Icarus

Disponible sur Netflix depuis le 4 août dernier, le documentaire Icarus, portant sur le vaste programme de dopage des athlètes russes, y compris les coureurs cyclistes.

Un documentaire choc, qui nous fera perdre d’autres illusions. Mais c’est le prix à payer pour être des observateurs éclairés du monde du sport en 2017.

Merci à mon ami Claude L. pour l’information!

40 Commentaires

  1. Yvon
    Soumis le 8 août 2017 à 1:19 | Permalien

    Il ne faut jamais baisser la garde. La pourriture par l’argent et la gloriole sont comme le cancer. Les prendre au tout début. Dommage que cela ne soit en français ou sous titré en anglais pour notre anglais scolaire. Merci

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  2. thierry mtl
    Soumis le 8 août 2017 à 11:25 | Permalien

    https://www.acast.com/telegraphcycling/kilometre-0–ten-years-after

    sur le même sujet :

    La récente interview du Telegraph cycling podcast avec Michael Rasmussen.
    Dix ans plus tard, ses propos, son attitude, sa vision très rigide et sa conviction de ne pas avoir fraudé… Ca laisse perplexe sur le sport et le dopage. A écouter, même si c’est parfois consternant.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  3. thierry mtl
    Soumis le 8 août 2017 à 11:34 | Permalien

    https://www.youtube.com/watch?v=iu9B-ty9JCY

    Russie : le documentaire de ARD qui résume très bien l’affaire en 2014-15

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  4. lbi
    Soumis le 8 août 2017 à 3:13 | Permalien

    Ca y est Laurent a repris une roue! 😉

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  5. Wolber
    Soumis le 9 août 2017 à 2:43 | Permalien

    Aux mondiaux d athlétisme, on lit qu une agence sanitaire ou une fédé internationale peut empêcher un athlète de courir par mesure de précaution…pour éviter une contagion de gastro entérite.
    Tout ça me paraît bien étrange…d autant plus qu une trentaine de compétiteurs ds un même hôtel en sont victimes.
    On parle aussi d une mise en quarantaine de 48 heures pour l un d entre eux.
    Ce n est pas en velo qu on verrait ça.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  6. mleg
    Soumis le 9 août 2017 à 7:57 | Permalien

    Troublant. Meme si on en savait deja pas mal sur ce sujet…c’est un super documentaire selon moi.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  7. mica
    Soumis le 9 août 2017 à 10:12 | Permalien

    Wolber: Aux Mondiaux d’ athlétisme, cette  » épidémie » est assez suspecte en effet, que se cache t’ il derriére? Peut étre l’ éternel probléme qui touche tous les sports.  » Ils n’ en mourraient pas tous, mais tous étaient frappés »
    En faisant abstraction de cela, quel spectacle tout de même, et rythmé, et sans temps morts et sans bla bla.
    Chaque soir, nous avons droit à 2 heures trente de sport de très haut niveau. A comparer avec les 130 heures de cyclisme ou il ne se passe rien ou presque, et ou l’ on attend toujours l’ hypotétique lendemain.
    En athlé., le propos est sobre, tant du point de vue des journalistes que des consultants…à rapprocher des propos convenus, voire triviaux de certains consultants, qui confinent à l’ idée reçue: « il faut mettre du braquet », « c’ est le sport le plus dur » …etc etc…
    Bien sur, quelque fois, le journaliste  » s’ enflamme », mais c’ est légitime et vrai… Rien à voir par exemple avec le faux enthousiasme surjoué de Madiot lors d’ une certaine arrivée.
    Le cyclisme devrait revoir pas mal de choses, à commencer par le format inadapté de ses courses par étapes.
    Allez, plus court, plus concentré, plus rythmé..
    En athlé il suffit de quelques minutes ou de quelques secondes pour savoir qui est le meilleur, et là, on ne s’ ennuie pas pendant des après midi entières.
    En vélo, il faudrait se remettre en question et revoir sa copie, nous ne sommes pas au début du siécle dernier..

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 16 votes)
  8. Wolber
    Soumis le 9 août 2017 à 2:14 | Permalien

    Oui , ce n est pas faux, c est plaisant l athlétisme mais je ne compare pas les sports. On pourrait aussi faire des matchs de tennis en 1 set …
    Je connais tes points de vue mais moi je ne me suis pas toujours ennuyé en regardant du cyclisme. D ailleurs comment on a fait pour aimer le cyclisme et le Tour si on s etait immédiatement emmerder? Je crois moi que c est son évolution qui a tout bousillé et non pas le nombre de km ou la durée des grands tours.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +11 (from 11 votes)
  9. Wolber
    Soumis le 9 août 2017 à 2:15 | Permalien

    As tu pratiqué le cyclisme en compétition , Mica?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 4 votes)
  10. mica
    Soumis le 10 août 2017 à 12:29 | Permalien

    Wolber: non, ou alors si peu, mais il y a très longtemps….
    Mais faudrait il avoir pratiqué à haut niveau pour pouvoir émettre une opinion?
    En gros, j’ aime tous les sports (plutôt les sports
    « individuels ») et j’ en pratique encore pas mal, en loisir, malgrés mon àge.
    Ce que je reproche le plus au cyclisme de compétition, c’ est l’ immense pagaille qui régne en son sein, l’ à peu prés des règlements, toujours détournés,  » la triche » que l’ on sent toujours sous jacente (même hors dopage).
    Bref, je pense que , toujours en mettant le dopage de coté, le « fan » de cyclisme peut se sentir « grugé » devant les scandales qui ont éclaboussé ce sport depuis des années….moteurs, prises d’ appuis sur véhicules, courses plus ou moins « truquées », abris aérodynamiques…..
    A comparer (toujours hors dopage) avec la rigueur arbitrale qui préside dans les autres sports.
    En tennis, une balle faute est faute, même si elle ne l’ est que de quelques millimétres, en rugby, un pied a l’extérieur des lignes pour quelques Cm fait touche, en athlétisme, un pied posé à l’ extérieur de son couloir, ou à l’ intérieur de la lisse provoque un déclassement immédiat.
    En vélo, on s’ accomode, on palabre, on fait « à peu prés »…On construit même des parcours pour favoriser tel ou tel type de coureur..rien de très crédible..
    Sans parler du coté soporifique de certaines compétitions, mais là, c’ est un autre problème.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +5 (from 13 votes)
  11. Wolber
    Soumis le 10 août 2017 à 2:03 | Permalien

    Ma question faisait suite à ce que tu écrivait : en athlétisme , on connaît le vainqueur en quelques minutes , et on ne s ennuie pas durant des heures entières.
    Que le sport cycliste et le Tour soit devenu ennuyeux , aucun doute mais , une course cycliste ne peut être comparer à un 800m qui serait couru sur un rythme rapide uniquement (car l ennui ne serait pas loin…on attendrait les 200 derniers mètres)

    Avoir couru fait penser que si on s ennuie devant une TV, d autres sont sur un vélo et que le cyclisme ne se résume pas à ce qu on nous montre à l écran .

    Je vais me rabâcher , c est l évolution du sport cycliste (avec tout ce qu on peut constater ) qui a provoqué le peu d intérêt qu il procure aujourd’hui et non pas sa difficulté ou sa longueur.( tu penses exactement le contraire). Comment aurait t il pu nous plaire alors?

    Les règlements sont bafoués . Oui c est évident , mais un écart ds un sprint ce n est pas un couloir à respecter mais plutôt le pendant d une mêlée écroulée en rugby . À qui la faute ?
    Apres tu as raison , les complicités ne sont jamais loin.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +5 (from 5 votes)
  12. mica
    Soumis le 10 août 2017 à 2:58 | Permalien

    Il est sur que le cyclisme ne se « résume pas à ce que l’ on nous montre à l’ écran », je dirais même que, malgré les heures interminables de retransmission, on nous montre bien que ce que l’ on veut nous montrer.
    Le réalisateur se permettant en quelque sorte de « couper » en direct telle ou image pouvant étre un peu compromettante.
    Ceci dit, j’ adore le cyclisme et j’ apprécie particulièrement sa double spécificité: sport essentiellement aérodynamique + sport de dénivelation.
    Ceci en fait un sport unique que, par ailleurs , peu de commentateurs de la chose sportive savent prendre en considération.
    L’ aspect aéro. expliquant, sans doute, la façon dont certaines courses sont conduites.
    Le cyclisme a une certaine rigueur dans les épreuves sur piste (on pourrait alors faire le pendant avec l’ athlétisme).
    Hélas, en supprimant la poursuite individuelle et le Km des JO, les dirigeants l’ ont dénaturée.
    Au contraire ils ont privilégié les épreuves en peloton (sur piste) et l’ on retombe dans certains travers de la route. Que d’ incompétence parmi les dirigeants….
    Vous pourriez me dire : »prends une licence de dirigeant »…peine perdue..
    Voila en vrac quelques idées, et je n’ ai pas parlé des braquets….
    Quoi qu’ il en soit, le cyclisme reste magique, mais il est en grand danger et il faut qu’ il soit fort pour survivre à ces tempètes, qu’ en fait, il s’ inflige lui même.
    Je m’ empresse de suggérer tout ça avant que LFR ne ferme, à moins que Laurent ne « lache pas le morceau », ce que nous souhaitons tous…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 6 votes)
  13. Vincent C
    Soumis le 10 août 2017 à 6:29 | Permalien

    Comparer athlétisme et cyclisme est risible Mica. Si tu veux comparer, compare le à un sport d’endurance.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 6 votes)
  14. mica
    Soumis le 10 août 2017 à 6:41 | Permalien

    Vincent C/ J

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -1 (from 1 vote)
  15. mica
    Soumis le 10 août 2017 à 6:45 | Permalien

    Vincent C: je ne compare rien du tout.
    C’ est ta réflexion qui est risible, et, que je sache, l’ athlé est bien un sport d’ endurance à partir du 1500m au moins.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 4 votes)
  16. Tchmil
    Soumis le 10 août 2017 à 8:25 | Permalien

    Je ne sais pas si certains suivent le Tour du Portugal en ce moment, mais ça vaut le coup d’oeil.
    L’impression de revenir dans les années 90, et pas seulement parce qu’on a affaire à des coureurs de 30 à 40 ans comme protagonistes principaux (46 pour Rebellin quand même).

    Ce tour est ultra-dominé par les leaders et équipes portugaises qui en font le rendez-vous de l’année : Efapel, Louletano, Sporting, W52 ou Boavista qu’ont ne voit nulle part le reste de l’année en dehors de la péninsule ibérique. Les équipes étrangères de moins en moins fortes se cassent les dents années après années sur ces coureurs issus d’anciennes continentales espagnoles (voir Pro-Tour comme le maillot jaune actuel Alarcon, ancien Saunier-Duval).
    Des noms qui fleurent bon l’avant « gains marginaux » et les arrières salles de café avant le départ d’une course : Gustavo César Veloso, Garcia De Mateos, Nocentini, Rebellin, Raul Alarcon ou Rui Sousa…

    Pour ceux qui aiment le cyclisme à l’ancienne avec tout les travers, parcours très difficiles et montées de bourrins à la Saunier-Duval sur le Tour 2008 (Us Postal et Sky n’en sont pas loin).
    Par exemple, l’arrivée d’hier: https://youtu.be/NML3mPSpOgc

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 6 votes)
  17. mica
    Soumis le 10 août 2017 à 10:04 | Permalien

    Tchmil: J’ ai visionné, comme tu le suggérais et j’ ai vu: tout derrière la moto, j’ ai donc compris!
    Ah, il doit s’ en passer de droles durant ces épreuves « exotiques » et pas trop surveillées, je vous dis pas le reste…dopage.. moteurs… abris
    Et Rebellin 46 ans, comme aux USA Mancebo, coureur Espagnol qui courrait le TDF il y a 20 ans.
    Je ne suis pas sur que, s’ il y a un exemple à donner, il faille le chercher là à l’ interminable Tour du Portugal…mais je peux me tromper.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -2 (from 8 votes)
  18. yp78
    Soumis le 10 août 2017 à 10:46 | Permalien

    @mica, tu parles souvent des temps bénis (pour toi les années anquetil a priori) qui sont souvent la période de son enfance et qui deviennent ensuite notre madeleine de Proust donc on mythifie et on oublie les impasses de l’époque.
    tu fustiges les tricheries d’aujourd’hui de manières repetitives et sans solutions d’ailleurs. Sais tu que durant cette période « dorée »les leaders étaient tractés par leurs équipiers dans chaque bosse (c’est Hinault qui a mis fin à cette tricherie caractérisée à la fin des années 70) avec comme point d’orgue, un Jan Raas qui avait gagné un CDM en 1979 dans des circonstances très contestables.
    chaque époque a eu ses faiblesses, essaye d’être plus indulgent ou propose des solutions réalistes ce qui enrichirait le débat qui est à l’heure actuel au stade du monologue (les braquets, les motos, bidons collés,retour dans les voitures)

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +8 (from 10 votes)
  19. mica
    Soumis le 10 août 2017 à 11:46 | Permalien

    Yp 78: bien sur que l’ on a tendance à mythifier les années de son enfance.
    Cependant, je n’ ignore pas les entourloupes des années 50, 60 ou 70.
    Exemple en 1959, je reprends les propos de 2 journalistes de l’ époque (Abel Michea et Emile Besson):
    «  »au milieu du Tour 1959 H. Anglade apparaissait comme un vainqueur possible du Tour, mais et quoique champion de France, il n’ était pas admis, encore, dans le cercle des « grands ». Nous insistons sur le role d’ Anglade et des tricolores (équipe de France) parce que, en définitive, c’ est de cet imbroglio que sortit le vainqueur final.
    Les langues se délièrent 2 ou 3 ans après la victoire de Bahamontés et on dit un peu partout que les tricolores, incapables de réaliser leur unité, s’ étaient, par contre, rapidement mis d’ accord pour barrer la route au Lyonnais Anglade. « plutôt Bahamontés que le champion de France ». ce fut dit on le mot d’ ordre général ».
    Voila un exemple de magouille qui pésidait déjà à la plus grande course du monde.
    Des magouilles il y en avait de toutes sortes, un autre petit exemple : le Tour 1968 que le Belge Van Springel ne pouvait guére perdre le jour de l’ arrivée en CLM . Pour le pénaliser lors de ce dernier CLM les autorités (organisateurs?)  » promirent » à ce dernier un contrôle anti dopage très sévére, et ils « promirent » exactement l’ inverse à son adversaire Janssen (c’est à dire: pas de contrôle du tout, ce qui fut la réalité). Janssen eut donc le feu libre pour faire ce qu’ il voulait au point de vue « dope ».
    Janssen car plus « charismatique » était « dans les petits souliers des organisateurs ».
    Donc je ne suis pas naif sur le passé et des exemples comme ceux ci, il y en aurait beaucoup d’ autres ( tour remporté par Aimar.., affaire Delgado, Pollentier seul pris alors que l’ on fermait les yeux pour les autres sagissant d’ une pratique courante..
    affaire Rasmussen pas pris au contrôle mais obligé de quitter le tour…)
    La triche et la magouille seraient elles chevillées définitivement aux corps des cyclistes..
    Faut il fermer les yeux…je n’ ai pas la solution, mais un peu de morale..que diable..

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -2 (from 6 votes)
  20. yp78
    Soumis le 10 août 2017 à 12:42 | Permalien

    Non Mica pas fermer les yeux mais accepter qu’ils ne sont que des hommes pas des sur-hommes, ils sont comme nous quoi !
    Si tu avais eu l’opportunité de passer pro, peut être aurais tu fais comme Basson qui a été extraordinaire dans son intégrité morale, mais des gars comme lui sont rarissimes (en vélo et dans la vie d’ailleurs).

    La morale et le sport professionnel sont difficilement compatible en particulier dans le cyclisme qui est (comme tu le dis) un sport aérodynamique et c’est souvent le plus plus malin des plus forts qui gagne.
    Un pro est d’abord un jeune passionné (plein de morale au départ) mais qui doit apprendre les « règles » et gérer ses ressources physiques en fonction des autres pour gagner.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 7 votes)
  21. mica
    Soumis le 10 août 2017 à 1:16 | Permalien

    YP 78/ J’ admets volontiers et je souscris à une grande partie de ce que tu dis.
    Oui, ce sont des hommes avec leurs qualités, leurs défauts et leurs faiblesses, comme chacun d’ entre nous en somme.
    Mais je ne peux pas fermer les yeux devant des pratiques qui battent en bréche la rigueur et la morale.
    Dans la plupart des sport, on fait respecter un règlement, les régles du jeu sont les mèmes pour tout le monde, on n’ est pas là uniquement pour gruger l’ adversaire.
    Que se soit souvent « le plus malin des plus forts qui gagne », (c. f sport aérodynamique) j’ aime bien ta formule, cela ne me choque pas, à condition, par exemple, de ne pas prendre, ne serait ce qu’ un temps, le sillage d’ une moto.
    Je dirais donc aux cyclistes respectez, et surtout faites respecter les régles, plus d’ omerta!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -5 (from 5 votes)
  22. yp78
    Soumis le 11 août 2017 à 2:16 | Permalien

    mica tu es un passionné de sport et cela se ressent dans tes posts mais il s’agit du sport amateur

    tu parles de même règle pour tous mais en vélo c’est difficile à faire respecter à 100% par ex:
    boasson hagen gagne son étape parce qu’il fait partie d’une équipe de sprinteurs avec un train et son DS a fait visionné le matin les 3 derniers kms au team, grâce a cela les 2 gars de l’échappé avec un train connaissaient le bon coté du rond point à prendre pour gagner les quelques mètres qui ont permis de faire la différence, pour l’équité (fortuneo avec mac Lay ont ils les moyens de faire les reccos avant le TDF ?)
    faudrait il que ASO fournisse à tous le monde une vidéo des 3 derniers kms ?

    tu parles de rigueur, pour avoir suivi pas mal d »étapes du TDF je confirme que c’est un gros boxon avec des remontées incessantes de voitures et de motos, mais ce sont les sponsors,les invités, les journalistes ect… c’est un mal nécessaire car le cyclisme est un sport gratuit, comment les organisateurs (les petits en particulier) peuvent ils éviter cela ?
    limiter les suiveurs c’est limiter ses ressources et sa visibilité, le cyclisme est un sport pauvre (regarde la piste)
    en fait le coureur pro n’est qu’un prétexte à une activité commerciale qui se doit d’être rentable cela était moins marqué avant les années 1980, ce qui explique surement ta nostalgie (la mienne aussi) mais tu ne peux pas demander à un pro de dénoncer cela signifie le chômage direct pour lui et sa famille (ce n’est pas plus moral)

    le sport professionnel est une activité commerciale avec un compte d’exploitation, rien d’autre, surement pas le sport appris dans les clubs ou l’important est de participer

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +5 (from 5 votes)
  23. mica
    Soumis le 11 août 2017 à 3:40 | Permalien

    yp78: ce que tu dis est vrai, mais il est dommage que ce sport extraordinaire qu’ est le cyclisme se compromette tant. Comme tu dis : « c’ est un gros boxon »
    ou chacun fait ce qu’ il peut pour tirer son épingle du jeux.
    Ce sport bénéficie d’ un très grand capital sympathie
    (principalement un public d’ « anciens », ce qui est quand même un problème)
    Il ne faudrait pas dilapider ce dernier crédit sommes toutes friable.
    Je pense aussi que son internationalisation « patine » quelque peu du fait du manque de crédibilité.
    Je voudrais rajouter un point qui me tient à cœur:
    les sillages, ou abris ou drafting ne sont pas uniquement le fait des coureurs, mais plutôt de la responsabilité de ceux qui les « proposent ». Donc des organisateurs qui font courir au milieu d’ une meute motorisée.
    Sur les conseils de Tchmil au point N° 16, j’ ai visionné l’ arrivée d’ une étape du tour du Portugal, là il n’ y a pas photo, la moto caméra est là juste devant les premiers, ce n’ est pourtant pas le mercantilisme qui commande dans cette épreuve de troisiéme zone. On retrouve donc même à niveau intermédiaire les mèmes problèmes, ce n’ est pas réservé à l’ élite des pros.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -3 (from 3 votes)
  24. le boubou isérois
    Soumis le 11 août 2017 à 8:09 | Permalien

    yp je suis bien d’accord, d’autant que j’ai écris la même chose il y a peu!
    Le coureur pas de « l’important est de participer »
    à « l’important est de pas pisser »!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -1 (from 3 votes)
  25. L'orignal
    Soumis le 11 août 2017 à 12:31 | Permalien

    Si on revient à Icarus, le but premier du docu était de prouver le gain de performance par dopage et de prouver qu’il était facile de contourner les contrôles. Ni l’un ni l’autre n’ont eu de conclusion… est-ce que j’ai raté quelque chose? Bryan Fogel s’est plutôt fait aspirer malgré lui dans le maelström de l’affaire du dopage russe en athlétisme. Il en a eu pour son argent!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 2 votes)
  26. noirvélo
    Soumis le 12 août 2017 à 4:41 | Permalien

    Mars,avril,mai …Vent,pluie,pavés …corsaires,manchettes,surchaussures …200 mecs, 250 bornes, 12 degrés …
    Les Classiques, les deux dernières heures ne me font pas dormir … Même la nuit qui suit !

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 5 votes)
  27. noirvélo
    Soumis le 12 août 2017 à 4:53 | Permalien

    On ne peut pas comparer vélo et athlétisme, rien à voir,
    comparez ce qui est comparable ! moi, je me régale depuis 8 jours, plus de films, que de l’athlé et …que de belles filles sur le caoutchouc du tarmac …
    De la vitesse, du fond,du demi fond, du javelot,du poids,de la hauteur, de la longueur et pour les « encore pas contents », le décathlon où tu réunis toutes les compétences avec une fraternité qui est belle à voir !

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 3 votes)
  28. noirvélo
    Soumis le 12 août 2017 à 6:13 | Permalien

    Et pas dupe! la dope doit être bien présente, nous le savons tous … ou ceux qui veulent savoir !!!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 3 votes)
  29. mica
    Soumis le 12 août 2017 à 6:53 | Permalien

    Noirvélo: je partage à 80% tes avis.
    On peut cependant faire le paralléle entre les courses de fond en athlé et le vélo, bien que le vélo posséde ses grandes et remarquables spécificité.
    Je fais surtout le paralléle entre le coté « organisationel » de l’ athlé., très rigoureux, précis, carré, non soumis à palabres en tous genre, et le coté magouilleur du vélo.(pour ne pas en dire plus)
    Pour ce qui est des filles puisque tu les évoques…il n’ y a pas photos.( mis a part la malheureuse Sud AFR. qui finalement est sympa.)
    Pour les classiques, je ne suis pas loin de partager ton avis, il y a pour celles ci une certaine unité de lieu et de temps qui préte moins à discussions, palabres et entourloupes , fausses échappées qui polluent beaucoup ce cyclisme qui traine en longueur ( 3 grands tours de plus de 3 semaines)
    Mais, je me répéte…..

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -3 (from 3 votes)
  30. noirvélo
    Soumis le 13 août 2017 à 3:52 | Permalien

    @ mica,

    je suis d’accord avec toi, les règles de rigueur sont plus fermes en « athlé » qu’en vélo où il règne un mélange d’anarchie, de faux semblants, de copinage ,de
    magouilles (100% oreillettes) le tout sous couvert d’une
    fabuleuse et bien réelle omerta.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 2 votes)
  31. mica
    Soumis le 13 août 2017 à 4:25 | Permalien

    noirvélo: eh bien on est d’ accord, mais quel sport extraordinaire tout de même que le cyclisme. Ceci malgré ses cotés quelque peu délétére.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 4 votes)
  32. Wolber
    Soumis le 13 août 2017 à 11:02 | Permalien

    Tiens …des coureurs qui attaquent sur une fin de course sur l étape de l Artic race ce dimanche!!!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  33. Le Bourrin Ardéchois
    Soumis le 13 août 2017 à 12:09 | Permalien

    Oui, et aussi: que de belles images!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  34. mica
    Soumis le 14 août 2017 à 3:35 | Permalien

    Actuellement, se déroulent, ou viennent de se dérouler 4 ou 5 épreuves par étapes:
    l’ interminable T du Portugal (avec ses supers vétérans)
    Le T. de l’ Ain.
    Le T. du Colorado.
    Le T du Bénélux.
    L’ Arctic race….
    J’ en oublie certainement…autrement dit autant de nons événements de 3 ou 4eme zone, des « courses » dont on ne devrait même pas parler.
    Une (au moins) était télévisée, mais si le cyclisme ne se justifie plus que par la beauté des paysages qu’ il traverse, je me demande ou est le sport…
    Miracle tout de même une ou deux ont vu de beaux vainqueurs (Theuns à l’ arctic, victoire d’ étape de Gaudu dans l’Ain….)
    Bon cela sauve quelque peux ces « événements marginaux », et quand je pense que l’ on va avoir droit maintenant à plus de 3 semaines de Vuelta, course souvent « un peu limite »
    Je vais vraiment regretter mes 2 heures et demi de « prime time » en athlétisme qui est décidement le sport roi, et ils ont le trail en plus, lequel fait un « tabac ». (voir le nombre d’ épreuves et le nombre d’ engagés…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -3 (from 5 votes)
  35. Wolber
    Soumis le 14 août 2017 à 6:30 | Permalien

    Oui beaucoup de courses, mais il ne faut pas oublier qu’elles constituent aussi un travail et permettent à des coureurs cyclistes professionnels de gagner leur vie .
    Je ne parle pas ici de l intérêt de ces courses quoique certaines sont plaisantes à voir.
    Il est vrai que c est aussi perdre en qualité mais bon…
    Apres mondialiser le cyclisme (peut être une connerie) passe par la création d épreuves forcément.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  36. Tchmil
    Soumis le 14 août 2017 à 8:40 | Permalien

    eh oui, il faut bien donner à manger à tout le monde dans le cyclisme.
    Le Tour du Benelux- ou Binkbank Tour 🙂 – et l’Arctic Race me semblent un peu ennuyeux. Pourtant Belgique et Pays-Bas sont de vrais pays de vélo, mais après les classiques du printemps rien de bien intéressant de ce côté.

    Le Tour du Colorado a un bon potentiel (parcours et histoire), mais l’isolement des courses américaines dans l’espace et le calendrier n’aident pas et beaucoup d’entre elles se font avec une majorité d’équipes locales … et ce n’est pas sous-estimer la très belle victoire de Rob Britton au Tour de l’Utah.
    Un peu la même chose au Tour de l’Ain avec un plateau d’équipes moins intéressant sur un parcours qui est pourtant digne d’une belle course de 5 jours.

    Quant au Tour du Portugal il a le potentiel pour être un événement très intéressant du calendrier (parcours, histoire et engouement populaire…). Derrière les 3 grands Tours, avec celui de Suisse, d’Autriche notamment…
    Mais l’UCI l’a relégué à une course de chaudières en pré-retraite.

    Privilégier le Tour d’Oman ou du Qatar et reléguer le Tour du Portugal ou d’Autriche c’est encore un choix politique foireux de l’UCI, vision économique à court terme… (sans parler de belles courses qui se morfondent dans les calendriers français, italiens ou espagnols).

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  37. Wolber
    Soumis le 14 août 2017 à 9:08 | Permalien

    La beauté des courses cyclistes ne dépend pas heureusement du plateau proposé ( je crois même que c est maintenant l inverse) , d ailleurs la course élite de la semaine passée ,pas loin de chez moi, m’a offert un beau spectacle.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 2 votes)
  38. Edgar Allan Poe
    Soumis le 14 août 2017 à 5:02 | Permalien

    @Mica : c’est curieux ce post sur les courses que tu qualifies de 2nde zone. D’une, il en faut pour tout le monde, de deux, ces courses servent aux cadors de demain à se faire la main (mar ex. Gaudu s’est révélé en gagnant le tour de l’Avenir qui n’est pas toujours très attrayant sur le papier avec beaucoup de coursiers inconnus )…et enfin, troisièmement, quand on sait les trésors d’ingéniosité et de patience qu’il faut déployer pour organiser une course aujourd’hui – hors événements ASO s’entend -, je trouve très bien que ces organisations soient un peu exposées au grand jour.
    La Vuelta pourrait se révéler une très belle course cette année, au vu du plateau, du fait que Contador s’arrête à l’issue, et que le parcours proposé est toujours plus intéressant que notre belle parade de juillet !
    Il me semble que tu te poses en consommateur sur ce coup !
    L’Artic race était très intéressante ces dernières années, avec une approche différente du cyclisme et des étapes très animées. Je ne l’ai pas vue cette année.
    Tu parles du trail, certes à la mode depuis quelques temps et largement pratiqué en France, mais je te mets au défi de suivre 4 heures de trail en direct à la TV.
    D’ailleurs, toi qui trouve les grands tours nationaux trop longs, sache que dans mon entourage, les « trailers » dérivent tous à grandes foulées vers des projets de plus en plus longs et fumeux : 100 kms, ultra trails, Diagonale eu Fou…Etc…Etc…avant la blessure !
    On est d’ailleurs assez loin d’un véritable esprit de compétition sur ces courses interminables…N’est pas Killian Jornet qui veut!
    Alors, je dis oui aux « petites courses »de vélo, et tant mieux si elles sont diffusées à la TV.
    Au pire, il y a toujours un bouton On/Off sur l’appareil.😋

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +6 (from 8 votes)
  39. mica
    Soumis le 15 août 2017 à 12:43 | Permalien

    EAP/ Je voulais dire simplement que, trop d’ « événements » tue l’ événement.
    Depuis les « courses » dans le désert en début de saison jusqu’ au Tour de Lombardie, il y en a des sessions de rattrapage!
    Cela veut dire aussi qu’ il ne faut pas faire passer pour événement ce qui correspond à des épreuves régionales et que revendiquer une exposition médiatique serait mal venu.
    On vient de le voir, les « grands sports » ont leurs grands événements à une fréquence de 1 ou 2 tous les 4 ans, et cela suffit bien…
    Quand on multiplie les courses on arrive à la conclusion que peut tirer T. Pinot « finalement ma saison était réussie à 75% » Je n’ en suis pas sur….
    Et maintenant: la Vuelta…il me semble que Fromme n’ est pas rancunier… Il faudra sans doute en quelque sorte rendre hommage à Contador..sous quelle forme: une ou des étapes, le maillot du meilleur grimpeur, le combatif…,?
    Une page du cyclisme Espagnol se tourne, et Valverde doit lui aussi approcher de la sortie.
    Contador devait déjà arréter à la fin de la saison passée, mais là je crois que c’ est la bonne.
    Ce coureur me laissera un sentiment partagé.
    Souvent brillant, son style aérien restera en mémoire; mais on sait aussi les embrouilles qui l’ ont quelquefois suivies. Sans faire trop de bruit, il était aussi l’ un des « patrons » du peloton (plus discret que Hinault ou Armstrong par exemple…) Il pouvait étre souvent « faiseur de roi »
    Je me souviens, que, prétextant une fringale, il avait laissé sa victoire à Luis L. Sanchez dans un certain Paris Nice. (et Sanchez n’ était pas son équipier) Fallait il le louer ou le blamer? Moi, je dirai que ce jour là ce n’ était pas le meilleur qui avait gagné, mais ce genre d’ arrangement est monnaie courante en cyclisme, mais je peux me tromper.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -3 (from 5 votes)
  40. Le Bourrin Ardéchois
    Soumis le 15 août 2017 à 1:15 | Permalien

    Et l’Artic, et le bink bank, et le Colorado, furent trois belles courses animées. Le peloton est riche de beaux coureurs, la planète est grande, trois belles courses de quelques jours, mais de quoi te plains-tu, Mica?
    L’athlé a proposé s

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 4 votes)

Soumettre un commentaire

Pas d'accord? Une précision à ajouter? Une erreur à signaler?

Contribuez vous-aussi au succès de La Flamme Rouge en laissant un commentaire constructif: vos commentaires sont très importants pour moi! Depuis 2003, ils ont contribué significativement à enrichir et à dynamiser ce site.

Régulièrement dès avril 2013, La Flamme Rouge publiera sur sa page principale un commentaire s'étant distingué des autres soit par son originalité, son apport au débat, sa critique constructive, son humour ou encore sa pertinence.

Vos commentaires engagent cependant votre responsabilité. Ayez s'il vous plait la courtoisie de signer votre commentaire de votre nom (La Flamme Rouge s'engage par ailleurs à préserver la confidentialité de votre adresse courriel). En tout temps, soyez pertinent et concis par rapport au sujet traité par l'auteur de ce site, et usez toujours d'un langage décent, poli et respectueux d'autrui.

L'auteur de ce site se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, de mauvais goût, diffamatoires, irrespectueux envers autrui, portant atteinte à l'intégrité d'une personne ou encore haineux.

Les champs requis sont marqués par *

*
*

Fouillez nos archives!