Flèche Brabançonne: les Quick Step pris en défaut

Pas sûr de la tactique employée par les Quick Step dans le final hier de la Flèche Brabançonne.

Que Vakoc revienne avec Tim Wellens sur le porte-bagage à l’entrée du dernier kilomètre va encore: étant un bon finisseur, il permettait aux Quick Step de se retrouver devant à trois coureurs, un effectif plus intéressant pour battre Sonny Colbrelli qui était, jusque là, l’homme à battre puisque meilleur sprinter du petit groupe.

Bien joué aussi de Vakoc qui a attaqué dès le contact, créant une course de mouvement. Il aurait toutefois été préférable qu’un autre Quick Step attaque (il y en avait déjà deux devant, soit Devenyns et de Plus), Vakoc allant aussi assez vite au sprint. Si un autre Quick Step avait attaqué, Vakoc aurait pu souffler un peu dans les roues, n’ayant pas à travailler devant, et ainsi préparer son sprint.

Malheureusement, la relance de Vakoc au contact n’aura condamné qu’un seul coureur, soit Laurens de Plus de sa propre équipe…

Seconde erreur, Vakoc s’est beaucoup trop déporté sur sa droite en amorçant son sprint, permettant à Colbrelli de se dégager. Juste avant, ce dernier semblait bien enfermé derrière Devenyns et Vakoc. Si ces deux là avaient gardé une ligne plus tendue, je pense que Colbrelli aurait été “légalement” gêné par Devenyns et aurait perdu de précieux km/h pour son sprint.

Bref, les Quick Step étaient trois hier dans le final, et n’ont pu gagner. Ca fait quand même un peu désordre!

Ceci étant, sachons reconnaitre la domination actuelle de l‘équipe Quick Step sur de nombreuses courses. C’est fou, c’est des nouveaux coureurs presque chaque fois! Récemment sur le Tour du Pays Basque par exemple, on a vu un David de la Cruz à la fête, maintenant c’est Vakoc et Devenyns, c‘était Yves Lampaerts il y a quelques temps, bref, la profondeur et le succès de cette équipe Quick Step (sans compter Alaphilippe, Gilbert, Boonen, Gaviria, Kittel, Dan Martin…) sont vraiment impressionnants. C’est l‘équipe de l’heure dans le cyclisme!

25 Commentaires

  1. Wolber
    Soumis le 13 avril 2017 à 2:16 | Permalien

    Pour savoir reconnaître la domination des Quick Step, on sait la reconnaître . Depuis au moins 1 mois cette équipe est en passe de gagner toutes les courses organisées ou peu s en faut.
    Quand on compare le nombre de leurs coureurs présents ds les échappées par rapport à d autres formations c est vraiment étonnant.
    Pourquoi les coureurs de cette équipe sont parmi les meilleurs?
    Comment peuvent ils influencer à ce point les fins de courses ?

    Voila des questions qu elles sont bonnes , non?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -1 (from 3 votes)
  2. mica
    Soumis le 13 avril 2017 à 3:39 | Permalien

    Je vais encore une fois étre hors sujet, mais rassurez vous je ne vais pas parler des abris motos (bien qu’ il y ait encore beaucoup à dire. Non, je voudrais évoquer l’ usage des braquets démesurés que « tirent » les coureurs, en particulier dans les sprints. Cette mode de mettre le braquet maximum lorsque l’ on veut aller vite est totalement aberrante!
    Mis à part Jérôme PINEAU, Je ne féliciterai pas, encore une fois, les consultants télé (élevés à l’EPO, ils se reconnaitron) de répéter sans cesse qu’ il faut « mettre du braquet », quelle erreur, nom Mrs, pour fournir de la puissance et aller le plus vite possible, il faut tourner les jambes très vite et enrouler des développements très modérés. Je vais essayer de prendre un exemple se rapportant à l’ automobile afin de me faire comprendre: Vous étes sur l’ autoroute, et vous roulez à 110Km/h le plus souvent sur la 6eme vitesse (la plus démultipliée) vous voulez dépasser la voiture qui vous précède et qui roule à la même vitesse que vous. Pour ce faire vous allez « rétrograder », c’ est à dire passer par paliers de la 6 eme à la 4 eme , voire la 3 eme si vous étes en cote.
    Bref, vous avez eu besoin d’ un surcroit de puissance, vous avez amené le moteur de votre voiture à tourner plus vite(peut étre du 2500 T/mn à 4500 T/mn, et vous avez en quelque sorte adopté, pour votre véhicule, un « braquet » plus petit (en l’ occurrence passé de la 6 à la quatriéme vitesse.
    En cyclime, quand on a besoin d’ un surplus de puissance (sprint, attaque….) l’ on doit tourner les jambes et adopter un plus petit braquet. C’ est d’ ailleurs ce que font les pistars; En poursuite par équipe, par exemple ils tournent les jambes à environ 125 tours/mn, sur des braquets jamais supérieurs à 55×14, leur vitesse de croisiére étant de environ 63Km/h pendant 4 minutes. (Je ne suis pas sur que pendant un sprint de 10 secondes nos routiers aillent beaucoup plus vite!) Il y a en plus le handicap que « s’ infligent » les routiers en se mettant en danseuse pour sprinter, et en « détruisant » leur CX.
    Dans un autre domaine sur piste, les coureurs pourtant fort musculeux ne se mettent jamais en danseuse lorsque le sprint est lancé (en tout cas pas dans les 150 derniers métres.
    Mais comment ce fait il que ceux qui passent de la piste à la route ne suivent pas ces sains préceptes, je pense en particulier à B. Coquard (c’est le nom qui me vient à l’ esprit tout en écrivant)
    Jadis, tous les routiers sprintaient assis (Vélo magazine n° 545 Page 53 le souligne pour A. Darridade, mais c’ était vrai pour tous les sprinteurs)
    Pourtant des sprinteurs, il y en avait à la pelle, et non des moindres: van Stenbergen, Van looy, Darrigade, Sels, Vanistens, Karstens, Janssen…..
    Il est vrai que les 11, 12, et 13 dents n’ existaient pas et il y a plus de cinquante ans des courses se gagnaient déjà à plus de 45Km/h de moyenne ( voir Paris Roubaix ou Paris Tours sans dérailleurs, donc avec des braquets forcemment très réduits!) Bon cela c’ est un peu de l’ histoire du cyclisme, et nos amis Canadiens n’ étaient pas encore interessés au cyclisme.
    Que j’ ai été long , et combien j’ ai du en lasser, mais je suis passionné et j’ ai la conviction de n’ étre pas loi de la vérité. Donnez votre avis il y aurait tellement de choses à rajouter.
    Mais décidemment non, Mrs Jalabert ou Boyer ou d’ autres il ne faut pas toujours « mettre du braquet », c’ est plutôt l’ inverse, même s’ il est arrivé à l’ un d’ entre vous d’ avoir été parfois un grand sprinteur!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 12 votes)
  3. le bourrin iserois
    Soumis le 13 avril 2017 à 5:38 | Permalien

    Il y avait une article de sport et vie qui allait dans ton sens: « armstrong, polémique de la moulinette »
    Sache quand même que chacun a son style; tu enlèves armstrong et ullrich éclate tout le monde et gagne 4 ou 5 tours en bourrinant; idem pour honchar qui gagne en écrasant les pédales 2 chronos du tour. En fait, chacun a son style. Tu enlèves le moteur à froome dans le ventoux, et je suis pas sur qu’il mouline autant. Même sans moteur, tu lui enlèves son dopage oxygénant du sang (armstrong aussi) et je suis pas sur que leur style soit aussi efficace et qu’ils l’adoptent…car ils pourraient bien ne pas avancer et s’asphyxier…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 10 votes)
  4. mica
    Soumis le 13 avril 2017 à 6:24 | Permalien

    @ Le bourrin Isérois: je ne suis pas sur que les exemples de Ullrich et Honchar soient les meilleurs à prendre, mais il est vrai que l’ allemand tirait gros, surtout en cote. En l’ occurrence je me penchais surtout sur le sprint, ou il est flagrand que l’ usage des gros braquets est contre productif. Encore une fois et puisque c’ est l’ anniversaire, voir le sprint d’ école de Mac Lay au GP DE Denain 2016, ou il gagne presque par hasard, assis sur sa selle, se faufilant entre une quinzaine d’ adversaires et les renontant tous en moins de 5 secondes!
    Quand à la lecture de sport et vie, ce n’ est pas ma tasse de thé, sans compter que les légendes des photos sont souvent tendancieuses, sous prétexte de jeux de mots.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -5 (from 5 votes)
  5. Soumis le 13 avril 2017 à 8:13 | Permalien

    oui, les « Quick Step » auraient pu jouer différemment.. mais j’ai l’impression que Colbrelli était tout simplement imbattable : meilleur sprinteur du groupe de tête, il prenait des relais nets, secouant son équipier Bole qui lui était au bout du rouleau..Je ne connaissais pas ce loustic, mais j’ai l’impression que quelques un vont connaitre sa roue arrière..

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 4 votes)
  6. thierry (mtl) bécyk
    Soumis le 13 avril 2017 à 11:25 | Permalien

    Ouais, Colbrelli était trop fort. C’est son premier gros printemps. Faudra l’avoir à l’Œil.

    L’Amstel s’annonce bien avec GVA, Gilbert et Valverde au sommet de leur forme. J’aurais bien de la difficulté à prédire le vainqueur, mais ces trois là carbure à haut régime depuis un mois.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  7. Stef
    Soumis le 13 avril 2017 à 12:08 | Permalien

    J’aimerais comprendre pourquoi il n’y a pas de commentaires similaires (coureurs Colombiens) vs les coureurs Belges?

    Il n’y a pas si longtemps, les commentaires sur les Colombiens n’étaient pas trop positifs!

    Avec toutes les victoires des coureurs Belges, c’est drôle, pas de commentaires similaires.

    Comme quoi les commentaires diffèrent selon votre nationalité.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 6 votes)
  8. Pascal
    Soumis le 13 avril 2017 à 12:25 | Permalien

    @ Mica

    Les pros sprint en 53×11 pour les dernier 200-150m et prennent des vittesse au dessus de 70km/h, souvent a 75 km/h donc environt 125t/min.

    Alors oui il faut mettre du bracket ahah! Pas de temp pour changer d’idée pendant un sprint..

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 2 votes)
  9. le bourrin iserois
    Soumis le 13 avril 2017 à 12:44 | Permalien

    Tu as pas du me lire, j’ai dit que leurs victoires étaient dues aux médecins, comme quasiment tout le temps d’ailleurs.
    Aie, les pouces rouges arrivent. Et non je ne suis pas un troll, je ne me voile pas la face, c’est tout, contrairement a tous ceux qui mettent des pouces rouges… Après, c’est sur qu’on peut toujours voir les choses de manière positive…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -1 (from 5 votes)
  10. mica
    Soumis le 13 avril 2017 à 12:58 | Permalien

    @ le bourrin isérois: tu parles du style de chacun, pourtant les voitures on des « styles » différents, puissance différente, rapports de boite différents, cylindrée différente…… il n’ empéche que quelque soit le modèle, pour avoir un surcroit de puissance, on doit « descendre les rapports, donc faire tourner le moteur plus vite. Idem en vélo pour avoir un gain de puissance, il faut mouliner, sinon, comme en voiture, le moteur « s’ étouffe » quelque peu et perd du rendement.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -1 (from 3 votes)
  11. jmax
    Soumis le 13 avril 2017 à 1:35 | Permalien

    Pour la vitesse de jambe, quand on a vu Patrick Sercu dans les sprints sur route, on comprends. Plus souple de une à deux dents et deux longueurs devant, tout en vélocité

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  12. le bourrin iserois
    Soumis le 13 avril 2017 à 2:36 | Permalien

    C’est marrant, tu cites les voitures et c’est exactement ce que fait l’auteur de l’article de sport et vie. Il faudrait que je le retrouve pour te l’envoyer.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  13. le bourrin iserois
    Soumis le 13 avril 2017 à 2:37 | Permalien

    il est la!!!
    http://www.sport-et-vie.com/numero-80/entrainement-secrets-l-affutage/polemique-moulinette.13722.php#article_13722

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  14. Maxime R
    Soumis le 13 avril 2017 à 2:58 | Permalien

    Domination des Quick Step ?

    ça m’a pas frappé, en même temps cette période de l’année ils sont toujours intenable, c’est la période la plus importante pour eux.
    Heureusement Gilbert a gagné le Ronde.

    Je note quand même que à Roubaix ils n’étaient pas fort présent, à part Stybar qui a bien tenu son rang Boonen s’est très vite retrouvé seul.

    Après je trouve qu’ils ont un petit problème à la conclusion qu’ils dérapent un peu à la fin, manque de réalisme, stress,…

    @Stef
    je vois ce que tu veux dire pour les commentaires anti colombiens qui ne trouvent pas de comparaison dans les victoires belge
    Ne connaissant pas les « cas » Colombiens je ne me permets de remarque sur le sujet, je peux juste dire que pour les belges je ne pense pas qu’il y ai eu de grosses surprises
    -Gilbert (bon d’accord p-e lui) mais on sait depuis toujours qu’il est fort et il a repris une seconde jeunesse depuis qu’il est chez Etixx.
    -GVA: ça fait des années que sa progression est linéaire, à la limite la plus grande surprise pour moi c’est son mois de juillet de l’année passée, là il est en forme, je pense qu’il va tenter jusque L-B-L (il habite la région et il a déjà été voir le parcours) et à part Roubaix il n’a jamais fait un truc vraiment exceptionnel cette année, il est fort et malin et plein de confiance depuis Rio et surtout depuis le tour)
    -Naesen Lampaert font partie des jeunes prometteurs ils ne débarquent pas de nulle part, on peut rajouter Stuyven qui a fait un beau Roubaix en tant qu’équipier pour finir 4e.
    -Wellens, Benoot: même remarque des jeunes talents dont on sait qu’ils vont pas tarder à exploser totalement

    il est à noter le naufrage de la Lotto, heureusement Greipel sauve Roubaix en finissant 7e, enfin ça fait des années que Greipel est le meilleur Lotto sur les deux grosses flamandes.

    sportivement

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  15. garolou
    Soumis le 13 avril 2017 à 5:06 | Permalien

    La Quick Step perd sont sponsor principale à la fin de l’année. Si Lefévère veut un remplaçant, ça prend une équipe qui gagne.

    S’il trouve un remplaçant, il ira chercher Moscon chez la Sky. Cela reste à voir, Moscon pourrait très bien être un remplacement pour Boonen… Semble prometteur le p’tit gars…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  16. regis
    Soumis le 13 avril 2017 à 11:22 | Permalien

    @Stef
    Bonne remarque, si tu veux le fond de ma pensée
    Philippe Gilbert à émergé à une époque où le dopage était encore légion….
    De plus comme je l ai déjà dit, il s’est plaint à plusieurs reprises avant Lotto de ne pouvoir se soigner. .. plus jamais depuis.
    Sa transformation musculaire est aussi impressionnante même si elle n a pas vraiment entraîné de meilleurs résultats.
    Mais Gilbert affiche un super tempérament en course, il est plaisant de le voir et l’entendre à l interview.

    GVA à été mouillé dans des affaires en Flandre avec un vétérinaire avant d être blanchi…
    La ligue belge à t elle intérêt à sacrifier ses meilleurs coureurs ? L a t elle déjà fait, se poser la question c’est y répondre. ..

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  17. mica
    Soumis le 14 avril 2017 à 1:35 | Permalien

    @ Pascal: Pour les braquets de 53x 11 que tu cites, et les vitesses atteintes par les pros (75 Km/h), je dis que c’ est absolument faux. C’ est la rumeur qui colporte ça, pour « faire croire ». Non, la vitesse acquise par les pros, debouts lors des sprints ne dépasse guére les 65Km/h (ce qui n’ est déjà pas mal)
    Alors, qu’ en certaines circonstances, (faux plats descendants, vent très favorable….) des vitesses telles que celles que tu cites aient pu étre atteintes, c’ est possible, mais sur terrain plat et conditions normales, un bon 65 ou 67 Km/h est un maxi.
    Et oui, je le redis, leurs sprints seraient bien plus efficaces avec un braquet réduit et en enroulant ce braquet assis sur la selle. Mais nous vivons dans un monde moutonnier… mais là encore une fois, le plus est l’ ennemi du bien. Tu peux voir l’ intervention de Jmax au n°11 qui nous rappelle P. Sercu qui venant de la vitesse sur piste etait passé à la route,et qui savait enrouler des petits braquets,et sprintait de la maniére la plus efficace possible.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -1 (from 1 vote)
  18. mica
    Soumis le 14 avril 2017 à 1:59 | Permalien

    @ j max: Merci de nous rappeler Patrick Sercu qui en effet eut le courage de passer du sprint sur piste (vitesse et Km) à la route. Sur piste, il fut le grand rival de Trentin et Morelon (les 2 plus grands sprinteurs Français) et il devint sur route un grand équipier et ami de E. Merckx. Son sprint était bien sur redoutable sur route, souple, enroulé, et terriblement efficace. Tout cela ce passait dans les années 60 à 70.
    Ils sont bien sur très peu à étre passé du sprint sur piste à la route, car généralement trop lourds! de l’ ordre de 85 Kg.
    De mémoire je citerai T. Bos le néerlandais, U. Freuler le suisse, G. Bontempi l’ italien.. mais je peux me tromper, ou en oublier. Si vous en connaissez d’ autres, vous pouvez corriger ou le faire savoir.
    Concernant ceux qui sont passés d’ une discipline à l’ autre, il faut noter le cas extraordinaire des féres et sœur Hayden, patineurs de vitesse qui devinrent cyclistes sur route (je crois me souvenir que B. Hayden devint championne du monde, quand à son frére ,6 ou 7 fois champion du monde de patinage de vitesse ,il boucla au moins un TDF ceci avec plus de 85 Kg de poids du corps. Je trouve ça assez remarquable!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 2 votes)
  19. Wolber
    Soumis le 14 avril 2017 à 2:21 | Permalien

    Moi chez Quick step ce serait plutôt sur Lefevere que j aurait des doutes… pas ne natinonalites chez lui , c est une équipe globalisée . Tout le monde peut marcher…

    Quand plusieurs athlètes ou coureurs d un meme pays se mettent tous à performer soudainement( ou pas) on peut se mettre à douter.

    Anglais, colombiens, australiens (le sport aussie en général est pourri par ce fléau).
    Bizarrement les italiens ont quasi disparu . Ils fonctionnent comme les français inexistant ds les classiques et 2 tetes d affiche sur les tours.
    Les espagnols tournent avec des vieilles gloires mais l âge d or semble terminé.
    A l Est on dirait plutôt du coup par coup.
    Les américains s assagissent après les années Armstrong plutôt …fastes.
    On pourra remarquera ,il faut un scandale de dopage ds un pays pour voir les performances régresser.

    Les préparations font et défont aujourd’hui les coureurs et les victoires qui souvent n ont plus grande signification. Gilbert impérial aux Flandres etait a bloc sur Paris Nice…alors j ai du mal à y croire…
    Teepstra l année passée se faisait sortir par B Coquard ds le mont Cassel …Quels ont les vrais niveaux de performance des uns et des autres? Ouais je sais les pics de forme…

    Au fait le Richie Porte affolant ds la Couillole sur Paris Nice , il en fait quoi de sont état de forme en ce moment?
    Je sais , Je m égare …

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  20. mica
    Soumis le 14 avril 2017 à 2:28 | Permalien

    @ le bourrin isérois: Merci de rappeler la référence de l’ article de « Sport et vie », j’ avais du le lire en son temps, et je dois encore en avoir quelques reminescences. Mais je te rassure, il ne s’ agit pas d’ un plagiat ou d’ un copier collé. De toute façon, que le moteur soit « humain » ou  » à essence », il y a des analogies voire des similitudes. Pour avoir un bon rendement, il faut une vitesse de rotation minimum.
    Pour le vélo, cela peut s’ expliquer par le fait que lors de la phase de pédalage, le seul temps vraiment moteur est le 1/4 de tour que fait la pédale lorsqu’ elle est en phase déscendante, le passage aux points morts hauts et bas étant pratiquement pas productifs de puissance, quand à la phase ascendante de la pédale, elle demanderait à tirer sur la pédale, ce qui est souvent moyennement efficace. Donc, en résumé, une seule phase vraiment productive sur 4. Si cette phase productive ne revient pas assez souvent (vitesse de rotation des jambes trop lente), le moteur humain voit son rendement s’ effondrer, sans compter aussi l’ effondrement du CX s’ils ont le malheur de se mettre en danseuse.
    Tout cela est certainement moins vrai dans les ascentions, ou l’ on peut effectivement se dresser sur les pédales et tirer plus efficacement sur la pédale en phase de remontée, le Cx à 20 ou 25 Km/h étant moins prépondérant. Dans ce cas là, en effet on peut donc tourner les jambes moins vite, et adapter sa maniére de pédaler, mais tout cela le plus souvent pour des pentes sup. à 5 ou 6 pour cent.
    Tout cela est un peu lourd et assez difficile à expliciter dans un forum….en tout cas je le tente..

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 2 votes)
  21. mica
    Soumis le 14 avril 2017 à 4:41 | Permalien

    @ Pascal: pour le braquet que tu indiquais et pour une vitesse de rotation de 125t/ mn, cela ferait à la sortie une vitesse de: ( 3,14x 0.7 x 53:11)x 125)= 1324,47 m/minutes, soit 1,324,47x 60= 79,46 Km/h., cela est bien sur impossible sur 200m et sur terrain plat, avec un vélo traditionnel. De plus comment feraient ils pour tourner les jambes à 125 t/mn tout en étant dressés sur les pédales. Je dis impossible!
    Par contre de telles vitesses sont pulvérisées sur vélo couché et entièrement caréné. (record sur 200 m à environ 144 Km/h à Battle Montain aux USA.)
    Record de l’ heure environ 93 Km/h, par le Suisse Francesco Russo.
    Là, ces chiffres sont exacts et vérifiables.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -1 (from 1 vote)
  22. Pascal
    Soumis le 14 avril 2017 à 11:22 | Permalien

    @Mica ..tu fais du fixi ou quois??
    Euh les pros sprint a 75km/h. A fact.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 2 votes)
  23. Pascal
    Soumis le 14 avril 2017 à 11:29 | Permalien

    Les lead out vont @ 65km/h.. just like that.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -1 (from 1 vote)
  24. Le Bourrin Ardéchois
    Soumis le 14 avril 2017 à 1:53 | Permalien

    75 km/h au sprint pour les arrivées de courses pro sur route, sur vélo classique sans vent ni pente, ça fait certainement un peu beaucoup.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  25. Pascal
    Soumis le 18 avril 2017 à 11:40 | Permalien

    @Mica/ Le Bourrin,

    Please don’t take my word for it.

    http://www.bbc.com/sport/cycling/33222937

    « Most guys do between 120 and 130 rpm. And that’s where I’m different. I don’t put out anywhere near the same amount of power that the other sprinters do.

    « I’m doing 1400, 1500 watts, they’re doing 1800, 1900 watts, which is a good 20% more. But I can pedal that much quicker. I can pedal with an extra 10% cadence. And that’s the difference. » -Mark Cavendish-

    Age: 29

    Place of birth: Douglas, Isle of Man

    Team: Etixx – Quick-Step

    Sprint speed: 48.47mph (78kph)

    Tour de France stage wins: – 25 (2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013)

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)

Soumettre un commentaire

Pas d'accord? Une précision à ajouter? Une erreur à signaler?

Contribuez vous-aussi au succès de La Flamme Rouge en laissant un commentaire constructif: vos commentaires sont très importants pour moi! Depuis 2003, ils ont contribué significativement à enrichir et à dynamiser ce site.

Régulièrement dès avril 2013, La Flamme Rouge publiera sur sa page principale un commentaire s'étant distingué des autres soit par son originalité, son apport au débat, sa critique constructive, son humour ou encore sa pertinence.

Vos commentaires engagent cependant votre responsabilité. Ayez s'il vous plait la courtoisie de signer votre commentaire de votre nom (La Flamme Rouge s'engage par ailleurs à préserver la confidentialité de votre adresse courriel). En tout temps, soyez pertinent et concis par rapport au sujet traité par l'auteur de ce site, et usez toujours d'un langage décent, poli et respectueux d'autrui.

L'auteur de ce site se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, de mauvais goût, diffamatoires, irrespectueux envers autrui, portant atteinte à l'intégrité d'une personne ou encore haineux.

Les champs requis sont marqués par *

*
*

Fouillez nos archives!