Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Hesjedal a fait le plus dur!

Quelle étape mes amis, quelle étape!

L’invité surprise du jour était ce Thomas de Gendt, qui a fait un très grand numéro. Devant dans le final, il a maintenu l’écart jusque 3 km de l’arrivée, malgré les efforts derrière de VanDe Velde et des Sky qui roulaient pour Uran. Apparemment, de Gendt connait le Stelvio comme sa poche pour l’avoir gravi à de nombreuses reprises à l’entrainement.

Je vous avoue franchement avoir été inquiet pour Hesjedal lorsque celui-ci s’est retrouvé isolé à quelques 7 ou 8 kms de l’arrivée, au moment où personne ne voulait lui donner un coup de main pour rouler derrière de Gendt. C’était un peu limite de la part de Rodriguez, qui a clairement couru contre Hesjedal et non pas pour gagner ce Giro à ce moment-là. Avec de Gendt devant, on ne savait plus trop comment faire tactiquement!

Hesjedal s’est toutefois comporté en grand champion et a pris la bonne décision en assumant ses responsabilités et en menant la poursuite. De ce fait, il s’exposait à un contre, mais avait-il le choix? Certes oui, d’autres auraient assurément joué quitte ou double; pas lui, et c’est la marque d’un mental de champion. En ce sens, Hesjedal n’aura pas volé cette victoire sur le Giro si elle se concrétise demain.

Bref, ce soir, Hesjedal a fait le plus dur je pense. Il est à 31 secondes du maillot rose, et devrait combler l’écart sauf surprise demain dans le dernier contre-la-montre. Les autres ont perdu ce Giro.

Go Ryder Go! Une place dans l’Histoire du cyclisme t’attend à Milan!

Partager

Précédent

Meet Ryder Hesjedal

Suivant

H-I-S-T-O-R-I-Q-U-E !

  1. Dan Simard

    Rodriguez partira juste derrière Hesjedal au CLM. Sauf surprise en effet, Rodriquez fera face à une dure réalité, surtout si on l’informe en temps réel de son écart face à Hesjedal sur la route!

    Allez Ryder, récupère bien pour un effort ultime de disons 35’32 » demain 🙂

    0
    0
  2. sebastien Lamarre

    Le dernier maillot rose,c’est le seul qui compte pour l’Histoire, avec un grand « H » de Hesjedal.

    Un peu la honte pour Rollin, disqualifié à la veille de compléter un grand tour, pour s’être accroché à une auto. Mais voilà; on fait le Giro à vélo ou en voiture, pas un peu des deux…

    C’est super de voir un gars gagner avec toute cette humanité: on sent la souffrance, ou voit la limite, le courage. Rien à voir avec les extra-terrestres. en espérant que ce n’est pas mon chauvinisme qui m’aveugle?

    0
    0
  3. Daniel

    On ne peut pas ne pas penser à une certaine finale Lemond-Fignon, juillet 1989.

    0
    0
  4. thierry

    DeGendt a fait un grand coup. Spectaculaire et épique. Qqs choses qu’on ne voit pas souvent et qui fait basculer le haut du classement général. Il ne faisait pas parti du groupe des top six des étapes précédentes de montagne. Chaque fois un peu derrière les cadors. Personne ne lui avait prédit une telle envolée. Je suis encore étonné. Il est certain qu’il sera sur le podium.

    p.s. : on retire 2 km au dernier chrono juste avant le départ !!! Compte tenu des enjeux, c’est inacceptable de changer ainsi les règles. Si Rodriguez avait été italien, j’aurais crié au complot.

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.