possible qu’une limite théorique existe mais tant qu’on en connaîtra pas plus sur les facteurs du rendement musculaire…). Une exception peut toujours exister. Mais si le dopage existe et si l’avantage qu’il procure est conséquent, alors les probabilités condamnent la quasi-totalité des premiers. Quasi.

    0
    0
  11. Thierry Mtl

    Je dois vous exprimer ma stupéfaction face à ce débat sur les performances de Contador. Je ne croyais pas que certains pouvaient encore douter du fait qu’il se dope, tout comme ses copains qui le suivent au classement. Ses écarts de temps « conservateurs » envers ses poursuivant confirment qu’il n’est pas pire que les autres à ce chapitre.

    Bien oui, je vous l’annonce, Alberto prend beaucoup de Red Bull enrichi et cela paraît sur ses résultats, comme c’est le cas sur les vainqueurs des années 90 et 2000. S’acharner sur lui aujourd’hui exprime davantage une certaine envie qu’un désir d’analyser objectivement le problème du dopage.

    Pourquoi devrait-il subir à lui seul ce regard méprisant des journalistes ? Qui sont ceux qui en profitent ? Qui bénéficie de cet acharnement spécifique ?
    Pendant que vous regarder seulement Contador, vous ne voyez plus le peloton.

    0
    0
  12. Pierre Dumais

    Par simple curiosité, qu’elle était la VO2max d’Eddy Merckx, le plus grand coureur de tous les temps et à l’époque que les vélos avaient un poids d’une tonne?

    0
    0
  13. toutouille26

    ^laurent fignon rejoint le club des grosses taches; je comprends pourquoi il s’entend bien avec thierry adam
    http://sport.europe1.fr/europe1/infos/cyclisme/200930/contador-suscite-la-suspicion_236485.html

    0
    0
  14. didier

    A.Contador est sans doute à la limite autorisée de l’hematocrite, soit 49,9999 % .

    A partir de là, ( j’adore cette expression qui ne veut rien dire), il nous dépasse tous , puisque la norme est entre 40 et 50,5 %, et c’est évidemment ce qui fait la différence avec un cycliste standard.

    bien sur, certains poseront la question du comment fait il pour garder ce taux pendant trois semaines ?

    C’EST UN CHAMPION HORS NORMES !!!!

    et silence dans les rangs, enfin surtout dans les pelotons ….

    soyons honnêtes, le voir exploser Amstrong et tous les vieux avec les frères Shleck, quel pied !

    et vivement demain .

    0
    0
  15. Roger13

    Je n’arrive pas à accéder aux détails des rubriques de Cyclismag mais je viens de voir en sous-titre: »les puissances à la Colombière sont moindres qu’à Verbier. »

    C’est exactement ce que je voulais dire lors d’une de mes interventions d’hier avant d’oublier. J’avais parié qu’avec un vent plutôt contraire le record de puissance ne serait plus battu à la Colombière. Si la puissance est sous-estimée à la Colombière reconnaissons qu’elle a été surestimée à Verbier où un vent très fort (cela a été dit plusieurs fois par Jalabert juste avant d’attaquer le col)poussait les coureurs.

    Il y a d’ailleurs un moyen assez simple d’évaluer l’influence du vent. Il faut trouver un collaborateur parmis les coureurs disposant d’un Powertap ou autre. On peut alors voir la différence entre les calculs et la mesure. Il resterait encore l’abris derrière un coureur et l’aérodynamisme comme facteurs d’incertitude mais on se rapprocherait assurément de la vérité. On peu soi-même escalader le col 1 heure après les coureurs si les conditions n’ont pas trop changées, ce qui n’est pas évident. Sur l’Espigoulier j’ai pu mesurer en ce qui me concerne avec le même temps réalisé des différences de 30 W entre deux escalades consécutives où le vent avait juste un peu changé. Cette expérience je l’ai faite. Et Vayer qui a plutôt raison sur le fond par rapport à Grappe ou à Fignon gagnerait à être plus prudent dans les cas comme Verbier avant de parler de VO2max jamais atteint dans l’histoire.

    0
    0
  16. Dave

    @ Thierry Mtl

    Qui s’acharne sur Contador ? Les commentateurs de la FR ou des gens lucides et excédés comme Vayer ?
    Il y a exactement 10 ans, dans les colonnes du Monde, Vayer faisait des calculs similaires pour Armstrong après Sestrières et trouvait une VO2 qui ne collait pas du tout avec celle supposée du texan.
    Alors on peut dire que rien ne change, plus les négationnistes nient (Grappe, France2) plus les énervés s’énervent (Vayer, Le Touzet sur Libé).

    Pour ceux que ça intéresse, ci dessous le résumé :

    « Lance Armstrong va vite mais on ne sait pas pourquoi
    Article publié le 17 Juillet 1999
    Par ANTOINE VAYER
    Source :
    Taille de l’article : 783 mots

    Extrait :

    On sait estimer la puissance moyenne qu’un coureur peut fournir pendant un temps donné et prévoir son temps sur un parcours C’EST BIEN PLUS l’esprit général des recherches physiologiques, psychologiques, matérielles, et surtout les méthodes d’observation scientifiques qui, en passant du champ de la science à l’expérimentation, vivifient le sport. Les mathématiques se mettent au service de la vérité de manière sérieuse. « 

    0
    0
  17. Vinnnch

    Ouais…
    Ce genre de querelle me rappelle furieusement celles qui opposaient alain39 à Patrick B il n’y a guère longtemps…

    Ce ne sont que des querelles de méthode et des désaccords sur des certitudes partagées mais affirmées de façon trop péremptoire selon certains. A mon avis tout le monde ici est d’accord, donc n’insistons pas…
    Allez plutôt animer les forums de Lequipe, là vous aurez vraiment des gens à convaincre !

    0
    0
  18. regis

    Le dopage ne fera jamais d’une bourrique un cheval de course.
    De plus on ne gagne pas le tour ou d’autres courses en restant dans son fauteuil, ces champions meritent le respect car meme dopé c’est un sport dur et exigent.
    Je trouve le tdf 2009 très interessant pour ma part et contador merite bien sa prochaine victoire.
    Vivement 2010 avec un armstrong qui reviendra se battre pour la première place.

    0
    0
  19. Roger13

    « Le dopage ne fera jamais d’une bourrique un cheval de course.
     »

    C’est ce que nous ont appris nos grand-mères. Ben c Faux.

    Si Alain 39 était ici, il vous dirait comment l’EPO a commencé à bouleverser les hiérarchie « naturelle » guerre influencée par les mixtures d’antan (un petit bémol pour les anabolisants en ce qui concerne les sprinters).

    Cette maxime sera de plus en plus fausse avec les progrès de la médecine.

    Les coureurs méritent le respect. OUI généralement.

    Mais quand Armstrong vient menacer Basson Christophe mérite-t-il encore le respect ?

    0
    0
  20. Vinnnch

    Oui, et beaucoup des malfrats les plus notoires ont dû s’entrainer longuement au maniement du revolver ou de la batte de base ball, et ils méritent aussi notre respect du coup ?
    Tu peux aussi dire que les «  »médecins » » qui les chargent méritent notre respect parce qu’ils ont dû faire beaucoup d’études pour faire ce travail.
    Du respect pour ce personnage qui vient tous les ans voler (j’insiste sur ce mot) l’argent des autres, et qui à la base est notre argent en tant que consommateurs des produits des sponsors, ou en tant que contribuables de la taxe TV en France ? Non vraiment, pour ma part le respect est un mot inconcevable en ce qui concerne ce personnage. Tout comme pour son bionique successeur actuel évidemment.

    0
    0
  21. Bark

    Bravo LA
    Bravo Contador
    « Tant pis pour les aigris »

    0
    0
  22. Kramble

    A Bark:

    De saluer la performance d’un dopé parmi d’autre je peux comprendre (j’ai bondi sur mon canapé devant les folles chevauchées de Virenque en toute connaissances de causes).
    Mais de saluer celle d’un salaud, je n’ai guère d’autre mot pour qualifier LA et ces manières de faire (cf affaire Basson / Simeoni / Landis et j’en passe), je ne le comprends pas. Alors provocation gratuite ?

    Au passage je mets Nicolas Sarkozy dans le même panier après son cirage de pompe en règle de LA.

    0
    0
  23. Bark

    Kramble,

    qualifier LA de salaud, ça montre ton degré de finesse. Tu peux douter de ses perfs, mais …
    Tu connais des champions qui ont été que des gentils dans leur carrière?
    Tu dois faire partie de tous ceux qui avaient parié sur une claque de LA sur le ventoux!
    20 Km de souffrance, à attendre que LA décroche. 20 Km, ça a dû être long, très long

    0
    0
  24. Kramble

    Oh tu sais, je suis suffisamment fin pour reconnaitre et apprécier les performances sportives d’un champion (même dopé) quand j’en vois et effectivement c’était une très belle étape de LA qui a encore une fois démontré qu’il possédait un mental de titan supérieur à quasiment tout le peloton.

    Mais ça reste un salaud.

    0
    0
  25. rolan

    Salaud, salaud ? Non sûrement pas !

    Une simple question d’opinion, et la mienne vaut bien la tienne.

    0
    0
  26. Kramble

    Tout à fait, je parlais simplement d’incompréhension de ma part, et je respecte les opinions de chacun. Mais je ne vais pas mettre des « Pour moi » ou « A mon avis et il n’engage que moi » dans toutes mes phrases et chacun de mes posts…
    Par contre quand on parle de « mon degré de finesse » le respect est nettement moins présent…

    0
    0
  27. colt seevers

    Je relis cet article et ses commentaires alors que cyclismag publie aujourd’hui les propos polémiques de corsetti sur verbier.

    1850m/h selon portoleau et ferrari 1830m/h selon corsetti, un disciple de ferrari.

    Portoleau aurait comparé avec le SRM du coureur chris anker sorensen. y a une erreur de 2,5%.

    On a bien donc en Contador le cycliste avec la plus grosse VO2 max du monde.

    Depuis sa rupture d’anévrisme, Contador doit vivre son existence en sursis, le pauvre. Comme Armstrong après son cancer.

    Pas étonnant qu’on retrouve l’un et l’autre bien au delà des normes quelques années après le lit d’hôpital! C’est les symboles ultraviolents de l’ère du cyclisme tchick tchick boom headshot http://www.youtube.com/watch?v=IrzHciI6L14

    Je ne peux lui souhaiter de passer au travers des mailles du filet antidopage, ça il sait faire. D’éviter les caillots de sang, je peux…

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.