Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Froide analyse de l’entrevue d’Armstrong

Révolté, frustré, et ne trouvant aucune satisfaction d’avoir été lucide toutes ces dernières années à propos de Lance Armstrong, mon texte d’hier tard dans la nuit se voulait un coup de gueule. Nous avons tous des réactions émotives lorsque des événements importants nous touchent de près et qu’ils sont liés à une passion.

Voici, avec un peu de recul, une analyse froide de l’entrevue accordée par Armstrong chez Oprah. Ce texte sera mis à jour régulièrement au cours de la journée et jusque demain samedi.

Ce que nous savions déjà.

Did you dope ? «Yes» Did you take EPO ?«Yes» Blood transfusions? «Yes.» Other products such as testosterone? «Yes.» During all your 7 Tours de France victories? «Yes.»

« True. » Armstrong a confirmé qu’un contrôle positif à la cortisone en 1999 a été couvert par un certificat médical antidaté.

La question qui tue.

Was it possible to win without doping? «No, I don’t believe it was possible.»

Il refuse de répondre.

« I’m not comfortable talking about other people, I’m not. It’s all out there. »

À propos de la fameuse scène de l’hôpital en 1997, alors qu’il aurait avoué à ses médecins responsables de soigner son cancer et en présence de plusieurs amis s’être dopé: « I’m not going to take that on, » he said. « I’m laying down on that one. » Une réaction qui a terriblement frustré Betsy Andreu, et on la comprend.

D’autres mensonges tellement décevants.

« The last time that I crossed that line (ndlr: recourir au dopage) was in 2005. »

« I love cycling. I really do. » 

Une part de sincérité?

« They’ve (ndlr: les Andreu) been hurt too badly. A 40 minute conversation isn’t enough. »

« She’s (ndlr: Emma O’Reilly) one of these people that I have to apologise to. She’s one of those people who got run over. Got bullied. »

« I see the anger in people. Betrayal, it’s all there. These are people that supported me, believed in me and they have every right to feel betrayed… I’ll apologise to these people for the rest of my life. »

« People will say that I’ve disrespected that event (ndlr: le Tour de France), the colour yellow, the sport, the jersey – I did. »

Ce que nous ne savions pas.

Rien.

L’UCI

« I’m going to tell you what’s true and not true. That story isn’t true. There was no positive test, there was no paying off of the lab there was no secret meeting with the lab director. »

« This is impossible for me to answer this question and have anybody believe it. It was not in exchange for any cover up. And again I am not a fan of the UCI. I have every incentive to sit here and tell you ‘yes, that’s right.' »

La vraie personnalité d’Armstrong

« I was just on the attack, Oprah. Territory of being threatened. Team being threatened. Reputation being threatened. I’m going to attack. »

La suite

« I disrespected the rules, regardless of what anybody says of the generation. That was my choice. If I can, and I stand on no moral platform here. It’s certainly not my place to say ‘hey guys, let’s clean up cycling.’ If there was a truth and reconciliation commission – again I can’t call for that. I’ve got no cred. But if they have it and I’m invited, I’ll be the first man in the door. »

Les réactions, toutes tellement prévisibles.

Pat McQuaid, triomphant: “Lance Armstrong has confirmed there was no collusion or conspiracy between the UCI and Lance Armstrong. There were no positive tests which were covered up and he has confirmed that the donations made to the UCI were to assist in the fight against doping. »

Pat McQuaid, encore triomphant: “However, Lance Armstrong also rightly said that cycling is a completely different sport today than it was 10 years ago. In particular the UCI’s introduction of the biological passport in 2008 – the first sports federation to do so – has made a real difference in the fight against doping. »

Andy Schleck: « Now it is time to return to our own careers and to the future. The biological passport and the out-of-competition controls have indeed changed cycling. »

Samuel Sanchez: « I want to look to the future and don’t want to look back. The image of cycling suffered in that era, today it is totally different.

Hilaire van der Schueren, directeur sportif chez Vacansoleil:  “Let us once and for all draw a line under the matter. It is time that we increasingly look to the future of cycling. »

Phil Anderson: « But he didn’t seem to reveal anything that hasn’t been leaked or we haven’t read in Hamilton’s book. Maybe that’s going to come out tomorrow. He hasn’t pulled anything out of the hat yet. »

Les lucides

Greg Lemond: “I get pissed off when I hear that you can’t win the Tour without doping. Look at Andy Hampsten [winner of the 1988 Giro d’Italia, third in the 1989 Giro and fourth in the Tour in 1986 and 1992) – there was no way he was on any doping program.”

John Fahey, président de l’Agence Mondiale Antidopage: « We learnt nothing new. He refused to give names of the entourage, the officials, the other riders, the source of the drugs which he admitted taking and he indicated at the same time that he harassed and bullied many decent and honest people with litigation and public statements – even though those people were telling the truth. »

« I think Lance Armstrong a very confused person. When someone justifies all of the wrongs that he did on the basis that everyone else was doing it and when someone gives the impression as I distinctly got that the biggest mistake that he ever made in all of this was to come back in 2009 and 2010 and had he not made that comeback he might have got away with it. That tells me that he regrets all the occurred because he got caught. I don’t see him as being anyone of character at all. I see him being as he now admits he is and that is a liar, a bully and a cheat. »

L’espoir

Travis Tygart: “His admission that he doped throughout his career is a small step in the right direction. But if he is sincere in his desire to correct his past mistakes, he will testify under oath about the full extent of his doping activities.

Partager

Précédent

Le fond du baril

Suivant

De la fermeture de La Flamme Rouge

15 Commentaires

  1. Vincent C

    Quelqu’un m’as dit que Armstrong a attendu 8 ans avant de tout déballer parce que ça allait avec la justice américaine : on ne peut poursuivre quelqu’un au delà de 8 ans, Statutes of limitation qu’ils appellent ça.

    Intox ou vérité?

    Ça expliquerais pourquoi il déballe tout maintenant!

    0
    0
  2. Vincent C

    « I was just on the attack, Oprah. Territory of being threatened. Team being threatened. Reputation being threatened. I’m going to attack.” »

    Le gars est sur la testostérone depuis quoi? Depuis l’âge junior… imaginez le caractère en prennant des hormones comme ça! … Vous souvenez comment Landis était agressif à son arrivé de son prériple en 2006?

    0
    0
  3. alex

    J’espère que la question sera posée sur l’abérrente affirmation qu’Armstong à faite à propos de ses Tours 2009 et 2010 où il n’était pas dopé!

    C’est clair que tout ce qu’il à dit hier était calculé par son équipe d’avocats. Il a fait des aveux sur ce qui a été prouvé ou qui peut être prouvé hors de doute raisonnable mais il va continuer à nier tout qui ne l’est pas, principalement sa collusion avec l’UCI et son dopage après son comeback.

    Son refus de confirmer ses aveux de dopage à l’hopital devant les Andreu est clairement motivé par les implications légales de ce qu’il avait dit sous serment en 2005. Ses avocats sont surement en train de traficoter quelque chose pour tenter de lui éviter du temps en taule.

    0
    0
  4. Seb C

    Statutes of limitation ne s’applique sur le parjure au US.

    0
    0
  5. régis29

    Juste une petite remarque d’un lecteur fidèle: je suppose que là-bas au Québec vous êtes tous bilingues, mais malheureusement ce n’est pas le cas ici en France! Ce serai sympa de traduire les passages en anglais.
    Cordialement.

    0
    0
  6. alain39

    15 ans de mensonge, 7 tdf volés pour en arriver là. Des aveux minimalistes et des excuses bidon.
    La messe est dite nous savons tout sur Armstrong, le faux champion et l’homme malhonnête.
    Il doit payer pour ses forfaits et nous devons de notre côté l’oublier sans oublier tout le mal qu’il a fait à ce sport pour que ça ne se reproduise pas.
    Mais pour oublier il faut tourner la page et nettoyer avec comme preambule le changement de gouvernance de l’UCI. Ensuite il faudra taper dans le dur en virant les Riis, Lefévère, Vino et autres malfaisants puis mettre en place des règles strictes appliquées avec sérieux tant au niveau des sponsors, DS, coureurs, organisateurs et autres acteurs. Enfin, il faudra assainir les finances et arrêter des finacements sains et équitables. Une fois tout ce travail fait alors le sport pourra reprendre sa vraie place et incarner les valeurs qu’il est censé véhiculer: courage, talent, travail, solidarité etc…
    Vaste programme mais quel beau challenge et je suis certain que les bonnes volontés sont bien là il faut simplement leur donner le pouvoir.
    Adieu Arsmtrong tu ne vas pas nous manquer et on va très bien vivre sans toi.

    0
    0
  7. Regis78

    Yes !!!!! ok alain39 avec toi, mais cela fait longtemps que le sport de haut-niveau est devenu un business!!!
    tout comme on nous vend un virenque non dopé ou à l’insu de son plein gré ou un Greg Lemond soit-disant jamais dopé faisant jeu égal avec fignon (qui lui à avoué) et Hinault « Cortisoné » mais qui n’a jamais avoué.
    Mascarade et théâtre, jeu du cirque voilà le sport pro aujourd’hui quelque soit l’activité.

    0
    0
  8. dans le 1000

    Bon, tu fermes ton site ou pas?

    Non pas que j’aimerais que tu le fasses, (j’adore ce blogue car il est franc et accessible) mais au moins une ou deux fois par année tu laisses planner ce doute lorsque que tu es vraiment pissed sur quelque chose…

    Cesses de le dire. Fais-le ou ne le fais pas! (comme dirais maître Yoda)

    Bon ceci étant dit, pour en revenir à Armstrong, j’ai vraiment apprécié cet interview même si les coulisses avaient été bien lubrifiés avant le show. J’ai aimé voir Lance parler de la façon dont il l’a fait car pour la première fois nous l’avons vu s’exprimer sans ce masque qu’il a toujours porté. Je me fous de savoir si il a réellement traversé la ligne après 2005 ou qu’il aie donner un don ou un cachet à l’UCI.

    Mes attentes étaient beaucoup plus simples; voir enfin l’Humain en Lance Armstrong. Il n’a peut-être pas répondu en profondeur à toutes les questions auxquelles les puristes auraient voulu entendre, mais nous l’avons vu réfléchir et avouer serainement quel genre de personnage il était (manipulateur, arrogant..), ce qui prouve que le bonhomme a réussit à faire un certain travail sur lui-même. Ce qui m’agace le plus avec son histoire, ce n’est pas réellement le fait qu’il aie gagné dopé, car à peu près tous les leaders d’équipe en ce temps l’étaient, mais plutôt le fait qu’il aie réussit à bien vivre avec la situation durant autant d’années, en abusant de la confiance des autres et en faisant beaucoup d’argent sur un faux tapis.

    Au niveau du spectacle qu’est le sport professionnel, quelqu’il sois, je dois avouer que j’ai bien aimé les Tours de l’ère Armstrong, dopé où pas. Bon, au niveau de l’étique on repassera mais spectaculairement parlant, j’ai adoré. Je me suis souvent posé la question, À qui Armstrong aurait volé ces Tours? Y avait-il réellement un leader d’équipe qui la jouait honnête? Il n’en reste que très peu en lice car beaucoup ce sont fait prendre où on fini par avouer. Un équipier surprise profitant de la journée sans de son leader? Sachez que pour aider et suivre un leader dopé, il faut avoir de sacrée jambes…just saying!

    Finalement, j’attends la suite de cette entrevue. Nous verrons des sujets un peu plus humains et personnels tel que comment ses enfants deal avec ça et que lui réservera le future.

    0
    0
  9. thierry mtl

    At the time…

    Did you feel it was wrong ? No.
    Did you feel bad about it ? No.
    Did you feel you were cheating ? No.

    Ce moment dit tout. Il frôle la psychopathie.

    0
    0
  10. Dans le 1000 > « Y avait-il réellement un leader d’équipe qui la jouait honnête? »
    On peut poser la question autrement : « un leader d’équipe avait-il d’autres choix face au système Armstrong ? » Parce que dans son entretien, Armstrong laisse entendre qu’il a fait comme les autres, alors qu’il parait évident que c’est lui qui a lancé la « course aux armements ».

    0
    0
  11. schwartz patrick

    voir ou ne pas voir l’entretien, LA n’a peur que de deux choses après avoir menti comme il respirait:
    1) il a peur de perdre son argent, c’est dur de vivre
    dans la pauvreté(à quel niveau est-on pauvre d’après
    lui?) après avoir vécu dans le luxe …
    2) il a peur de ne plus participer à des compétitions,
    de triathlon notamment (qu’est-ce qu’il peut s’em-
    merder dans la vie!)
    et puis on pourra aussi dire que d’autres se sont dopés
    ou se dopent encore, mais quand tu as gagné 7 fois la plus grande course du monde, la marge est là avec tout ce qui suit …
    Et puis dans ce spectacle, ce qui m’écoeure, ce qui devrait être une grande séquence d’humiliation reste un show avec toutes ses dérives …parts d’audience,sondages, dollars…

    0
    0
  12. sebastien

    À la défense d’Amstrong.

    Froidement, il faut voir Lance comme quelqu’un qui a un trouble de personnalité très sévère. Ayons un peu d’empathie pour lui, d’ailleurs il a dit qu’il était en thérapie.

    Narcissistic personality disorder:

    Narcissistic personality disorder is a condition in which people have an inflated sense of self-importance and an extreme preoccupation with themselves.

    Causes, incidence, and risk factors

    The causes of this disorder are unknown. An overly sensitive personality and parenting problems may affect the development of this disorder.

    Symptoms

    A person with narcissistic personality disorder may:

    React to criticism with rage, shame, or humiliation

    Take advantage of other people to achieve his or her own goals

    Have excessive feelings of self-importance

    Exaggerate achievements and talents

    Be preoccupied with fantasies of success, power, beauty, intelligence, or ideal love

    Have unreasonable expectations of favorable treatment

    Need constant attention and admiration

    Disregard the feelings of others, and have little ability to feel empathy

    Have obsessive self-interest

    Pursue mainly selfish goals

    0
    0
  13. bikelarue

    Tiens voici Rabobank qui nous annonce qu’ils étaient tous dopés.

    0
    0
  14. schwartz patrick

    à Sébastien,
    en voilà un qui le défend !!! s’il lui manque une case, il y a des asiles, des psys ! çà fait quand même
    un bon bout de temps qu’il sévit,qu’il a un réel pouvoir, et qu’il gagne une fortune, non? Et dans les asiles, il y a plein de personnes non dangereuses …

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.