Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Exceptionnel: Hesjedal 2e de l’Amstel !

Philippe Gilbert a remporté aujourd’hui l’Amstel Gold Race grâce à un bel effort dans l’ascension finale vers la ligne.

C’est un grand jour pour le cyclisme canadien: Ryder Hesjedal a terminé 2e ! Il s’agit bien sûr de son meilleur résultat en carrière sur les Classiques. Hesjedal avait remporté une belle victoire d’étape sur la Vuelta 2009, ne l’oublions pas.

Way to go !

Partager

Précédent

L’Amstel Gold Race

Suivant

L’Amstel et le GP de Calabogie

  1. Excellent ! à quand une attaque décisive ?

    0
    0
  2. T-Bull

    Très heureux pour Ryder Hesjadal il le mérite … Bravo !!!

    0
    0
  3. Mitch

    Pour voir la vidéo de la finale ainsi qu’un interview avec Gilbert!:

    http://www.rtbf.be/sport/cyclisme/classiques/gilbert-gagne-lamstel-gold-race-74229

    0
    0
  4. max

    Si les Canadiens font de meilleures places que les français maintenant, où va-t-on? 😀

    0
    0
  5. Andy Lamarre

    Si les Canadiens font de meilleures places que les français maintenant, où va-t-on?
    ***************
    Ne pas t’en faire, on aura jamais le TDF.

    0
    0
  6. zboy

    Heu Laurent t’avais vu juste !!!! J’ai un flash pour canal Évasion où Louis Bertrand prédisait les victoires avec assez de justesse cet été.

    Gonfles-toi pas trop si tu vise dans le mille avec Contador pour le TDF hahaha !!!

    0
    0
  7. max

    D’ailleurs Andy, ta remarque m’amène une question innocente: pourquoi les étrangers considèrent autant le tour de France?

    Etant français, je l’ai toujours plus ou moins regardé avec passion (à part dans les années Armstrong, assez blasantes). C’est facile ici avec le battage médiatique, la diffusion sur une grande chaîne et les coureurs qui passent sous nos fenêtres. Mais depuis que je m’intéresse un peu aux autres courses, je comprends pas trop pourquoi c’est précisément celle-là qui attire tout le gratin mondial.

    – Prestige historique? Des courses tout aussi légendaires ont disparu du calendrier. D’ailleurs les classiques sont plus vieilles, et on en entend beaucoup moins parler.

    – Difficulté du parcours? Quand je vois les pentes qu’on propose au giro, je me dis que ça doit pas être ça. certes, il y a à la fois les Alpes et les Pyrénées, mais on a pas de Zoncolan ni d’Angliru, et c’est finalement dans les CLM que ça se joue la plupart du temps.

    – Bon calendrier? juillet: vacances et beau temps: quoi de mieux pour grimper des cols et avoir du public? mais ça me semble léger comme raison.

    Bref, ça fait quelques années que le tour commence avec un leader désigné spécialement préparé pour ça, entouré de sa dream team, et en général il gagne à la fin.Pas de surprises et peu de défaillances. Les courses de plaines sont désespérément ennuyeuses: à croire qu’ils savent pas faire des bordures. C’est pas tous les ans qu’on a des grands raids à la Pantani ou à la Virenque (Rasmussen le faisait un peu…). D’ailleurs les 3 noms sus-cités sont la preuve que le dopage n’est pas la cause du manque de spectacle.

    Pourquoi vibre-t-on pour une course dont l’exigence technique est loin d’une grande classique, et l’exigence physique de plus en plus anecdotique vu ce que déploient les équipes pour un seul leader? Qu’est ce qui attire autant de monde devant son écran? pourquoi le tour de France plutôt qu’un autre? J’ai jamais autant apprécié le cyclisme depuis que j’ai découvert « Liège » ou « Paris-Roubaix » plutôt que d’attendre un mois de juillet souvent décevant en terme de bagarre. C’est pourquoi le regard d’étrangers m’intéresse.

    0
    0
  8. bécyk

    En entrevue à RTBF, Gilbert souligne son amitié avec Davide Rebellin. Avec qui il s’entraîne (encore)régulièrement semble t-il. Ah bon, Belle référence. Surement de bons conseils…

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.