Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Foglia : que de démesure!

Ce n’est pas une nouvelle pour personne : La Flamme Rouge n’aime pas beaucoup Pierre Foglia lorsqu’il parle de cyclisme. Pour le reste, ca va, son regard sur la société est souvent original et matière à réflexion. Mais en cyclisme, ses écrits traduisent, la plupart du temps, un manque évident de connaissance et de recul face à ce sport. Foglia a également la facheuse habitude de ne pas faire dans la nuance lorsqu’il cause cyclisme, prenant souvent ses lecteurs pour des demeurés à qui il faut écrire très (trop) simplement. Son édito hier publié dans La Presse à propos de la retraite d’Armstrong et simplement intitulé « Le plus grand » nous en donne un autre exemple.

Il y écrit « Agé aujourd’hui de 33 ans, Lance Armstrong a gagné six Tours de France après avoir vaincu le cancer. Il est le plus grand coureur cycliste de tous les temps. Plus grand que Merckx. Plus grand que Coppi« . Que de démesure! Qu’Armstrong soit « le plus grand » à ses yeux personnels ne pose aucun problème, chacun ayant droit à ses opinions. Mais on défie quiconque de présenter Armstrong comme « le plus grand » après une comparaison objective des accomplissements et du palmarès de Merckx, Coppi, Hinault, Van Steenbergen ou d’autres. Foglia avance une raison : son intelligence. Aie. On se permet de douter de l’intelligence (au sens de Foglia) de M. Armstrong, M. Foglia. On se permet de douter de sa « faculté d’apprendre ». L’intelligence en course de Tom Boonen crève les yeux. À 24 ans, gagner de façon fort différente le Ronde et l’Enfer du Nord en manoeuvrant sans erreur dans le final ne laisse aucun doute. Mais Armstrong ? Ca lui a pris 3 ans avant d’apprendre la tactique de course chez Motorola, et encore! Parlez-en à Bauer, à Yates, à Anderson… Que de courses perdues à cette époque en raison d’attaques malheureuses, de débauches d’énergie gratuites et vouées dès le départ à l’échec, etc. Plus récemment, on ne peut pas dire que ses victoires sur le Tour traduise une grande intelligence en course puisqu’on nous a servi, chez US Postal, la même tactique chaque année : rester le plus longtemps possible avec ses équipiers en tout temps, aller à fond dans les CLM et dans les arrivées en altitude seulement (des efforts somme toute assez courts). Il suffit de voir la panique chez US Postal et Armstrong lors des « coups » de Pantani en 2000 pour comprendre qu’en dehors de ce scénario, l’équipe (et Armstrong) était bien démunie pour faire face à la musique. Son intelligence à l’entrainement alors, notamment pour appliquer de nouvelles techniques de préparation ? On parle ici d’Armstrong, qui a passé toute sa carrière auprès de Chris Carmichael et de Michele Ferrari…

Non, Armstrong aura plutôt eu la chance de tomber, en 1998, sur une personne qui est devenue un excellent directeur sportif et qui croyait en lui : Johan Bruyneel. Sans lui, Armstrong ne serait pas le même, n’aurait pas le même palmarès car il aurait commis des erreurs, à l’entrainement comme en course. La nuance est de taille. Il ne faut jamais sous-estimer l’importance des directeurs sportifs ou conseillers : Bjarne Riis est lui-aussi capable de modifier substantiellement le registre de certains bons coureurs voire champions (Jalabert, Hamilton, Basso).

À cause du cancer et son come-back alors? C’est oublier bien vite (comme d’hab…) que LeMond a lui aussi frôlé la mort (dans des circonstances bien différentes il est vrai) et que son « come-back » est tout aussi impressionnant (d’autres coureurs ont également connu de graves revers de santé et sont revenus au premier plan). Sur des bases purement physiques (VO2max, etc.) alors ? D’autres athlètes (Indurain, Merckx, Hinault, LeMond par exemple) avaient une « caisse » autrement plus importante que lui. Sur son mental, sa volonté en course ? Replongez-vous dans l’époque et la vie de Merckx et vous m’en direz des nouvelles…

Non, M. Foglia, vous divaguez. Que vous en fassiez votre coureur no1 dans votre coeur, aucun problème. Chacun a droit à son opinion. Mais laisser sous entendre à des milliers de lecteurs qui croient en votre crédibilité qu’Armstrong est le plus grand coureur cycliste de tous les temps, alors là, non. C’est faire l’étalage au grand jour de votre ignorance et de votre manque de mesure, voire de respect à l’égard des accomplissements (on parle d’accomplissements car ce mot englobe plus d’aspects de la vie d’un coureur que son simple palmarès) d’autres champions cyclistes. Comprenez-nous bien : Armstrong a certainement sa place parmi les plus grands du sport, c’est l’évidence même. On ne gagne pas 6 Tours de France sans être un très grand champion. Mais le plus grand, non. Lui-même, à cette question, répondrait probablement par la négative!

On note dans son papier beaucoup d’autres erreurs. Notamment sur son « invention », la moulinette. On serait bien curieux de voir une analyse, en situation de course, de la vitesse moyenne de jambes entre Armstrong et Stephen Roche… Chacun son style, c’est tout. Ca convenait bien à Armstrong, c’est tout, comme une cadence plus faible convient bien à Ullrich, c’est tout. Tout le monde s’extasiait d’ailleurs de la puissance d’Ullrich en 1996 et 1997 et si l’Allemand avait gagné plus de Tours de France, c’est son style qu’on chercherait aujourd’hui à imiter, pas celui d’Armstrong…

Landis, by the way, n’est pas un « jeune coureur ». Il est né en octobre 1975, ca lui fait 29 balais, bientôt 30.

Enfin, on est d’accord avec Foglia sur un seul point : Armstrong était bien, au début de sa carrière débutée après les JO de Barcelone en 1992, un « petit con« . Mais contrairement à Foglia, nous considérons qu’il l’est resté. Son palmarès impose simplement plus de respect de la part des autres coureurs et il est mieux encadré, mais Armstrong seul reste, et restera, dans le peloton européen un coureur peu apprécié, peu populaire et peu reconnu pour son sens tactique. C’est ca, la vérité, ce qui n’enlève rien par ailleurs à sa trace dans l’histoire du cyclisme.

Partager

Précédent

Mauvaise journée pour le cyclisme nord-américain

Suivant

Impressionnant Di Luca

37 Commentaires

  1. Pierre Dumais

    Vous avez raison à 100%. Si Merckx s’était ménagé comme l’a fait Armstrong ou Indurain, il aurait gagné 12 Tours de France. Durant sa carrière, Merckx a remporté toutes les courses, 5 TDF, 5 Giros, 4 Vueltas, 2 championnats du monde, 5 Paris-Nice , 7 Milan-San Remo. Au total, plus de 400 victoires. Est.ce que lance en a fait autant?

    Ce qui me choque c’est que les cyclistes et cyclosportifs d’aujourd’hui roulent en Trek avec des vêtements US Postal et croient que Lance Armstrong est le plus garnd coureur de tout les temps, confirmé par Foglia.

    Voilà, ça fait du bien.

    Pierre Dumais coureur depuis 38 ans.

  2. Pierre Dumais

    Vous avez raison à 100%. Si Merckx s’était ménagé comme l’a fait Armstrong ou Indurain, il aurait gagné 12 Tours de France. Durant sa carrière, Merckx a remporté toutes les courses, 5 TDF, 5 Giros, 4 Vueltas, 2 championnats du monde, 5 Paris-Nice , 7 Milan-San Remo. Au total, plus de 400 victoires. Est.ce que lance en a fait autant?

    Ce qui me choque c’est que les cyclistes et cyclosportifs d’aujourd’hui roulent en Trek avec des vêtements US Postal et croient que Lance Armstrong est le plus garnd coureur de tout les temps, confirmé par Foglia.

    Voilà, ça fait du bien.

    Pierre Dumais coureur depuis 38 ans.

  3. Pierre Dumais

    Vous avez raison à 100%. Si Merckx s’était ménagé comme l’a fait Armstrong ou Indurain, il aurait gagné 12 Tours de France. Durant sa carrière, Merckx a remporté toutes les courses, 5 TDF, 5 Giros, 4 Vueltas, 2 championnats du monde, 5 Paris-Nice , 7 Milan-San Remo. Au total, plus de 400 victoires. Est.ce que lance en a fait autant?

    Ce qui me choque c’est que les cyclistes et cyclosportifs d’aujourd’hui roulent en Trek avec des vêtements US Postal et croient que Lance Armstrong est le plus garnd coureur de tout les temps, confirmé par Foglia.

    Voilà, ça fait du bien.

    Pierre Dumais coureur depuis 38 ans.

  4. Ricou

    LFR, jêespère que tu as fait parvenir à Foglia une copie de ton texte ou au moins un lien vers ton texte.

    Comment peut-on se permettre de comparer Armstrong à Merckx? Les deux ont été grands à leur époque, mais les époques ne se comparent mal! Prenez juste lêoreillette, cêest un outil qui a aidé Armstrong à être « intelligent » mais Merckx et les coureurs de son époque nêen avaient pas. À lêépoque pré-oreillettes ils devaient être intelligents tout seul, sans directeurs sportifs pour leur dire qui attaque au moment même où ils attaquent! Autres époques, autres outils, autres tactiques et autres grands coureurs!

  5. Ricou

    LFR, jêespère que tu as fait parvenir à Foglia une copie de ton texte ou au moins un lien vers ton texte.

    Comment peut-on se permettre de comparer Armstrong à Merckx? Les deux ont été grands à leur époque, mais les époques ne se comparent mal! Prenez juste lêoreillette, cêest un outil qui a aidé Armstrong à être « intelligent » mais Merckx et les coureurs de son époque nêen avaient pas. À lêépoque pré-oreillettes ils devaient être intelligents tout seul, sans directeurs sportifs pour leur dire qui attaque au moment même où ils attaquent! Autres époques, autres outils, autres tactiques et autres grands coureurs!

  6. Ricou

    LFR, jêespère que tu as fait parvenir à Foglia une copie de ton texte ou au moins un lien vers ton texte.

    Comment peut-on se permettre de comparer Armstrong à Merckx? Les deux ont été grands à leur époque, mais les époques ne se comparent mal! Prenez juste lêoreillette, cêest un outil qui a aidé Armstrong à être « intelligent » mais Merckx et les coureurs de son époque nêen avaient pas. À lêépoque pré-oreillettes ils devaient être intelligents tout seul, sans directeurs sportifs pour leur dire qui attaque au moment même où ils attaquent! Autres époques, autres outils, autres tactiques et autres grands coureurs!

  7. erickk

    Toute comparaison entre l’”ancien temps” et l’époque contemporaines est voué à l’échec. L’exercice, futile, atteint ses limites dans d’autres sports comme par exemple comparer Shumacher avec Fangio (risques encourus, ambiance de la F1, professionalisation à outrance…).

    On peut juste dire qu’Armstrong fait partie de la légende du cyclisme. Armstrong a une approche sportive (lui ou Carmickael comme le dit LFR) radicalement différente : il ne court plus après les victoires, mais a une vraie logique de planification d’objectifs sportives. Voilà précisément ce qui manque à nos glorieux anciens dont semblent oublier certains “vieux” de vieille.

    Dans le monde de l’ultraspécialisation, il devient difficile par exemple de remporter les 24h du mans et la F1, du 10000m sur piste et des grands marathon etc…

    Pour le reste et le train bleu, c est ignorer que le cyclisme se gagne en équipe. Je préfère bien sôr le panache d’un voigt qui fait feu de tout bois comme a la Fleche, mais “seule la victoire est jolie”.

    Un dernier commentaire. Oui je suis un fan d’armstrong de la première heure, avant meme son cancer. Mais reconnaissons à tout jamais que l’image d’armstrong en dehors du souffre qu’elle exhale est peu reluisante : son obstination a defendre ferrari, ses diverses réactions de boss dans le peloton (cf bassons ou le ridicule du tdf de l an passé), le coup du garde du corps et de l helico etc… Je déteste Virenque, mais je reconnais son charisme, tout le contraire de Lance.

    erickk

    PS : non je ne roule pas en trek, non je suis habillé USPS/discovery, mais oui je mouline et roule en Subaru car ca convient à mon style. Point barre.

  8. erickk

    Toute comparaison entre l’”ancien temps” et l’époque contemporaines est voué à l’échec. L’exercice, futile, atteint ses limites dans d’autres sports comme par exemple comparer Shumacher avec Fangio (risques encourus, ambiance de la F1, professionalisation à outrance…).

    On peut juste dire qu’Armstrong fait partie de la légende du cyclisme. Armstrong a une approche sportive (lui ou Carmickael comme le dit LFR) radicalement différente : il ne court plus après les victoires, mais a une vraie logique de planification d’objectifs sportives. Voilà précisément ce qui manque à nos glorieux anciens dont semblent oublier certains “vieux” de vieille.

    Dans le monde de l’ultraspécialisation, il devient difficile par exemple de remporter les 24h du mans et la F1, du 10000m sur piste et des grands marathon etc…

    Pour le reste et le train bleu, c est ignorer que le cyclisme se gagne en équipe. Je préfère bien sôr le panache d’un voigt qui fait feu de tout bois comme a la Fleche, mais “seule la victoire est jolie”.

    Un dernier commentaire. Oui je suis un fan d’armstrong de la première heure, avant meme son cancer. Mais reconnaissons à tout jamais que l’image d’armstrong en dehors du souffre qu’elle exhale est peu reluisante : son obstination a defendre ferrari, ses diverses réactions de boss dans le peloton (cf bassons ou le ridicule du tdf de l an passé), le coup du garde du corps et de l helico etc… Je déteste Virenque, mais je reconnais son charisme, tout le contraire de Lance.

    erickk

    PS : non je ne roule pas en trek, non je suis habillé USPS/discovery, mais oui je mouline et roule en Subaru car ca convient à mon style. Point barre.

  9. erickk

    Toute comparaison entre l’”ancien temps” et l’époque contemporaines est voué à l’échec. L’exercice, futile, atteint ses limites dans d’autres sports comme par exemple comparer Shumacher avec Fangio (risques encourus, ambiance de la F1, professionalisation à outrance…).

    On peut juste dire qu’Armstrong fait partie de la légende du cyclisme. Armstrong a une approche sportive (lui ou Carmickael comme le dit LFR) radicalement différente : il ne court plus après les victoires, mais a une vraie logique de planification d’objectifs sportives. Voilà précisément ce qui manque à nos glorieux anciens dont semblent oublier certains “vieux” de vieille.

    Dans le monde de l’ultraspécialisation, il devient difficile par exemple de remporter les 24h du mans et la F1, du 10000m sur piste et des grands marathon etc…

    Pour le reste et le train bleu, c est ignorer que le cyclisme se gagne en équipe. Je préfère bien sôr le panache d’un voigt qui fait feu de tout bois comme a la Fleche, mais “seule la victoire est jolie”.

    Un dernier commentaire. Oui je suis un fan d’armstrong de la première heure, avant meme son cancer. Mais reconnaissons à tout jamais que l’image d’armstrong en dehors du souffre qu’elle exhale est peu reluisante : son obstination a defendre ferrari, ses diverses réactions de boss dans le peloton (cf bassons ou le ridicule du tdf de l an passé), le coup du garde du corps et de l helico etc… Je déteste Virenque, mais je reconnais son charisme, tout le contraire de Lance.

    erickk

    PS : non je ne roule pas en trek, non je suis habillé USPS/discovery, mais oui je mouline et roule en Subaru car ca convient à mon style. Point barre.

  10. Un cycliste bronchiteux et asthmatique

    Armstrong le plus grand? Quelle idée saugrenue…

    Bien entendu, tout le monde sait l’étendue de l’amour immodéré que je porte à ce personnage. Mais malgré mes opinions très négatives vis-à-vis de ce coureur, je n’ai toujours pas changé d’avis. Il n’a aucun sens tactique au sens où on peut l’entendre en vélo. Sa première carrière cycliste l’aura démontré aisément, période durant laquelle son profil de coureur de classique l’aurait obligé a en user. Mais force est de constater que tel n’a pas été le cas puisque son palmarès de l’époque reste bien maigre, seul son championnat du monde surprise sortant du lot.

    Au cours de sa seconde carrière, on ne peut dire qu’il aura brillé par son sens tactique hors du commun. La tactique de l’US Postal c’est la tactique de l’armée rouge pendant la seconde guerre mondiale: le rouleau compresseur. Aussi peu de finesse et la même méthode barbare dans un cas comme dans l’autre. Mais qu’elle est aisée quand on dispose d’une équipe idéalement préparée dans cet optique.

    Non je crois que Lance Armstrong ne laissera dans ma mémoire qu’une ligne façon Petit Larousse: Lance Armstrong 7 fois vainqueur du Tour de France. C’est tout ce qu’il y aura a retenir. Rien de plus. A l’image d’un Miguel Indurain, qui outre ses 5 Tours, n’a pas laissé de souvenir impérissable dans ma mémoire.

    Alors pourquoi dire de Lance Armstrong qu’il est le plus grand? Tout simplement parce sans véritable culture cycliste, on adopte un raisonnement simpliste mettant le Tour de France comme la seule course valable et que tout coureur se doit de gagner. Tu gagnes le Tour de France, tu es un caid. Tu gagnes Milan-San Remo, l’Amstel, le maillot vert du Tour, la coupe du Monde, tout en finissant 4ème du Ronde et 3ème de Paris-Roubaix la même année? Tu n’es personne. Même pas suffisant pour être élu meilleur coureur de la saison par Vélo Magazine.

    Alors oui aux yeux de ces afficionados du Tour pour qui seul le Tour compte et sans lequel point de salut, Lance Armstrong est le plus grand puisque détenteur du record de victoires. Mais par pitié, laissez moi encore penser qu’un Merckx reste le plus grand de tous. Non pas pour ses 5 Tours et ses 5 Giri. Mais plutôt pour ses 7 Milano-San Remo, ses 2 Ronde, ses 5 L-B-L, ses 3 Flèches et j’en passe et des meilleures. Je me souviendrai toujours de cette photo d’archive brandie par un tifoso à la retraite du Roi Eddy: Eddy, senza di te, il ciclismo è orfano (Eddy, sans toi, le cyclisme est orphelin). Je doute qu’on dise jamais ceci dans le cas de Lance Armstrong.

  11. Un cycliste bronchiteux et asthmatique

    Armstrong le plus grand? Quelle idée saugrenue…

    Bien entendu, tout le monde sait l’étendue de l’amour immodéré que je porte à ce personnage. Mais malgré mes opinions très négatives vis-à-vis de ce coureur, je n’ai toujours pas changé d’avis. Il n’a aucun sens tactique au sens où on peut l’entendre en vélo. Sa première carrière cycliste l’aura démontré aisément, période durant laquelle son profil de coureur de classique l’aurait obligé a en user. Mais force est de constater que tel n’a pas été le cas puisque son palmarès de l’époque reste bien maigre, seul son championnat du monde surprise sortant du lot.

    Au cours de sa seconde carrière, on ne peut dire qu’il aura brillé par son sens tactique hors du commun. La tactique de l’US Postal c’est la tactique de l’armée rouge pendant la seconde guerre mondiale: le rouleau compresseur. Aussi peu de finesse et la même méthode barbare dans un cas comme dans l’autre. Mais qu’elle est aisée quand on dispose d’une équipe idéalement préparée dans cet optique.

    Non je crois que Lance Armstrong ne laissera dans ma mémoire qu’une ligne façon Petit Larousse: Lance Armstrong 7 fois vainqueur du Tour de France. C’est tout ce qu’il y aura a retenir. Rien de plus. A l’image d’un Miguel Indurain, qui outre ses 5 Tours, n’a pas laissé de souvenir impérissable dans ma mémoire.

    Alors pourquoi dire de Lance Armstrong qu’il est le plus grand? Tout simplement parce sans véritable culture cycliste, on adopte un raisonnement simpliste mettant le Tour de France comme la seule course valable et que tout coureur se doit de gagner. Tu gagnes le Tour de France, tu es un caid. Tu gagnes Milan-San Remo, l’Amstel, le maillot vert du Tour, la coupe du Monde, tout en finissant 4ème du Ronde et 3ème de Paris-Roubaix la même année? Tu n’es personne. Même pas suffisant pour être élu meilleur coureur de la saison par Vélo Magazine.

    Alors oui aux yeux de ces afficionados du Tour pour qui seul le Tour compte et sans lequel point de salut, Lance Armstrong est le plus grand puisque détenteur du record de victoires. Mais par pitié, laissez moi encore penser qu’un Merckx reste le plus grand de tous. Non pas pour ses 5 Tours et ses 5 Giri. Mais plutôt pour ses 7 Milano-San Remo, ses 2 Ronde, ses 5 L-B-L, ses 3 Flèches et j’en passe et des meilleures. Je me souviendrai toujours de cette photo d’archive brandie par un tifoso à la retraite du Roi Eddy: Eddy, senza di te, il ciclismo è orfano (Eddy, sans toi, le cyclisme est orphelin). Je doute qu’on dise jamais ceci dans le cas de Lance Armstrong.

  12. Un cycliste bronchiteux et asthmatique

    Armstrong le plus grand? Quelle idée saugrenue…

    Bien entendu, tout le monde sait l’étendue de l’amour immodéré que je porte à ce personnage. Mais malgré mes opinions très négatives vis-à-vis de ce coureur, je n’ai toujours pas changé d’avis. Il n’a aucun sens tactique au sens où on peut l’entendre en vélo. Sa première carrière cycliste l’aura démontré aisément, période durant laquelle son profil de coureur de classique l’aurait obligé a en user. Mais force est de constater que tel n’a pas été le cas puisque son palmarès de l’époque reste bien maigre, seul son championnat du monde surprise sortant du lot.

    Au cours de sa seconde carrière, on ne peut dire qu’il aura brillé par son sens tactique hors du commun. La tactique de l’US Postal c’est la tactique de l’armée rouge pendant la seconde guerre mondiale: le rouleau compresseur. Aussi peu de finesse et la même méthode barbare dans un cas comme dans l’autre. Mais qu’elle est aisée quand on dispose d’une équipe idéalement préparée dans cet optique.

    Non je crois que Lance Armstrong ne laissera dans ma mémoire qu’une ligne façon Petit Larousse: Lance Armstrong 7 fois vainqueur du Tour de France. C’est tout ce qu’il y aura a retenir. Rien de plus. A l’image d’un Miguel Indurain, qui outre ses 5 Tours, n’a pas laissé de souvenir impérissable dans ma mémoire.

    Alors pourquoi dire de Lance Armstrong qu’il est le plus grand? Tout simplement parce sans véritable culture cycliste, on adopte un raisonnement simpliste mettant le Tour de France comme la seule course valable et que tout coureur se doit de gagner. Tu gagnes le Tour de France, tu es un caid. Tu gagnes Milan-San Remo, l’Amstel, le maillot vert du Tour, la coupe du Monde, tout en finissant 4ème du Ronde et 3ème de Paris-Roubaix la même année? Tu n’es personne. Même pas suffisant pour être élu meilleur coureur de la saison par Vélo Magazine.

    Alors oui aux yeux de ces afficionados du Tour pour qui seul le Tour compte et sans lequel point de salut, Lance Armstrong est le plus grand puisque détenteur du record de victoires. Mais par pitié, laissez moi encore penser qu’un Merckx reste le plus grand de tous. Non pas pour ses 5 Tours et ses 5 Giri. Mais plutôt pour ses 7 Milano-San Remo, ses 2 Ronde, ses 5 L-B-L, ses 3 Flèches et j’en passe et des meilleures. Je me souviendrai toujours de cette photo d’archive brandie par un tifoso à la retraite du Roi Eddy: Eddy, senza di te, il ciclismo è orfano (Eddy, sans toi, le cyclisme est orphelin). Je doute qu’on dise jamais ceci dans le cas de Lance Armstrong.

  13. Même au cours des 300 prochaines années, il n’est pas certain d’avoir un deuxième Merckx !!!

  14. Même au cours des 300 prochaines années, il n’est pas certain d’avoir un deuxième Merckx !!!

  15. Même au cours des 300 prochaines années, il n’est pas certain d’avoir un deuxième Merckx !!!

  16. zwigli

    Petit détail. Foglia écrit avec beaucoup beaucoup d’ironie. Et il est passioné de cyclisme. Il en mange. Il a roulé sa bosse +++. A suivi de multiples TdF depuis qu’il est tout petit. Ne sous-estimons pas cela.

    À chacun son opinion. Mais dans ce genre d’édito, il faut en prendre et en laisser. Foglia veut souvent semer le doute et provoquer la discussion et la réflexion. Avec un tel texte, c’est réussi!

  17. zwigli

    Petit détail. Foglia écrit avec beaucoup beaucoup d’ironie. Et il est passioné de cyclisme. Il en mange. Il a roulé sa bosse +++. A suivi de multiples TdF depuis qu’il est tout petit. Ne sous-estimons pas cela.

    À chacun son opinion. Mais dans ce genre d’édito, il faut en prendre et en laisser. Foglia veut souvent semer le doute et provoquer la discussion et la réflexion. Avec un tel texte, c’est réussi!

  18. zwigli

    Petit détail. Foglia écrit avec beaucoup beaucoup d’ironie. Et il est passioné de cyclisme. Il en mange. Il a roulé sa bosse +++. A suivi de multiples TdF depuis qu’il est tout petit. Ne sous-estimons pas cela.

    À chacun son opinion. Mais dans ce genre d’édito, il faut en prendre et en laisser. Foglia veut souvent semer le doute et provoquer la discussion et la réflexion. Avec un tel texte, c’est réussi!

  19. Eric Fruttero

    Armstrong roule plus vite que jamais personne a roulé..

    Armstrong grimpe plus vite que jamais personne a grimpé..

    Alors, c’est le plus Gand ?

    Je m’en fous.

    !!! ALLEZ ULLRICH !!!

    😉

  20. Eric Fruttero

    Armstrong roule plus vite que jamais personne a roulé..

    Armstrong grimpe plus vite que jamais personne a grimpé..

    Alors, c’est le plus Gand ?

    Je m’en fous.

    !!! ALLEZ ULLRICH !!!

    😉

  21. Eric Fruttero

    Armstrong roule plus vite que jamais personne a roulé..

    Armstrong grimpe plus vite que jamais personne a grimpé..

    Alors, c’est le plus Gand ?

    Je m’en fous.

    !!! ALLEZ ULLRICH !!!

    😉

  22. crevette masquée

    notons que vous mettez en avant les grands directeurs sportifs que sont Riis et Bruyneel qui furent tous deux de fervents partisans de l’EPO quand ils étaient coureurs. Riis chez la fameuse Gewiss (sous la houlette du bon docteur Ferrari) et Bruyneel chez Once (Alex Zlle avait avoué en 1998 que toute la Once tournait à l’EPO depuis ses débuts)

    Pas étonnant si ces gens restent dans l’encadrement du vélo que le dopage en fasse partie intégrante.

  23. Pierre B

    Foglia est un fan qui s’amuse depuis toujours à semer l’ironie et dire n’importe quoi. Merckx seul en avant, Armstrong ensuite, Anquetil, et les autres.

  24. Pierre B

    Foglia est un fan qui s’amuse depuis toujours à semer l’ironie et dire n’importe quoi. Merckx seul en avant, Armstrong ensuite, Anquetil, et les autres.

  25. Pierre B

    Foglia est un fan qui s’amuse depuis toujours à semer l’ironie et dire n’importe quoi. Merckx seul en avant, Armstrong ensuite, Anquetil, et les autres.

  26. erickk

    je ne partage pas l’aveuglement fanatique semble t il et un poil irraisonné de certains concernant nos glorieuses légendes. Et puis à quoi bon ce genre de classement ? On ne peut refaire l’histoire et faire courir ensemble MerX, bras fort, bahamontes et le varois… remarque j ai rien contre.

    Par contre un mot pour la crevette : tu semble oublier le surnom de Bjarne lors de sa victoire (frelatée ?) sur le TdF ? Monsieur 60%. A moins que ce ne fôt par charité chrétienne, ce qui est tout à ton honneur ;-)…

    Erick

  27. erickk

    je ne partage pas l’aveuglement fanatique semble t il et un poil irraisonné de certains concernant nos glorieuses légendes. Et puis à quoi bon ce genre de classement ? On ne peut refaire l’histoire et faire courir ensemble MerX, bras fort, bahamontes et le varois… remarque j ai rien contre.

    Par contre un mot pour la crevette : tu semble oublier le surnom de Bjarne lors de sa victoire (frelatée ?) sur le TdF ? Monsieur 60%. A moins que ce ne fôt par charité chrétienne, ce qui est tout à ton honneur ;-)…

    Erick

  28. erickk

    je ne partage pas l’aveuglement fanatique semble t il et un poil irraisonné de certains concernant nos glorieuses légendes. Et puis à quoi bon ce genre de classement ? On ne peut refaire l’histoire et faire courir ensemble MerX, bras fort, bahamontes et le varois… remarque j ai rien contre.

    Par contre un mot pour la crevette : tu semble oublier le surnom de Bjarne lors de sa victoire (frelatée ?) sur le TdF ? Monsieur 60%. A moins que ce ne fôt par charité chrétienne, ce qui est tout à ton honneur ;-)…

    Erick

  29. le p'tit lucien

    c’est vrai qu’Armstrong a eu un parcours et fait des trucs exceptionnels et mérite de figurer parmi les tout grands du cyclisme. Mais en 1ere et en 2e position je mets quand même Eddy Merckx et Bernard Hinault (que tout le monde ci-dessus oublie; pourquoi ?).

    Ceci étant dit, Armstrong a quand même une façon de grimper assez fantastique et peut-être même unique, d’autant plus qu’il se l’est pratiquement façonnée à coup de travail acharné et d’un support technique et scientifique minutieux, n’ayant pas cette aptitude naturelle au départ, contrairement à des gars comme Pantani ou Lucien Van Impe par exemple.

  30. le p'tit lucien

    c’est vrai qu’Armstrong a eu un parcours et fait des trucs exceptionnels et mérite de figurer parmi les tout grands du cyclisme. Mais en 1ere et en 2e position je mets quand même Eddy Merckx et Bernard Hinault (que tout le monde ci-dessus oublie; pourquoi ?).

    Ceci étant dit, Armstrong a quand même une façon de grimper assez fantastique et peut-être même unique, d’autant plus qu’il se l’est pratiquement façonnée à coup de travail acharné et d’un support technique et scientifique minutieux, n’ayant pas cette aptitude naturelle au départ, contrairement à des gars comme Pantani ou Lucien Van Impe par exemple.

  31. le p'tit lucien

    c’est vrai qu’Armstrong a eu un parcours et fait des trucs exceptionnels et mérite de figurer parmi les tout grands du cyclisme. Mais en 1ere et en 2e position je mets quand même Eddy Merckx et Bernard Hinault (que tout le monde ci-dessus oublie; pourquoi ?).

    Ceci étant dit, Armstrong a quand même une façon de grimper assez fantastique et peut-être même unique, d’autant plus qu’il se l’est pratiquement façonnée à coup de travail acharné et d’un support technique et scientifique minutieux, n’ayant pas cette aptitude naturelle au départ, contrairement à des gars comme Pantani ou Lucien Van Impe par exemple.

  32. crevette masquee

    Je n’ai pas oublié le “monsieur 60%” parce que cela repose sur de la rumeur. En revanche, les Gewiss tournaient officiellement à l’EPO, c’est un fait historique.

    Pour P’tit Lucien : “façonnée à coup de travail acharné et d’un support technique et scientifique minutieux”

    C’est exactement ce qu’on appelle le dopage. C’est à la fois immoral et rigoureusement interdit dans le cyclisme.

  33. crevette masquee

    Je n’ai pas oublié le “monsieur 60%” parce que cela repose sur de la rumeur. En revanche, les Gewiss tournaient officiellement à l’EPO, c’est un fait historique.

    Pour P’tit Lucien : “façonnée à coup de travail acharné et d’un support technique et scientifique minutieux”

    C’est exactement ce qu’on appelle le dopage. C’est à la fois immoral et rigoureusement interdit dans le cyclisme.

  34. crevette masquee

    Je n’ai pas oublié le “monsieur 60%” parce que cela repose sur de la rumeur. En revanche, les Gewiss tournaient officiellement à l’EPO, c’est un fait historique.

    Pour P’tit Lucien : “façonnée à coup de travail acharné et d’un support technique et scientifique minutieux”

    C’est exactement ce qu’on appelle le dopage. C’est à la fois immoral et rigoureusement interdit dans le cyclisme.

  35. laude

    J’adore ce site. Je me régales des commentaires et des editos. A vrai dire dans mes bookmarjs, j’ai pas mal de site de vélo mais la flamme rouge c’est tous les jours.

    je ne sais pas si Armstrong est le plus fort mais je sais que la flamme rouge j’adore

  36. laude

    J’adore ce site. Je me régales des commentaires et des editos. A vrai dire dans mes bookmarks, j’ai pas mal de site de vélo mais la flamme rouge c’est tous les jours.

    je ne sais pas si Armstrong est le plus fort mais je sais que la flamme rouge j’adore

  37. Peu importe que Armstrong soit le meilleur ou non, d’ailleurs qui peut se permettre de dire que c’est Armstrong, Merckks ou Indurain le meilleur… Sur quoi devons-nous nous baser…??? Je trouve assez déplorable le portrait négatif tracé par les lecteurs à propos de Lance et de Foglia… Chacun ses forces, chacun ses faiblesses… Lance a apporté beaucoup au cyclisme, que ce soit l’engouement pour ce sport en Amérique… Certes il a des défauts (arrogance, imbus de lui-même etc.), mais il a quelque chose que vous oubliez: une passion pour le vélo. D’ailleurs, il faut vraiment être fou de vélo pour vouloir rouler au Texas, dô à la réglementation imposée dans cet état! Foglia est également passionné de vélo. Certes il n’a ni tact, ni charisme, mais il sait susciter beaucoup d’intérêt lors de chaque TDF. Allons… soyez humains un peu… Lance est un grand, tout comme Ullrich, tout comme Indurain, tout comme Basso, Merckks, Anquetil…. Bref chacun a droit a sa part de gteau…

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.