Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Entrevue avec David Veilleux

À 23 ans, David Veilleux intègre cette année l’équipe française Europcar (ex-Bouygues-BBox) dont le leader est Thomas Voeckler. Il devient donc le 2e Québécois à évoluer sur le circuit européen après Dominique Rollin qui y a fait ses débuts en 2008 chez Cervélo et qui fera cette année partie de l’équipe La Française des Jeux. Grand espoir du cyclisme québécois, David, se souvenant de notre brève rencontre lors du GP de Calabogie l’an dernier, a accepté de répondre à mes questions, quelques jours après la présentation officielle de son équipe à Paris.

La Flamme Rouge : David, j’espère que tu aimes le vert car déjà, chez Kelly-Benefit, ton maillot donnait dans les tons de vert !!  Voilà que ca se poursuit chez Europcar !

David Veilleux: En effet, je suis habitué au vert, mais je crois que celui d’Europcar est beaucoup plus joli.

LFR : Plus sérieusement, quel rôle joueras-tu auprès de la compagnie Louis Garneau qui fournit les vêtements de l’équipe et qui t’appuie depuis de nombreuses années ? Auras-tu un rôle de développement de nouveaux produits?

DV: Je n’ai pas un rôle précis, mais je connais très bien les gens chez Louis Garneau et je vais communiquer avec eux régulièrement. Ils ont déjà de très bons produits, mais je vais les aider à voir les petits détails qui manquent pour que les produits soient encore mieux.

LFR: Tu rejoins en 2011 une équipe de premier plan, Europcar, dont le programme de courses est essentiellement européen. Comment l’équipe t’a-t-elle accueillie, en particulier Jean-René Bernaudeau? 

DV: J’ai été très bien accueilli dans l’équipe. Les coureurs sont sympathiques et je ne me sens pas à l’écart. Jean-René m’a très bien accueilli et je crois qu’il a bien hâte de me voir courir.

LFR: Il y a déjà plusieurs années que tu es professionnel. Qu’est ce qui t’a le plus frappé à ton arrivée dans cette nouvelle équipe Europcar ?

DV: L’ampleur de la structure. Tout d’abord, le stage administratif de la fin novembre m’a permis de voir un peu comment l’équipe fonctionnait. Puis le stage d’entrainement en décembre m’a montré l’amplitude de l’encadrement que nous avons. Il y avait 5 soigneurs (tout le monde au massage après chaque sortie), 3 mécanos et les trois directeurs sportifs. Lors des entrainements, il y avait toujours une voiture qui ouvrait le chemin pour nous indiquer la route puis une autre qui suivait avec des bidons, des barres et des roues. Après chaque sortie, on avait un buffet de prêt à l’hôtel (peu importe l’heure que nous arrivions). Cela fait un peu changement des camps auxquels je participais avec Kelly Benefit Strategies.

LFR: Où as-tu établi ton « camp de base européen » pour la saison 2011 ? As-tu choisi la Vendée, siège de l’équipe ?

DV: Oui. Je vais loger au siège de l’équipe en Vendée. C’est un manoir dans la ville des Essarts, ville hôtesse du contre-la-montre par équipe du Tour de France 2011.

LFR: Quel sera ton rôle dans l’équipe lors des courses, plus précisément ?

DV: À vrai dire, je ne sais pas encore exactement. En début de saison, je vais participer aux Classiques, donc mon travail sera probablement de m’occuper des leaders de mon équipe pour essayer de bien les positionner en tout temps. Par la suite, je vais surement aider à faire le lead-out pour Chavanel et Haddou.

LFR: Quel sera ton programme de course en 2011 ? Celui-ci a-t-il été discuté avec Jean-René Bernaudeau ? Te verra-t-on sur les Classiques d’avril par exemple ?

DV: En début de saison, je vais en effet prendre part aux Classiques. Je sais que je vais faire Het Volk puis Kuurne et pour les autres, les DS vont voir comment je me débrouille.

LFR: Pourrais-tu faire tes débuts sur le prochain Tour de France si l’équipe était sélectionnée, ce qui apparaît probable ?

DV:  L’équipe sera fort probablement sélectionnée, mais je ne crois pas être au départ du Tour cette année. Je vais commencer par faire de mon mieux dans les Classiques. Pour moi, être au départ du Tour des Flandres et/ou de Paris-Roubaix serait un rêve au même titre que de prendre part au Tour. Si les choses vont bien, alors tant mieux, et peut-être que le Tour deviendra un objectif pour 2012.

LFR: L’équipe te permettra-t-elle de revenir disputer certaines courses au Canada, par exemple les Championnats canadiens ?

DV: Évidemment, mon équipe va me laisser prendre part aux Canadiens. Pour ce qui est des autres courses, je ne sais pas trop, mais je ne reviendrai pas souvent au Québec.

LFR: Es-tu suivi par un nouvel entraineur chez Europcar ? Quel sera le rôle de Pierre Hutsebault, ton entraineur de longue date ?

DV: Il y a un entraineur au sein de l’équipe, mais c’est Pierre qui s’occupera de ma préparation physique comme il l’a toujours fait.

LFR: Ton entrainement va-t-il changer en 2011 maintenant que tu courras en Europe où les courses sont généralement plus longues que sur le circuit nord-américain ?

DV: C’est sûr que la distance va augmenter, mais autrement il n’y a pas grand-chose. Je vais bientôt commencer à courir avec le Tour de Langkawi, après j’aurai presque un mois de préparation avant les premières Classiques. Ensuite, je vais courir tous les week-end. Une fois la saison lancée, je vais davantage faire de la récupération et un peu d’efforts spécifiques qu’autre chose.

LFR: Votre leader est Thomas Voeckler, auteur d’une excellente saison en 2010 et notamment vainqueur d’une étape du Tour ainsi que du GP de Québec. Comment se passe tes premiers contacts avec Thomas?

DV: Thomas est un gars vraiment sympathique. Toujours de bonne humeur, il anime toujours les repas avec ses histoires. Il est facile d’accès et il est même venu me parler de mon horaire lors du dernier stage. En plus, il habite près des Essarts donc j’aurai la chance de m’entrainer souvent avec lui.

LFR: Un autre Québécois évolue dans une équipe française, Dominique Rollin à la Française des Jeux. Aurez-vous des contacts fréquents en 2011, maintenant que vous êtes tous deux dans des équipes françaises ? Prévoyez-vous, par exemple, partager vos entrainements ?

DV:  En effet, quand Dom a appris que je joignais Europcar, il est entré en contact avec moi. Nous avons échangé nos horaires et il m’a proposé d’aller le voir en Espagne si le temps était trop mauvais en Vendée. Il est passé par là (joindre une équipe française) donc il m’a offert ses conseils si jamais j’avais besoin.

LFR: Je sais que tu as déjà utilisé l’électrostimulation, que j’utilise aussi. Toujours adepte ? Dans quel contexte ? (musculation, récupération, échauffement)?

DV: Oui, j’utilise encore mon appareil. Je l’utilise principalement pour la récupération et quelques fois pour l’échauffement.

LFR: Finalement, pour ou contre l’usage des oreillettes en course ?

DV: Contre. J’ai fait la saison 2010 sans celles-ci et je ne me suis jamais trouvé moins en sécurité. Cela permet d’ouvrir un peu plus la course et les coureurs doivent être beaucoup plus vigilants au déroulement de la course.

Merci David et bonne saison 2011. Je suis convaincu que les lecteurs de La Flamme Rouge suivront attentivement tes résultats. Prends ta place dans le peloton ! Tu as tout ce qu’il faut pour y réussir et décrocher quelques victoires. Et à bientôt j’espère !

Partager

Précédent

Vidéo de la présentation Europcar

Suivant

Le tour de l’actualité cycliste

  1. Vincent C

    Merci pour l’entrevue Laurent!

    C’est bon de voir David là où il est, à 23 ans, y’a du potentiel le bougre!

    Le fait qu’il soit contre le port de l’oreillette est très bien aussi! Anyway il a couru longtemps sans celles-ci et cela ne lui a pas empêcher de nous donner un racler! haha!

    0
    0
  2. Jeff

    J’ai courru deux saisons avec David lorsqu’il était encore amateur (élicycle). Ce qui me fascinait le plus à l’époque, c’était de voir à quel point Dave était discipliné et sérieux dans son entraînement.

    En course, il n’a jamais été  »tête folle », il avait l’instinct du tueur tout simplement. Je crois que sa plus grande qualité est qu’il est un coureur très intélligent en course. Une qualité qui lui sera certainement très utile au sein de sa nouvelle équipe!

    Bonne saison 2011 vieux!

    0
    0
  3. Guillaume

    Excellent entretien ! Et je souhaite bonne chance a David !

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.