Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Hesjedal, Wiggins abandonnent le Giro

C’était écrit dans le ciel, surtout à l’approche d’un week-end très difficile qui sera probablement couru sous une météo peu clémente: Ryder Hesjedal et Bradley Wiggins ont abandonné ce matin le Giro.

Dans le cas de Hesjedal, il s’agit d’une sage décision. Quant on est malade, il faut se soigner et c’est pas sur le Giro qu’on peut le faire. Il a désormais une chance d’identifier la source du problème, de guérir et de revenir pour le Tour.

Podium du Giro cette année: 1) Nibali 2) Evans et 3) Scarponi. La lutte pour le podium sera chaude entre Uran, Scarponi et Gesink, mais je privilégie Scarponi, qui a davantage d’expérience des longues courses par étape. Et très souvent, Gesink a un jour-sans.

Partager

Précédent

Le Tour de l’actualité

Suivant

Le Tour de l’actualité

13 Commentaires

  1. Dan Simard

    Hesjedal et Wiggins ont lu La Flamme Rouge 🙂

    Pourais-tu SVP maintenant écrire que Stephen Harper va démissioner 🙂

    0
    0
  2. Zenou

    C’est dans quelle étape que Uran se laisse décrocher pour attendre Wiggins ?
    😉

    0
    0
  3. thierry mtl

    Uran va prendre son pied.
    Il est libre, mais protégé… et il cherche un nouveau contrat. Il va foutre le bordel dans ton podium.

    0
    0
  4. Les champions passent tres vite: une super saison comme pour Wiggins, un grand tour en last minute pour Hesjedal, aussi une tres bonne annee pour Gilbert,et d’autres, ils ressemblent a des petards mouilles si on ose les comparer a des Merckx, Anquetil, Hinault qui levaient les bras du debut a la fin de saison, sur route comme sur piste.
    Il y a surement derriere ca des methodes de « preparation » mais qui ne pourront pas remplacer la Classe, le « plus » des vrais patrons.
    Bref, on est entre dans l’epoque des « un p’tit tour et puis s’en vont »!

    0
    0
  5. zboy

    @Jean-Michel

    La masse plus importante de coureurs et le nombres de courses imposent une spécialisation.

    0
    0
  6. schwartz patrick

    ok avec Jean Michel

    la spécialisation, z boy, c’est surtout le suivi médical très poussé, on cherche les produits, on fait des essais, çà marche,çà marche pas, jusqu’au jour où
    « oh miracle » la dose est « top »,on aura tout essayé,le
    gars n’est pas mauvais du tout (on a quand même
    diagnostiqué qu’il avait un gros « moteur »!) et au
    niveau entrainement (super spécifique),on est encore au diapason, tout colle,(d’ailleurs l’équipe avait le
    médoc avant tous les autres!),voilà,pour moi,c’est
    tout « simple » …
    En ce qui concerne les méthodes d’entrainement, là je
    rigole,il n’y a plus rien à apprendre, tout est dans les magazines! début de saison,milieu,fin de saison,
    saturation, le foncier,le fractionné, »roulez deux fois par jour! TOP VELO 194″,sprint court,sprint long,PMA,
    seuil anaérobie, tempo, endurance de base,récupération
    et j’en passe…
    Alors lorsque j’en entends critiquer le cyclisme d’autrefois, que Merckx,Anquetil,De Vlaeminck,Moser
    se dopaient,oui,ok, sûrement! Mais rien à voir avec nos
    « vedettes » actuelles, qui éffectivement, comme le dit
    Jean Michel, durent « à fond » la saison et s’éteignent..
    (à cause d’un virus…), Ryder, mais aussi Gilbert
    (ahhh, ces dents!),Hushovd, Farrar, Cancellara et sa dépression(!) et d’autres…
    D’une année à une autre,si l’année précédente a été
    super prolifique, pourquoi l’année d’après est mauvaise
    ? La fatigue? si tu gères l’hiver correctement sans
    chercher partout les bons produits dans les bons labos
    et que tu te reposes intelligemment, je ne vois pas le problème, mais apparemment, problèmes il y a …
    Alors oui,dans le temps, il y avait de grands coureurs
    de longues saisons, de longues courses mais beaucoup moins de dopage…
    Oui jean michel, je te donne raison.

    0
    0
  7. patrick , peut-etre on est de la vieille generation , les Merckx et Anquetil nous ont fait trop rever, et jeune amateur, je les ai vu courir et ai meme fait un criterium avec Merckx, Moser, godefroot…Des dieux…

    ils se dopaient, surement, mais je reste avec l’impression que c’etait pas des cyborgs.

    Zboy,tu as raison , mais les gars n’avaient pas les conditions de confort, de recuperation de maintenant, gagnaient leur vie en faisant des miliers de kms en voiture pour la tournee de criteriums d’apres tour, alorsl’un dans l’autre, je reste nostalgique!

    0
    0
  8. stephane

    Une année avec et une année sans….
    Thor l’an passé après une année de succès tout comme Gilbert, question stupide rouleraient-ils à l’eau claire? et avaient-ils mis leur corps dans le rouge? ok j’ai le droit de croire.
    Comme je suis un believer je pense que Evans va aller chercher le maillot rose, au courage et à la pédale.
    Mon podium
    Cadel, Nibali, Gensik

    0
    0
  9. stephane

    Une année avec et une année sans….
    Thor l’an passé après une année de succès tout comme Gilbert, question stupide rouleraient-ils à l’eau claire? et avaient-ils mis leur corps dans le rouge? ok j’ai le droit de croire.
    Comme je suis un believer je pense que Evans va aller chercher le maillot rose, au courage et à la pédale.
    Mon podium
    Cadel, Nibali, Gensik

    0
    0
  10. Zut

    Uran !!
    Et lui, il n’est pas dopé….
    8)

    0
    0
  11. schwartz patrick

    à Jean Michel,
    c’est vrai, nous sommes de l’ancienne génération, celle
    qui voit clair, mais pas forcément au présent; nos
    p’tits jeunes ne captent pas tout puisqu’ils n’ont pas
    de recul face aux évènements,ils mangent ce qu’on leur
    donne mais ne connaissent pas les goûts d’autrefois!
    Laissons un peu le temps passer, l’expérience leur dictera gentiment et patiemment leur nouvelles règles et leurs nouveaux goûts … nous sommes également
    passé par là, c’est pourquoi je leur accorde pas mal
    de circonstances atténuantes …

    0
    0
  12. Jacques Godon

    Wiggins, Hesjedal, Scleck A. et tous les autres.

    Ils ont brillé le temps, d’un tour, d’une saison. Ils ont poussé la machine à 150 %, artificiellement, pour atteindre leur objectif et celui du sponsor. L’année suivante, on leur demande de recommencer et comme par hasard, le corps dit NON, suis plus capable.

    Ils sont la pointe de l’iceberg, il suffit de penser à des Cobo, Garzelli, Savoldelli etc… au plus haut niveau. Plus bas,ils sont des dizaines, voire des centaines, dans les catégories inférieures à avoir été poussés au-delà des limites humaines pour les faire performer quelques mois à un niveau supérieur que celui dont ils avaient été dotés par la nature. l »année suivante , eux aussi ont disparu, puis perdu leur emploi.

    Quelques-uns, comme Contador, Voeckler et… réussissent à durer, sans doute mieux conseillés ou simplement plus sages dans l’utilisation ( indispensable) de produits dopants. Cela n’empêche que le turn-over dans les équipes pro est de plus en plus impressionnant. Je n’ai pas fait de relevé, mais cela semble encore plus élevé dans les coureurs de l’est de l’Europe.

    A mon avis, on ne verra plus wiggins, Hesjedal, Gilbert, Schleck A., Cobo, briller comme ils l’ont fait. Comme une moteur qui a été trop poussé, ils ne pourront plus briller, la machine est déjà trop usée. Ils vont rester un bon produit de marketing et garderont une petite place dans le peloton quelques temps encore, à condition que leur nom apporte un plus au sponsor. Tous les autres vont se faire jeter, au profit de quelques jeunes qui, à leur tour, vont se faire booster pour dépasser leurs limites pendant quelques mois, avant de se faire jeter à leur tour.

    C’est la société de l’hyper-consommation dans ce qu’elle a de plus écoeurant , parce qu’ici, il ne s’agit pas d’un smartphone, mais de jeunes individus que l’on jette comme des résidus, sans même leur proposer une solution de recyclage

    Et pendant ce temps-là, les idiots-utiles de ce système d’exploitation vont continuer à s’émerveiller des performances artificielles de leurs étoiles filantes. Beaucoup d’entre eux prétendent avoir une conscience à gauche, lorsqu’ils s’agit de défendre leurs petits intérêts. Mais quand le capitlisme sauvage leur offre un spectacle qui les excite, toute conscience sociale disparait.

    Amicalement

    0
    0
  13. schwartz patrick

    @ jacques Godon, OK tout à fait

    très bonne analyse un peu plus poussée que la mienne
    (6) et qui recueille (heureusement!) plus de « oui »…
    Les sportifs de haut niveau sont des produits de
    consommation courante puisqu’ils sont les vitrines
    « extra ambulantes » de tous ces sponsors! on achète,
    consomme, et on jette… La manipulation sournoise de l’homme par l’homme a succédé à l’exploitation de
    l’homme par l’homme sans que cette dernière soit complètement éradiquée, (bien au contraire!)
    Avec la crise de plus en plus prononcée , l’inconscient collectif sujet à toutes les drogues qu’elles qu’elles soient rejoint le désespoir de masse!
    on ne sait plus à qui accorder sa confiance …

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.