Greipel: gros carton rouge!

Troisième victoire d’André Greipel sur une étape du Giro hier, avec le maillot rouge de meilleur sprinter de surcroit. Un sprint clean d’ailleurs de l’Allemand qui a bien gardé sa ligne selon moi. L’essentiel de ce sprint était de virer le dernier coin en 1ere ou 2e position derrière un équipier, ce qui fut réussi chez Lotto.

Pourtant, dans la foulée de cette nouvelle victoire, il annonce son abandon de la course!

Je déteste ces manières qui me révolte.

C’est pour moi un manque flagrant de respect pour le Giro, pour ses adversaires, pour ses équipiers voire pour ses fans (dont je ne suis pas).

Un professionnel, André Greipel? Laissez-moi rire…

C’est proprement scandaleux parce que le gus porte le maillot de meilleur sprinter et a donc une chance de remporter ce joli trophée qui, dans une carrière, n’est pas négligeable. Ca ajoute l’insulte à l’injure.

Pourquoi un tel abandon?

C’est évident: au nom de la rentabilité.

La Lotto-Soudal veut évidemment voir Greipel s’aligner sur le Tour de France; il faut donc garder des forces pour ce prochain objectif.

Et puis, avec les oreillettes en course, les équipes de sprinters ont la chance de faire le carton plein sur les étapes sans relief: imaginez Greipel vainqueur d’une ou deux étapes sur le Tour… ce serait saison réussie pour la Lotto-Soudal après une campagne des Classiques du printemps assez laborieuse.

Si j’étais les organisateurs en tout cas, voilà comportement qui me ferait réfléchir. On comprend mieux maintenant pourquoi ASO tient tête à l’UCI et sa réforme: avec de tels comportements des équipes, comment en effet reprocher à ASO de vouloir garder le contrôle sur les équipes invitées sur leurs épreuves?

Les oreillettes

Parlant d’oreillettes, mes réflexions récentes m’amènent à penser que les problèmes récents de dopage dans le cyclisme ne sont pas totalement étrangers à la présence des oreillettes.

Avec ces oreillettes, les courses par étapes sont réglées comme du papier à musique: les échappées qui vont au bout sont devenues extrêmement rares.

Réponse des organisateurs: des parcours de plus en plus atypiques, tantôt explosant le nombre de cols durs, tantôt explosant la variété (étapes sur terre battue, sur pavés, etc.). Pas le choix si on veut maintenir l’intérêt du public compte tenu de la présence de ces maudites oreillettes: il faut trouver des terrains plus difficiles à contrôler encore! On multiplie donc les étapes piégeuses, on essaie de trouver des alternatives.

Ces maudites oreillettes dont la justification des équipes est, on le rappelle, la sécurité en course… pourtant, les chutes n’ont jamais été si nombreuses au sein du peloton!!! C’est du grand n’importe quoi, et l’UCI n’a jamais réussi à imposer leur retrait.

Réponse des coureurs à des courses par étapes offrant des étapes de plus en plus difficiles et variées? On continue de se doper, pour tenir le coup. On se dope évidemment différemment, on est plus prudent.

La Californie

Julian Alaphilippe en jaune après une belle victoire au sommet de l’ascension sur Gibraltar. Je trouve ça inspirant de regarder ce jeune coureur agressif au physique proche du mien.

Avec Jungels en rose sur le Giro, la période est faste pour l’équipe Etixx qui cartonne sur les deux continents!

Et Peter Sagan qui continue de voler la vedette en Californie, les Américains raffolant de ce genre de coureur pas coincé du tout, assurant « le show » avec une attitude décontractée et décalée.

35 Commentaires

  • jmax
    Soumis le 20 mai 2016 à 1:08 | Permalien

    Ne jouons pas les vierges effarouchées, ceci a toujours existé et même pour une fin de course bien moins difficile.
    Il y a quelques années, je suis au départ de la dernière étape de Paris-Nice, étape de 120 km qui se termine régulièrement au sprint, et ce sera encore le cas cette année là. Au départ, Tom Boonen magnifique dans son maillot de meilleur sprinter. Le peloton s’élance et sur la ligne, on attend un critérium qui doit tourner pendant que les pros s’expliquent dans l’arrière pays. Après une demi heure, stupéfaction: Boonen est de retour sur son vélo, manifestement en pleine forme et il commence à discuter à quelques mètres de nous.
    Dans notre petit groupe, nous parlons assez fort pour qu’il entende bien nos remarques désobligeantes: « il a failli louper l’apéro en terrasse à Monaco; il doit y avoir trop de soleil, peuchère ».
    Le soir, en regardant Stade 2, bingo; interview de Boonen sur son vélo le long du paillon entre le départ fictif et le km 0 et il est en pleine forme !
    Alors, je commence à allumer sur les forums et le surlendemain, le manager annonce qu’il s’est réservé pour le Milan-San-Remo. J’en remets une petite couche en disant que cela n’est pas sérieux car 120 km de course ne font de mal à personne, que ses coéquipiers ont été couillonnés deux fois puisqu’il pouvait faire coup double en gagnant l’étape et le classement final et que cela fait des sous pour l’équipe.
    Le lendemain de MSR où Boonen a abandonné rapidement, le manager déclare que pour le Paris-Nice, Boonen a décidé de donner à ses équipiers le manque à gagner du classement du meilleur sprinter.
    J’en suis resté là mais quand je vois la somme de difficultés qui les attend lors de la dernière semaine, je comprends. Peut-être manque t’il une vrai dernière étape de prestige comme celle des Champs que tous les sprinters veulent gagner.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +5 (from 7 votes)
  • LaVoitureCaPue
    Soumis le 20 mai 2016 à 1:36 | Permalien

    Disséminer les étapes de sprint dans les 3 semaines et ne pas les cantonner à la 1° semaine. Ca fera des vainqueurs sprinters différents (ceux qu’ont la caisse et ceux qui ont la puissance) et variera le spectacle.

    Mettre des bonifications en temps suffisamment intéressantes en milieu de parcours (sommet GPM par expl) pour favoriser les étapes de mouvement.

    PAsser a 7 coureurs par équipe.

    Supprimer les oreillettes.

    Mettre les étapes décisives les 3 derniers jours tient peut être le suspens. Mais elles tuent la course, en faisant une course d’attente pdt 2 semaines. Et les leaders qui programment leur pique de forme en dernière semaine.

    Varier la course et les arrivées. Pouvoir faire des écarts chaque jour ou presque.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +12 (from 12 votes)
  • Soumis le 20 mai 2016 à 2:16 | Permalien

    Pas sûr que les oreillettes, dont je ne suis pas fan du tout par ailleurs, aient grand chose à voir là dedans. Le cyclisme pro repose uniquement sur l’exposition qu’il offre aux marques qui le financent. En retour, il n’offre rien d’autre que de la visibilité, les primes versées étant dérisoires en comparaison avec les investissements des sponsors. Une photo en Une de la Gazzetta, ça n’a pas de prix, sans compter tous les autres journaux et sites qui relaieront eux aussi le nom de la marque floquée sur le buste du vainqueur.

    Sans doute donne t’on trop d’importance aux vainqueurs d’étape sur les grands tours. La seule chose qui compte dans une compétition comme le Giro, c’est celui qui finira premier au terme des trois semaines de course.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Soumis le 20 mai 2016 à 4:51 | Permalien

    Je suis absolument d’accord avec toi, mais, helas, le cyclisme moderne marche dans cette facon…
    Il y a trop de différences économiques entre le Tour et le Giro.

    http://piesk8cycling.blogspot.it/

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Zboy
    Soumis le 20 mai 2016 à 6:37 | Permalien

    On la dit 100x ici: oreilles unidirectionnelles uniquement sur la sécurité du parcours. Imaginez une course en plus sans ardoise !

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  • David Maltais
    Soumis le 20 mai 2016 à 7:47 | Permalien

    Ça a le mérite d’être honnête en terme de relations publiques. On reproche souvent aux autorités de ne pas nous dire la vérité, au moins cette fois c’est clair.

    Il aurait pu faire semblant de tomber malade genre demain samedi et abandonner. Vous auriez trouvé ça dommage pour lui, qui était si bien parti pour le maillot rouge.

    Mais bon, je suis d’accord, c’est pas très inspirant. Greipel dit «je ne suis pas une bête de course.» He oui justement. Prochain derby: le tour de France.

    Bon repos à André pendant que les vrais guerriers, les vrais trippeux de bike, les vrais pros, relèvent le défi quotidien du Giro.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 2 votes)
  • Maxime R
    Soumis le 20 mai 2016 à 7:50 | Permalien

    Salut

    globalement je suis assez d’accord pour dire que les abandons prémédité je trouve ça assez limite (même si j’aime bien Greipel)

    mais je suis moins d’accord pour dire que ça concerne juste le cyclisme d’aujourd’hui.
    Dans les année 1990 Cipollini qui n’a jamais fini un TDF ainsi que Kirsipuu qui n’en a jamais fini un non plus.

    et je pense que ce sont les frères de Vlaeminck (là je demande confirmation) qui avaient prévu d’abandonner le tour juste avant un transfert en avion.
    Le directeur de course l’apprend furieux et les force à « abandonner honorablement » (il leur aurai empêché la participation aux critérium d’après tour), résultat les 2 frères qui étaient déjà sur le chemin de retour pour la belgique retournent vite en france en voiture pour commencer l’étape suivante et l’abandonner tout aussi rapidement.
    une jolie farce à l’époque :-))
    à choisir je préfère l’abandon honnête de Greipel (même si je préférerai qu’il finisse naturellement)

    sportivement

    merci Laurent

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  • mica
    Soumis le 20 mai 2016 à 9:05 | Permalien

    Cela prouve bien que le Giro est trop long, et trop dur. Prés de 4 semaines de compétition est une aberration. De plus cela est multiplié par 3 (Giro+ Tour+ Vuelta), véritable source d’ ennui, de plus défi médiatique. Ce défi médiatique est d’ ailleurs perdu puisque aucun média généraliste ne s’ interesse a ce genre d' » événement; Il n’ y a guére que le TDF porté à bout de bras par une télé nationale (au grand dam des contribuables Français) et un groupe de presse qui appartient au groupe organisateur (ou vice versa), a intéresser + ou- une frange de la population.
    Tu parles Laurent des échappées qui ne « vont pas au bout », je peux dire,pour ma part, qu’ une échappée qui « réussit », le fait toujours avec l’ aval du peloton (c’ est à dire en quelque sorte avec l’ accord de celui-ci). Vous savez, aussi bien que moi, qu’ un petit groupe de coureurs ne peut pas résister à un peloton organisé.
    Sur terrain peu accidenté l’ échappée est toujours + ou – factice, voire le fruit d’ une sorte de mise en scéne. Le sommet de cette mise en scéne est le filtrage des échappées par le peloton. (on ne laisse partir que des coureurs pas dangereux). Le « sommet » de cette « tartufferie » est atteint lorsque, par exemple en fin de TD, un coureur relativement bien placé vient menacer un  » top 10″, c’est a dire menace de déloger un coureur appartenant à ce fameux « top dix ». Sur ordre de son directeur sportif, voire des autres D.S., il se laisse détacher de la dite échappée, pour « la réussite » de celle ci. Pour moi, cela est de l’ anti compétition pure et simple!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 7 votes)
  • Danny Cote
    Soumis le 20 mai 2016 à 9:13 | Permalien

    Laurent, François Parisien a RDS trouve que c’est surtout les télés dans les voitures des directeurs sportifs qui sont le problème et non les oreillettes. J’aimerais bien lire ton commentaire là-dessus.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Serge
    Soumis le 20 mai 2016 à 2:26 | Permalien

    C’est bizarre que cela vous offusque à ce point alors que c’est très courant dans les sports d’équipes. Un joueur est mis au repos pendant un match pas important et revient pour jouer la finale. Ils sont même remplacé pendant un match, bon je ne vous apprends rien.
    Pourquoi les cyclistes devraient être des glagiateurs des temps modernes ?
    La boxe que l’on dit aussi dure que le cyclisme a aussi ses failles, les boxeurs ou les promoteurs choisissent leurs adversaires.
    En natation, un nageur de relais peut ne pas faire les qualifications et courir la finale olympique.
    Laurent, le cyclisme doit évoluer et si nous ne voulons pas une course effrénée au dopage pour avoir des courses spectaculaires il faut changer les formats des courses. Quel ennuie d’attendre 4 heures de retransmission TV pour voir la course se décanter dans les 2 derniers kilomètres de la montée finale. Je vous laisse imaginer ce scénario dans d’autres sports, cela serait trop drôle …

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 4 votes)
  • Chouchou
    Soumis le 20 mai 2016 à 4:08 | Permalien

    Greipel n’a fait que suivre l’exemple de Kittel un peu + tard se laissant le soin de gagner une étape de + que lui.
    Et qui nous dit que c’était la volonté des sprinters que d’abandonner le Giro ? N’est-ce pas un ordre du staff de leur équipe ?
    D’autres sprinters à ce jour manquent aussi dans le peloton, soit déclarés malades, soit mis hors délais, soit non partant sans aucune explication.
    Ils ont peut-être en mémoire Cav remportant le maillot rouge et quelques victoires sur le Giro mais moins performant sur le Tour la même année ?

    Quant au problème d’oreillettes, elles fonctionnent aussi sur les classiques, ce qui n’a pas empêché d’avoir de superbes Flandriennes.

    Pour ce qui est du tracé des Grands Tours qui mettent l’accent sur les étapes de plaines en premier, puis les vallonnées, et terminent pas la haute montagne, favorisent la désertion des sprinters avant la fin. mais si on trouvait des montagnes au début, rien ne dit qu’elles ne seraient pas escamotées par les favoris ?
    En effet, combien d’équipes sont capables de prendre la course en main si tôt et tenir jusqu’au bout le maillot de leader sur 3 semaines ? Les équipiers doivent être de véritable équipiers de luxe pour abattre un tel travail.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • mikaelchobert
    Soumis le 20 mai 2016 à 4:22 | Permalien

    Croire que des sportifs se dopent « pour tenir le coup », c’est comme croire que madoff et ses copains volent pour manger. Il fallait oser l’écrire.

    Les cyclistes se dopaient déjà largement avant les oreillettes, et, ce n’est pas parce que les accidents augmentent (ce qui restent à prouver) que les oreillettes n’améliorent pas la sécurité.

    Pour Greipel, les cyclistes restent des cibles faciles, même quand ils suivent les règles qu’on leur imposent.

    Il est pourtant facile pour l’UCI et les organisateurs de limiter ou d’empêcher ces comportements (delai de carence après abandon, par exemple). Ils ne le font pas, sans que cela ne dérange personne.

    Il vaut mieux s’en prendre au sprinteur qui n’a plus rien à gagner à rester en course, c’est certainement plus efficace, et plus respectueux d’une quelconque morale.

    « Le maillot du classement par point », Greipel vient de se torcher avec, ce qui en dit long sur la valeur de ce « joli trophée » (sic).

    Pour ASO, jerry. Pas de sportif qui se dopent pour que son équipe soit choisie? Pas de politique, pas de subjectivité, pas de rentabilité (choix des équipes du pays, par exemple)?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +6 (from 6 votes)
  • Dan Simard
    Soumis le 21 mai 2016 à 1:38 | Permalien

    Carton rouge Hesjedal 🙁

    Une fois leader, on ne fait plus le métier quoi?

    Les discussions pour la sélection des prochains tours sera intéressante!

    Qui les prochains… Uran, Siutsou, Heanao, Jungels, Roche?

    🙁

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  • Patrick
    Soumis le 21 mai 2016 à 3:31 | Permalien

    Démare a abandonné ce matin. Malade, dit-on. On ne peut que partir du principe que c’est vrai. Greipel aurait donné la même raison, on aurait fait de même. Il ne l’a pas fait. Le règlement autorise ces actes. Tout simplement.
    Course magnifique sur un parcours magnifique dans un décor magnifique aujourd’hui!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  • Patrick
    Soumis le 21 mai 2016 à 3:45 | Permalien

    Ce qu’il peut être idiot!
    http://www.cyclismactu.net/news-route-bernard-hinault-je-ne-crois-pas-aux-francais-59007.html

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  • Patrick
    Soumis le 23 mai 2016 à 4:46 | Permalien

    Carton rouge à nous commentateurs sur ce site pour la grande quantité de nos interventions sur des sujets polémiques et la rareté et la pauvreté de celles sur une course aussi belle que le Giro ces derniers jours!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  • mica
    Soumis le 23 mai 2016 à 7:54 | Permalien

    Il est vrai que ce Giro a pris un regain d’ intérêt ces derniers jours. Qui l’ emportera de la nouvelle ou de l’ ancienne génération?
    Kruijswijk ( que c’ est difficile à écrire) semble avoir pris un bel ascendant, et Chaves a hier fait une fin d’ escalade remarquable, Valverde s’ est bien »requinqué » et Nibali a nettement marqué le pas.
    La victoire doit se jouer entre ces 4 la.
    Mais que nous réserve l’ Italien et son entourage + ou – proche? risque t’ on une collusion Latine, comme à la Vuelta derniére. Nul ne le sait, mais si tout est régulier la victoire ne devrai pas échapper au duo Hollando-Colombien.
    Je regretterai une fois de plus le coté interminable de ce genre d’ épreuve, qu’ attends t’on: une chute,une maladie, une super défaillance, une entente entre coureurs……. que sais-je?
    Le cyclisme gagnerai beaucoup à étre plus concentré et je penses que la vérité d’ une compétition ressortirait tout aussi bien au dela d’ une bonne quinzaine de jours. nous ne sommes pas au milieu du siècle passé quand il fallait vendre du papier le plus longtemps possible.
    En France, le Giro est un non évenement, , la seule grande émission généraliste sportive de la télé publique n’ en parle d’ailleurs pratiquement pas, alors qu’ elle nous abreuvera de longues et interminables heures de bla bla sur pratiquement 1 mois de TDF§
    Messieurs les organisateurs, faites plus court et rééquilibrez les différentes disciplines.( rendez nous de vrais CLM) Il en va de l’ avenir du cyclisme aujourd’ hui très menacé.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -1 (from 1 vote)
  • touille
    Soumis le 23 mai 2016 à 4:43 | Permalien

    l’italien va s’accrocher à une voiture et l’espagnol va se faire aider par le médecin d’armstrong. 3 équipes monopolisent le spectacle; astana quickstep et movistar sont très, trop fortes.
    Tu vois Patrick, j’en parle.
    C’est bon, c’est la dernière fois que regarde le giro, après avoir lu le cycliste masqué, livre qui m’a enlevé le peu d’illusions qu’il me restait sur cet immonde sport de haut niveau
    Restent les paysages…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -1 (from 1 vote)
  • alain39
    Soumis le 24 mai 2016 à 2:44 | Permalien

    Ce giro est fort en surprises. Des leaders qui abandonnent au fil de l’eau sans qu’il n’y ait de bagarre et Valverde/Nibali qui marquent le pas dès la première étape de haute montagne.
    Le chrono de dimanche a confirmé la prise de pouvoir de la nouvelle génération.
    Reste cette semaine montagneuse avec le risque de coalition entre Movistar et Astana. Ces 2 équipes aux budgets pharaoniques ne vont pas laisser passer la victoire sans se battre. Et avec quelles moyens? On peut s’attendre à des coups bas car le leader est un peu esseulé. Ceci dit, Kruijswijk est fort et il a déjà fait 7 d’un giro donc il a l’endurance. Il ne vient pas de nul part mais a connu une carrière émaillée de pbs de santé et il a perdu au moins 2 saisons. A 27 ans il arrive au top de ses capacités et comme il est un bon grimpeur il peut espérer gagner. La roue tourne et voir cette génération prendre le pouvoir est rafraîchissant.
    Dans la même veine, en Californie c’est un jeune qui a gagné. La course a été plus limpide avec Alaphilippe qui a gagné l’étape reine, fait un super chrono et ensuite géré son avance. Ce gars arrive à quasi maturité et il fait son premier TDF cette année. Il a récupéré de la maladie et devrait donc bien se comporter. Il ne va pas être avec les tous meilleurs mais on va pouvoir mesurer son endurance sur une course de 3 semaines. C’est son premier TDF et il a beaucoup à apprendre et en plus il peut le faire sans pression. Il reste à vérifier s’il est très bon grimpeur en haute montagne. Si tel est le cas il serait alors complet et pourrait briguer des podiums sur les grands tours. Avec Pinot, Bardet, Alaphilippe la France a de nouveau des coureurs pour les grands tours. On va oublier l’interview de Hinault qui vieillit mal. Il radote le pauvre et il y a longtemps qu’il est dépassé. . Il devrait supporter le cyclisme de son pays et non voguer de mode en mode. Après avoir défendu Armstrong, il défend maintenant le cyclisme made in UK et nous ressort son argumentaire sur la fainéantise des coureurs français. C’est indigne d’un grand champion. Il est aigri et ça me fait mal au coeur de le voir se vautrer dans la médisance. Un peu comme Platini il nous montre que nos idoles ne sont pas Superman.
    Au fait vous avez des news de Froome? Depuis la doyenne je n’ai pas entendu parler de lui. Encore en stage le bougre. Les protocoles ont changé et à ce train là il va finir par ne plus courir qu’une seule course par an. Mais ça n’étonne personne pas même ce bougre d’Hinault?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +6 (from 6 votes)
  • Patrick
    Soumis le 24 mai 2016 à 6:09 | Permalien

    L’affutage de Kruijzwijk qui à travers son maillot sautait aux yeux lors du cronoscalata peut être vu comme un signe de grande forme, laquelle peut aussi précéder un effondrement sur une course d’endurance. On va encore voir de belles images jusqu’à samedi…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • touille
    Soumis le 24 mai 2016 à 6:22 | Permalien

    effectivement il pourra pas faire grand chose contre les grosses équipes

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • touille
    Soumis le 24 mai 2016 à 7:42 | Permalien

    le point un peu positif, c que il y a plus de gros culs dans les étapes de montagnes, que des poids plumes

    Au fait, que pensez vous de la montée 2013 de froome au ventoux, qui en plein mois de juillet, ne boit pas une seule fois!!! il a son bidon batterie, mais pas d’eau.
    #voleurettricheur
    Qui peut monter le ventoux a 160 de pulsation sans boire ni faire de malaise? #cbeaulesolex

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -2 (from 2 votes)
  • Patrick
    Soumis le 24 mai 2016 à 10:13 | Permalien

    Le Giro.
    Course énorme de Kruijzwijk aujourd’hui, qui isolé et attaqué de toute part loin du but a répondu aux offensives et a repris du temps à Chaves et Nibali! Reste que la faiblesse de son équipe est un vrai problème pour lui, et qu’il va devoir chercher des complices de circonstances. Son groupe devrait être assez fort demain, et jeudi jusqu’à Pramartino où il se débrouillera seul s’il garde la forme. Vendredi, il y a la vallée entre Agnel et Guillestre, il faut s’attendre à des attaques dans la descente de la Cima Coppi. Il peut être mis en danger, au sens propre comme au figué. Idem le lendemain entre le sommet de la Bonette et Isola. Ca risque d’être chaud, mais putain que ces derniers temps il est costaud!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  • Noirvélo
    Soumis le 24 mai 2016 à 10:44 | Permalien

    @ touille !

    ma grand-mère me disait de ne pas boire pendant l’effort, ça « coupe les jambes » !!! mdr !!!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -1 (from 1 vote)
  • Noirvélo
    Soumis le 24 mai 2016 à 11:22 | Permalien

    @ Patrick (13) et Alain39

    A propos d’Hinault,(si nous avons vu la même vidéo!),je ne suis pas d’accord avec vous . Bien que je n’apprécie pas plus que ça l’homme,je ne trouve pas qu’il ait massacré les coureurs français ! A part la victoire d’Arnaud dans MSR (avec malheureusement un peu de controverse) on ne peut pas vraiment dire que la campagne des classiques flandriennes et Ardennaises a été fameuse pour les tricolores! il parle de Julian, de ses places l’année dernière, des français qui commencent à oser …Mais faut reconnaitre sur le plan international et sur les grands Tours,à part quelques coups d’éclats,nos coureurs ne brillent pas particulièrement!Le Giro est catastrophique pour nous(oui les meilleurs français sont absents,mais quand même!); faut espérer qu’ils brillent sur le Tour, parce que c’est la seule course qui les intéresse vraiment et qu’ils préparent consciencieusement; et comme le dit le Blaireau, nous n’avons pas de rouleurs de classe internationale ; je trouve qu’il a été lucide et pas très agressif avec nos coureurs ; Alaphilippe a été le premier français a gagner une course par étapes d’une semaine (Tour de Californie!) depuis 2007 !!!,ce n’est que du bonheur et on peut espérer que le compteur et les esprits se débloquent …mais vainqueur d’un grand Tour, j’attends et espère … comme vous !

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • touille
    Soumis le 24 mai 2016 à 11:50 | Permalien

    j ai adoré le zakarin qui a été corrompu, il s’en est même pas caché
    vive le sport sur bein tv

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • touille
    Soumis le 24 mai 2016 à 11:52 | Permalien

    il va donc trouver des complices de circonstances, les payer, car il a pas d’équipe
    et puis il y en aura toujours un pour dire qu’il roule pour préserver sa 11eme place!
    @noirvélo
    ta grand mère avait raison!!!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • alain39
    Soumis le 24 mai 2016 à 11:54 | Permalien

    Nibali a encore pris une douille sur ce giro. Il n’est pas au top et ne peut pas gagner à la pédale. Kruijswijk va être dur à battre car il est franchement aérien et jamais mis en difficulté. Il est jusqu’à maintenant le meilleur et le plus constant.
    Chaves et Valverde vont se battre pour la 2eme place. Valverde va encore finir sur le podium. Chaque fois il lui manque un petit truc pour gagner. Pas grand chose mais beaucoup à la fois.
    Nibali ne retrouve pas son niveau de 2014.
    Pour Hinault je suis fatigué de son discours convenu et éculé sur les français. Depuis des années la France a de grands espoirs qui n’arrivent pas à concrétiser et Hinault ne se pose jamais la bonne question. Si en amateur ils font le métier pourquoi ils ne le feraient plus chez les pros? Il faut arrêter de ne pas vouloir voir les choses en face. Plein d’autres expliquent cet état de fait les carences médicales françaises (Guimard dans son livre) et leur analyse et bien plus documentée et plus éclairée que la bouillie de chat de Hinault.
    Il me fatigue avec ses fausses vérités et décrédibilise tout un système qui est certes moins efficace que le système Armstrong qu’il vantait en son temps. Nous savons tous où résidait sa supériorité. Il devrait se taire pour ne pas passer une fois encore pour un naïf voire un idiot.
    Les donneurs de leçons nous fatiguent et puis pour ceux qui connaissent le cyclisme des années 80 Hinault n’était pas un exemple de gros bosseur. Guimard, Fignon et plein d’autres ont témoigné à ce sujet et le père Hinault arrivait avec un embonpoint certain en janvier et ne courait pas le début de saison. J’ai moyennement aimé le coureur tout en appréciant son tempérament de gagneur mais franchement l’homme me saoule comme dirait mon fils.
    On ne peut pas être et avoir été.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 3 votes)
  • Noirvélo
    Soumis le 24 mai 2016 à 1:11 | Permalien

    @ Alain 39

    Sur Hinault, je suis d’accord avec toi dans l’ensemble, c’est un discours « d’ancien combattant, moi de mon temps » le genre d’ancienne star que les médias mélangent à toutes les sauces, trop visibles,trop bavards,polémiques et nombriliques, effectivement « saoulant » comme dirait ton fils; on n’apprend plus grand chose avec eux mais pour le grand public, il reste une icône, c’est comme çà!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Patrick
    Soumis le 24 mai 2016 à 2:05 | Permalien

    Noirvélo
    A propos de ta réaction à mon propos. C’est étonnant comme tu peux broder sur une affirmation toute simple!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 2 votes)
  • Noirvélo
    Soumis le 24 mai 2016 à 2:45 | Permalien

    @ Patrick,
    ok, on me l’a déjà dit, j’me calme …

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Patrick
    Soumis le 24 mai 2016 à 11:31 | Permalien

    Tiens, c’est plutôt rare, ça, de reconnaitre faire tenir à l’autre des propos qu’il n’a pas tenu.
    A propos de vélo, enfin on fait comme si, chouette la course (et les montagnes) au Giro, non? Pour un cyclo comme moi, c’est quand même extraordinaire comme une avance de 3 minutes parait grande alors que se présentent Agnel, Risoul, Vars, Bonette, Lombarde, Santa Anna… Ca situe quand même le niveau difficilement appréhendable des capacités humaines (…) au plus haut niveau.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Noirvélo
    Soumis le 25 mai 2016 à 3:23 | Permalien

    Les ténors gèrent jusqu’à la dernière montée, après, rester calme en laissant les autres flinguer et revenir tranquille et concentré … et çà, « Kruicruic » il sait faire !mais je suis toujours surpris par leurs efforts répétés qu’ils enchaînent jours après jours en « remettant le couvert » le lendemain sans prendre de gros coups de bambou !!! je peux te parler des Dolomites, c’est super en cartes postales mais sur la pente c’est autre chose…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • touille
    Soumis le 26 mai 2016 à 4:14 | Permalien

    c’est ce que je me disais
    si il a un ou des bon médecins, pas de défaillances
    donc victoire!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)

Soumettre un commentaire

Pas d'accord? Une précision à ajouter? Une erreur à signaler?

Contribuez vous-aussi au succès de La Flamme Rouge en laissant un commentaire constructif: vos commentaires sont très importants pour moi! Depuis 2003, ils ont contribué significativement à enrichir et à dynamiser ce site.

Régulièrement dès avril 2013, La Flamme Rouge publiera sur sa page principale un commentaire s'étant distingué des autres soit par son originalité, son apport au débat, sa critique constructive, son humour ou encore sa pertinence.

Vos commentaires engagent cependant votre responsabilité. Ayez s'il vous plait la courtoisie de signer votre commentaire de votre nom (La Flamme Rouge s'engage par ailleurs à préserver la confidentialité de votre adresse courriel). En tout temps, soyez pertinent et concis par rapport au sujet traité par l'auteur de ce site, et usez toujours d'un langage décent, poli et respectueux d'autrui.

L'auteur de ce site se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, de mauvais goût, diffamatoires, irrespectueux envers autrui, portant atteinte à l'intégrité d'une personne ou encore haineux.

Les champs requis sont marqués par *

*
*

Fouillez nos archives!