Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Giro: le mystère Wiggins

Final d’étape difficile hier sur la 4e étape du Giro puisque la pluie s’est manifesté, rendant la dernière descente assez compliquée à gérer pour les coureurs.

La victoire est revenue à l’Italien Enrico Battaglin, qui l’a emporté au sprint. Enrico est un cousin éloigné du célèbre Giovanni Battaglin, nom célèbre dans le cyclisme puisque ce coureur des années 1970 et 1980 a réalisé le doublé Vuelta-Giro en 1979 (à l’époque, la Vuelta se disputait avant le Giro, en avril). Seuls deux autres coureurs ont réussi cet exploit, soit Eddy Merckx en 1973 et Alberto Contador en 2008.

Aujourd’hui, Giovanni Battaglin a prêté son nom à une prestigieuse marque de vélo bien connue en Italie.

Wiggins lâché

La nouvelle du jour est cependant les 17 secondes lâchées par Bradley Wiggins, retardé par une chute devant lui dans le final. Les commissaires ont cependant statué que Wiggins avait été lâché avant la chute, donc il n’a pas été crédité du temps des coureurs impliqués dans cette chute.

Avec ce débours, Wiggins est désormais dans l’exact même temps au général que Hesjedal, tous deux à 34 secondes du maillot rose toujours porté par Paolini. Nibali possède actuellement un dérisoire avantage de 3 secondes sur ces deux coureurs, autant dire que les grands favoris sont encore dans un mouchoir de poche.

LA question du jour est donc de savoir pourquoi Wiggins a été lâché dans le final.

La première hypothèse est qu’il est malade. Son équipier Cataldo l’est, donc il n’est pas impossible que d’autres coureurs chez Sky soient touchés. Si tel est le cas, Wiggins vise certainement à la jouer « low profile » en attendant des jours meilleurs.

L’autre hypothèse, c’est que Wiggins a réellement eu un ennui ponctuel dans le final aujourd’hui et qu’il cache son jeu. Nous pourrons en avoir le coeur net samedi prochain lors du chrono de 55 bornes où il doit frapper un grand coup.

Enfin, la dernière hypothèse est celle qui suggère que Wiggins aurait été touché au moral suite à l’annonce par Dave Brailsford, manager général chez Sky, que le leader de l’équipe sur le prochain Tour de France serait Chris Froome. Rappelons que Wiggins a multiplié les déclarations controversées au cours des dernières semaines concernant ses réelles motivations pour la Grande Boucle. Il n’est pas impossible que la nouvelle ait touché sa volonté de se battre dans un final compliqué et dangereux.

Chose certaine, les 17 secondes lâchées sont peu de chose considérant les kilomètres encore à parcourir sur ce Giro, qui plus est compte tenu de la dernière semaine en montagne, qui sera terrible. Il faut donc rester calme! Ceci étant, voilà certainement une situation qui n’est pas l’idéal pour la confiance de Wiggins sur ce Giro.

Partager

Précédent

Haute Route – Rétro

Suivant

Tornado Tom visite Maranello

13 Commentaires

  1. schwartz patrick

    touché au moral, c’est plausible ; il n’est jamais
    agréable de s’entendre dire (après le départ du Giro)
    qu’on est que n°2 pour le Tour; quand je l’ai appris
    j’ai moi-même été choqué,pourtant les SKY, je ne les
    porte vraiment pas dans mon coeur; ou alors, tout le monde était au courant dans l’équipe dont Wiggins ou
    alors , pour moi, c’est une grossière erreur de « com » !

    0
    0
  2. Michel M

    wiggins a une attitude négative depuis qqs semaines, pourquoi? je ne sais pas exactement … ça semble courant chez Sky

    j’ai hâte de voir le clm samedi

    0
    0
  3. G.Lambert

    ce que je retiens, c’est surtout que Sky a essayé de tricher en mentionnant que Wiggins a été ralenti par la chute alors qu’il était lâché. Imaginer s’il avait gagné le Giro par moins de 17 secondes et qu’on découvre par la suite qu’ils avaient menti?

    Pour moi la triche, ce n’est pas seulement la dope.

    0
    0
  4. Michel M

    @G.Lambert : Brailsford et le directeur de sky ont suggéré que possiblement Wiggins avait été ralenti :
    “Brad was caught behind a crash. We are waiting for something from the race jury. The crash was inside three kilometers to go, so hopefully they will recognize that,” Sky director Marcus Ljungvist said in a statement on the team’s website. “It’s one of those things that happens in bike racing. It’s certainly not the end of the world.” (velonews)

    faut pas trop déformer les paroles non plus

    0
    0
  5. louis

    pour la petite histoire Giovanni Battaglin a été au début des 80 meilleur grimpeur du tour de france avec un triple plateau….

    0
    0
  6. thierry mtl

    L’ambiance se gâte chez SKY pcq’il y a trop de « champions » et pas assez de gregario (Le gregario devient vite un cador chez SKY). Certains ne veulent plus se contenter des miettes.

    Wiggins veut essayer le doublé et Froome et sur son chemin. Les autres constatent que si Wiggins est si gourmand, il ne leur laissera que des courses secondaires dans le futur. Ca suscite sûrement qqs tensions. Les tensions ça use et ça affaiblie.

    Et si Wiggins est malade et doit se retirer du Giro, pourquoi ne pourrait-il pas leader la SKY sur le Tour, avec Froome ? Sir Wiggins est LE leader de la SKY en Grande Bretagne.

    0
    0
  7. Fred Perman

    Giovanni Battaglin de l’équipe Inoxpran finira meilleur grimpeur du tour de France en 1979. Par la suite il gagnera la même année en 1981, la vuelta en avril et le giro en début juin.
    Il avait auparavant chatouillé le grand Merckx sur le giro de 1974.
    Inoxpran sera remplacé par la suite par la grande équipe Carrera.

    0
    0
  8. Fred Perman

    Giovanni Battaglin de l’équipe Inoxpran finira meilleur grimpeur du tour de France en 1979. Par la suite il gagnera la même année en 1981, la vuelta en avril et le giro en début juin.
    Il avait auparavant chatouillé le grand Merckx sur le giro de 1974.
    Inoxpran sera remplacé par la suite par la grande équipe Carrera.

    0
    0
  9. Robinson

    Wiggins n’avait-il pas promis l’an dernier de remercier Froome en se mettant à son service pour le Tour de cette année? Cela rappelle un certain Hinault, qui avait promis d’aider Lemond à gagner le prochain Tour si celui-ci l’aidait à en gagner cette année-là. Lemond l’aida, mais l’année suivante Hinault attaqua Lemond… Lemond gagna tout de même le Tour. Suite à la victoire de Lemond, Hinault osa dire qu’il avait tenu promesse… Dison, qu’il a tenu sa promesse contre son gré…

    0
    0
  10. schwartz patrick

    moi je crois aussi que la dope (chez Sky notamment)
    çà aide les cuissots, mais au niveau du psychique, il doit y avoir des montées et descentes de moral, il y a bien des failles dans le système,pression avant, dépression après, tout doit se gérer et c’est le corps
    qui commande au final, pas l’esprit …

    0
    0
  11. alain39

    @fred perman le giro 74 a vu une lutte entre Merckx et Baronchelli notamment au tre cime di laveredo. Pas Battaglin. D’ailleurs sur ce même giro Moser se révélait comme un bon coureur de grand tour tout en montrant ses limites en haute montagne.
    Pour Sky il est évident que les champions sont fabriqués et donc leur droit à la parole est inexistant. Brailsford qui se considère comme le grand manitou de ce système fait régner l’ordre à la cravache. Il se moque de Wiggo car il a Froome dont il se moque également puisqu’il a les colombiens et Porte. Si pour des raisons commerciales il faut favoriser les colombiens il le fera. Wiggo qui lui doit tout doit donc tout accepter et la fermer. Ce qu’il fait sur ce giro avec un peu de zèle histoire de montrer sa désapprobation. Voilà ce qui arrive avec des champions fabriqués qui vivent du système. Par ailleurs, l’honnêteté de ces coureurs est inexistante et ils sont prêts à tout. Il était lâché et la chute n’a rien changé et Brailsford le savait mais il demandait une sorte d’indulgence.
    il est clair que Wiggo n’est pas au même niveau que l’année dernière et ses adversaires devraient en profiter en ce début de giro.Car rien n’est sûr au niveau de la 3eme semaine et il est clair qu’il s’est préparé pour être au top à la fin du giro. Pour l’instant c’est service minimum au niveau de la piquouze.
    Je pense que Wiggo a fait d’énormes sacrifices l’année dernière et pris beaucoup de risques au niveau dopage et que cette année il est moins motivé. Froome au contraire est animé par un sentiment de revanche et il prend tous les risques et fait tous les sacrifices. Il veut le tdf et il est prêt à tout mais vraiment tout au risque de sa santé et de se faire prendre. Il sait également que sa supériorité due au dopage risque fort d’être éphémère. Aussi Brailsford ne peut que le conforter dans cette voie et il a été obligé d’accéder à son caprice d’être déclaré leader. Froome de par son comportement semble plutôt fragile et ce besoin d’être rassuré n’est pas forcément très positif. Il a peur de sa propre équipe et c’est pas un bon présage. Sky risque fort d’exploser lors de ce tdf et c’est une dimension à prendre en considération par les adversaires de Sky qui ont tout intérêt à souffler sur les braises et mettre un peu d’huile sur le feu. Attaquer sky risque d’être la bonne solution car sur une course de mouvement il est difficile de cadenasser le peloton et une attaque peut venir mettre le bordel chez Sky avec un Wiggo qui pourrait profiter d’une attaque pour prendre du temps sur Froome et ainsi venir dans les faits lui contester son leadership. Sky is the limit mais attention aux cumulus qui s’ammoncellent sur cette équipe. La foudre n’est jamais loin et en un éclair la tactique définie peut prendre l’eau de toute part. La bateau Sky pourrait alors rapidement sombrer et ce sans même être emporté par le tsunami d’une affaire de dopage.
    La morale c’est qu’il est plus facile de gérer les éprouvettes que les monstrueux champions qu’elles ont créés. Jouer l’apprenti sorcier n’est pas donné à tout le monde et Brailsford n’est pas Harry Potter tout comme Landis n’était pas Disney.

    0
    0
  12. schwartz patrick

    alain 39, là,tu nous fais encore un sacré numéro!
    il est vrai que dans toutes les équipes du Pro Tour,il
    doit y avoir de la pression, c’est clair, mais chez
    sky, çà ressemble à de la science fiction avec tous les ingrédients propres aux épisodes les plus sulfureux … mais en matière d’humanité,moralité,transparence,simplicité, ils n’arrivent même pas à faire semblant! Marche ou crève
    bonhomme,et surtout ne pose pas de questions !

    j’en profite pour relever qu’en couverture de Vélo Mag
    N°507 ,Eddy Merckx pose avec Wiggins !!! Sans compter l’article faisant office de « comparatif » de leurs deux époques… le « grand « Eddy » dont j’étais très longtemps
    fervent admirateur , est pathétique , se fourvoyant avec un coureur plus que suspect; l’histoire L.A. ne
    lui a pas, apparemment, servi de leçon … triste .

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.