Encore du beau monde pour la Doyenne!

On termine la saison des Classiques du printemps ce dimanche avec Liège-Bastogne-Liège, la « Doyenne » des Classiques, créée en 1892 (105e édition en 2019).

Une sacrée belle course longue de 256 kms, et qui comporte neuf ascensions difficiles dans les 100 derniers kilomètres. Et on peut en effet penser que la course s’emballera réellement à partir de la côte de Mont-le-Soie, km 156. Traditionnellement, la sélection finale se fait dans la célèbre « côte de la Redoute », désormais mythique et un haut lieu du cyclisme avec Frank Vandenbroucke en 1998. Restera encore « les Forges » et la « Roche-aux-Faucons » par derrière avant de rallier l’arrivée située cette année dans Liège, après une descente et une dernière ligne droite (et non plus à Ans comme ces dernières années au terme d’une dernière ascension assez roulante).

On annonce pluvieux et frais (11 degrés) ce week-end en Belgique, cela durcira un peu la course très certainement. Un vent modéré est également prévu.

Les favoris

Évidemment, un seul nom: Julian Alaphilippe. Le vainqueur de Milan SanRemo, des Strade Bianche et de la Flèche Wallonne est l’homme à battre, qui plus est parce qu’épaulé par une redoutable équipe « Wolfpack » Deceuninck Quick-Step, qui compte en ses rangs les Philippe Gilbert (vainqueur de Paris-Roubaix), Bob Jungels (vainqueur sortant de la Doyenne), Enric Mas (qui a très bien placé Alaphilippe au pied du Mur de Huy mercredi dernier) ou encore Petr Vakoc. OUF!

Notez qu’Alaphilippe n’a jamais gagné la Doyenne, il sera donc motivé d’inscrire cette grande classique à son palmarès. C’est le temps d’en profiter!

En face, quelques formations pourraient leur tenir tête.

Les Lotto-Soudal d’abord, avec Wellens, Lambrecht et Vanendert. Ce Lambrecht, attention à lui dans les dernières bosses du parcours, c’est un sacré grimpeur-puncheur et il n’a aucune pression.

Les AG2R – La Mondiale avec Bardet et Cosnefroy ont un bon coup à jouer également. Bardet a terminé 3e l’an dernier.

Je pense enfin aux Astana avec Jakob Fuglsang bien sûr, mais aussi Lutsenko, Izaguirre et Leon Sanchez. On devrait retrouver ces formations dans le final.

Sinon, on a plusieurs autres coureurs qui pourraient très bien faire, à commencer par Michael Matthews dont le nouveau final n’est pas pour déplaire puisqu’il augmente les chances des sprinters qui passent aussi les bosses. Méfiez-vous de lui si ça arrive au sprint au sein d’un petit groupe.

Valverde, quadruple vainqueur, est évidemment un favori, tout comme Nibali, en vue sur le Tour des Alpes cette semaine. Adam Yates pourrait aussi être de la partie pour Michelton-Scott, tout comme les Kwiatkowski et Poels chez Sky, Dan Martin chez UAE ainsi que Guillaume Martin pour Wanty Groupe Gobert.

Mike Woods? Sa mauvaise place sur la Flèche aurait été due à un problème mécanique au plus mauvais moment. Ceci étant, Woods a également admis qu’il « n’avait pas les jambes » dans le final. Motivé par la Doyenne, je pense qu’il peut se rendre loin dans la course mais de là à jouer le podium comme l’an dernier, ça non vu la qualité du plateau en présence. Un top-10 serait déjà inespéré pour lui.

14 Commentaires

  • mmm
    Soumis le 26 avril 2019 à 12:32 | Permalien

    Qui aime la mauvaise météo? On pense à Wellens bien sûr mais aussi à Nibali. À quel point ce dernier sera émoussé par ses récentes performances au Tour des Alpes?

    Madouas va bien depuis le début de l’année et on peut s’attendre à ce qu’il soit présent dans cette course jusqu’à la fin. Un top 5 est envisageable s’il joue bien ses cartes.

    Fuglsang je le remonterais au moins au niveau d’Alaphilippe dans la hiérarchie des favoris. Il sera très bien entouré et LBL se prête mieux à ses caractéristiques que la AGR ou FW.

    Enfin, garder un oeil sur Dumoulin 🙂

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 4 votes)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 26 avril 2019 à 2:58 | Permalien

    Il serait quand même surprenant que Nibali soit en capacité de jouer la gagne au vu des nombreux efforts effectués tout au long de la semaine sur le tour des Alpes. Tout à sa préparation pour le Giro, il n’a pas ménagé sa peine, ne courant pas forcément très stratégiquement, mais s’imposant les efforts nécessaires.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 4 votes)
  • Le Bourrin Ardéchois
    Soumis le 27 avril 2019 à 5:35 | Permalien

    Cela dépend de son niveau de forme profond. Comme tu le sais, quand tu es vraiment en forme (au-delà de la performance du jour), tu récupères très vite et tu peux enchainer les efforts à haut niveau (personnel). On va voir pour Nibali.
    Par ailleurs, la confirmation du talent du franco-russe Pavel Sivakov (né en Italie) a du faire plaisir aux connaisseurs du Sud-Ouest.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  • Le Bourrin Ardéchois
    Soumis le 27 avril 2019 à 5:39 | Permalien

    Parce que oui, Mesdames-sieurs, un français vient de remporter une très dure et très disputée épreuve professionnelle, et avec la manière!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 2 votes)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 27 avril 2019 à 6:12 | Permalien

    LBA, je vais te contrarier : Nibali, s’il doit très bien récupérer actuellement, part avec un handicap sur ses adversaires principaux car il a quand même 5 jours de course dans les pattes, dont le dernier hier, et qu’il n’a pas ménagé sa peine. Au delà des supputations sur son cas, et la réalité du drafting par les motos, le coursier est offensif. C’est appréciable !
    Tiens, tant que j’y pense, les petits frères Nibali et Quintana commencent à marcher et ne sont plus les coureurs totalement anonymes qu’ils étaient.
    Sivakov me semble quand même plus russe, du moins dans ses choix et affinités personnels. Il court d’ailleurs sous le maillot russe dans les championnats. Mais je veux bien rajouter son nom à la liste des français de l’étranger qui sont les meilleurs français : Elissonde, Sénéchal, Cavagna, Alaphilippe, Justin Jules…
    Vandenbroucke…
    Et Van Der Poel ? Il serait pas un eu français celui-là aussi ?
    Laurent, quand tu affiches le lien vers la vidéo de LBL 1999, je me dis : « arrêtons de regarder Vandernbroucke, c’est plus un junkie qu’un cycliste, et ce n’est pas le vélo, du moins le mien, celui que j’aimerai appeler le « vrai » vélo. Et deux jours après, je me surprend à consulter cette article capté dans un twitt de cyclisme-dopage :
    https://www.liberation.fr/sports/2019/04/26/liege-bastogne-liege-hante-ici-vdb_1723663
    On y apprend que des coursiers à la réputation très clean – Van Hoydonck, Naesen – se motivent en se repassant cette vidéo…
    C’est un paradoxe que je ne m’explique pas : je vibrais devant Pantani montant l’Alpes d’Huez, alors que je savais pertinemment de quoi il en référait !
    Moralité : ni Dieu ni Maître sera toute ta loi, petit cycliste !

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  • mica
    Soumis le 27 avril 2019 à 6:48 | Permalien

    Cette vidéo de LBL 1999 est un peu addictive. L’ on y retrouve tous les codes et les poncifs des années EPO.
    Mais, quel allant, quelle combativité que l’ on retrouve moins dans le cyclisme actuel (mis à part MVDB peut être, mais n’ y voyez pas d’ allusion).
    Des Italiens des Belges et quelques Néerlandais à la pelle, tiens, un dénommé Cammendzin champion du monde en titre,Suisse, que l’ on avait oublié, Rebellin qui devait déja paraitre vieux, et Boogaert remuant au possible et Bettini et qui?…Fareijin: Belge ou Italien? Pour couronner le tout Van den Broucke (excusez pour l’ orthographe de tous ces « grands noms »
    C’ est fou comme les plus grands tricheurs peuvent devenir « mythiques » …surtout quand ils sont morts.
    Voila que la presse se passionne pour la fille du dernier cité, sans doute plus par marcketing que pour sa valeur sportive mais allez donc savoir!
    Pendant ce temps un jeune Néerlandais est mort (il était entre la vie et la mort depuis 1 mois), un jeune de plus,, comme trop de Belges ces dernières années et comme par hasard, en début de saison. (mais, est ce vraiment un hasard?)
    J’ avais déjà posé la question, mais ces morts, terribles, ne seraient elles pas la conséquence de certaines « cures », incognito, en intersaison? (je ne sais pas…anabolisants, cortico…)

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -2 (from 12 votes)
  • Lbi
    Soumis le 27 avril 2019 à 10:07 | Permalien

    Il y a une part de genetique et de chance sinon un gars comme virenque serait mort 100 fois.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 2 votes)
  • mica
    Soumis le 27 avril 2019 à 11:43 | Permalien

    lbi: certes pour Virenque, mais je trouve que ça fait beaucoup de jeunes en début de saison. Et mis à part un certain épaississement sanguin temporaire, l’ EPO n’ a peut étre pas d’ effets d’ effets délétères à long terme mais je n’ en sais pas trop….sur ce sujet non plus.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -2 (from 10 votes)
  • mica
    Soumis le 28 avril 2019 à 6:49 | Permalien

    Je viens de voir (à la télé, bien sur) le marathon de Londres.
    Il y a dans ces courses 2 choses (au moins) qui me choquent un peu et même beaucoup:
    D’ abord l’ utilisation des « liévres » officiels, chargés (sans jeu de mots) d’ impulser le rythme le plus rapide possible dès le début de la course, en se retirant de la course aprés le 15, 20 ou 25eme Km.
    ( ces liévres ont même un dossard offciel « Pace »).
    La 2emme chose « embétante » (et cela va rappeler quelque chose) est la proximité immédiate des motos, en particulier la fameuse moto caméra!
    Je sais parfaitement qu’ à 20 ou 22Km par heure, l’ abris est moins primordial qu’ en cyclisme à 30, 40 ou 55Km/h, quand même, il y a là quelque chose de choquant , et même si le gain est moindre qu’ à vélo, il n’ est pas totalement négligeable…..là aussi, la fédération mondiale d’ athlé. ferait bien de se pencher sur ce qui est aussi un problème; moins crucial qu’ en cyclisme…..mais problème tout de même!
    Je ne parlerai pas du dopage, mais là aussi c’ est peut être « open bar »…enfin on ne sait jamais dans ce genre de sport…(voir Clémence Calvin).
    Quoi qu’ il en soit, je suis persuadé que les organisateurs font le maxi pour que leur épreuve soit la plus rapide possible, avec à la clef des records du monde ou d’Europe pour promouvoir leur course et la ville concernée…voir Paris, Berlin, Londres, New York….marketing quand tu nous tiens!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +6 (from 14 votes)
  • Garolou
    Soumis le 28 avril 2019 à 8:06 | Permalien

    Valverde abandonne LBL, dans sa tête ça y est il croit définitivement à la malédiction du maillot de CdM… Ça va sûrement l’affecter pour le reste de la saison. Et n’oublions pas – hey! Alejandro, t’es pus un spring chicken non plus

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -1 (from 3 votes)
  • Jean
    Soumis le 28 avril 2019 à 4:49 | Permalien

    J’ai assisté à la course aujourd’gui et les conditions météo étaient extrêmement difficiles. Les visages étaient marqués et on voyait bien que certains coureurs ne supportaient pas le froid et la pluie.
    La veille j’ai fait la cyclo mais version 147 km et la température a descendu à 2 degré alors quand tu es mouillé à un certain moment c’est foutu, tu es gelé et dans les descentes c’est pire.
    Je comprenais ce qu’ils enduraient aujourd’hui et Fuglsang est un beau vainqueur. Je suis juste un peu déçu que Woods n’ai pas réussi à s’accrocher.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +7 (from 7 votes)
  • p'tit lucien
    Soumis le 29 avril 2019 à 4:30 | Permalien

    tiens, à propos de Frank VDB, avez-vous vu le film « Un Ange » ?

    Film de fiction où toute ressemblance avec un personnage ayant réellement existé serait purement fortuite…

    https://www.cinenews.be/fr/films/un-ange-2/

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Soumis le 29 avril 2019 à 6:34 | Permalien

    Fuglsang, peut il nourrir une ambition légitime d une victoire au classement général du TdF ?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • Tchmil
    Soumis le 29 avril 2019 à 8:39 | Permalien

    Très belle course mais je me suis ennuyé de ne plus voir la côte des italiens qui faisait vraiment partie de cette classique et offrait une fin de course plus corsée (avec l’arrivée bien sûr).

    Le froid, la pluie, Fulgsang l’équilibriste, Woods avec sa jambière ( vraiment bizarres les sensations, essayez lors de vos sorties 🙂 ), tout y était.
    EF Education a bien joué le coup mais Woods était un peu juste par rapport à « Bjarne » Fulgsang. Et une pensée pour ces 3 coureurs de Wallonie, Topsport Vlaanderen et Quentin Pacher (Vital Concept) encore dans la bagarre à la Redoute, s’accrochant isolés de tout support d’équipiers. Bravo à eux!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 4 votes)

Soumettre un commentaire

Pas d'accord? Une précision à ajouter? Une erreur à signaler?

Contribuez vous-aussi au succès de La Flamme Rouge en laissant un commentaire constructif: vos commentaires sont très importants pour moi! Depuis 2003, ils ont contribué significativement à enrichir et à dynamiser ce site.

Régulièrement dès avril 2013, La Flamme Rouge publiera sur sa page principale un commentaire s'étant distingué des autres soit par son originalité, son apport au débat, sa critique constructive, son humour ou encore sa pertinence.

Vos commentaires engagent cependant votre responsabilité. Ayez s'il vous plait la courtoisie de signer votre commentaire de votre nom (La Flamme Rouge s'engage par ailleurs à préserver la confidentialité de votre adresse courriel). En tout temps, soyez pertinent et concis par rapport au sujet traité par l'auteur de ce site, et usez toujours d'un langage décent, poli et respectueux d'autrui.

L'auteur de ce site se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, de mauvais goût, diffamatoires, irrespectueux envers autrui, portant atteinte à l'intégrité d'une personne ou encore haineux.

Les champs requis sont marqués par *

*
*

Fouillez nos archives!