Et le vainqueur est…

Ca y est, la saison 2006 est terminée et avec elle, notre petit pool de cyclisme. Le vainqueur cette année a une nouvelle fois fracassé la marque mythique des 1000 points, témoignant que le pool de cyclisme est désormais âprement disputé. En tout, 134 participants se sont affrontés cette année, par pure passion pour le cyclisme. Merci à tous les participants et merci également de votre esprit en tout temps sportif. Avant de publier le classement final, il est important de préciser que pour l’instant, Floyd Landis demeure le vainqueur du Tour 2006. Cette décision est logique puisque le coureur américain n’a pas encore fait l’objet d’une quelconque sanction officielle de la part de sa Fédé. Le cas pourrait prendre plusieurs mois. Si Landis devait être trouvé coupable de s’être dopé, nous ré-ajusterons évidemment le classement en fonction du nouveau classement. Affaire à suivre donc, mais pour l’instant, voici le classement final de l’édition 2006 du pool de cyclisme: *1 – Laurent Martel 1010 points* *2 – Éric Lehoux 960* *3 – Alexi Richer 932* Maxime Desrochers 860 Bernard Fouquet 855 Vincent Courcy 832 Nicolas Echavidre 831 Yann Roblin 822 Ismael Choesmim 815 Marie-Claude Gregoire 806 Franck Kermoa 798 Ronald Martel 798 Olivier Champoux 796 Claude Taillon 787 Marc Beaulieu 779 Sebastien Vano 779 Sebastien Boivieux 772 Jean Michel Lachance 771 Michel Gervais 766 Florimond Rellier 764 Martin Caya 758 Etienne Gagnon 747 Guillaume Bilodeau 744 Paul Courtemanche 734 Vincent Viguie 732 Louis Dupuis 716 Michel Gauvin 716 Luc Bérubé 713 Francois Berube 708 Fabien Vano 706 Joel Poitras 706 Sebastien Bismuth 706 Jean Martin Bourque 705 Patrice Beaulieu 705 Robert Mayer 705 Jean Pierre Lemay 704 Christophe Le Bihan 701 Vincent Meuric 691 Didier Mangin 687 Claude Laflamme 685 René Rellier 685 Gabrielle Ostiguy 682 Isabelle Brault 675 Stephane Martel 674 Maxime Vives 664 Franck Lemay 662 Antoine Stundner 660 Andre Legault 657 Normand Papillon 656 Francois Sztuke 653 Jean Roy 649 Dominique Paget 649 Caroline Montminy 646 René-Pierre Roussel 635 Regis Grulois 633 Eric Le Page 632 Mario Beauregard 632 Olivier Galzin 627 Clifford Marshall 624 David Maltais 624 Jean-Claude Ducharme 618 Gaetan Duperron 617 Alexandre Odulinski 616 Mathias Letendre 614 Gaston Langlois 612 Mathilde Insanes 612 Claire Croteau 608 Sébastien Petit 608 Christian Dallaire 606 Evelyne Gagnon 605 Jocelyn Auger 599 Micael Tille 597 Mathieu Giguère 595 Fabrice Dubost 592 Eric Boily 590 Frederic Giguere 590 Erick Gagnon 587 Martin Lacroix 585 Natalie Dagenais 585 Xavier Nadeau 585 Denis Doyon 580 Eric Jean 580 Maxime Maltais 580 Manu Colette 577 Frederic Perman 576 Jean Francois Fortin 567 Mario Larochelle 565 Louis Potvin 564 Alexandre Charest 562 Jérôme Gagnon 560 Jean Philippe Wauthier 556 Luc Rochefort 552 Lucas Bourrier 552 Martin Prud’homme 552 Sébastien Moquin 552 Pierre Vezina 550 Robert Laramee 549 Pierre Montangon 547 Pier-Alexandre Marquette 546 Charles Halluin 543 Eric Charpentier 542 Christian Charette 534 Dan Simard 526 Charly Vives 522 Francois Groleau 519 Marcel Marie Laprise 516 Marc Lemay 514 Pierre Rellier 513 Antoine Richer 511 Raphael Watbled 491 Marc-Olivier Abel 490 Fabrice Casine 489 Ghyslain Lambert 485 Denis Brow 480 Francois Gaudreau 479 Christian du labo 475 Stephane Cournoyer 475 Christian Pouliot 470 Luc Ostiguy 470 Eric Royo 456 Andy Lamarre 452 Alain Potvin 451 Jerome Albar 451 Jacques Blanc 449 Ludivine Loze 447 Remi Lanet 441 Francois Gravel 437 Pierre Davreux 430 Gaetan Blais 418 Janie Fortin 407 Arnold Jacques 381 Marc Chenard 380 Alain Dauphin 372 Francois Gagnon 319 points. Avant de pavoiser sur le vainqueur, rappelons que si une bonne connaissance du cyclisme est un atout lors de la constitution d’une équipe en janvier, la chance intervient également beaucoup dans ce petit jeu. Une chute (comme Valverde sur le Tour), un petit scandale de dopage (comme Ullrich et Basso sur le Tour) et hop, tous les plans s’écroulent rapidement. Pour la première fois depuis qu’il organise ce petit jeu (6 ans), La Flamme Rouge termine 1er avec 1010 points, soit 50 de mieux que son dauphin, Éric Lehoux. La Flamme Rouge aura été en tête du pool depuis la fin du Giro car rappelez-vous, c’était un autre Martel, Ronald (sans lien de parenté), qui était 1er au sortir du Tour de Romandie. Cinq coureurs de l’équipe de La Flamme Rouge auront franchi en 2006 la barre des 100 points, soit Valverde (250 pts), Boonen et Landis (185 pts), Basso (177 pts) et Schleck (111 pts). Si Landis était cependant privé de son titre sur le Tour, Éric Lehoux pourrait remporter le pool puisque c’est 70 pts en moins que compterait l’équipe de votre humble serviteur. Comme Éric Lehoux n’a pas Landis dans son équipe, il serait alors en bonne position pour remporter la victoire finale. Wait and see… Alexi Richer termine 3e avec, outre Boonen, Valverde et Schleck, deux coureurs ayant marqué eux-aussi plus de 100 points soit Vinokourov (180 pts) et Hushovd (143 pts). Derrière, l’écart se creuse, notamment avec le 4e qui compte 72 points de retard sur le 3e. Il est intéressant de remarquer qu’une femme entre cette année dans le top 10, la fidèle lectrice de LFR, Marie-Claude Grégoire des Maritimes. Bravo! Le vainqueur de l’an dernier, Charly Vives, n’est "que" 104e, illustrant bien que dans ce petit jeu, la modestie reste de mise. Marc Beaulieu, vainqueur deux années de suite, est quant à lui 15e après avoir passé une grande partie de la saison dans les profondeurs du classement. Les choix d’Ardilla et Rujano auront coûté cher même si au final, il ne s’en sort pas trop mal! La lanterne rouge revient cette année à François Gagnon. Alors, aurait-il fait des "mauvais" choix? Pas le moindre du monde. Il aura plutôt manqué de chance, pour preuve ses choix pour son équipe: Ullrich, Rasmussen, Kloden, Thomas Dekker et Rogers notamment. Le pool de cyclisme est également un excellent baromètre des coureurs sur la totalité de la saison puisqu’il est facilement possible d’identifier ceux qui auront probablement mieux performé que les attentes et ceux qui auront coûté beaucoup trop cher en fonction de leurs résultats en 2006. Voici un petit palmarès des "bonnes affaires" en 2006 et aussi des moins bonnes affaires. Les bonnes affaires avec leur rapport "points marqués/coût en début de saison": SCHUMACHER Stefan ratio de 10,4, soit 10,4 points rapportés en 2006 pour 1 points de coût. GOMEZ MARCHANTE José Angel 9,8 GIL PEREZ Koldo 8,8 NIBALI Vincenzo 5,8 GERDEMANN Linus 5,2 DANIELSON Thomas 4,6 CONTADOR VELASCO Alberto 3,8 SCHLECK Frank 3,7 PIEPOLI Leonardo 3,4 BALLAN Alessandro 3,2 LÖVKVIST Thomas 3,1 KASHECHKIN Andrey 3,1 MOREAU Christophe 2,3 LANDIS Floyd 2,1 ARVESEN Kurt-Asle 2,0 HUSHOVD Thor 1,8 VALVERDE BELMONTE Alejandro 1,8 GILBERT Philippe 1,8 VICIOSO ARCOS Angel 1,7 SORENSEN Nicki 1,7 CANCELLARA Fabian 1,6 EISEL Bernhard 1,5 SASTRE CANDIL Carlos 1,5 LEIPHEIMER Levi 1,4 GARATE Juan Manuel 1,4 VANDEVELDE Christian 1,4 JAKSCHE Jörg 1,3 PAOLINI Luca 1,3 Les moins bonnes affaires maintenant, en commençant par les catastrophes: RUJANO GUILLEN José 0,0 NOZAL VEGA Isidro 0,0 BELOKI DORRONSORO Joseba 0,0 SEVILLA RIBERA Oscar 0,0 BACKSTEDT Magnus 0,1 RASMUSSEN Michael 0,2 POPOVYCH Yaroslav 0,2 BOTERO ECHEVERRY Santiago 0,2 DI LUCA Danilo 0,2 SIMONI Gilberto 0,3 ULLRICH Jan 0,3 REBELLIN Davide 0,3 PETACCHI Alessandro 0,4 SAVOLDELLI Paolo 0,4 KLÖDEN Andreas 0,4 CUNEGO Damiano 0,4 FLECHA GIANNONI Juan Antonio 0,5 KARPETS Vladimir 0,5 MENCHOV Denis 0,5 CHAVANEL Sylvain 0,5 O’GRADY Stuart 0,5 EVANS Cadel 0,6 FEDRIGO Pierrick 0,6 CASPER Jimmy 0,6 VASSEUR Cédric 0,6 EVANS Cadel 0,6 Ces coureurs n’auront pas eu une saison digne du coût qu’ils représentaient au début de l’année. Ceux qui ont marqué le plus de points maintenant sur les grands tours : Giro: Joel Pointras avec 217 points. Tour: Martin Caya avec 209 points. Vuelta: Alexi Richer avec 274 points. On termine ce bilan 2006 en vous invitant à télécharger le fichier ci-joint: . Ce fichier vous donne le détail des points de chacune des équipes. Merci de nous signaler les erreurs éventuelles. Y aura-t-il un pool en 2007 ? Rien n’est pour le moment décidé. Si nous aimons faire ce petit jeu, il demande toutefois un certain investissement (travail, temps). Une décision sera prise prochainement et nous vous tiendrons évidemment au courant. Merci à tous de votre participation en 2006!

2 Commentaires

  • Régis G
    Soumis le 17 octobre 2006 à 11:57 | Permalien

    Salut,
    Une chose m’étonne : c’est le peu de points rapportés par Simoni par rapport à son coût.
    Je pense que son coût était nettement sur-estimé car traditionnelement la saison de Simoni est exclusivement basée sur le Giro (voir l’une ou l’autre étape). Et sa saison a été bonne puisqu’à son âge il termine second du Giro.
    Enfin trève de rallerie,
    ce prono est excellent,
    bonne continuation,
    A+

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Régis G
    Soumis le 17 octobre 2006 à 11:57 | Permalien

    Salut,
    Une chose m’étonne : c’est le peu de points rapportés par Simoni par rapport à son coût.
    Je pense que son coût était nettement sur-estimé car traditionnelement la saison de Simoni est exclusivement basée sur le Giro (voir l’une ou l’autre étape). Et sa saison a été bonne puisqu’à son âge il termine second du Giro.
    Enfin trève de rallerie,
    ce prono est excellent,
    bonne continuation,
    A+

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)

Fouillez nos archives!