Tous les jours, la passion du cyclisme

 

En vrac…

1 – justice populaire expéditive. Un fidèle lecteur se soucie de la justice populaire expéditive. Nous ne pouvons être davantage d’accord avec lui, le défi actuel dans le monde du cyclisme étant de ne pas tout mélanger. Les histoires de dopage à répétition qu’a connu le cyclisme au cours de la dernière décennie ont rendu le public – et les passionnés encore plus – très critiques et méfiants envers les performances offertes. Il est donc facile, dans ce contexte, de généraliser, de condamner gratuitement.

La Flamme Rouge essaie, depuis des années, de faire la part des choses. Elle continue à essayer de le faire actuellement, notamment en évoquant des réserves sur le cas Contador à la lumière des performances offertes lors du dernier Tour de France, et en refusant d’incriminer Devolder qui ne présente pour l’instant aucune raison tangible d’être soupçonné.

Toute performance dans le cyclisme n’est pas forcément suspecte. C’est du cas par cas et cette approche restera la nôtre pour l’instant. Contador est sur la liste noire oui, Devolder non pour le moment. Chaque cas est traité de façon unique et à la lumière des éléments tangibles s’y rapportant.

2 – La 70e édition de Gand-Wevelgem sera disputé demain, cette course ayant été créée en 1934. Au menu, 209 kilomètres à couvrir entre Deinze et Wevelgem. La principale difficulté est le désormais célèbre mont Kemmel que les coureurs devront escalader à deux reprises, soit au km 148 et au km 172. Le Mont Kemmel comporte une bonne ascension sur pavés, suivi d’une descente abrupte, elle aussi sur pavés et souvent le théâtre de chutes dramatiques, certaines ayant coûté plusieurs mois d’inactivité à des coureurs.

Beau plateau demain pour la course, avec notamment les Hushovd, Nuyens, O’Grady, DevolderGilbert, Pozzato, McEwen, Steegmans, Boonen, Flecha, Klier, Séb. ChavanelFreire, Cancellara, Cavendish, Hincapie, Ballan et Zabel.

Personnellement, on mise sur Tom Boonen, surement revanchard après un Ronde passé à ronger son frein puisque Devolder était devant. Il voudra surement se tester et se rassurer à quelques jours de l’Enfer du Nord.

3 – matos: voici un très intéressant reportage sur les nouveaux Michelin ProRace 3, un pneu qui apparemment serait très résistant aux crevaisons et qui présenterait un grip formidable en descente de cols. Nous tenterons de mettre ce pneu à l’essai en juillet prochain lors de notre participation à la Marmotte. De nouveaux coloris devraient également être disponibles en juin prochain.

4 – une nouvelle qui ne doit pas passer sous silence: Greg LeMond vient d’être lâché par la compagnie Trek qui distribuait, jusqu’à récemment, les vélos de marque LeMond. Raison évoquée: les propos de LeMond sur le dopage, notamment à l’endroit de Lance Armstrong (qui a gagné tous ses Tours de France sur des vélos Trek, rappelons-le) et de Floyd Landis. Selon Trek, les propos de LeMond ne seraient pas compatibles avec les valeurs défendues par l’entreprise. On croit rêver.

Rappelons que LeMond soutient notamment que Lance Armstrong et l’équipe US Postal aurait payé environ 500 000$ à l’UCI pour contourner un contrôle positif, ceci en produisant à posteriori une AUT autorisant le coureur américain à utiliser le produit en question pour raisons médicales. Cette histoire est bien connue, notamment par les livres LA Confidential et LA Official.

À nos yeux, rappelons que Greg LeMond conserve toute sa crédibilité à propos du cyclisme. Sa franchise, notamment sur sa situation familiale, dans le récent numéro de ProCycling en disait long sur l’homme qu’il est.  

Quoi qu’il en soit, voilà une nouvelle qui en dit long sur les pressions sous-jacentes au cyclisme. Les enjeux reliés au dopage dépassent de loin les aspects purement éthiques du sport et en rejoint de moins nobles, c’est à dire des aspects purement économiques. L’UCI étant probablement rongée par la corruption, une situation rapportée par de nombreuses sources d’information différentes, il n’est pas impossible que LeMond soit dans le vrai et qu’Armstrong et son équipe n’aient pas hésiter à acheter l’UCI dans le passé. Les visions mondialistes de l’UCI, notamment la pénétration du marché américain et le développement de courses comme le Tour de Georgie et de Californie, étaient probablement à ce prix.

Partager

Précédent

À propos de Contador…

Suivant

Pour conclure…

62 Commentaires

  1. alain39

    je condamne contador tout comme j’ai toujours mis en doute les performances de vino, armstrong, landis et autres lorsqu’elles n’avaient plus rien de naturel.
    A ce jour force est de constater que des Cunego, Valverde, Cancellara, Devolder semblent avoir appris la lecon et leurs performances ont perdu de cette regularite de metronome pour laisser place a des comportements moins dominateurs. Simultanement un Chavanel se revele et gagne au plus haut niveau avouez qu’il y de quoi se poser des questions.
    Par ailleurs en etant le seul a pouvoir suivre et attaquer Rasmussen dans le tdf Contador a avoue de fait son dopage. D’ailleurs cela n’a pas echappe a ASO qui de toute evidence ne voulait ni de Astana ni de Contador. les performances de ces 2 la etaient tellement irreelles que cela en devenait pathetique et ASo n’a pas voulu de nouveau mettre en jeu sa reputation dans ce simulacre de sport.
    Il est raisonnable de penser que le survitamine Contador va continuer charge comme un mulet a truster les victoires en Espagne et ses adversaires s’en foutent car le prestige ne s’acquiert
    qu’en gagnant les grandes courses. Qui se rappelle du vainqueur du tour de catille leon 2005?????
    Pour ceux qui veulent encore croire en ces personnages de disney je les laissent a leur reves sachant que pourtant les evenements du passe sont la pour rappeler que les evidences visuelles etaient bien revelatrice de dopage.
    A defendre des gens qui n’en valent pas la peine on perd son droit et sa credibilite.

    0
    0
  2. Patrick B

    Il me semble qu’à propos de Contador, Laurent un peu et Alain beaucoup, vous avez à plusieurs reprises dépassé les limites de la présomption d’innocence.
    Limites qu’il est à la mode de dépasser dans le cyclisme voire dans le sport en général, jusqu’aux ministres des sports français qui ont érigé en principe la non sélection d’un sportif, je cite, « impliqué dans une affaire de dopage » pour les Jeux Olympiques. Cette sémantique d »implication » s’est d’ailleurs imposée comme un langage politiquement correcte masquant une pensée qui ne l’est pas (encore?): la condamnation sur soupçons, la condamnation sur l’argument absolu de « la connaissance des lois de la nature » et « de la raison » par l’individu transcendé qui oublie parfois sa petitesse humaine, et la conscience de cette petitesse qui fait de l’humain sa grandeur, la condamnation concédée au « bon sens populaire » flatté par des directeurs de conscience qui ne sont que des usurpateurs de pouvoir et de richesses: « oh là, les attaques successives de Rasmussen et Contador ne peuvent être que le fait de robots ». Mais pas le fait qu’Evans grimpe quasiment à la même vitesse, malgré une dizaine de kg supplémentaires, ni celui de la surpuissance d’un Cancellara, qui par exemple engendra des perfs très très rarement vues (peut-être même jamais) sur les prologues des derniers Tours de Suisse et de France. Ce qui me gène, c’est qu’il me semble que les critères qui valent que soit jeté l’opprobe sur les deux premiers et l’encensement sur les deux derniers soient plus esthétiques (au sens large) que physiologiques, et pire qu’ils résultent de la tendance humaine de choix collectif complètement écervelé, initialement assez aléatoire ou peu en rapport avec les faits reprochés, puis entretenu par une masse qui suit le choix parce que c’est le choix (je n’ai pas écrit « la masse »).
    Rasmussen avait une allure de petit diable avec un corps malingre et un nez pointu, Contador s’était lié à Satan Bruyneel qui avait « fait » Armstrong, l' »Américain » impérialiste qui a détraditionnalisé un de nos plus fort symbole en le remportant 7 fois tel un ordinateur (et qui est certainement une sacré fripouille): le Tour (en son temps, Lemond l’a gagné en s’intégrant aux traditions). Le premier (Rasmussen) était le gendre à éviter coute que coute, le deuxième (Contador) a ressucité un passé dont on espérait être débarrassé: de bonnes raisons pour les lyncher sans jugement. Parce que c’est le cas.
    Rasmussen a été exclu d’un Tour qu’il avait gagné, sans aucun jugement contradictoire PARCE QU’IL N’Y AVAIT ALORS PAS MATIERE A CONDAMNATION et que l’inquisition menée par ASO flattant une partie du bon peuple par des médias achetés d’une façon ou d’une autre, ne souhaitant pas s’encombrer de ce qu’on appelle une justice.
    Contador est exclu A PRIORI de la plus grande épreuve cycliste dont il est LE VAINQUEUR SORTANT, le plus jeune depuis 24 ans, et alors qu’il démontre une forme resplendissante.
    Ces deux cas sont énormes. Il faut aller chercher la non-sélection d’André Leducq en 1934 pour retrouver pareille injustice. Leducq avait gagné les Tours 1930 et 1932, mais il avait signé un contrat pour l’équipe des Cycles Mercier alors qu’Henri Desgranges était dans une période Alcyon.
    Evans fait lui figure de gendre idéal, Cancellara mène une carrière dans le droit fil des traditions cyclistes. Ils servent donc d’alibi au lynchage des précédents. Parce qu’il y a aussi besoin de héros; ils ne sont d’ailleurs pas à l’abri d’une rapide descente aux enfers si on découvrait qu’ils « nous ont trahi ». Les ébahissements seront alors de sortie (pas toi, Laurent).
    A POSTERIORI, en concentrant les efforts sur Rasmussen et Contador, on finira par les confondre; et de balancer « alors, vous voyez bien qu’ils étaient coupables ». Evidemment qu’ils sont coupables, puisque le sont tous les protagonistes du haut du classement des très grandes courses du calendrier qui se déroulent « à la pédale ». Comme le sont Evans et Cancellara. Mais les victimes ne sont pas leur concurrents immédiats, ce sont les coureurs beaucoup plus loin dans les classements qui eux n’en croquent pas (je crois qu’il y en a, j’admet que ça relève un peu de la foi), ce sont les enfants et jeunes adultes qui se chargent dans l’espoir d’une ascension sociale qui ne restera qu’illusion pour l’immense majorité, et qui paieront cher la désillusion associée à des études abandonnées et une santé très altérée par la prise de produits.
    Je précise que les cas de Contador, Rasmussen, Evans et Cancellara sont des cas d’école, très largement extensibles.

    0
    0
  3. plasthmatic

    … et aussi il parle le Français, et sa voix est franchement sympathique. Son oeil aussi. Le Cancellara.
    Qui est cet Alain qui a lu qu’il s’est agi de « défendre » Alberto Contador ? Quel commentateur a « incriminé » Devolder ( une des plus belles victoires, admirable de classe et de courage, qu’il m’ait été donné de suivre ces dernières années )?
    Il était simplement question de s’étonner de ce qu’on accorde à l’un ce qu’on refuse aux autres. Ou le contraire, la formulation convient aussi, essayez.
    Patrick vient de l’écrire longuement, je ne vais pas m’y recoller. Disons un peu succintement que si tous sont logés à l’enseigne du principe de la présomption, Alberto Contador ne réside manifestement pas dans le même hôtel que les autres. Innocence … culpabilité …
    Oui, la liste Puerto. Evidemment. Qui a lu que le vraisemblable, très vraisemblable, dopage de Contador était contesté ?
    Non, ce qui m’étonne, c’est cette véhémence, voire cette haine. Et son pendant : l’enthousiasme. Les deux réunis, ça porte un nom : la passion. Quel vilain mot … Je serais moi aussi inquiet pour l’intégrité physique, au moins en termes de crachats, si si, soyons concrets, de ce jeune coureur s’il devait poser ses roues en France cette année.
    Bon, ce cher Alain, non content d’être dépositaire, régulièrement, de la connaissance des lois de la nature pas moins, d’un oeil à faire pâlir de jalousie les chercheurs de nouvelles méthodes de dépistage de substances interdites ( « les évidences visuelles » ), et aussi du bon sens ( tiens, mon grand-père alsacien aussi, pour le bon sens, et concernant les lois de la nature, quel jardinier ! ), a donc rangé aujourd’hui les Patrick, plasmathic et autres sceptiques quand la foule se lève en choeur, au rang de ceux qui ont perdu leur « crédibilité », et le plus terrible : leur « droit » !
    Patrick, et d’autres, j’ai le regret de vous annoncer que vous êtes déchu ! Et certainement comme moi déçus … terrible journée …
    « A défendre des gens qui n’en valent pas la peine, bla bla bla  » a-t-il écrit. Voir plus haut. Un vrai souci de lecture hein. On défendrait des gens ? A lire encore Patrick ci-dessus, j’ai le sentiment qu’il se fout, tout comme moi, de Contador et autres Marion Jones, bien plus que toi, Alain, dont la passion transpire quasimment à chaque ligne ( cette difficulté à mettre la ponctuation, et certainement à la relecture de tes messages, est-elle le symptôme d’une légère frénésie à l’écriture ? ), j’ai le sentiment donc, la certitude, qu’il défend des principes, et non pas des individus en particulier. Pas pareil. Pourquoi ? Sous les principes, il y a les hommes … Hum …
    Tiens d’ailleurs, encore un principe bien maltraité, voire pire, par ladite formule : des gens ne valent pas la peine d’être défendus …
    Allez, je te fais une concession Alain : actuellement en France se déroule le procès de M.F., chasseur-tueur en série malheureusement bien célèbre : le concernant je pourrais éventuellement te rejoindre … Il faudrait que je réfléchisse un peu tout de même …
    La liste Puerto ? Une quasi-preuve, d’accord. Vraiment. Je veux bien la regarder comme ça, en tout cas une sacrée présomption. Et les listes non mises à jour parce que le docteur est plus malin, plus chanceux, et les congélateurs mieux dissimulés ? Ce que je veux dire, c’est que j’ai le désagréable sentiment que beaucoup dans le monde cycliste rient et profitent de ce que les projecteurs soient braqués sur un bonhomme, un directeur sportif, une équipe. Un peu comme le foot, le rugby, le tennis, et pas mal de sports qui adorent le cyclisme depuis dix ans …
    Contador et Rasmussen, ça sent un peu la victime expiatoire quand même : on met  » tout le sale et le mauvais dedans « , et puis on la tue. Ou on la bannit, c’est pareil, méthode un peu plus moderne. Ensuite on repart tous à la fête, bien nettoyés, surtout la conscience. Ainsi, on peut se donner et s’abandonner pleinement, sans cette pénible entrave de la culpabilité …
    A titre personnel, j’essaie de me contenter de « suivre » les courses et le vélo, avec une vraie difficulté à verser dans les engouements. C’est un peu plus fade, c’est vrai.
    Bon, plus de crédit, plus de droit, j’espère que ma femme et mes enfants vont quand même me regarder un peu, j’en ai besoin.

    0
    0
  4. gerin

    Un curieux tropisme entretient l ‘opprobre cycliste
    une mediatisation selective a outrance qui dedouane les vraies fripouilles l icone qui utilise epo et transfusion l ‘autre le footballeur surpaye precurseur anglais du dopage genetique
    on doit defendre malgre tout contador et armastrong
    c est trop injuste comme alain bernard ou manaudou a propos d equi les inities sont sans illusions

    0
    0
  5. Thierry Lemaire

    « ASO flattant une partie du bon peuple par des médias achetés d’une façon ou d’une autre »

    Cette condamnation unilatérale du métier de journaliste, sans jugement, sans preuve, sans démonstration, sans mesure, est lamentable.

    Je vous rappelle que dans n’importe quelle dictature, le premier métier qui disparaît, c’est bien celui de journaliste.

    Il est trop facile de taper sur cette profession de manière systématique.

    0
    0
  6. Bark

    Qualifier les perfs de Contador en 2008 de suspectes sans donner de détails sur les courses est limite la mauvaise foi. C’est vrai qu’on a eu comme preuves par le passé « les démarrages succéssifs » mais pour 2008, que Laurent nous donne des éléments. J’ai regardé les courses et je n’ai rien vu d’extraordinaires.
    On rigole bien: Paris-Nice a été clean, les moyennes étaient réglo…ça me fait rire parce que on a déjà entendu ce disque rouillé.
    Devolder a été fabuleux même de l’avis de LFR mais on est tous convaincu que sa perf aurait été relativisée ici s’il était resté avec Discovery.
    Il n’y a aucun mal à être anti-x ou pro-Y, il faut juste assumer.
    Laurent, pourquoi tu ne rappelles pas les dates sur l’affaire LeMond-Armstrong-Landis et TREK? Pourquoi la rupture n’a pas eu lieu à ce moment là si ta thèse tient debout?
    Et si les vélos Lemond ne se vendent plus? As-tu regardé de ce côté là?
    Tu rappelles les accusations de Lemond mais pas les versions données par les personnes indexées.

    0
    0
  7. papipop

    Hélas, mille fois hélas, ces dernières années les projecteurs ont été braqués dans de multiples directions. Il serait long, fastidieux et bien douloureux d’énumérer ces 10 dernières années qui ont amenés le sport cycliste plus très loin du fond du gouffre. Et bien peu de ces tricheurs (Amstrong, Landis, Ulrich, Vinokourov, Heras, Pantani…..) au final ont malgrè les évidences admis avoir « triché ». Et le pire, c’est que beaucoup n’en avait pas même concsience.

    C’est pour cela que lorsque l’on aime ce magifique sport, le voir se débattre année après année dans cette fange rend bien malheureux. Et c’est aussi ça qui donne envie de ne rien laisser passer.

    C’est vrai qu’en juillet Rasmussen n’était pas « juridiquement » convaincu de dopage, et c’est vrai qu’on lui a dit dehors parce qu’il avait une sale gueule. Sur ce point, c’était injuste et c’est vrai, on l’a cassé lui pour pas taper sur d’autres. Mais bon, la suite a prouvé que dans ce cas là les apparences n’étaient pas trompeuses. Et l’injustice devient alors toute relative….

    C’est vrai que Contador n’a jamais été convaincu de dopage. Mais bon, la liste Puerto qui a déjà bien confondu du monde semble le concerner un peu quand même. Et il est « drivé » par un spécialiste en la matière qui a quand même un certain passif. Alors on peut le laisser gagner encore quelques tours de France, et pis on nous annoncera dans quelques années, que oui, c’est vrai, les apparences étaient pas trompeuses.

    Et puis idem des Valverde ou autre Di Luca qui roulent avec un petit bruit de casseroles à coté. Elles se sont pas encore prises dans les rayons. Ca viendra peut être….

    Ceci dit, ça veut pas dire que les Evans, Menchov, Cunego, Cancellara, Bettini ou autres Boonen soient clairs comme de l’eau de source. Mais on dispose de moins d’élèments « subjectifs » pour se prononcer. Alors là, oui, il existe le bénéfice du doute.

    C’est toute la difficulté de lire le vélo aujourd’hui. On sait, même si c’est subjectif, qu’un Contador ou un Valaverde ou encore un Di Luca ne sont pas propres. Il existe un « faisceau d’indice ». C’est aussi vrai qu’objectivement, ils se sont pas fait prendre avec tels ou tels produits dans le sang ou le pipi. Ils sont donc difficilement punisables. Mais il continue de polluer le cyclisme. Pendant que l’on attend qu’ils tombent, le cyclisme chute….

    C’est pour ça que j’ai un peu de mal à comprendre leurs défenseurs dans ces conditions. Ceci dit, ça me surprend pas. Un memebre de ma famille a été Elite 3 en France il y a quelques années. Il se chargeait pas. Il voyait autour de lui des courreurs propres, et d’autres un peu moins. Et ben il avait, comme la plupart de ces camarades, une position ambigue sur le sujet, trouvant des circonstances atténuantes à ces fautifs. Le pernicieux effet de cette culture si dure à faire disparaitre. Et pourtant, il avait pas arrêté l’école à 16 ans, et disposait d’un bon bagage scolaire (3ème cycle en sciences politiques) censé lui faire prendre du recul.

    Alors que dire, que faire….

    Ce que je sais, c’est que quand je vois Contador lacher les chevaux au Pays Basque, ça me fait pas rêver. Quand je vois Chavanel ou Delvoder faire de belles choses, je retrouve un peu le sourire. Mais si demain, on me dit que Delvoder, il avait les analyses sanguines d’un gamin de 5 ans, ou que l’ami de la femme de Chavannel a commandé au mois de février des amploules de dynepo à un pharmacien italien, cousin du frère de DiLuca, je m’interrogerai….

    0
    0
  8. bertrand pivert

    Quelqu’un a-t-il des exemples concrets des effets néfastes du dopage sanguin sur le long terme?

    Moi j’entends plutôt parlé ici et là de véritable cure de jouvance, voir d’effets bénéfiques sur les patients atteint de lourdes maladies. Et que dire de certaines stars du rock américaines qui se « réoxygènerais » le sang depuis plus de quarante ans…et ils sont toujours sur scène et en excellente forme.

    Alors ces conséquences? une idée?

    0
    0
  9. alain39

    Que de commentaires et d’une longueur assez inhabituelle. Et dire que c’est moi que l’on qualifie de passionne, c’est un comble.
    Non je ne suis pas plus passionne que vous messieurs, mais seulement fatigue d’etre pris pour un con par des coureurs sans scrupules qui meme apres avoir ete demasques crient encore leur innocence.
    Ces comportements de reniement sont tres bien connus des criminologues et ils attestent d’une incapacite a differencier le monde reel du virtuel dans lequel le l’interesse vit.
    Le criminel a toujours une bonne raison et au fond de lui meme il ne se sent pas coupable mais plutot victime d’un systeme. Il ne pouvait faire autremment.

    Appliquer la presomption d’innocence a Contador apres son implication dans puerto et ses performances hors normes sur le tdf s’assimilerait a de la partialite, de la faiblesse ou encore a un deni de justice. En effet, si il n’est pas encore suspendu il le doit a la bienveillance de sa federation et des juges espagnols peu scrupuleux, la ou un Ulrich et un Basso ont ete suspendus.
    Messieurs si vous continuez a penser que le brave Contador est une victime, je ne peux rien ajouter pour vous convaincre et d’ailleurs avec un tel septicisme meme pris sur le fait vous continueriez a nier les evidences.
    Defendre Contador c’est comme defendre Landis lequel tout comme Contador clame son innocence et continue les couteuses procedures judiciaires. Ceci etant, il ne sait comment expliquer les traces de testosterone exogene et d’ailleurs pour ce faire conteste les controles et ce en mettant en exergue des points de detail totalement inoperants. Idem pour Vino qui se dit victime d’un complot tout comme le faisait Armstrong apres la sortie de LA confidentiel.
    Bon courage messieurs dans votre mission d’avocats du diable, pour ma part bien que de cette profession je choisis la defense des victimes a savoir de tous voles ou dupes par ces malfaiteurs qu’ils soient coureurs ou simples spectateurs.
    Au plaisir de lire vos prochains argumentaires
    Passionnement votre.

    0
    0
  10. plasthmatic

    Un vrai souci de lecteur, décidément !

    0
    0
  11. alain39

    @plasthmatic
    c’est quoi le message????????
    Si au lieu de « lecteur », il fallait lire « lecture », je comprends mieux.
    Au risque de me répéter et cela devient franchement lourd et fortement désagréable, je jongle avec 2 types de claviers ce qui explique les absences de ponctuations et les typos. Point final et c’est la dernière fois que je me justifie sur ce point ma patience ayant ses limites.
    Merci plasthmatic de bien vouloir à l’avenir, notamment lorsque l’on est pas capable d’aligner 6 mots sans faire une faute, de garder pour toi tes remarques qui n’ajoutent rien au débat mais seulement visent à ridiculiser leur destinataire.
    Affaire classée, dont acte.

    0
    0
  12. Bertrand Pivert

    A tous ceux qui voudraient me répondre.

    Je vais passer mes prochaine vacances au Bourg d’Oisans.

    Pour moi monter l’Alpe d’Huez est un challenge que je veux réussir.
    Même si je dois le faire en plusierus étapes.

    Je ne suis pas très bien entraîné et j’aimerais que quelqu’un comme Patrick puisse me conseiller pour ma préparation.

    J’aimerais éviter les conseils de 53*12…

    Il me reste un mois. Je pèse lourd (87kg) pour 1m64.
    Mais je suis très motivé très très motivé.

    Alors si ce poste est publié et peut-on me dire quels sont mes chances…

    D’avance merci.

    0
    0
  13. plasthmatic

    Non, non : j’ai bien choisi d’écrire « de lecteur ».

    0
    0
  14. alain39

    Donc pas compris le message.
    Il y a très certainement une idée à développer derrière cette phrase sibylline.
    Dans l’attente d’en apprendre plus.
    Bye

    0
    0
  15. plasthmatic

    Cela signifie tout simplement que tu sembles lire des choses que ni Patrick B ni moi-même n’avons écrites.
    J’ai par exemple écrit que la liste Puerto, je veux bien la considérer comme une « preuve » de dopage du coureur nommé.
    Je te rejoins même sur un point : je trouve insupportables les dénégations des coureurs pris, les couleuvres ne passent pas chez moi non plus. A titre d’exemple, j’ai commencé à consédérer Vinokourov comme un voyou à partir du moment où il s’est exprimé : insuportable de cynisme, d’accord avec toi.
    Mais on ne parlait pas de ça … on parlait d’équité, et d’enthousiasmes parfois étonnants.

    0
    0
  16. Patrick B

    A propos d’écriture, je pense que prendre le temps d’essayer d’offrir une rédaction correcte, sans excès et dans la mesure de ses moyens, notamment par une relecture, est une forme de respect envers ses interlocuteurs. Et il me semble, Alain, que pris dans ta frénésie, tu négliges un peu cet aspect. Quand tu écris « la ou un Ullrich », « le l’intérressé », exemples parmi de nombreux autres qui ne relèvent pas de difficultés techniques, tu contrains le LECTEUR à fournir un effort de mise en forme à ta place, plus parfois un effort d’intérprétation. Et oui, cela intervient dans le débat.
    A propos de LECTURE, ou de non-lecture, tu repars sur de même critiques fondamentales sur les écrits de Plasthmatic et de moi-même juste après qu’il ait insisté sur le fait que nous ne les avions pas écrits! Tu repars sur la notion d' »implication » comme élément de culpabilité, puisque… impliquant la levée de la présomption d’innocence. Tu continues à ne pas entendre qu’on se bat pour des principes, à répéter la terrible sentence du non – mérite à être défendu.
    Comme si tu n’avais pas… lu…

    0
    0
  17. alain39

    Alors comme ça on s’offusque de mon écriture que j’essaye d’agrémenter d’un « le » ou « un » devant un nom propre. Je vous rassure il ne s’agit pas d’ignorance ou de manque de culture comme vous l’avez immédiatement pensé, mais seulement d’un effet de style que manifestement vous ne semblez pas apprécier.
    Autant pour moi, je ne savais pas que les lecteurs de LFR étaient autant pointilleux sur le respect du bon « vieux français ».
    Désolé mais en écrivant mes commentaires je n’ai jamais eu le sentiment de concourir au Goncourt, ni de rédiger une thèse d’état.
    Pour en finir avec ce cours magistral d’orthographe je n’ai toujours pas compris, d’un point de vue purement sémentique la phrase de plasthmatic et ce notamment à l’aûne de l’explication pour le moins confuse qui s’en est suivie.
    En résumé je lis mal vos commentaires et j’ai donc un souci de « lecteur ». Dont acte et c’est moi qui doit mal m’exprimer car j’aurai dit avoir un souci de « lecture ».
    Quant à Patrick, j’ai pris note de tes conseils et c’est muni d’un dico que j’ai vérifié l’orthographe d' »intérprétation ».
    Au risque d’égratigner ta susceptibilté professorale, ça ne s’écrit pas comme ca!!!!!!!!! Non, non, non, incroyable le dico a dû faire une erreur. Je m’en vais de ce pas informer Monsieur Larousse.
    Eh oui messieurs je le confesse, je n’ai pas vos facilités, j’avoue même avoir quelques difficultés de « lecteur » mais chacun fait avec ses moyens et je sais que du haut de votre estrade vous saurez absoudre ce pêché, certes véniel mais pêché quand même.
    C’est que je ne peux souffrir la comparaison, car je le confesse humblement, je ne suis qu’une toute petite chose « idiote » comparée à vous.

    Je ne suis qu’un homme avec ses défauts, ses passions, ses doutes, ses incompétences, des faiblesses.
    J’ai la faiblesse d’avoir des convictions et une certaine expérience sur lesquelles je base mes remarques, qui très certainement ne sont pas toutes au goût de tout le monde car non dénuées de partialité tout comme le fléau de la justice qui finit toujours par pencher d’un côté. Savoir si c’est du bon côté est un autre débat.
    Voila j’en ai fini sur le sujet « langue française » qui franchement me bassine grave ( Oh excusez moi, ça me reprend et j’ai dû encore écorcher vos yeux de puristes, mais pour ma défense ça existe et c’est même parlé par une grande partie de la jeunesse)
    Basta (oups), terminé pour moi le débat sur la place du point virgule au sein d’une phrase, ce n’est pas ce que je recherche au travers de ce site et qui plus est, je ne retire aucun plaisir de faire la leçon de français aux autres lecteurs.
    Messieurs les académiciens permettez que l’humble petite chose que je suis prenne congé (sur le pointe des pieds bien entendu).
    On écrit on écrit, mais pendant ce temps le bel Alberto se pavane en jaune sur les routes basques et ce sans même ni bien parler et encore moins bien écrire le bon vieux françois. Je vous le dit, y a plus de respect de nos jours.
    Asta la vista babe.

    0
    0
  18. toutouille26

    bon j’avoue que je lis pas les messages trop longs car en plus ils parlent d’ortographe; faut relativiser, ce n’est pas du sms non plus!
    quant à contador et autres, pour moi il est dopé, et je dirais que dejà, tout se voit sur le vélo; quiconque a déjà pédalé sait qu’il y a des jours ou on tire la gueule, ou on a pas de jambes; moi les dopés sur le tour, je les repérait à leur visage, à leurs performances, etc vu le monde du cyclisme, il est pas difficile de se faire une idée sur la plupart;
    je trouve cependant qu’il y a eu une amélioration ce debut de saison (et ça s’est vu dans les puissances!!)
    j’espere que ça va durer et qu’on va choper les recalcitrants, ce qui ne devrait pas etre dur si le passeport biologique est vraiment en place et ne sert pas à couvrir le cyclisme…
    quant à armstrong sans dopage, je suis tout a fait d’avis qu’il aurait gagné le tour, mais pas 7 quand meme: on peut tous avoir des defaillances(surtout sans dopage!!!)
    mince je me mets à ecrire des longs messages!!!

    0
    0
  19. Patrick B

    Voici ce que j’écrivais:
    « A propos d’écriture, je pense que prendre le temps d’essayer d’offrir une rédaction correcte, sans excès et dans la mesure de ses moyens, notamment par une relecture, est une forme de respect envers ses interlocuteurs. Et il me semble, Alain, que pris dans ta frénésie, tu négliges un peu cet aspect. »

    Il s’agissait de respect de l’autre, et non d »ignorance et de manque de culture ». Alain, tu as encore mal lu, à moins que tu nous sortes la vieille stratégie de l’amalgame. Et si tu veux dénicher des fautes de français dans mes commentaires, tu en trouveras de nombreuses. Parce que d’une part je ne fais pas plus d’efforts que ce qu’il suffit pour en éliminer l’essentiel, et d’autre part je suis très loin d’être infaillible ne t’en déplaise.

    Merci de nous avoir prouvé que tu pouvais en faire autant, et agrémenter tes interventions d’accents, ponctuations et d’un minimum de syntaxe. Te voilà déjà aussi calé que nous, le Goncourt n’est pas loin. Je t’assure que c’est plus agréable à lire et que du coup, on se concentre plus aisément sur le fond. Bonne nouvelle, a dater d’aujourd’hui, on va enfin pouvoir débattre avec Alain.

    Tiens, Contador. Si le vainqueur du dernier Tour gagne le Tour de Pays Basque, dont il a été contraint par ASO de faire un objectif majeur, j’entends déjà crier au scandale. Mais il n’a pas encore gagné. Il reste quand même un chrono de 20 km (dont je ne connais pas le profil), et des clients comme Evans, Dekker, les Schlecks, Kirchen etc…
    Pas d’a posteriori, précédons les « j’vous l’avais bien dit » de quelques pronostics.
    Je ne suis pas Pivert, tout de même pas (ah) Zerti, hum, mais je me risque:
    1 Dekker
    2 Contador
    3 Evans

    0
    0
  20. bertrand pivert

    Patrick,

    Après les flandriennes je retrouverai une place dans le classement plus conforme à mes connaissances.

    A propos de dopage sanguin, connait-on réellement les conséquences à long temre sur le corp?
    Moi j’entends par ci par là que la réoxygénation sanguine est plutôt bénéfique.
    Entre autres pour les personnes atteint de lourdes maladie.
    Mais aussi pour des stras du rock qui font cela depuis plus de quarantes ans et sont toujours en pleine forme.

    J’espère que ce poste sera publié,hé oui Laurnet je suis sytématiquement mis à la modération…problème technique?

    0
    0
  21. Patrick B

    Mes connaissances médicales sont bien limitées. Je ne peux donc que me contenter d’hypothèses.
    Je ne crois pas qu’on connaisse les conséquences à long terme du dopage sanguin. Encore faut-il s’entendre sur ce qu’on appelle ainsi.
    L’EPO est une hormone secrétée naturellement par l’organisme, à l’origine de la fabrication par le même organisme des globules rouges dont la principale fonction est de transporter l’oxygène des poumons aux muscles. On peut penser qu’apporter de l’extérieur de l’EPO en plus de celle secrétée afin d’augmenter la fabrication de globules rouges, chez des individus sains, risque à terme de déréguler le bon fonctionnement de ces sécrétions naturelles.
    L’apport direct de globules rouges soit de son propre sang conservé à de très basses températures, soit du sang d’un donneur compatible, est une transfusion sanguine visant au même objectif. Outre les risques de mauvaise conservation (celle-ci est très délicate, de Montdenard l’a bien détaillé, ça fait froid dans le dos), on retombe sur le même risque.
    La Dynepo et autres, je ne sais pas.
    Maintenant, ce qui nous concerne est le sport sous dopage, et au maximum. On peut penser que pousser son corps en en surnaturant certains paramètres met à très rude épreuve le reste de l’organisme. Je le pense, parce que je crois que les fonctions de l’organisme sont dans un équilibre engendré par de très nombreuses adaptations (de l’espèce d’une part, par l’évolution, de l’individu d’autre part, par le développement notamment par l’entrainement). Je suis par exemple certain que je serai complètement inhibé (psychologiquement) par la prise d’amphétamines. L’idée de pouvoir demander à mon coeur plus que ce qu’il ne le peut naturellement m’angoisserait tellement que je ne pourrais le pousser même autant que sans rien prendre!
    Pour ce qui est de la « réoxygénation sanguine », que notre johnny national (les belges n’en ont pas voulu, merde alors) a selon ses dires connu de son ami zidane
    dans une clinique suisse (dans l’Italie riche, il y en a une célèbre pour les stars du show-biz, de la chanson au sport en passant par la politique, à Mérano), ce terme très mal choisi (par souci d’occultation?) risque bien de signifier une simple prise d’EPO ou autre Dynepo.
    Il semble évident que chez une personne qui connait des problèmes de sécrétion d’EPO ou qui doit être soumis à de fréquentes transfusions notamment parce qu’elle subit des traitements lourds (chimiothérapie par exemple, qui détruit les globules blancs et donc affaiblissent le système immunitaire) engendrant d’importants effets secondaires, la prise d’EPO doit apporter plus de bienfaits que de méfaits.
    Ceci étant dit, on doit toujours partir du principe que la nature est neutre. Et il est toujours possible que l’administration d’une substance puisse être globalement bénéfique pour au moins une majorité de l’espèce humaine.

    0
    0
  22. alain39

    Retour au business et parlons donc des résultats de ce début de saison.
    Personnellement je vois des changements qu’il est bien trop tôt d’analyser et je propose de donner mes impressions par coureurs sur un panel que je considère représentatif:
    Valverde: contrairement aux années précédentes il est plus en retrait; d’ailleurs depuis le tdf 2007 il semble moins explosif
    Cunego: très appliqué, nombreux jours de course dans les pattes avec une montée en puissance qui n’a rien que de très normal. Du cyclisme à l’ancienne.
    Boonen, petacchi, et autres sprinters: ils ont sauté dans le poggio et n’ont donc pas été en mesure de jouer la gagne. Freire a tenu mais est arrivé émoussé à San Remo. A noter qu’aucune équipe était en mesure de cadenasser la course. Pas un MSR à la sauce des années 90.
    Chavanel: le réveil et surtout une constance dans les résultats. D’ailleurs les français font dans l’ensemble de biens meilleurs résultats et sont présents dans les fins de course ce qui n’était plus le cas depuis Jalabert.
    Evans: en forme précoce mais semble gérer ses efforts en vue du tdf. Le retrouver devant au ventoux n’a rien d’étonnant et il s’est contenté de suivre.
    Contador: peu de jours de course au niveau international et des résultats phenoménaux. Reste à voir le tour des pays basques mais il semble réellement intenable dès que la route s’élève, un peu à la Pantani 98/99. A noter que l’équipe Astana au pays basque est de type B, toutefois elle arrive à maitriser la course.
    cancellara: bestial sur 1/2 km, et un chrono de dément sur Tirréno. N’a pas réussi à passer les bosses du ronde et semble émoussé. A vérifier dimanche.
    Basso: eh oui sa suspension arrive à échéance et pourtant personne n’en parle. Peut être un autre signe de changement.
    Di luca: 32 ans et toujours vert. très peu de jours de course et des victoires. Attendons la décision qui devrait nous débarasser de cette relique du cyclisme à la piquouse.
    rebellin: a voir sur les ardennaises. Un PN gagné au métier.
    Devolder: victoire d’une équipe sur un ronde très excitant. une victoire à la Lamerts dans LBL 1984. Ceci étant le bougre sait aussi grimper.
    Ricco: les années se suivent et ne se ressemblent pas pour le prolixe transalpin. Attendons les ardennaises et juin
    Quelques noms jetées en pâture mais qui sont ceux des hommes de ce début de saison.
    Différents vainqueurs, aucune équipe qui écrase, une jeunesse qui se révèle et ce à moins de 23 ans.
    A voir, et vivement dimanche avec un PR sous la pluie comme je les aime.
    Pour ceux qui défendent Contador, je rappellerai que Ullrich n’a toujours pas avoué, Basso a avoué une intention de dopage, Musseuw 1 année de dopage, Vino une cabale, Hamilton/Landis une erreur judicaire et des vices de forme, Di Luca une jalousie inexpliquée et j’en passe et des meilleures. Quelques semaines avant sa mort Pantani s’offusquait devant les caméras de la RAI que l’on puisse penser qu’il se soit dopé.
    Rien que de très normal que Contador crie à l’injustice.
    Si vous pensez qu’il faut encore défendre ce type de malfaisants ce n’est pas mon cas car au dela de tout je ne supporte pas d’être pris pour un con.
    Bye

    0
    0
  23. legafmm

    cunego dopé
    evans propre
    c’est koi tes sources

    je croix plutôt que c’est du délit de sa gueule. a mon tour

    le renouveau français serait il aider par des produit interdits. la réponse est oui, bcp de gens ont pu voir lhottelerie attaquue tous les jours sur paris-nice sans avoir une seule fois flancher, totalement irréel.
    Chavanel, se révèle sur le tard, un peu à la façon de riss, bientôt il va gagner le tour.
    Gilbert (belge à la fdj) explose le temps des gewis sur le pogio, tjr plus vite plus fort avec un parcours plus difficile, une farce.
    Moreau continu de progresser au fil des ans, c’est son meilleur début de saison depuis le début de sa carrière, on croit rêver, à 50 ans il va finir par gagner le tour de france dvt une populasse en délire, et france 2 nous dira une fois de plus (la 20e en 20 ans) que c’est le tour du renouveau.

    0
    0
  24. toutouille26

    a peu pres d’accord avec alain mais pas sur evans;c’est quoi ce delire avec lui; il est chargé à mort: il a quand meme suivi armstrong dans une grande partie de courchevel en 2005, ce qui pour moi consitue une preuve irrefutable de dopage, et tout le monde a l’air d’insinuer qu’il est à peu pres propre, y compris sut pairs nice, ce qui est assez tordant;
    il est simplement un peu plus prudent sur les produits;
    legafmm c’est quoi tes sources, tu crois que cunego a gagne le tour d’italie à l’eau claire?? moreau, plus chargé que jamais, je n’en ai pas entendu parler cette année; pareil pour lhotellerie qui a gagné un maillot de meilleur grimpeur en ecrasant personne, seulement ses pedales; je précise que gilbert n’est pas français, et que ça fait qq années qu’il marche, mais pas tant que ça finalement

    0
    0
  25. alain39

    @legafmm
    C’était une simple analyse qui comme il était précisé en préambule ne revendiquait aucune impartialité faute de disposer de quelconques preuves.
    D’ailleurs il n’était pas fait référence au dopage pour illustrer les performances de ces quelques coureurs choisis sur la base de leurs résultats actuels et de façon parfaitement partiale.
    Je ne connais pas tes sources, mais permet quelques remarques.
    D’abord, le record du poggio, il faut comparer ce qui est comparable. Ferrari constatait simplement qu’en groupe et passant dans les 3 1ers cancellara n’avait pas battu le record de Furlan. On ne connait pas le temps exacte de Gilbert mais de visu il devait être supérieur à celui de Furlan dans la mesure ou il disposait tout au plus de 6 secondes d’avance sur Cancellara. Donc merci de mesurer ton langage car en aucun cas Gilbert n’a pulvérisé le record de Furlan.
    On comprend ce que l’on veut mais pour mémoire le beau Furlan au palmarès limité ( 1 bonne saison dans toute sa carrière) avait effectué seul la plupart de la montée, contrairement à cancellara qui a toujours monté à l’abri.
    Donc assez difficle de comparer, si ce n’est que l’on comprend que la montée s’est fait vite ce qui a permis l’écrémage. Mais personne ne dominait assez les autres pour les lacher.
    Je ne peux accepter en l’état l’analyse sur Chavanel et lhotellerie qui dénature la réalité. Le 1er tourne mais ne domine pas ses adversaires et ses qualités physique n’ont pas connu de grands boulversement.
    Le second a attaqué, sans pour autant gagner, parce qu’il bénéficiait de bons de sortie compte tenu de son absence de notoriété. Qui plus est, il s’est un peu désuni sur les 2 derniers jours.
    Cunégo, qui vient de gagner une étape du tour des pays basque est peut être dopé toutefois depuis 3 ans il affiche une constance et des montées en forme très naturelles. Nous sommes loin du coureur qui gagne dès sa rtentrée après des mois d’interruption (ex:Casagrande).
    Evans y croque peut être et les qualités affichées au dernier tdf nous incitent à le penser. En effet, il était également capable d’encaisser bon nombre d’accélérations et ce sans souffrir de montées de lactates. Ceci étant sur ce début de saison, il affiche une belle régularité.
    Contador qui vient de conforter son leadership a encore réussi sans difficultés à suivre Cunégo.
    Demain il devrait assurer sa victoire sur le chrono.

    0
    0
  26. toutouille26

    « Cunégo, qui vient de gagner une étape du tour des pays basque est peut être dopé toutefois depuis 3 ans il affiche une constance et des montées en forme très naturelles. Nous sommes loin du coureur qui gagne dès sa rtentrée après des mois d’interruption (ex:Casagrande).
    Evans y croque peut être et les qualités affichées au dernier tdf nous incitent à le penser. En effet, il était également capable d’encaisser bon nombre d’accélérations et ce sans souffrir de montées de lactates. Ceci étant sur ce début de saison, il affiche une belle régularité »
    pour moi, il n’y a aucun rapport entre la regularité et le dopage; c’est simplement les qualités physiques qui font que l’on met 3 mois à gagner ou 1 semaine; evans est un diesel, et ne gagnait pas meme sur le tour;
    je suis totalement d’accord sur ton analyse concernant les français; quant à cancellara, vayer avait été assez clair concernant sa victoire sur le tour en partant à… la flamme rouge

    0
    0
  27. toutouille26

    voila pour papipop
    http://1libertaire.free.fr/DopageVayer01.html

    pour l’amour du vélo arretez de vous questionner sur cancellara, et sur les autres!!!

    « Ceci dit, ça veut pas dire que les Evans, Menchov, Cunego, Cancellara, Bettini ou autres Boonen soient clairs comme de l’eau de source. Mais on dispose de moins d’élèments “subjectifs” pour se prononcer. Alors là, oui, il existe le bénéfice du doute. »

    si les analyses de puissance de porteleau et vayer, qui n’ont jamais été en défaut, ne sont pas des elements « objectifs » que faut il ???

    0
    0
  28. Patrick B

    Qu’ils nous les détaillent!!!!!!
    Et qu’ils cessent les effets de manche misérable.
    J’ai beaucoup d’admiration pour le courage dont a souvent fait preuve Vayer, et pour son acharnement à avoir vulgarisé certaines notions, mais je n’aime pas dut tout qu’il publie ça:
    « …Contador, miraculé de la médecine et de l’anévrisme, lui a permis de pousser sa chaise roulante dans le dernier col… ».
    Effectivement, Contador est passé près de perdre la vie du fait d’une rupture d’anévrisme, et je crois que c’était en pleine course et suivie d’une terrible cabriole. Oui, cet homme est revenu de loin, au prix d’une longue et douloureuse convalescence, au prix d’évidentes souffrances psychologiques. Qu’est-ce que ça vient faire là? Un sous-entendu qu’il aurait du en sortir définitivement amoindri (« la chaise roulante »), que revenir malgré ça au plus haut niveau est un indice de plus de sa culpabilité. Lorsqu’il s’agit d’hurler avec les loups, qu’un gars qui jouit d’un crédit scientifique auprès des passionnés (je pèse bien ce mot) use de tels effets est lamentable et irresponsable. Et d’ailleurs, le besoin d’ajouter cet « indice » n’est-il pas un signe que les autres, les fameux indices de puissance non détaillés, ne sont pas conclusifs.
    Que des passionnés à la petite semaine jouent « à la légère » à s’enflammer n’est qu’enfantillages, qu’un scientifique s’amuse à désigner un homme publique dont la vie se passe sur un vélo dans l’espace public, à la vindicte populaire sur un site qui s’adresse au monde entier, en jouant de façon irresponsable sur ces passions est tout simplement criminel.
    Il m’arrive souvent de douter sur ce site, comme le montre l’emploi fréquent des mots « croire, peut-être, si » et du conditionnel, ce que je vais vous dire maintenant, j’en suis sûr.
    Durant la montée d’un col du Tour de France il y a quelques années, des spectateurs se sont amusés à jeter un seau rempli d’urine sur Lance Armstrong. Odieux. Certes, cet homme est loin d’être irréprochable, mais des gars crédibilisés comme Vayer qui écrivent dans les journaux ont aussi des devoirs de retenue. Méfions-nous des scientifiques qui ont oublié leur Brassens…

    0
    0
  29. Patrick B

    Bertrand

    Je découvre par hasard le commentaire n°12 dont tu es l’auteur et par lequel tu t’adresses notamment à moi. J’en suis flatté, aussi vais-je tenter de te répondre. Ce sera assez banal.

    D’abord, je peux t’assurer que toute personne capable de marcher deux heures et demie est capable de monter l’Alpe d’Huez sur un vélo, dès lors que celui-ci est équipé de braquets suffisamment petits.

    Donc, qu’as-tu comme vélo? Il est souhaitable que ce soit un vélo de route, parce que des pneus lisses assez étroits et bien gonflés offrent un bien meilleur rendement que les pneus crantés d’un VTT. Mais il doit être équipé d’un triple plateau, un braquet minimum de l’ordre de 32*26 et si possible moins. Regarde, quitte à compter les dents.
    Si tu as un VTT, comme tu es très motivé, tu vas faire l’effort de l’équiper de pneus lisses étroits (ça existe) que tu gonfleras à 7 kg. Les braquets suffiront plus sûrement encore qu’un 32*26.

    Ensuite, tu as trois mois pour te préparer. Marche à pied, natation, salle de sport, et le mieux est le vélo même sur le plat, essaie de faire du sport fréquemment sans faire d’intensité sauf si tu aimes ça. Monte aussi les escaliers à pied tant que faire se peut. Je te déconseille la course à pied à cause de ton poids. Je te conseille aussi de ne manger strictement aucun glucide le matin, et très peu de lipides le soir (conseils de Denis Riché). Si tu as faim à 10 heures, tu verras que c’est très agréable! Je te conseille aussi de (probablement) rééquilibrer ton alimentation en graisses polyinsaturées oméga 3 en consommant 30 g de graines de lin fraichement broyées (quelques secondes) au moulin à café dans un verre d’eau, chaque soir (tu en trouveras dans un magasin bio).

    Une fois au Bourg d’Oisans, tu peux rouler soit quotidiennement soit un jour sur deux, chaque fois un peu plus dur et/ou un peu plus long; inutile de faire long si tu n’en as pas le gout, même une demi-heure ce n’est pas rien, c’est par le nombre de sorties que tes muscles se fabriqueront. Ne change pas tes habitudes alimentaires. Evite l’horrible Nationale. Pour la ballade sur le plat, un petit tour à l’est du village vers le Plan. Pour les bosses, dans l’ordre de difficulté, tu as l’embarras du (beau) choix entre la vallée de la Bérarde, Ornon, Oz, Le Châtelard, Auris (village ou station) par la corniche, Vaujany, Oulles, Villard-Reculas par Sardonnes, Villard-Reymond, Villard-Notre Dame, et enfin l’Alpe d’Huez. Cerise sur le gâteau, après l’Alpe tu pourras viser le Col de la Croix de Fer, tellement plus beau et tellement moins fréquenté. Le grand jour de l’Alpe, tu pars tôt le matin, à la fraîche, c’est un bonheur de voir le soleil arriver. Il y aura des cyclistes partout, c’est très motivant, des gars plus forts et aussi sois-en certain des gars moins forts que toi.
    Au retour, tu nous racontes l’aventure sur la Flamme Rouge. Sensations, braquets, etc… et même ton chrono!

    Je suis déjà jaloux de ton expérience!

    0
    0
  30. toutouille26

    il ne faisait que de l’humour; effectivement ça peut choquer contador, tout comme ça pouvait choquer virenque d’etre aux guignols; moi perso je suis fan de ce qu’il ecrit et du courage qu’il a à dénoncer les choses, meme s’il peut paraitre manquer de tact;
    certes les cyclistes sont des hommes, et ont le droit à faire des erreurs, jusqu’à un certain point; un seau d’urine n’est en rien en rapport avec ce que vayer ecrit; il y a toujours des cretins , dans les stades ou sur la route, pour faire ça ou traiter les gens du nord de pedophiles;
    vayer denonce, non sans ironie et violence, une situation inadmissible depuis des années; et au début il était seul; il a eu beaucoup de courage de nous éclairer de la sorte; on peut tous le remercier d’avoir fait un peu avancer les choses à sa manière…

    0
    0
  31. Patrick B

    De l’humour? Desproges disait: « on peut rire de tout, mais pas avec n’importe qui ». Sur son site, ce scientifique s’adresse à la planète entière, et c’est donc bien à n’importe qui qu’il propose de partager son humour tout de même particulier (je l’ai plutôt perçu comme de la moquerie). Et c’est parce qu’il a du crédit sur ce n’importe qui que ses écrits sont liés à des actions aussi lâches que celle du seau de pisse. Un scientifique a le devoir de se poser les questions des conséquences de ses écrits sur ses lecteurs, de mesurer son pouvoir y compris sur les « crétins ».
    Même si, je le répète, j’ai souvent apprécié le courage dont a fait preuve Vayer pour dénoncer le milieu qui était le sien, et dont il a en conséquence été exclu, je lui préfère nettement la rigueur de De Montdenard, finalement plus incisif de par sa précision, tout en restant respectueux des hommes et de certaines valeurs. Et lui aussi s’est fait exclure du milieu du cyclisme professionnel auquel il était intégré dans les années 1970.

    0
    0
  32. toutouille26

    vayer n’est pas un scientifique, portoleau si;
    vayer est plutot ecrivain; je suis surpris que tu le critiques comme ça, alors que c’est lui qui a ouvert les yeux de pas mal de monde, sur la réalité du cyclisme, notammment les deux vitesses de celui ci;
    je trouve que ce qu’il a fait est extra, et il m’a donné des confirmations sur ce que je pouvais voir depuis des années sur les faciès des coureurs;
    si pour toi parler de chaise roulante est depasser les limites, je peux le comprendre; tous les handicapés du monde ne riront pas de ce troisième degré; mais je trouve, puisque tu parles de mondenard, qu’il est chiant et avec peu de charisme, contrairement à vayer; à chaque fois que j’entends de mondenard, c’est pour dire que les cyclismes se dopaient deja au debut de 1900 et que le dopage a toujours existé etc etc;
    je dois avouer que lire les chroniques de vayer est jubilatoire, rassurant(car c’est quasiment le seul qui parle vrai pendant le tour) et c’est un vrai plaisir; il fait preuve de pas mal d’humour, dans ses chroniques comme lorsqu’il a répondu dans un forum aux questions qu’on lui posait.

    0
    0
  33. Patrick B

    …et il sera content de lire ce que tu écris.
    Pour la troisième fois, j’ai beaucoup d’admiration pour l’essentiel de ce qu’a osé faire Vayer.
    Et je persiste à trouver sa phrase très malheureuse. Je l’aurai en face de moi que le problème se résoudrait certainement.

    0
    0
  34. Roger13

    Mon précédant message dans la rubrique Enfer du Nord devrait être plutôt être dans « en Vrac ». Cela tombe bien car j’avais confondu Mondenard avec Grappe.
    Voici donc le message corrigé:

    1) sur les puissances:
    J’ai déjà eu l’occasion de le dire ici , je le rappelle car il faut le savoir: Les puissances estimées par Vayer et Grappe ou bien celles que vous pouvez mesurer sur un ergomètre médical de précision ne correspondent pas (je l‘ai vérifié). Les watts de Vayer semblent plus difficiles à glaner que ceux de Frederic Grappe qui par contre se rapprochent davantage de ceux de l’ergomètre. C’est une source de confusion importante dans les comparaisons. Si en plus la vent s’en mêle….alors….

    2)
    La preuve du dopage par l’analyse de la puissance n’est valable que statistiquement pour établir un changement ou une évolution anormale au sein du peloton en aucun cas pour affirmer la culpabilité d’un seul coureur qui pourrait toujours être « anormalement » mais naturellement plus fort que les autres. C’est comme pour le test de l’efficacité d’un traitement médical, la preuve est statistique et porte sur un échantillon représentatif. L’évolution des puissances dans les années 90 montre indiscutablement que quelque chose a changé: Nouvelle méthode d’entraînement ? (peu probable), EPO (très probable).
    D’où les accusations sur Contador en particulier sont injustes. Pour Armstong le journal l’Equipe a bien prouvé sans l’ombre d’un doute qu’il prenait de l’EPO en 99 (même si cela ne peut pas servir de preuve juridique).

    3) C’est quoi le dopage ?
    J’ai la conviction qu’il existe au sein du peloton tout une palette de traitement pour améliorer ou supporter la vie de coureur. Il y a le type qui s’entraîne jusqu’à l’épuisement et a qui on administre ce que les médecins appellent le rééquilibrage hormonal. Un petit peu de testostérone quand le taux est descendu vraiment trop bas… etc…. (seuil 1 du dopage)
    Puis il y a celui qui optimise tout à fond en recourant aussi au dopage sanguin.
    Le résultat est que la hiérarchie naturelle est bouleversée en fonction du niveau de dopage , de la filière etc….
    JE ne sais pas si parmis les coureurs qui font le tour il y en a qui sont vraiment au seuil 0 du dopage. Pour moi c’est une inconnue. Mais je comprends que celui qui se trouve au seuil 1 pense ne pas être dopé par rapport à celui qui se trouve au seuil 10. Par contre je sais que dans beaucoup de cyclosportives il y en a qui gagnent au seuil zéro de dopage. Enfin por répondre à un commentaire, je crois que sans dopage, non seulement Armstrong n’aurait pas gagné le tour mais même sans dopage pour tout le monde il ne l’aurait pas gagné.

    0
    0
  35. toutouille26

    pas d’accord!!! armstrong se levait à 6h du mat pour s’entrainer et s’imposait une discipline de fer, il n’aurait pas pu faire autrement pour battre un ullrich petri de talent et de dopage (en fait on peut pas savoir car ça ne s’est pas passé et ça ne se repassera plus, ces coureurs qui ne se dopent pas)
    « coureur qui pourrait toujours être « anormalement » mais naturellement plus fort que les autres »
    pour moi ce n’est pas vrai: une montée de courchevel 2005, ou casar dit avoir fait une excellente montée et finit à 5min, le type anormalement doué finirait une ou 2 minutes devant lui, pas 5 minutes en prenant meme le temps de s’etirer le dos; le mythe du champion surhumain venu de loin a justement été combattu par vayer; un humain reste un humain, et dans les conditions actuelles et celles du vélo actuellement, ce n’est tout simplement pas possible;
    à mon niveau, en tant que « rouleur », je fais du 43km/h avec le vent dans le dos; je vois mal comment on peut rouler à 54 pendant une heure!!!

    0
    0
  36. Roger13

    Je suis d’accord pour dire qu’Armstrong ne laissait rien au hasard et faisait vraiment tout pour atteindre ses objectifs. Il semble qu’il n’a pas fait beaucoup d’erreurs. En plus à la place de Contador aujourd’hui il n’adopterait pas un profil bas mais atenterait un procès à la terre entière pour mauvais traitement. Il avait la capacité de ne jamais se sentir coupable ce qui est un point fort pour le mental. Mais j’ai la conviction qu’avant sa transformation physiologique rendue possible par la médecine moderne il n’avait qu’un moteur assez bon sans plus pourle niveau international.

    De pouvoir rouler soi-même à 43 Km/h sur le plat avec vent ne nous apprend rien sur les possibilités des meilleurs mondiaux. Il y a des différences énormes entre individus. Par contre on peut se servir des meilleurs espoirs mondiaux et des meilleurs amateurs pour extrapoler le niveau Pro plausible. Si l’on s’aperçoit que sur un CLM de quelques minutes ils sont trop loin des Pros, cela est un indice flagrant de dopage dans le peloton pro.

    0
    0
  37. Patrick B

    Et si on s’aperçoit qu’ils sont proches des pros, deux explications diamétralement opposées seront possibles…
    Allez, ce matin, beau temps, tous à l’entrainement (Roger le marseillais est déjà parti à cet heure), et cet après-midi tous devant la télé, en espérant une dégradation orageuse sur l’extrême nord-est de la France. La famille? Hum…
    C’est d’ailleurs parce que sachant qu’Armstrong n’hésiterait pas à intenter un procès qu’il aurait été sélectionné. La menace est plus persuasive que l’acte, ont compris les winners.

    0
    0
  38. toutouille26

    encore mieux que contador: si rasmussen avait eu le mental d’armstrong, il aurait gagné le tour sans problème; mais il était bien trop fragile psychologiquement et pas habitué à mentir sur la place publique

    0
    0
  39. alain39

    Record battu Contador a mis 21 secondes a Evans sur 4 km.
    Pour les sceptiques je ne sais qu’ajouter a cette ineptie. Et en plus nous parlons bien du Contador qui au sommet de sa forme perdait du temps dans les chronos du dernier tdf.
    Au fait Ullrich a signe une transaction a hauteur de 1 M euros afin de mettre fin a la procedure en cours.
    Pour un gars qui clame son innocence c’est tout a fait normal de payer pour arreter les poursuites, le meme gars qui sur son site avancait qu’il ferait toute la lumiere. Eh bien c’est chose faite.
    N’oubliez pas que le bel hidalgo clame ausssi son innocence. Lui aussi est sure la liste puerto, alors quand je le vois passer la ligne en vainqueur je ne peux reprimer le sentiment d’etre floue, pris pour un con par ce coureur sans srupule digne descendant des Ullrich et Armstrong.
    Marre d’etre pris pour le dernier des abrutis par des gens dont la cupidite n’a d’egal que la malhonnete.

    0
    0
  40. Patrick B

    Tant d’imprécisions relève de la malhonnêteté.
    Il y aurait encore une remarque à te faire, alain, mais je ne sais pas si je trouverai l’énergie.
    Si personne d’autre ne la fait, je m’y attèlerai peut-être, plus pour le site que pour toi…
    Sinon, je laisserai mon mot de la fin à Contador, à qui tu prêtes des intentions qui me semblent parfaitement justifiées.

    0
    0
  41. plasthmatic

    « Marre d’être pris pour un con, marre d’être pris pour le dernier des abrutis », message 39. Déjà lu la même chose dans des commentaires antérieurs, du même commentateur notamment.
    C’est étonnant : tu sembles faire une question personnelle des affaires de dopage, des mensonges (et des silences …) des tricheurs.
    Qu’est-ce qu’on vient faire là-dedans, nous, spectateurs, ou lecteurs ? En quoi cela nous affecte-t-il directement ?
    La course cycliste professionnelle appartient en totalité à ses acteurs, me semble-t-il, compris les dividendes qu’elle peut apporter : des mecs qui s’alignent sur une même ligne de départ, et qui le temps d’un parcours se font la guerre, fraternellement c’est mieux, et à la fin on compte les points. Et les sous, dans le sport professionnel.
    Que la course soit ensuite un spectacle ou non est à la discrétion de chacun. La partie de pétanque dans laquelle je choisis de me laisser absorber appartient aux six bonhommes, s’il s’agit de triplettes. Quel que soit le plaisir ou la fascination que j’en retire … Qu’est-ce que la sublime imposture du sept fois vainqueur du Tour a ôté à mon existence et celle de mes enfants ? Elle a beaucoup ajouté à ses comptes en banque, ça oui. On a tout de même encore la possibilité d’éteindre le téléviseur, mieux, de ne pas l’allumer, ne pas acheter les revues spécialisées, etc … ça s’appelle le libre-arbitre.
    Un Sébastien Joly, un Christophe Edaleine, en revanche me semblent un peu plus coincés aux entournures. Leurs résultats sont leur gagne-pain. A la condition bien entendu qu’ils comptent parmi les coureurs dits propres, et pourquoi pas. Eux sont piégés. Et tous ces gars type coureurs élite à gros potentiel qui-auraient-pu-mais-qui-n’ont-pas-voulu-« se-préparer-scientifiquement », et ainsi sont passés à côté d’une autre vie, avec tout ce que cela entend. Ce même argument, au passage, me ferait hésiter s’il en était besoin à jeter la pierre sur celui qui a fait le choix inverse, et je suis convaincu qu’ils sont nombreux : « gratter » un demi-salaire modeste et s’entraîner des heures quand même, ou passer pro, dilemme pas facile quand t’as les jambes … Je précise à papipop, s’il veut refaire le coup de l’ambiguité du rapport au dopage, que j’aurai fait sans hésiter et de façon certaine une croix sur le vélo si l’occasion s’était présentée, par incapacité maladive à la triche. Simple tentative (décentrée) de compréhension de l’autre …
    Alors pardon, mais la formulation répétée : j’en ai marre, moi, qu’on me prenne, moi, pour un con, moi, et bien, au risque de te déplaire une fois de plus, Alain, mais c’est pas le but quoique tu en dises, et bien je ne la comprends pas.
    Dans le même ordre d’idée, je suis toujours étonné des railleries concernant tel ou tel athlète qui ne marche plus, ou qui échoue « une fois de plus ». Tiens, pour sortir du vélo, Romain Ménil à la perche par exemple. Qu’est-ce qu’on n’a pas lu et entendu (et encore, j’évite les comptoirs ou équivalents) à chaque fois qu’il n’a pas franchi les qualifs dans les grandes épreuves ! Et c’est arrivé souvent. Comme s’il nous devait quelque chose !? Parce que le gars il fait exprès d’échouer pour emmerder le téléspectateur français, qui est bien entendu sa principale préoccupation quand il saute ! Au passage, pour ceux qui n’en ont pas eu l’occasion, allez regarder un minable sauteur en longueur à 7m50, un petit perchiste à 5 m … Vu du sol c’est encore mieux.
    Non, ils ne nous doivent rien je crois. Et réciproquement c’est vrai aussi, non mais !
    Tout autre chose est la question politique par exemple, ou plus généralement des responsabilités collectives de tous ordres. On ne peut pas mettre sur un même plan les couleuvres de sportifs et celles de gens représentants, ou au service de la collectivité. Alors là oui, j’en ai marre, ou j’ai le droit, voire le devoir, d’en avoir marre qu’on nous prenne pour des cons, qu’on nous mente. À propos de mensonge, il y en a une qui dort en prison à cette heure. Pas Patrick Balkany, et c’est l’ami le plus proche du patron …
    Le sportif est au service de … lui-même, ou l’équipe d’elle-même, et c’est normal. C’est même le principe. Si certains usent à cette fin de méthodes répréhensibles, cela n’est pas le fait de cet « égoïsme de fait » tout particulier.
    Longtemps on a entendu un peu implicitement dans les médias que le problème essentiel lié au dopage était la santé des gars. Cela ne fait finalement pas tellement longtemps qu’on parle de triche proprement dite. Evidemment que la santé des gars est une vraie question. Mais le premier scandale du dopage, c’est qu’il instaure une concurrence déloyale, et par là-même entraîne l’appropriation malhonnête des bénéfices liés à la compétition. Ceux qui sont lésés par les tricheurs sont leurs pairs, pas plus Alain39 que plasthmatic.
    À moins que tu ne sois des leurs …

    0
    0
  42. Patrick B

    Ainsi donc je n’aurai pas à le faire. Merci Plasthmatic de m’avoir débarrassé de ce caillou dans ma chaussure.
    Et bravo à Laurent pour ton pronostic gagnant sur Paris – Roubaix.
    Beau spectacle cet après-midi.
    Qui a remarqué que Cancellara a mené son sprint (sur piste) les mains aux cocottes, pour une deuxième place d’extrême justesse?

    0
    0
  43. alain39

    Du calme, et avant de jeter votre venin avec condescendance merci de lire cyclingnews.
    Ci apres l’extrait incrimine

    « The race leader did not let any doubt about his class: After four kilometres, he led the stage with 21 seconds ahead of his biggest rival, Cadel Evans, and he defended this advance until reaching the finish line. »

    Messieurs j’en ai assez de votre condescendance et de votre ton professoral avec lequel vous me faites passer pour un cretin irreflechi.
    Qui plus je n’ai rien compris au message de plasthmatic qui melange tout et semble me reprocher une vision trop personnelle, passionnelle. Ca m’a fatigue et frustre.

    Votre ton suffisant m’insupporte et comme vous vous etes autoproclames comme les defenseurs de ce site eh bien je vous le laisse et desole pour Laurent.

    Maintenant que vous n’aurez plus de contradicteur et de tete de turc, vous pourrez donc echanger plus sereinement et vous autocongratuler pour la pertinence de vos commentaires.

    Tchao.

    0
    0
  44. Patrick B

    Il y aura toujours des individus pour sortir de telles insanités:
    « ceux qui les défendent sont décrédibilisés et n’ont plus de droit ».
    C’était à propos de Contador et autres coureurs cyclistes.
    Il y en aura toujours pour ne pas les laisser imposer leurs règles de la justice.

    0
    0
  45. plasthmatic

    Du venin maintenant.
    Juste développé un point de vue, et pris sur mon temps pour ça au passage …
    Un ton professoral ? Pardon de parler le français, et surtout d’essayer de le faire par égard pour ceux qui lisent, tu en fais partie …
    Une sorte de cul pincé, doublé d’un col blanc, c’est ça aussi que tu laissais entendre l’autre fois ? Non non, un mec qu’a grandi dans la rue au sein d’une cité dortoir de la vallée de la Fensch, à l’ombre des usines de la sidérurgie lorraine dans laquelle son père, unique salaire, faisait les trois huit, comme tous les autres ouvriers. Et qu’a pas changé de culture …
    Pardon pour les autres lecteurs, c’est pas bien intéressant ça.
    Tu supportes mal les points de vue qui contredisent le tien. Allez, je te le fais professoral : intolérance à la frustration que ça pourrait s’appeller.
    Depuis le début tu lis ce qu’on n’écrit pas, tu nous as même déchus de nos « droits » et notre « crédibilité » pas moins, au passage, avant qu’on se soit adressés directement à toi.
    « Un problème de lecteur », ça signifiait un souci de comprenette, mais dit poliment. Tu comprends mieux comme ça ?
    Je te donne même la clef, professoralement : incapacité manifeste à la décentration. Essaie d’oublier un peu le nombril qui te sert de jugement, tu verras, on se sent mieux.
    Tu parleras encore de venin, puisque tu sais ce qui m’habite : et non, cela sous-entendrait que j’éprouve un quelconque plaisir à t’écrire ça ; et bien, aucune agressivité mon garçon. Une dose choisie de sarcasme, aujourd’hui c’est vrai.
    C’est pas bien de prêter des intentions et des sentiments aux gens.
    Et qui a dit que sur ce site l’enjeu est d’emporter l’adhésion à son point de vue ? C’est pas un match de dialogue ! On a tous des vélos, ou presque je suppose, si vraiment l’envie de se la mesurer nous titillait à ce point, une ligne ça se trace très bien à la craie. Personnellement, je me rappelle avoir été le « contradicteur » de Testocarbone et Didier à l’époque du sujet Marion Jones. Je ne me souviens d’aucune animosité réciproque, carrément du respect plutôt. Mais il lisaient, eux, et moi de même …
    Allez, t’as pas le clavier qui gratte encore un peu ?

    0
    0
  46. toutouille26

    alors la respect plasthmatic, tu t’en es sorti en habitant le lorraine, tu mérites les félicitations; moi qui ai passé une année à nancy et epinal, je te tire mon chapeau; on devrait prendre des arretés prefectoraux pour empecher les gens d’habiter dans ces régions, vu le climat qu’il y a la bas…

    0
    0
  47. plasthmatic

    Attention Toutouille, on disait ça du Ch’Nord il y peu ! Méfie-toi, que je ne fasse pas un film à 18 millions d’entrées !
    Blague à part, je te l’accorde : si le Nord-Pas-de-Calais, qu’il a dit, tu pleures deux fois : quand t’y vas, et quand tu le quittes, et bien la Lorraine, tu pleures deux fois aussi : quand t’y vas (ou que tu prends conscience que t’y es), et quand tu y restes ! Pire encore si tu es cycliste …

    0
    0
  48. papipop

    Petite réponse pour Plasthamatic,

    Juste pour dire que je partage une grande partie de ton analyse et notamment la base de la conclusion, à savoir que les principaux lésés de la triche restent les pairs des tricheurs…

    Je partage même une grande partie du raisonnement… Mais là ou j’ai vraiment du mal, et c’est souvent l’occasion de « prises de bec » avec d’anciens camarades courreurs, c’est la « compréhension » et « l’indulgence » octroyées aux « tricheurs ». Et c’est là que je trouve qu’il y ambiguité dans le raisonnement. Je le dis de suite, je n’ai jamais personellment eu à choisir d’avoir à tricher pour pouvoir vivre de ma passiion.D’un certain coté heureusement car je n’ai aucune certitude quant à la nature de mon choix. Moi, c’est ça que je trouve insupportable. Au final, on se dit que c’est pas plus mal de ne pas avoir été en position de vivre son rêve. Et à mon sens, ce simple aspect justifie que l’on agisse contre la triche.

    Après, considérer que ces tricheurs ne me doivent rien, je suis pas tout à fait d’accord. Après tout, ils gagnent leur vie grace à un système économique (qui a ses propres travers, c’est clair…) dont nous sommes la base. C’est parce que je regarde les courses à la télé ou que j’achète des journaux ou magazines liés au cyclisme que des sponsors daignent les faire vivre.

    C’est donc la « base » qui permet au système de vivre, et le moins que l’on puisse demander c’est qu’on la respecte un peu cette base.

    Et moi, mais c’est mon avis, quand j’entend Ulrich dire que malgré son million versé, il a pas triché, que DiLuca a bu 1.5 litres d’eau en 1/4 heure pour expliquer sa formule sanguine, qu’Amstrong se levait à 06h30 pour gagner, que Virenque avait pas besoin d’EPO pour grimper parce que ça sert à rien, que Landis a bu 2 whiskies ce qui explique sa testoréone, que Basso s’était fait prélever du sang pour rien, je trouve qu’il prenne cette fameuse base pour des cons. Et moi, je trouve pas ça très sympas, pour cette fameuse base, qui conséquence logique , en tout cas en France, se réduit année après année. Rien de très étonnant à ça.

    Et puis, le dernier aspect, concerne l’interet des courses. Je suis pas naif, le dopage existait bien avant Indurain, mais les produits étaient certainement moins décisifs. Et moi, je garde des souvenirs émus de ces luttes alpestres ou pyrrénéennes de l’été qui se résumaient pas, après 200 km, à des courses de cotes. Il y a avait encore un petit coté « épopée » qui aujourd’hui n’existe plus….

    Mais bon, je suis peut etre un vieux con…

    0
    0
  49. plasthmatic

    Réponse à papipop.
    Je peux retourner ton début : j’entends tout à fait (tout) ce que tu viens d’écrire. Par exemple, j’avais répondu à Alain que j’ai commencé à considérer Vinokourov comme un voyou cynique à partir du moment où il a commencé à s’exprimer. Tu peux donc l’ajouter à la petite liste que tu as établie je suppose, je pense la même chose.
    Mon indulgence, si elle existe, elle concerne vraiment une très petite catégorie de coureurs, celle que j’ai « citée », ça ne doit pas être facile, vraiment. Je ne vais pas recommencer. Disons que le terme compréhension (qu’on a trop tendance à teinter d’indulgence) doit être plus proche de mon sentiment sur le sujet.
    Dit autrement : quand un type est pris, je ne le plains jamais. Pas une seconde. Je ne pense pas « bien fait ! ».
    Actuellement le cyclisme n’est plus fédéré comme il devrait l’être, il est écartelé entre des intérêts divergents, et il en découle une inégalité de traitement entre les uns et les autres. Il y a vraiment deux versants de la présomption, et là il y a une vraie injustice. Virenque par exemple, insupportable dans ses dénégations, justement « condamné », a aussi servi de caution à un cyclisme redevenu propre et enthousiasmant comme par magie.
    C’est vrai que la « qualité du dopage » a dû avoir une grande influence sur les courses. Tiens, regarde les chronos des cinq premiers du marathon de Londres, si tu connais un peu l’athlétisme …
    Quel que soit ton âge, non, tu n’es donc pas un vieux con, en tout cas pas à mes yeux. Ou alors nous sommes au moins deux …
    Et merci de ta réponse.

    0
    0
  50. toutouille26

    à plasthmatic
    en te lisant (très drole d’ailleurs!!)au début j’ai cru que tu allais écrire qu’il pleut deux fois en lorraine: une fois trois mois et une fois six mois;
    sans rire une fois j’ai aperçu un bout de ciel bleu percer à travers les nuages et j’ai failli avoir un accident de voiture tellement j’étais heureux de le voir; ça faisait des semaines que le ciel bas et lourd pesait comme un couvercle…

    0
    0
  51. toutouille26

    on seulement il fait jamais beau mais il y a pas de montagnes; c’est horriblement frustrant!!! je te plains!!

    0
    0
  52. Patrick B

    Hé, il y a le Col du Donon. Après 60 bornes d’approche, t’as droit à une bosse de 10 km à 4%. Et il y a des cyclistes à Langres, à Bordeaux, à Nantes, aux Pays-Bas. Ils ne passent pas le petit plateau de toute l’année, débarquent à Bourg d’Oisans à la mi-juillet, et nous mettent une tôle sur l’Alpe d’Huez.
    Hé, chut, dans le creux de l’oreille, y-en-a même qui viennent du Québec!
    Sondage: quel est le lieu idéal pour pratiquer le vélo? En France? En Europe? En Amérique du Nord?

    0
    0
  53. plasthmatic

    En Lorraine, il y a les Vosges. Un très joli massif, vraiment. Quand il fait beau … De vrais cols, certains difficiles, donc intéressants. Quand on monte depuis le versant alsacien ( le plus bas ), ils peuvent atteindre un bon 800 m de dénivelée. Pour ce qui me concerne, les parcours montagneux entre 120 et 170 km, sans plat, habitant Lunéville, 30 km à l’est de Nancy, ça passe par 40 min à une heure de voiture selon le choix. ¨
    Pour l’étape Strasbourg – Ballon d’Alsace, les 218 km du 23 septembre dernier ( Etape du Tour bis ), on a eu la chance d’avoir une météo estivale ( 15°C à 5h du matin dans les rues de Strasbourg !). Les coureurs « extérieurs » étaient surpris et heureux de ce qu’ils traversaient.
    Malheureusement par contre, tu as raison pour le ciel : en particulier depuis le début de cette année 2008, si on cochait les jours où on en a vu la couleur bleue, on se ferait vraiment peur …

    0
    0
  54. toutouille26

    à luneville, j’ai fait la course departementale au printemps 2006; on s’est pris de ces rincées!!!

    0
    0
  55. plasthmatic

    J’y étais : le Prix Foissey Géant du Meuble qu’elle s’appelle. Souviens-toi : on a vu arriver les nuages noirs au loin, on les a vus s’approcher, et les deux derniers tours ont été largement bien arrosés ! Arrivée groupée, sprint.

    0
    0
  56. toutouille26

    oui les nuages noirs, ça changeait des gris!! perso j’ai tenu 2 ou 3 tours, en trainant mes 102 kilos, et en attraquant sur le plat des que je pouvais, mais la bosse etait definitivement trop longue; j’ai donc arreté au debut de l’orage…
    autre chose: je regarde souvent faites entrer l’accusé, et je dois dire qu’il y a vraiment beaucoup de tueurs la bas (heaulmes, sedrati, l’affaire du petit gregory, celle de dombasle sur meurthe (près de chez toi d’ailleurs), etc etc), faut croire que les nuages ça rend fou au bout d’un moment!!!
    fais attention à toi quand meme!!

    0
    0
  57. toutouille26

    bon c’est vrai que c’est un raccourci un peu osé quand meme!!!

    0
    0
  58. plasthmatic

    Je me demande même si un Marseillais voit la Lorraine comme tu la vois ! Un vrai traumatisé du nord-est ! Mais qu’y faisais-tu alors ce printemps 2006 ? C’est pas vraiment la route pour le soleil et les Alpes du Sud.
    Et puis pour rééquilibrer (un tout petit peu) la balance : dis donc, j’ai compris que tu vis à Grenoble. Ville géographiquement idéalement placée, pour le vélo notamment. Mais enfin, à chaque fois que je fais un court séjour l’été dans votre cuvette (à Voreppe, famille), c’est crises d’asthme garanties, et tout le reste … il faut habiter sur les sommets pour respirer.
    A Dombasle-sur-Meurthe, il y a aussi Philippe Claudel. Il écrit pas mal … Et Anne-Sophie Mathis, championne du monde de boxe qui devrait bientôt unifier tous les titres, sauf si les tenantes continuent de l’éviter, ce qui devient de moins en moins tenable pour elles. Le cyclisme est un sport difficile ; ce que font les boxeurs et boxeuses à l’entraînement est fascinant. Et admirable, compris les efforts sur l’alimentation. Je n’ai aucune idée de la généralisation ou non de pratiques dopantes dans ce sport. Si quelqu’un est renseigné …

    0
    0
  59. toutouille26

    j’y etais muté!! pas le choix, et effectivement assez traumatisant!! je t’assure que grenoble n’est pas ce que tu croix; étant asthmatique dans l’enfance, je respire convenablement; effectivement, on a quelques pics de pollution, mais grimper chamrousse, la chartreuse, belledonne, allez dans l’oisans, le vercors, c’est infiniment mieux (des heures de montée!!) que grimper toutes les semaines la cote de maron, 15 minutes de montée maxi;
    cependant, je t’accorde que la lorraine peut etre jolie: lorsque le soleil apparait (une fois par mois environ), il vient eclairer de jolies prairies vertes et mouillées (pas de problème pour faire pousser l’herbe au moins) et en plus, cerise sur le bateau, il y a parfois des arcs en ciel, il suffit juste que le soleil se pointe entre deux nuages!!

    0
    0
  60. zerti

    J

    0
    0
  61. zerti

    nous connaissons les même coins. La forêt de Haie était suer pour le VTT et surtout autour de la cote de Maron. Il y avait des passages pentus et cela prenait plus de 15min pour arriver en haut.
    vivre a Nancy, ce n’est pas mal. L’avantage d’une ville avec un vrai campagne autour. Et les Vosges pour les courageux. C’est tout de même un chouette partie du nord de la France.

    plasthmatic, j’ai joué trois saison au basket à Dombasle. On s’est peut être déjà vu?

    0
    0
  62. Papipop

    Des Vosges, je connais pas grand chose mis à part autour de Luxeuil les bains. J’ai souvenir du ballon de Servance qui était bien douloureux à grimper, en tout cas beaucoup plus dur que le ballon d’Alsace.

    En tout cas un coin superbe, encore assez preservé et sauvage…. Le climat par contre est pas tip top pour la petite reine. L’hiver est rude et j’ai le souvenir de sortie printanière bien frisquette.

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.