Enfin de l’action !

Et c'est à Contador qu'on doit l'essentiel de cette action…

J'aime bien Contador. On pourra avoir un doute raisonnable sur ses performances, on pourra déplorer l'ambiguïté de sa situation actuelle mais on ne pourra pas dire qu'il manque de panache.

Car à la première occasion où il pouvait, il l'a fait: attaquer. Sur un terrain pas forcément très sélectif pour lui. 

Total, on a l'impression que la course s'est davantage décantée aujourd'hui qu'au cours des étapes pyrénéennes. Et surtout, on a l'impression d'en avoir beaucoup appris sur les principaux favoris.

La première chose apprise, c'est que Contador va mieux. Beaucoup mieux. Il a quand même placé au moins trois démarrages dans le col de Manse aujourd'hui. Pas mal pour un convalescent ! Y'en a qui doivent regretter, ce soir, de n'avoir pas achevé le coureur espagnol quant il en était temps dans Luz Ardiden il y a quelques jours…

Du coup, je partage l'avis de Jean-François Bernard: la clef de ce Tour de France, c'est Contador qui la tient.

On a aussi eu la confirmation que Cadel Evans est bien sur ce Tour, en fait mieux que jamais. Il a été capable de suivre les attaques de Contador et a fait preuve de courage et de lucidité dans la descente où il a pris des risques. Il faudra compter sur lui pour la victoire finale, bien qu'un jour sans, un classique chez Evans, menacera jeudi, vendredi et samedi lors de trois étapes décisives.

Trois autres coureurs sont encore bien dans le coup: Franck Schleck, Samuel Sanchez, très bien aujourd'hui avec son ami Alberto, et Ivan Basso, malgré que ce dernier débourse un peu plus que les autres.

On a enfin vu les limites d'Andy Schleck sur ce Tour de France. Elles sont doubles selon moi: il est limité pour répondre aux attaques sèches dans les cols, et on sait de surcroît maintenant qu'il descend comme un fer à repasser dans certaines conditions météo. C'était la grande catastrophe dans la descente mouillée du col de Manse aujourd'hui et il laisse tout de même 1min06 à Contador !

Bref, tout cela promet pour les prochains jours, si la tendance actuelle se maintient. Bagarreur, Alberto Contador n'a pas encore dit son dernier mot et on a senti aujourd'hui qu'il n'arrivera pas à Paris sans s'être battu comme un lion. Ca change de la molesse de Evans et des Schleck !

L'étape d'aujourd'hui

Deuxième victoire d'Hushovd qui bat au sprint Boasson Hagen pris en souricière dans le final avec deux Garmin, l'autre étant le Canadien Hesjedal qui a fait une bien belle étape, passant tout le final à travailler sans relâche pour s'échapper

Les Garmin ont relativement bien joué dans le final, sauf que Hesjedal aurait pu jouer sa chance un peu différemment, en attaquant plus sèchement quelque part dans l'avant-dernier kilomètre. Je pense en fait qu'il a perdu beaucoup d'énergie dans la descente à essayer de suivre les deux autres. Trop souvent, Hesjedal a dû boucher de petits trous, dont un sur une attaque bien synchronisée de Boasson Hagen qui n'avait d'autre choix que d'essayer de se débarasser d'un des deux Garmin. Hesjedal a bouffé beaucoup de jus dans la descente et je pense que c'est ce qui lui a manqué pour sortir au kilomètre. Il n'avait pas vraiment besoin d'amener un Hushovd en grande condition au sprint, sachant que ce dernier avait toutes les chances de s'imposer.

L'étape de demain

Vers Pinerolo en Italie pour souligner le 150e anniversaire de l'unité italienne. À surveiller, la côte de Pramartino dans le final de l'étape, dont le sommet n'est situé qu'à 8 kilomètres de l'arrivée. Encore une occasion pour Contador (qui aura la pancarte dans le dos cependant) de créer un petit écart…  

L'invité surprise

La météo, bien sûr. Elle s'est déjà invitée sur L'Étape du Tour de Saint-Flour le week-end dernier, que seulement environ 2000 cyclistes sur 6500 engagés sont parvenus à terminer, tous transis de froid. Ce fut la même chose dans le BRA, plusieurs centaines de cyclistes devant être secourus dans le col du Galibier, couvert de neige. Pour avoir déjà donné dans le registre, ces conditions climatiques peuvent considérablement changer la course, des organismes fatigués étant plus vulnérables. Si la journée de demain devrait voir les averses peu nombreuses, on annonce carrément la flotte pour jeudi lors de l'étape qui se termine au Galibier (donc la neige à 2600m ?).

À ne pas manquer non plus…

… la lutte pour le maillot à pois. Deux petits points séparent Vanendert de Samuel Sanchez à l'entrée des trois étapes des Alpes, de quoi rendre la compétition intéressante. Sur ce que j'ai vu aujourd'hui, misez Sanchez. Une entente tacite est d'ailleurs probablement déjà conclue entre Contador et Sanchez, deux grands amis: tu m'aides à jouer la victoire finale, je t'aide à assurer une place sur le podium avec à la clef, le maillot de meilleur grimpeur à Paris… Si vous voyez encore ces deux-là en échappée dans le final, ne vous posez plus de questions !

27 Commentaires

  • toutouille26
    Soumis le 19 juillet 2011 à 3:25 | Permalien

    Bravo aux médecins de contador, ils ont bien travaillé!!!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Matthieu
    Soumis le 19 juillet 2011 à 4:04 | Permalien

    « J’aime bien Contador. On pourra avoir un doute raisonnable sur ses performances, on pourra déplorer l’ambiguïté de sa situation actuelle mais on ne pourra pas dire qu’il manque de panache. »

    Un doute raisonnable.

    Liberty Seguros Saiz Puerto.
    Astana Vino Kash Redondo, suite de Liberty.
    Saxo Riis.

    Un doute raisonnable.

    Mais bon, il a du panache, donc autant l’aimer. Du panache, peut-être, mais pas celui d’un Landis tout de même.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • hakan
    Soumis le 19 juillet 2011 à 4:08 | Permalien

    Pas un mot sur Voeckler?

    Aucun espoir de podium ou mieux?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Cauvedre
    Soumis le 19 juillet 2011 à 4:41 | Permalien

    Il me semble que vous avez omis de parler de Voeckler, que vous avez déjà enterré depuis longtemps !

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • sylvain
    Soumis le 19 juillet 2011 à 6:11 | Permalien

    JAIME BIEN CONTADOR….j’adore!! manque pas de culot le gars!!!!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Marmotte
    Soumis le 19 juillet 2011 à 7:14 | Permalien

    Je crois que l’expression est bien choisie. Le meilleur moteur, avant « améliorations », c’est difficile à juger. Mais le trophée du panache, c’est assurément Contador.

    Je donnerais à Contador le « Golden Panache » dans la catégorie « ensemble de son oeuvre », mais Landis mérite encore le prix dans la catégorie « Panache d’un jour ».

    Mention honorable aussi à Lance pour la fois où il a déposé tout le monde après avoir fixé Ullrich dans les yeux pendant une bonne grosse seconde. Aidez ma mémoire, était-ce la même étape où il avait feint pendant toute l’étape en queue de peloton d’être dans un jour sans et où il avait finalement écrasé tout le monde dans le final ? Si c’est une étape différente, celle-là aussi mérite une mention spéciale pour un « Panache d’Or ».

    Et puis dans la catégorie « Panache-minute » il y a certainement Cancellara qui sort au kilomètre devant un peloton de sprinteurs pantois, c’est arrivé plus d’une fois.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Marmotte
    Soumis le 19 juillet 2011 à 7:17 | Permalien

    D’ailleurs, je ne me souviens plus quel commentateur expliquait le manque de résultat des Français, mais c’était tellement bien dit:

    « The problem with French riders… well, they don’t really care if they win or lose… as long as they do it with style ».

    Mention spéciale aussi, donc, à Jérémie Roy dans la catégorie « Panache inachevé ».

    Bon, je divague…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Marmotte
    Soumis le 19 juillet 2011 à 7:26 | Permalien

    Ceci dit, je ne partage pas vraiment l’avis de ce commentateur dont j’oublie la provenance, je trouve juste la citation rigolote.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Marmotte
    Soumis le 19 juillet 2011 à 7:26 | Permalien

    Ceci dit, je ne partage pas vraiment l’avis de ce commentateur dont j’oublie la provenance, je trouve juste la citation rigolote.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • toutouille26
    Soumis le 20 juillet 2011 à 1:59 | Permalien

    Le panache minute, c’est cancellara qui ramène le peloton sur…contador dans le col de manse!!!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • toutouille26
    Soumis le 20 juillet 2011 à 2:04 | Permalien

    6 qui désapprouvent mon intervention sur les médecins; oh faut vour réveiller les gars, vous croyez qu’il a beaucoup travaillé son endurance en juin donc il est meilleur en 3eme semaine??
    Ah oui, c’est pour le panache? dans ce cas noublions pas evans qui courre très intelligemment, et qui se saisit de toutes les occas pour reprendre du temps, même 3 secondes
    Voeckler avait l’air crevé hier, aopparemment son « mécano » lui a mal fait les vidanges…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • marten
    Soumis le 20 juillet 2011 à 2:30 | Permalien

    N’oublions pas que Boasson Hagen avait battu Hushovd au sprint dans la sixième étape du Tour. Donc Edvald n’était pas battu d’avance et un grand remerciement à Ryder(qui doit aussi avoir des origines norvégiennes vu son nom). C’était presque Norvège 1,2,3 hier.
    Selon Laurent Thomas Voeckler finira donc au max cinquième.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Jean-Luc Botto
    Soumis le 20 juillet 2011 à 3:02 | Permalien

    d’accord avec toutouille26, la transfusion du jour de repos commence à faire de l’effet!
    rien de plus!

    pour Contador, aucun doute n’est plus possible.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Dave
    Soumis le 20 juillet 2011 à 3:25 | Permalien

    D’accord avec Toutouille aussi, c’est ce que j’ai écrit juste après l’arrivée en commentaire de l’article précédent. Les coureurs sont assez surveillés, donc pas facile de se faire livret produit ou poche de sang discrètement, encore moins de se faire une transfusion peinard… sauf le jour de repos, ce jour là ils sont intouchables, pas question de déranger les guerriers quand ils sont en famille, au maximum un petit pipi pour l’UCI le matin, ensuite personne n’osera demander à voir Contador si on dit qu’il est dans sa chambre avec sa petite amie… avec un aiguille dans le bras.

    Si vous trouvez que j’y vais fort, relisez Landis racontant que le staff d’Armstrong scotchait les aérations de la chambre de peur d’être filmé ou le coup de la panne du bus pour se transfuser, relisez B.Kohl et ses explications sur les livraisons de poches les plus discrètes possibles. Et c’était il y a plusieurs années, depuis les créneaux pour refaire les niveaux sont encore plus étroits, au milieu de la nuit ou le jour de repos seulement.

    Je pense aussi que la gestion de ces « appoints » devient aussi tactique que le reste de la course, le « combien de poches me reste-t-il » revient aussi dans les témoignages de Kohl et Landis.

    Ceci n’enlève rien à l’intelligence tactique de Contador car pour connaître chaque virage du col de Manse, je peux vous dire qu’il a attaqué exactement aux bons endroits sachant que la montée est roulante, il faut choisir les rares rampes et il l’a fait. Mais à Luz ou Beille, sans moteur, il avait beau être intelligent…

    Bon, à suivre aujourd’hui s’il est aussi malin en Italie…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • sylvain
    Soumis le 20 juillet 2011 à 3:44 | Permalien

    Super t’es un vrai champion du commentaire…………

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • toutouille26
    Soumis le 20 juillet 2011 à 5:23 | Permalien

    Cela dit, c’est probablement surtout riis qui établit la tactique, et c’était assez prévisible (et bien vu) ces attaques;
    je suis étonné que jalabert ne les ait pas anticipées: chaque occasion de prendre du temps est à prendre dans le tour de france;
    En plus, la course fait que parfois les écarts sont bien plus grands, comme avec andy schleck hier

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • jmax
    Soumis le 20 juillet 2011 à 7:17 | Permalien

    Amusant d’entendre Jalabert qui la semaine dernière pensait que Contador avait perdu le tour, s’exclamer que Contador n’attaquait pas au bon endroit dans le col. A l’arrivée, joli coup de Contador et encore une vexation pour Jalabert qui a vraiment du mal dans ce rôle de commentateur, bien plus difficile que de raconter ce que l’on voit sur une moto. Fignon était nettement supérieur dans l’analyse de la course mais Jalabert a trop bien connu l’époque EPO où on partait au coup de pistolet d’une étape de 200 km et 5 cols pour terminer détaché.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • thierry mtl
    Soumis le 20 juillet 2011 à 8:58 | Permalien

    Andy a perdu le Tour hier. Il n’a pas été au top cette saison et c’est pas cette semaine que ça va commencer. En plus, il se plaint de la descente vers Gap: « trop technique ». Ce gars n’est pas sérieux.

    Sur ce site, on relie vite la perfo. de Contador mardi à une transfusion reçu lundi. WAKE UP LES MECS ! C’est sûrement pas le seul à en avoir eu une.
    Pourquoi, se fixer sur lui ? pcq’il a attaqué ? Trop facile. Gardez les yeux bien ouvert… sur tous le monde.
    p.s. : peut-être que le semaine dernière, il était le seul ténor qui n’avait pas eu de transfusion.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Thierry Lemaire
    Soumis le 20 juillet 2011 à 10:15 | Permalien

    On se fixe sur lui pour un tas de raisons, notamment les différentes équipes et directeurs sportifs qu’il a connus, son implication dans l’affaire puerto, son contrôle positif impuni de l’an dernier (échantillon A et B) et puis dans la liste de suspicion de l’UCI, il a un indice de 5/10 (4 pour Evans, 2 et 3 pour les Schleck, zéro pour Vœckler)
    Voilà, c’est pas grand chose.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • michel legendre
    Soumis le 20 juillet 2011 à 10:45 | Permalien

    Apres l’étape d’aujourd’hui (la 17ieme Gap/Pinerolo) et la superbe descente de Contadoré, sachant Andy Schleck plutot mauvais descendeur, je me suis dis que cet Alberto ne devrait pas trop compter/attendre au CLM de samedi pour prendre du temps sur les Schlecks car leur retour sur lui apres cette descente est des plus surprenante…non?
    Andy aurait-il amelioré son CLM…ou ses qualités de rouleur? Je l’espere pour lui car sinon il n’a pas beaucoup de cordes à son arc ni de flèches à tirer.

    mleg

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • schwartz patrick
    Soumis le 20 juillet 2011 à 12:24 | Permalien

    ok avec Dave
    comme hier, pour ce qui est des transfusions, les journées de repos sont la panacée pour régler l’injection ! maintenant si Contador est chargé, je ne vois pas pourquoi ses petits copains de jeu et de bizzness (de son niveau) seraient cleans ! pour l’instant, un seul banni sur la boucle et de loin pas le meilleur, il en fallait un,nous l’avons!!!
    Comme j’en ai parlé hier, aujourd’hui, çà se vérifie encore, les coursiers qui se tiennent mal sur leurs destriers en descente, peuvent aussi perdre le tour…
    Quand tu n’as pas la « caisse technique », c’est à dire:
    bmx, vtt, piste, cyclocross, envie,grain de folie et missions de reconnaissances sur le terrain,tu perds un paquet d' »arguments »! le tour, ce n’est pas que la montagne, la tactique et le vélo clm profilé! c’est toujours plein de petits détails qui « tuent »et qui t’abandonnent le moment venu…Alors on parle de hasard ou de malchance,trop facile ! mais le Tour c’est aussi une gestion non seulement physique et « médicale » c’est aussi expérience et lucidité !tu peux d’ailleurs aussi comparer les vélos du Tour avec la F1, tout en rigidité, les cadres,les roues carbone,les boyaux gonflés à bloc( Voeckler,66kg, 8,5kg dans ses tubes!) sauf que les routes de France,ce n’est pas les circuits(Jens 2009) et le freinage sur carbone en vélo, à 90 c’est chaud devant !!! je crois, qu’il y a quelques petits détails à reconsidérer …

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • spé
    Soumis le 20 juillet 2011 à 1:02 | Permalien

    les rageux du clavier sont de sortie !!!

    A.Contador a pour lui une grande intelligence et un mental en titane, souvenez-vous de la façon dont il a muselé L.A, il y a deux ans.

    Laurent a raison de  » l’aimer bien », on est deux, sans illusion mais avec plaisir.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • thierry mtl
    Soumis le 20 juillet 2011 à 1:26 | Permalien

    @ spé
    on est au moins 3…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Matthieu
    Soumis le 20 juillet 2011 à 1:57 | Permalien

    L’intelligence de course: « il a démarré au bon moment »… Donc, si t’as ton COACH qui te hurle dans l’oreillette: ATTAQUE! et que tu attaques, t’es intelligent! Ok!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Matthieu
    Soumis le 20 juillet 2011 à 2:15 | Permalien

    Je voulais vous demander: le panache est-il possible sans dopage? Non parce que pour avoir du panache, il faut être plus fort que les autres. Sans sa petite testo et tout le reste, Landis n’aurait sans doute pas réalisé son coup de panache en 2006. Non parce que pour rouler à 30 kms/h sur du 10% et rouler plus vite qu’un peloton sur toute une étape de montagne, on peut appeler ça du panache, mais on peut aussi appeler ça du gros dopage. Et sans sa petite transfusion… non, je dis rien.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • JOCELYN
    Soumis le 20 juillet 2011 à 2:26 | Permalien

    Quoi qu’il se passe dans les chambres, je dit chapeau CONTADOR, il attaque partout, et ce n’est pas les pétards mouillés des SCHLECK, de vrais attaques avec une vrai prise de risque (quelle descente). Evans a pour lui de ne pas avoir besoin d’attaquer en théorie, mais ne pas avoir estoqué l’espagnol à LUZ-ARDIDEN s’averera peur etre une erreur, réponse au plus tard vendredi.
    CONTADOR/EVANS 50/50, et ce au vu des près de 2 mns d’avance de Cadel. Un crève coeur de voir un de ces 2 battu.
    Thomas dans les cinq ? Il faudra qu’il batte au moins un des deux Schleck, ou bien sanchez, contador ou evans ? Ca va pas etre facile…Il la mériterait pourtant cette place dans le top 5.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Thierry Lemaire
    Soumis le 21 juillet 2011 à 4:09 | Permalien

    De la même manière que je ne voyais aucun panache à Armstrong, contrôlé positif lors de son premier tour de france, je ne vois aucun panache à Contador contrôlé positif l’an dernier.

    Pour l’expertise en panache, je me fie à Cyrano : « ne pas monter bien haut peut-être, mais tout seul »
    Contador fait exactement l’inverse : il montre très haut et avec une assistance médicalisée.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)

Soumettre un commentaire

Pas d'accord? Une précision à ajouter? Une erreur à signaler?

Contribuez vous-aussi au succès de La Flamme Rouge en laissant un commentaire constructif: vos commentaires sont très importants pour moi! Depuis 2003, ils ont contribué significativement à enrichir et à dynamiser ce site.

Régulièrement dès avril 2013, La Flamme Rouge publiera sur sa page principale un commentaire s'étant distingué des autres soit par son originalité, son apport au débat, sa critique constructive, son humour ou encore sa pertinence.

Vos commentaires engagent cependant votre responsabilité. Ayez s'il vous plait la courtoisie de signer votre commentaire de votre nom (La Flamme Rouge s'engage par ailleurs à préserver la confidentialité de votre adresse courriel). En tout temps, soyez pertinent et concis par rapport au sujet traité par l'auteur de ce site, et usez toujours d'un langage décent, poli et respectueux d'autrui.

L'auteur de ce site se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, de mauvais goût, diffamatoires, irrespectueux envers autrui, portant atteinte à l'intégrité d'une personne ou encore haineux.

Les champs requis sont marqués par *

*
*

Fouillez nos archives!