GP Hudson: chaleur et distance durcissent la course

La communauté cycliste du Québec avait rendez-vous aujourd’hui pour la première édition du GP de Hudson, une course un peu plus longue que d’habitude puisqu’elle comptait… 127 kms chez les Maîtres A, un peu plus (140) chez les Seniors 1-2. La chaleur, près de 30 degrés, ainsi qu’une bonne bosse d’environ 1km se sont ajoutés à l’équation, résultant en une course assez difficile, usante. 

Je participais pour ma part à la course Maître A avec mon équipe. 

La course s’est décidée dans la bosse du 6e tour, une échappée de 7 coureurs prenant le large sur une attaque du plus costaud de mes équipiers. Ce coureur de mon équipe étant devant, je contrôlais un peu derrière, avec un autre équipier, le seul restant de mon équipe à ce moment de la course. J’étais en fait ravi d’avoir l’opportunité de faire une course un peu plus longue en préparation pour mes objectifs de l’été, notamment La Marmotte, La Morzine Vallée d’Aups et la Grand Bo. Curieusement, plus la course avançait, mieux je me sentais si ce n’est des crampes apparues au début du 6e tour. De l’échappée, 4 coureurs sont allés au bout et se sont donc disputés la victoire en petit comité. Derrière, le peloton, réduit à une trentaine d’unités dans le final sur 85 partants, a bien roulé mais n’est pas revenu. J’ai bien essayé un contre dans le final mais je ne suis pas allé très loin, les crampes étant présentes en raison d’une hydratation lacunaire. Voilà un petit quelque chose à régler pour les prochains rendez-vous.

Chapeau

Aux quatre échappés. Il fallait être costaud pour gagner aujourd’hui dans une telle chaleur, sur une telle distance et sur un parcours somme toute usant et nerveux. Ils ont réussi à sortir mon équipier, pourtant une bête dans les bosses. Hallucinant.

À améliorer

Le parcours et la sécurité. On ne s’y est jamais vraiment senti en sécurité. Entre la chaussée défoncée, les voitures à contre-sens et les virages à 90 degrés, c’était un peu galère trop souvent. J’ai personnellement préféré bouffer du vent que prendre des risques. La chaussée défoncée m’a engendré un sérieux mal dans la nuque et les épaules !

Super

Le travail du directeur général de la FQSC, Louis Barbeau, jonché sur sa moto et essayant de faire respecter la règle de la ligne jaune, à ne pas dépasser. J’ai personnellement beaucoup apprécié, c’était en effet une question de sécurité considérant les voitures arrivant en contre-sens. M. Barbeau fait depuis de nombreuses années un travail remarquable à la FQSC et possède plusieurs cordes à son arc. Il est excellent à la télévision de Radio-Canada pour commenter les courses de haut niveau mais n’hésite pas non plus à monter sur la moto sur une course Maîtres A un dimanche pour faire respecter les consignes de sécurité. Super-travail. Merci !

Les résultats

Ils sont disponibles ici.

Le Giro et le Tour de Californie

On reprend demain la couverture du Giro et du Tour de Californie.

11 Commentaires

  1. Etienne
    Soumis le 24 mai 2010 à 9:07 | Permalien

    La course avait lieu sur mes terres d’entrainement. Laurent, tu étais surement très concentré mais dans les 3 derniers tours je t’ai encouragé vers la fin de la montée Cameron. Ce chemin a été repavé dernièrement, pour ce qui est du reste du parcours j’avoue que les routes sont en très mauvais état. Le virage au bout de la montée Lavigne vers la droite a du être très dur a négocier en peloton.. Les automobilistes étaient assez impatient et ne comprenait pas trop ce qui se passait. On aurait du annoncer la course sur le bord des routes au courant des semaines précédentes ce qui n’a pas été fait. Personnellement j’aurais fermé la route sur le bord de l’eau et la rue Cameron sauf pour les résidents. En tant que spectateurs c’était une journée magnifique mais cela a du être très dur pour les coureurs.

    Bravo à tous!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  2. alain39
    Soumis le 24 mai 2010 à 9:41 | Permalien

    Basso comme a ses plus beaux jours sur une montée qui ne l’avantage pas compte tenu de sa taille et de son poids.
    Les écarts sont substantiels.
    Je ne sais que penser car Basso ne nous avait plus habitué à pareille fête depuis 2006.
    Liquigas revient donc dans la course et en 2 étapes a totalement retourné la situation.
    Ceci étant, le plus dur reste à venir.
    Côté Landis on peut die que c’est le calme plat. L’UCI est entrée dans un mutisme consternant et Armstrong et Bruyneel sont aux abonnés absents.
    A n’en pas douter il doit y avoir de sacrées tractations car une telle bombe ne peut laisser personne indifférent.
    Le sgrands de ce monde doivent essayer de couvrir l’affaire. La presse américaine se fait écho de la nomination du même enquêteur que dans l’affaire Balco. Ouch ça peut faire mal car le bougre a déjà fait montre d’une certaine efficacité en la matière.
    Pas entendu Verbruggen qui devrait pourtant crier au scandale et avoir déjà missionné ses avocats pour entamer des poursuites en diffamation.
    ASo est également bien discrète. Pourtant elle nous avait habitué à être plus volubile.
    Les allégations sont suffisamment sérieuses pour réagir.
    De son côté Valverde attend toujours. A ce rythme il va finir par nous faire le tdf et qui sait le gagner si d’aventure Contador et Armstrong ne sont pas de la fête.
    Weyland a l’hôpital pour des problèmes gastriques. Quelle épidémie et à priori les mecs sont bien malades puisqu’il faut les hospitaliser.
    Le nouveau protocole semble assez compliqué à mettre en place et les effets plutôt ravageurs.
    Micro dosage certes mais maxi malades.
    Enfin le dopage « mécanique » semble toujours peupler les discussions. Une telle insistance est très révélatrice et je me demande si il ne faut pas le prendre très au sérieux.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  3. Mart.
    Soumis le 24 mai 2010 à 12:15 | Permalien

    Merci aux organisateurs de rallonger la distance des courses. On est dans la trentaine et de l’endurance on en a beaucoup. Pour la chaleur c’était très bien pour moi, rien de comparable à une certaine Classique Centre du vélo de Mascouche en 2003, ouff lorsque l’on arrivait dans le quartier résidentielle c’était terriblemet chaud. Bref, dans l’ensemble ce fût une belle course, mon seul regret, ne pas avoir participé à l’échappé qui c’est rendu au bout.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  4. max
    Soumis le 24 mai 2010 à 5:37 | Permalien

    Roh là là, ces Canadiens qui trouvent qu’il fait chaud à 30° 😀

    Alain: Apparemment les puissances de la montée du Zoncolan ont été nettement inférieures à la précédente édition, ce qu’on nuancera toutefois car l’étape était plus longue, et parce que Piepoli and co c’est pas des références en matière de propreté (en plus ils sont plus légers).

    Et pour reprendre un vieux débat: on a vu Evans entamer le col en compagnie de Basso. Compte tenu de leur vélocité respective, Evans avait une bonne paire de dents en moins, en force donc. Finalement, il a dû lâcher prise. Sur une montée aussi dure, les muscles se tétanisent très vite. Basso a eu raison de conserver un braquet plus modeste, qui permet de ne pas claquer à mi-pente, mais aussi de s’adapter plus facilement à l’irrégularité des pourcentages.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  5. Alain Goulet
    Soumis le 24 mai 2010 à 7:27 | Permalien

    Suite à ton commentaire, j’ajouterais ceci. Selon moi, la responsabilité première de la FQSC est de s’assurer que les organisateurs offrent minimalement un parcours sécuritaire aux coureurs principalement en ce qui a trait à l’état de la chaussée. C’est un élément qui se vérifie avant la course.Comment expliquer la dizaine de mises en garde à ce sujet émises par la commissaire lors du départ de coureurs maitres C? Dos d’âne,voie ferrée non protégée,trou d’homme dont le grillage est parrallèle à la route.J’avais l’impression de participer à une course à obstacles.
    Pour ma part j’ai quitté la course en ambulance victime d’une chute causée par une fissure de 5 mètres de long par 5 cm de large faite à la scie à béton et parrallèle à la chaussée.
    Résultat 4 côtes fracturées et une luxation de l’épaule.Ma confiance dans la FQSC est pour le moins ébranlée.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  6. bécyk
    Soumis le 25 mai 2010 à 5:35 | Permalien

    Dopage mécanique :
    Je me suis fait dépasser par un cycliste avec une velocité déconcertante en fin de semaine dernière, en Suisse. Il était en VTT, tout comme moi. Sur le coup, je me suis questionné sur mes capacités, puis j’ai vu le moyeu arrière… Le mécanisme électrique était visible seulement par la grosseur du moyeu arrière (diam. de 10 ou 12 cm). On peut se demander s’ il est possible de réduire la grosseur du mécanisme et le wattage. Problème d’avenir intéressant. Seulement quelques watts de soutien pourrait faire une différence en course.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  7. Soumis le 25 mai 2010 à 10:02 | Permalien

    Depuis le GP de Sainte-Martine (25 avril), on a décidé de traiter des compétitions qui se dérouleront dans la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent (Montérégie-Ouest). On souhaite parler aussi des athlètes originaires de cette même région qui s’illustrent un peu partout sur le globe. Même si nous ne sommes pas des spécialistes comme vous, nous avons, au cours des derniers jours, traité de Martin Gilbert (de Châteauguay) qui était au Tour of California et du 1er Grand Prix de Hudson dans le cadre du Tour du Suroît. Notre site est en ligne, même s’il n’a pas été lancé officiellement encore. Il y a aussi plusieurs copies participatives sur les réseaux sociaux du Net comme Facebook et Twitter.
    Voici les liens vers deux articles récents :
    http://www.infosuroit.com/le-1er-grand-prix-cycliste-de-hudson/
    http://www.infosuroit.com/cyclisme-tour-de-la-californie-martin-gilbert-de-chateauguay-14e/
    Nous avons découvert votre site et l’avons placé dans nos favoris afin d’en apprendre un peu plus sur le monde du vélo. De votre côté si vous avez des commentaires sur notre site n’hésitez pas.
    Merci,

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  8. Hugo
    Soumis le 25 mai 2010 à 2:13 | Permalien

    « Les cyclistes trouvent de nouvelles façons d’utiliser de vieux outils de dopage. »

    Je conseille la lecture suivante à tous les lecteurs de ce site:

    http://www.nytimes.com/2010/05/26/sports/cycling
    /26micro.html?hpw

    Les vertus du micro-dosage à l’EPO ne sont sûrement pas une surprise pour les habitués de ce site, mais le fait que l’article fasse la une du New-York Times indique que la confession de Floyd Landis a fait écarquiller des yeux aux É-U et agace probablement beaucoup de cyclistes de premier plan qui aimeraient éviter le sujet.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  9. Soumis le 26 mai 2010 à 8:28 | Permalien

    Bonjour à tous,
    ref: GP Hudson,
    Si le parcours étais si terrible que ca et la sécurité si manquante est ce que cela veux dire que l’an prochain on abandonne cette course. Svp envoyé moi vos sugestion par courriel à

    info@tourdusuroit.org

    Guy Vaillancourt organisateur

    Ps: aussi ayez le courage de signer de votre vrai nom car ses si facile de dénigrer dans l’anonymat.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  10. pierre lacoste
    Soumis le 31 mai 2010 à 5:48 | Permalien

    Sans parler de la chute assez grave de mon collègue Alain Goulet (voir ci-haut), la course des Maîtres C a été compromise par un faux départ, les motos ouvreuses nous amenant vers Vaudreuil sur le chemin du bord de l’eau, loin du parcours! Personne ne savait quoi faire,on gueulait mais les motos continuaient, nous on tergiversait… Enfin, Marcel le commissaire est arrivé, a fait faire demi-tour à tout le monde et nous avons repris le circuit, mais la course n’a pas été lancée avant un long moment, car nous étions là a rouler sur le circuit sans moto ouvreuse, il fallait respecter les arrêts et tout, on se faisait klaxonner comme des hors-la loi! Quel trip bizarre!
    Enfin, environ au trois-quart du circuit, les motos sont revenues et la course a pû se dérouler. Moi, ça allait bien, bonne course somme toute, mais drôle de début, déconcertant…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  11. Soumis le 2 septembre 2010 à 9:29 | Permalien

    Bonjour Laurent,

    I participated in this race and loved it I’m looking forward to doing it again next year. The hills were nice specially Cameron with it’s new asphalt and the down hill section on the 201. I don’t however, understand your issues with traffic? All Quebec races are held on open roads some without any escort (Saint-Raymond) this race not only had motorcycles front and back and SQ support. I have to say this race is now a must do on my calendar. See you there next year.

    P.S. The lake road was rough, but what was wrong with the corners?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)

Soumettre un commentaire

Pas d'accord? Une précision à ajouter? Une erreur à signaler?

Contribuez vous-aussi au succès de La Flamme Rouge en laissant un commentaire constructif: vos commentaires sont très importants pour moi! Depuis 2003, ils ont contribué significativement à enrichir et à dynamiser ce site.

Régulièrement dès avril 2013, La Flamme Rouge publiera sur sa page principale un commentaire s'étant distingué des autres soit par son originalité, son apport au débat, sa critique constructive, son humour ou encore sa pertinence.

Vos commentaires engagent cependant votre responsabilité. Ayez s'il vous plait la courtoisie de signer votre commentaire de votre nom (La Flamme Rouge s'engage par ailleurs à préserver la confidentialité de votre adresse courriel). En tout temps, soyez pertinent et concis par rapport au sujet traité par l'auteur de ce site, et usez toujours d'un langage décent, poli et respectueux d'autrui.

L'auteur de ce site se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, de mauvais goût, diffamatoires, irrespectueux envers autrui, portant atteinte à l'intégrité d'une personne ou encore haineux.

Les champs requis sont marqués par *

*
*

Fouillez nos archives!