Hinault, le vélo est un sport de combat

Ce magnifique reportage sur la carrière de Bernard Hinault, probablement le 2e champion de l’Histoire du cyclisme après Eddy Merckx (n’en déplaise à Cyrille Guimard, mais j’y reviendrai), m’avait échappé. 52 minutes de pur bonheur, à ne pas manquer pour découvrir ou re-découvrir qui était le Blaireau. Un sacré gaillard!

45 Commentaires

  • BP
    Soumis le 9 décembre 2012 à 12:53 | Permalien

    Hinault a son caractère, et surtout joue sans cesse un rôle: celui du gars dur au mal, dur au travail, respectueux des valeurs simples, etc…
    Il y a de l’imposture! Il joue surtout de sa facilité basée sur sa petite fortune et de son entregent qui lui ouvrent les portes, le mettent rarement en situation d’opposition et lui permettent de mener une vie confortable sans travailler… tout en donnant des leçons de travail!
    Un exemple. Dans ce document, on le voit un moment dans sa ferme. Matériel de haute qualité, déjà, ça aide. Il commence à expliquer le travail d’élevage vers lequel l’homme de la terre qu’il est s’est naturellement dirigé dès sa carrière terminée; pas question de s’embourgeoiser, pas le genre de la maison. Et puis on apprend que la ferme n’est plus à lui, qu’il a vendu. Que rapidement, tout de même, il a décidé de profiter de la vie! Qu’il n’allait pas se fatiguer au travail, hein! Sean Kelly le dit bien dans son interview dans l’Equipe en juillet dernier. En substance, « Hinault a vite compris que travailler était fatigant ET RAPPORTAIT PEU » (oui, le travail, le vrai travail comme dirait Hinault, rapporte peu), « et il a préféré gagné plus en montrant sa bobine dans des mondanités et sur les podiums de ASO ». Car le « boulot » de Hinault, c’est, en réalité, einfileur de maillot et distributeur de bouquets sur les podiums des courses de ASO.
    Deuxième exemple, sur les valeurs traditionnelles. Avec son hochement de menton habituel du gars qui a raison et qui a de l’honneur, il nous dit qu’il avait de longue date promis à sa femme qu’il stopperait sa carrière fin 1986, et qu’une telle promesse ne souffre aucune contestation. Et plus loin, nous dit qu’une chose aurait pu lui faire continuer sa carrière: que Lemond n’aurait pas reconnu qu’il lui devait sa victoire dans le Tour 1986. Sa femme? Oubliée! C’est tout Hinault, ça.
    Troisième exemple: durant une récente étape contre-la-montre par équipes du Tour de France, en pleine course et pas à l’échauffement, on le voit prendre quelques minutes la roue d’une équipe (passe-droit: il est sur la route à vélo en pleine course). Les gars sont évidemment à bloc et on sait la tension demandée par un tel exercice. Des coureurs de l’équipe, les plus en difficulté peut-être, lui demandent de sortir des roues. Equipé d’un micro, on entend Hinault leur balancer « c’est quoi ton palmarès ». On peut s’en amuser, sauf qu’il insiste à faire chier les gars quand ceux-ci s’en énervent, et de leur parler « t’es qui toi? » etc…
    Les winners qui font la leçon sans arrêt, bof…
    Mais si, je l’accorde sans problème: Hinault était une bête comme il s’en est très peu fait sur un vélo. Ca donne des droits, ça? C’est un fait que, à tous niveaux d’ailleurs, nombre de personnes se prosternent voire se prostituent devant les plus forts. C’est une dégradation qui m’a toujours mis mal à l’aise.
    PS: Lemond l’a-t-il reconnu? A-t-il reconnu aussi la supériorité de Hinault au Tour 1985?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +6 (from 26 votes)
  • Vincent C
    Soumis le 9 décembre 2012 à 1:32 | Permalien

    Ces champions me laisse bien indifférent, simplement parce que je ne les ai ni vu ni connu. Pas de mon époque du tout. Parles-moi de Pantani, Indurain, Musseuw, Tafi, Cipo, à la limite Lemond, là tu me rejoindra. 😉

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -7 (from 7 votes)
  • toutouille26
    Soumis le 9 décembre 2012 à 10:28 | Permalien

    Blaireau, il porte bien son nom, parce que c’en est un gros;
    quand j’ai zappé sur le doc, j’ai éteint la télé

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +5 (from 7 votes)
  • Soumis le 9 décembre 2012 à 11:09 | Permalien

    Je suis d’accord avec toi Patrick ; aujourd’hui Hinault capitalise essentiellement sur renommée et gloire passées. A sa place j’en ferai autant ; d’ailleurs tous les anciens champions font de même (une carrière sportive c’est court)… Maintenant je n’apprécie pas sa façon de dénigrer constamment les jeunes pro français (du genre : ils ne marchent pas car ils ne s’entrainent pas assez, etc) ; idem pour son « travail de la terre » (je serais curieux de savoir combien de fois il a manié une faux, ou trait une vâche).
    Par contre sur le vélo c’était un battant exceptionnelle, une teigne comme on en fait peu… Avec le sale caractère qui va avec, mais quelque part c’est une des « qualités » d’un grand champion non ?
    S’il y a une époque que j’aurais adorée suivre en direct, c’est bien toute la période Merckx/Hinault/Fignon (sans oublier les autres)… l’âge d’or du cyclisme en quelque sorte.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 5 votes)
  • sylvain
    Soumis le 9 décembre 2012 à 12:02 | Permalien

    bah, vaut mieux dans un sens être un blaireau de cette trempe qu’un gros tou du cul comme..moi

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 3 votes)
  • schwartz patrick
    Soumis le 9 décembre 2012 à 12:33 | Permalien

    à BP
    Pas d’accord avec toi ! les gars étaient en échauffement du contre la montre, pas en course ! çà
    ne serait pas possible autrement !Je l’ai vu, il n’avait pas sa place sur la route et avait aussi à la fermer, Hinault ou non !!! si tout le monde faisait pareil, j’te dis pas l’anarchie…
    Par contre, je trouve ridicule son boulot pour ASO,
    serrer la pince au vainqueur, l’amener vers les
    VIP, la tape sur l’épaule, j’aimerais quand même savoir
    combien il « palpe » pour son job de représentation et
    de relations publiques ?
    Maintenant, carrière, rage de vaincre, force de caractère à l’époque, son PARIS ROUBAIX d’antologie,
    sur çà, dopage ou non, chapeau …et gros palmarès
    quand-même !

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 6 votes)
  • BP
    Soumis le 9 décembre 2012 à 1:20 | Permalien

    Je viens de remarquer que les faits dont je parle ne figurent pas dans cette émission que j’ai pris pour une autre sur Bernard Hinault passée il y a une quinzaine de jours sur la Cinq! Laquelle n’est plus disponible, impossible donc pour moi de revisualiser l’épisode du clm par équipes. De mémoire, j’ai tendance à persister.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -5 (from 7 votes)
  • mikael
    Soumis le 9 décembre 2012 à 3:11 | Permalien

    Reportage intéressant, et superbe titre.

    Perso, je ne l’ai « ni vu, ni connu » (pas directement), mais il ne me « laisse pas indifférent ». Question de caractère, peut être…

    @BP : « Hinault était une bête comme il s’en est très peu fait sur un vélo. Ça donne des droits, ça? » => le droit au respect, sans « prosternation » ni « prostitution », pour ce qu’il a accompli sur le vélo, pas pour ces déclarations (en contradiction ou non avec sa vie privée ou ses sources de revenus actuels), dont je me moque.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 4 votes)
  • Xavier
    Soumis le 9 décembre 2012 à 5:37 | Permalien

    OK grand champion, mais alors par contre petite remarque : sur ce site la majorité d’entre vous (ou nous) critique le système du dopage généralisé qui sévit depuis 15-20 ans. Donc un type comme Hinault qui taille depuis des années les coureurs français (qui d’après ce que je sais pour en avoir discuté avec certains ne peuvent pas le « blairer ») en disant qu’ils ne s’entraînent pas dur et qu’ils ne sont pas courageux, moi ça me dégoute un peu et je pense qu’il fait aussi partie des gens qui font du mal au cyclisme.
    J’aimerais bien savoir ce que vous en pensez.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +6 (from 8 votes)
  • louis
    Soumis le 10 décembre 2012 à 1:13 | Permalien

    j’ai revu les deux c’était a l’échauffement,ce qui manque actuellement au cyclisme français c’est un ou deux hinault aussi bien pour le talent que pour le caractère!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 4 votes)
  • Eric
    Soumis le 10 décembre 2012 à 6:47 | Permalien

    Oui, Hinault etait le plus fort de tous !
    Oui, Hinault etait dur au mal, n’en deplaise à certain : combien aurai abandonné apres ces courses gagner ensuite :
    – sa chute dans le col de porte au dauphiné 1977
    – liege-bastogne-liege d’anthologie de 1980 sous la neige
    – chute dans Paris-Roubaix 1980, il reviend tres enervé pour gagner
    – chute à saint-etienne au tour 1985, il continue malgré le nez en sang …et j’en passe, alors oui c’est sur c’est un caractere de chien mais un type de sa trempe…et bien il n’y en a plus (A part Fignon qui etait aussi un caractere), il peut se permettre d’emmerder encore son monde et jouer avec les medias, ils ont voulu voir Hinault, il a fait du Hinault.
    Et merci à ceux qui pensent qu’il n’y avait pas d’opposition à son epoque, çà ferai plaisir à ces coureurs(Saronni,Kelly, Joop, Thurau, Raas,…). Si on part dans ce jeu là : qui étaient les opposants à Merckx, Anquetil, Indurain, Armstrong.
    Le seul probleme de Hinault est son caractere mais cela a été aussi sa force. Apres c’est vrai que je ne comprends pas ce qu’il fait à serrer des pognes à des VIP, lui qui n’aime pas ce qu’on lui dise de faire.
    A tous les francophones. Sportivement sur vos bikes.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 5 votes)
  • BP
    Soumis le 10 décembre 2012 à 7:02 | Permalien

    Avec ce caractère, il doit bien y avoir, mais sans son le talent, ils doivent être considérés comme des emmerdeurs, ils ne suscitent pas le… respect.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -4 (from 8 votes)
  • Dan Simard
    Soumis le 10 décembre 2012 à 12:25 | Permalien

    Vino aura besoin d’être invité !

    http://www.cyclingnews.com/news/katusha-denied-2013-worldtour-licence

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Dan Simard
    Soumis le 10 décembre 2012 à 12:28 | Permalien

    oups, me suis trompé, désolé mais c’est ce que j’aurais souhaité !

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • thierry mtl
    Soumis le 10 décembre 2012 à 1:39 | Permalien

    Andy Schreck dans Velonews

    “I will prove that I am still there,” Schleck told VeloNews. “The big aim is the Tour. I was four times on the podium ».

    Même lui ne reconnaît pas l’avoir gagné…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  • toutouille26
    Soumis le 10 décembre 2012 à 1:42 | Permalien

    Bien d’accord avec toi Xavier, tu es 100% dans le vrai
    Comme je l’ai dit il y a quelques années, donner les produits qu’il prenait à l’époque aux français qui ne marchent pas et ils joueront la gagne. Lui a basé sa carrière sur le dopage, et sans dopage qu’est ce qu’il aurait gagné?
    Quand armstrong a « arreté » de se doper, sur le tour 2010, parce que trop surveillé, il se faisait doubler par casar dans les montées, battre par fedrigo de mémoire au sprint, etc

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • Matthieu
    Soumis le 10 décembre 2012 à 4:44 | Permalien

    « Ce magnifique reportage sur la carrière de Bernard Hinault, probablement le 2e champion de l’Histoire du cyclisme après Eddy Merckx »

    Eddy Merckx? 4 contrôles positifs, non?

    Hinault? Pas vu, pas pris?

    Amstrong? Le pire des traîtres! Radié à vie!

    Ah! Le bel âge d’or: les gars pouvaient se doper sans qu’on en fasse tout un foin!

    Deux époques, deux mesures.

    Le renouveau du cyclisme? Enlevez les dossards, supprimez les chronos!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -2 (from 8 votes)
  • Soumis le 11 décembre 2012 à 1:06 | Permalien

    voilà hinault habillé pour l’hiver par les lecteurs de la flamme rouge !!
    ceux qui n’apprécient pas trop les champions doivent être finalement satisfaits de la tournure prise par le cyclisme de compétition depuis 1989. des coureurs télécommandés et uniformisés, aux visages masqués, ou abîmés dans la déchéance, etc. je radote, on a tout vu depuis… et le hinault retraité et protocolaire ne mérite pas tant d’opprobre…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 4 votes)
  • alain39
    Soumis le 11 décembre 2012 à 11:25 | Permalien

    Hinault l’un des derniers dinosaures d’un cyclisme révolu.
    Un homme qui doit son palmarès à sa seule force physique et qui en est fier à outrance.
    Un homme qui s’est construit autour de sa réussite sportive et qui quelque part affiche le mépris et la suffisance de ceux qui ne doivent rien aux autres.
    C’est difficile à accepter mais c’est sa vision de la vie.
    Il a été un coureur de légende, combattif et surtout peu habitué à la concession.
    Il a gagné contre tous et avec pour seul soutien la science de la course et de l’entrainement de Guimard.
    2 fortes têtes qui ont dominé ce sport et qui ont dérangé toute un sport.
    Reste sa reconversion qui laisse un goût amer et qui a vu ce super coureur se transformer en homme sandwich à la solde de ASO.
    Il a oublié ses rêves de jeune premier du peloton et est devenu un homme au service du système. Ses saillies contre les jeunes français, sa défense des Armstrong et autres témoigne d’une perte de sa légendaire intransigeance et liberté de pensée.
    Il s’est gâché et je le regrette car c’est un sacré bonhomme qui sous des airs frustres, une certaine suffisance dispose de qualités humaines indéniables. Hinault était un chef de bande, un caïd du peloton qui s’imposait tant dans son équipe qu’à ses adversaires.
    Si Hinault et Fignon se sont respecté c’est parce qu’ils se sentaient proches quelque part et partageaient des valeurs communes.
    Un champion d’un autre temps dont le comportement peut déranger au regard de ce qu’est devenue notre société.
    Pourtant dire à un équipier qu’il n’a pas sa classe n’a rien de faux et était habituel à l’époque. Il fallait faire ses classes et avant de prétendre à quelque chose gagner ses galons.
    Un homme qui disait ce qu’il pensait et qui se moquait des convenances. C’est vrai que nous sommes loin des Contador et autres qui après avoir vaincus leurs adversaires vont les saluer sachant que leur victoire emprunte plus à la science qu’à leur force. Hinault battait ses adversaires et ne prenait pas soin de les réconforter car il n’avait pas à s’excuser d’avoir gagné puisqu’il était le plus fort. Si les autres étaient battus ils n’avaient qu’à s’en prendre à eux même et ils ne pouvaient compter sur une parole réconfortante de leur bourreau. Il était là pour gagner et il faisait le job avec un plaisir non dissimulé. Si d’aventure on l’avait énervé alors il se transformait en tueur et exécutait ses adversaires comme à sallanche ou l’espace d’une journée il a humilié le peloton et réduit ses adversaires à de simples spectateurs de son sacre.
    Hinault nous a fait vivre de grands moments et son caractère frondeur ajoutait une dimension supplémentaire au champion. On aimait ou on détestait le blaireau mais il ne laissait pas insensible car derrière le champion se cachait un homme entier et fier de ses exploits.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +7 (from 9 votes)
  • toutouille26
    Soumis le 11 décembre 2012 à 1:10 | Permalien

    « Un homme qui doit son palmarès à sa seule force physique »
    tu dois confondre avec casar et moncoutié, qui étaient,eux, probablement propres contrairement à lui (mais qui selon le gros blaireau, ne savaient pas s’entrainer)

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -2 (from 6 votes)
  • schwartz patrick
    Soumis le 11 décembre 2012 à 2:45 | Permalien

    OK avec toi alain 39!
    superbe commentaire, tout est dit…

    Pas OK avec toi toutouille 26
    tu prends un Hinault pas dopé contre un Montcoutié dopé
    les résultats, à peu de choses près seront les mêmes!
    Hinault, c’était un guerrier, un pitt bull qui lachait rien, qui prenait le vent, la pluie,la neige, les bordures, la course en tête, le Tour et les classiques
    qui n’aimait pas Paris Roubaix mais qui l’a gagné avec
    le maillot de champion du monde !et regarde le paquet de cinq qu’il bat et ridiculise en sprintant en tête! De Vlaeminck,Moser,Van Calster,De Meyer,Kuiper!! il avait la race ce gars là !!!
    Montcoutié en contre partie, ridicule, « le gendre idéal
    « , le gentil en culottes courtes qui roule en queue de
    peloton,souriant et affable, quand il fait beau, sur route lisse,sans vent,qui grimpait bien, mais pas toujours, quand les autres s’étaient trompé de produits ou étaient fatigués en fin de saison, sur le tour d’Espagne par exemple, surtout que lui, on ne le voyait pas, ni dans les Flandres, ni dans les Ardennes en début de saison !
    Alors arrêtez avec Montcoutié, juste coureur propre et
    grimpeur(petit)satisfait de deux étapes sur le Tour et
    meilleur grimpeur du Tour d’Espagne, navrant …
    Tu pourras toujours dire que je n’ai pas son palmarès..

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 4 votes)
  • schwartz patrick
    Soumis le 11 décembre 2012 à 2:57 | Permalien

    Gilbert, Voeckler, Ofrédo, voilà des tempéraments, je
    dis bien des tempéraments, à quoi ils marchent,c’est une autre histoire …

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -2 (from 2 votes)
  • BP
    Soumis le 11 décembre 2012 à 10:35 | Permalien

    Patrick S.
    Partons du principe que David Montcoutié ne n’est pas dopé.
    David Moncoutié termine 13ème du Tour de France 2002 à 21’08 de Lance Armstrong, qui lui était chargé à bloc, ça c’est sûr. A la pédale, c’est-à-dire sans bénéficier d’échappée fleuve. 21’08, c’est pas beaucoup, souvenons-nous de nos participations à une cyclosportive montagneuse. Alors, un Tour entier.
    Tu affirmes savoir ce qu’il en aurait été s’il avait été à armes égales?
    Tu n’en sais rien. Peut-être aurait-il tout simplement gagné.
    Tu y ajoutes le mépris, et même la méchanceté.
    La méchanceté contre le looser, en général (et ne t’en déplaise David Moncoutié s’en est bien tiré avec son comportement et malgré de très sérieux accidents). Nos sociétés sont malades de cette bêtise, laquelle engendre beaucoup de souffrances. Partout ou presque, dans ton boulot peut-être, tu vois des individus arrogants et méchants écraser d’autres serviables et gentils. S’ils peuvent le faire, c’est sur l’appui de comportements admiratifs par la hargne de ces winners. Tiens, pour prendre un exemple connu de tous, un Bernard Tapie, la grande classe, non: j’écrase, et je prends, et je prends, et je prends, et j’écrase. Il doit aimer, Hinault. Et bien sûr, comme ton champion ne cesse de le faire et on le voit dans ces documents, il donne sans cesse la leçon.
    Enfin, essaie simplement d’imaginer la violence de la bagarre d’une course professionnelle, une étape de montagne de la Vuelta par exemple, par beau temps, sans vent, sur route lisse.
    PS: Hinault colporte toujours l’idée qu’il a joué un grand rôle technique et même théorique, le premier même, dans l’élaboration des pédales automatiques. Ingénieur et technicien, en plus. Je n’y ai jamais cru une minute.
    PPS: et laissons le mot « guerrier » à la guerre, le vélo n’est pas la guerre. Pour ceux qui manquent d’imagination (peu de lecteurs ici doivent l’avoir vécu, pas moi), il y a par exemple le film « la ligne rouge »; on y constate qu’on est infiniment loin d’une course de vélo.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 4 votes)
  • BP
    Soumis le 11 décembre 2012 à 10:39 | Permalien

    Commentaire 22.
    Tu distingues tempérament et triche. Erreur. Ce n’est pas du tout indépendant. Un exemple: enlève lui les transfusions (il a été pris pour ça, donc on va en rester là), à Vinokourov, et tu vas voir un courir qui souffre tellement à seulement tenter de suivre le rythme qu’il va subir la course au point qu’il n’y aura plus d’attaques, tout simplement.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  • BP
    Soumis le 11 décembre 2012 à 10:45 | Permalien

    Le classement du Tour 2002:
    2 ESP19730812 Beloki Dorronsoro Joseba Once – Eroski 07′ 17″
    3 LTU19720114 Rumsas Raimondas Lampre – Daikin 08′ 17″
    4 COL19721022 Botero Echeverry Santiago Kelme – Costa Blanca 13′ 10″
    5 ESP19731101 Gonzalez de Galdeano Igor Once – Eroski 13′ 54″
    6 POR19730919 Azevedo Bento Carvalho De José Once – Eroski 15′ 44″
    7 ESP19760309 Mancebo Perez Francisco IBanesto.com 16′ 05″
    8 USA19731024 Leipheimer Levi Rabobank Cycling Team 17′ 11″
    9 ESP19740221 Heras Gonzalez Roberto US Postal Service 17′ 12″
    10 ESP19750422 Sastre Candil Carlos Team CSC – Tiscali 19′ 05″
    11 ITA19771126 Basso Ivan Fassa Bortolo 19′ 18″
    12 NED19720528 Boogerd Michael Rabobank Cycling Team 20′ 33″
    13 FRA19750430 Moncoutié David Cofidis 21′ 08″
    14 ITA19671202 Lelli Massimiliano Cofidis 27′ 51″
    15 USA19710301 Hamilton Tyler Team CSC – Tiscali 28′ 36″
    16 FRA19691119 Virenque Richard Domo Fram Frites 28′ 42″
    17 FRA19700313 Goubert Stephane Jean Delatour 29′ 51″
    18 ESP19730909 Osa Eizaguirre Aitor IBanesto.com 30′ 17″
    19 FRA19770808 Vogondy Nicolas Française des jeux 32′ 44″
    20 DEN19750514 Sörensen Nicki Team CSC – Tiscali 32′ 56″
    http://www.cyclingbase.com/resultatcal.php?id=4&idsaison=6&idtitle=2
    A regarder un par un les coureurs devant Moncoutié (on peut aussi regarder derrière), très rares (aucuns?) sont ceux qui n’ont pas été convaincus de dopage…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +5 (from 5 votes)
  • toutouille
    Soumis le 12 décembre 2012 à 3:58 | Permalien

    Tout comme patrick B, je vais te répondre un argument très solide: si tu enlèves le dopage, pas sanguin, mais ce qu’il prend pour se booster la tête, à lance armstrong, tu obtiens un gars tout penaud sur le tour 2010; aucune rage de vaincre, celle qu’on lisait sur son visage au début des années 2000. J’ai longtemps cru que LA avait une rage de vaincre hors norme, aujourd’hui je suis beaucoup plus nuancé.
    Pareil pour hinault, tu lui enlèves ses produits de l’époque (amphets, etc) et tu refais la course; on verra s’il ira aussi loin

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 3 votes)
  • schwartz patrick
    Soumis le 12 décembre 2012 à 12:38 | Permalien

    si je suis aussi dur, c’est parce que çà m’énerve que
    la majorité fasse de Moncoutié un grand coureur; désolé
    mais si tous les coureurs étaient comme lui, les courses seraient bien fades. Je n’apprécie pas particulièrement Hinault, mais les faits sont là, les
    résultats aussi et sans dopage (sans que personnes ne
    se dope, il aurait eu de sacrés résultats quand même,
    avec le caractère qu’on lui connait! bon, je n’aime pas,il est vrai les coureurs de grands tours, mais quand tu vois des coureurs uniquement en juillet ou en septembre, non, moi çà ne me passionne pas.
    Chercher les Classiques,frotter par tous les temps,
    pour moi le terme « guerrier » n’est pas galvaudé; le vélo est le sport le plus dur que je connaisse; si tu n’as pas l’âme d’un compétiteur,tu roules plus cool en cyclosport ou en cyclotouriste, c’est déjà assez astreignant; d’ailleurs c’est bizzare, quand on pose la question aux gens, « vous êtes pour Anquetil ou Poulidor,la grande majorité vote Anquetil,pour moi c’est un signe…
    Je n’ai rien contre David,personnellement,c’est un brave type,moi même suis un gars plutôt cool dans la vie mais il se trouve que j’aime les coursiers de tempérament avec la gnac et la
    science de la course
    dans la vie

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -1 (from 1 vote)
  • toutouille26
    Soumis le 12 décembre 2012 à 2:28 | Permalien

    T’inquiète, pour avoir les résultats qu’il a eu, il faut en avoir du caractère. Après qu’il soit discret, c’est pas incompatible

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • toutouille26
    Soumis le 13 décembre 2012 à 3:08 | Permalien

    Question: ne faut il pas avoir plus de caractère que hinault et compagnie pour refuser de se doper??? (en plus en pleines années EPO)

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • Xavier
    Soumis le 13 décembre 2012 à 4:17 | Permalien

    « La méchanceté contre le looser, en général (et ne t’en déplaise David Moncoutié s’en est bien tiré avec son comportement et malgré de très sérieux accidents). Nos sociétés sont malades de cette bêtise, laquelle engendre beaucoup de souffrances. Partout ou presque, dans ton boulot peut-être, tu vois des individus arrogants et méchants écraser d’autres serviables et gentils. S’ils peuvent le faire, c’est sur l’appui de comportements admiratifs par la hargne de ces winners. »

    Merci BP pour ton message. Et je suis d’accord avec toutouille, les mecs qui refusent le système font preuve de nettement plus de caractère !

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • BP
    Soumis le 13 décembre 2012 à 10:16 | Permalien

    Document vu.
    Un vrai beau reportage comme on n’en fait malheureusement trop peu: classique, basé sur des faits de course, des témoignages au service de ceux-ci par des acteurs bien choisis, de la recherche d’images.
    Bien que mieux que celui présenté dernièrement sur la Cinq, avec beaucoup trop de chichis et un Hinault qui dans ce cas dévoile ses mauvais côtés.
    A propos des Tours 85 et 86, j’en sors plus convaincu encore que Lemond a sacrifié ses chances la première année et que Hinault a bel et bien tenté de gagner la deuxième, et que lors de l’étape de Superbagnères il s’est tout simplement vu trop beau.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • schwartz patrick
    Soumis le 13 décembre 2012 à 11:47 | Permalien

    j’espère que Montcoutié n’est pas le seul à ne pas se doper dans le peloton et des coureurs clean avec
    de gros tempéraments, çà doit se trouver,et ne doivent
    pas forcément être extravertis .

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • BP
    Soumis le 13 décembre 2012 à 4:19 | Permalien

    Personnellement, je ne sais pas si David Moncoutié a ou non triché.
    C’est déjà ça, parce que parmi les les 20 premiers du Tout 2002, il n’y en a qu’un autre pour lequel je ne suis pas convaincu qu’il l’ait fait.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • toutouille
    Soumis le 15 décembre 2012 à 1:25 | Permalien

    Si c’est vogondy , je mettrais pas un euro sur lui. A mon avis tu penses à Vichard R.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • BP
    Soumis le 15 décembre 2012 à 2:29 | Permalien

    C’était bien lui. J’

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • BP
    Soumis le 15 décembre 2012 à 2:30 | Permalien

    ai juste écrit « pas convaincu qu’il ait triché ».

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • schwartz patrick
    Soumis le 16 décembre 2012 à 5:07 | Permalien

    en vérité et tout simplement, une fois de plus, on se rend compte que tout est faussé avec le dopage; deux
    solutions s’offrent en permanence, ou on n’accepte
    absolument pas le dopage ou on accepte tout, mais cet incessant débat n’aboutitira jamais à rien, qu’on se le dise, car le doute s’instaurera toujours et en permanence , c’est triste à dire mais il faudra toujours vivre avec, çà fait partie du paysage sportif avec un ciel, rarement vraiment bleu …

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • BP
    Soumis le 16 décembre 2012 à 5:52 | Permalien

    Il serait illusoire de penser pouvoir éradiquer le dopage, on n’éradique jamais rien, comme il serait dangereux de démissionner, et alors on reviendra le combattre et ce sera plus difficile encore.
    Lutter contre ce fléau consiste à jouer de ses forces pour pousser le curseur du côté de l’équité, contre des forces opposées qui ne sont pas tant les individus que l’existence du dopage lui-même.
    Ce combat qui peut paraitre dérisoire, et il l’est en soit, fait si tant est qu’on ne s’y livre pas exhaustivement partie d’un combat global pour l’idée d’une justice, tout simplement, sans laquelle toute société est amenée à descendre en enfer. Et le purgatoire ne justifie jamais l’enfer.
    Merci aux magistrats et enquêteurs qui ont dévoilé le système Bruyneel-Armstrong-UCI.
    Et n’oublions pas: bon dimanche sur le vélo!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • toutouille26
    Soumis le 16 décembre 2012 à 2:11 | Permalien

    Bien d’accord, vous avez bien parlé.
    Sur ce, …

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • schwartz patrick
    Soumis le 17 décembre 2012 à 1:01 | Permalien

    Commentaire 24 BP
    J’y reviens, tu parles de Vino,grosse « chaudière », j’ai
    pourtant cité , Gilbert,Voeckler,Ofrédo . Doit on les mettre avec Vino dans le même sac ?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • BP
    Soumis le 17 décembre 2012 à 1:28 | Permalien

    On ne se comprend pas.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • toutouille26
    Soumis le 17 décembre 2012 à 4:34 | Permalien

    les 2 premiers, oui le troisième connais pas
    voeckler, coureur normal en 2004; en 2011, coureur furieux dans le galibier, qui conduit une mobylette pendant 21 jours; bien trop énervé pour être naturel

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • schwartz patrick
    Soumis le 17 décembre 2012 à 4:54 | Permalien

    Je veux dire, Gilbert,Voeckler,Ofrédo, sont de beaux attaquants sans être dopés ou transfusés comme Vino,ou
    les mets-tu tous dans la même catégorie ?
    Ou, 3 catégories:
    1 Vino, chaudière reconnue, point. 100%
    2 Gilbert,Voeckler,Ofrédo… dans le doute! 50%
    3 Moncoutié, blanc comme neige ? 0%

    Pourtant, dans l’ensemble, je n’ai pas de mal à partager tes points de vue !

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • touille
    Soumis le 18 décembre 2012 à 1:15 | Permalien

    Pour moi,les 3 catés sont
    100% dopé aux produits lourds : vini gilbert
    100% dopé voeckler
    ofredo c’est qui ?
    Montcoutié: opposé même aux cachés d’aspirine, au moins au début
    Après on l’a dit: le dopage fausse tout
    Ce qui est à peu près sur, c’est que le moncoutié de 2002, c’est la grande classe

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • elmatos
    Soumis le 27 décembre 2012 à 2:22 | Permalien

    Pour moi Blaireau est un peu se dumb jock qui pouvait se défoncer sans penser… un peu comme on le voit se battre comme un con sur le podium du Tour, sans manière a pousser les rigolos comme un pauvre garde de sécurité. C’est un peu l’illétré Italien qui finit comme baristo… Hineault était un grand athlète, mais ceux qui ont la chance de côtoyer des athlètes savent très bien qu’il faut absolument manquer de manières, de politesse et de savoir vivre pour arriver au bout du sommet. L’athlète parfait est justement celui qui garde cet équilibre.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)

Soumettre un commentaire

Pas d'accord? Une précision à ajouter? Une erreur à signaler?

Contribuez vous-aussi au succès de La Flamme Rouge en laissant un commentaire constructif: vos commentaires sont très importants pour moi! Depuis 2003, ils ont contribué significativement à enrichir et à dynamiser ce site.

Régulièrement dès avril 2013, La Flamme Rouge publiera sur sa page principale un commentaire s'étant distingué des autres soit par son originalité, son apport au débat, sa critique constructive, son humour ou encore sa pertinence.

Vos commentaires engagent cependant votre responsabilité. Ayez s'il vous plait la courtoisie de signer votre commentaire de votre nom (La Flamme Rouge s'engage par ailleurs à préserver la confidentialité de votre adresse courriel). En tout temps, soyez pertinent et concis par rapport au sujet traité par l'auteur de ce site, et usez toujours d'un langage décent, poli et respectueux d'autrui.

L'auteur de ce site se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, de mauvais goût, diffamatoires, irrespectueux envers autrui, portant atteinte à l'intégrité d'une personne ou encore haineux.

Les champs requis sont marqués par *

*
*

Fouillez nos archives!