Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Dopage ici et ailleurs: ca bouge!

Deux informations importantes nous arrivent aujourd’hui, l’une touchant André Aubut, l’ex-entraineur de la cycliste québécoise Geneviève Jeanson au coeur du plus important scandale de dopage de l’histoire du cyclisme canadien, l’autre touchant Alejandro Valverde qui se retrouve dans de beaux draps suite à l’Affaire Puerto.

1 – Une suspension à vie a été prononcée aujourd’hui par le Centre canadien pour l’éthique dans le sport (CCES) contre André Aubut et le médecin Maurice Duquette, tous deux trouvé coupable d’avoir dopé une athlète mineure. Ils ont en effet été convaincus d’avoir été les rouages essentiels du dopage de Jeanson alors qu’elle n’était âgée que de 16 ans.

La suspension à vie prononcée est une première dans l’histoire du dopage.

Mon avis ? C’est une excellente nouvelle, Jeanson ne devant pas être la seule à trinquer dans toute cette histoire d’une infinie tristesse. Le CCES a également raison d’affirmer que des préjudices importants ont été faits envers d’autres athlètes qui n’ont pu accéder à des bourses ou des places sur l’équipe nationale en raison des pratiques de dopage du clan Jeanson. Je dis bravo et quoi de plus normal que les coupables soient punis sévèrement ?

2 – L’étau se resserre constamment sur Valverde, leader de l’équipe Caisse d’Épargne. Voilà que le CONI a requis devant le tribunal national antidopage deux ans de suspension à son égard, estimant avoir les preuves irréfutables que certaines poches de sang saisies dans l’Affaire Puerto et contaminées à l’EPO appartiennent bien au cycliste espagnol. Cette affirmation découle de tests d’ADN effectués ces derniers mois sur les poches de Puerto et sur les échantillons sanguins de Valverde recueillis l’été dernier lors du passage du Tour en Italie.

Je vois mal comment Valverde va se sortir de là si de telles preuves sont avancées par le CONI devant le tribunal. Gageons toutefois que Valverde orchestrera sa défense sur des aspects de légitimité, l’Affaire Puerto étant une affaire essentiellement espagnole. Peut-il, dans ce contexte, être jugé en Italie ? 

Espérons en tout cas que l’UCI fera tout en son possible pour aider le CONI dans cette histoire, ceci afin que la vérité soit enfin faite sur le cas Valverde. Cela pourrait déboucher sur un ré-examen de l’implication d’Alberto Contador dans l’Affaire Puerto, lui-aussi soupçonné d’avoir été un client du sulfureux médecin espagnol. 

Partager

Précédent

Kohl, Kabush, KMC

Suivant

Enfin… le Ronde !

12 Commentaires

  1. Alphonse

    Somme toute assez légère, la sanction contre André Aubutt, si elle ne concerne que la pratique de l’entrainement sportif. Des suites judiciaires sont-elles en route (il est accusé d’actes plus graves encore que ceux, déjà très graves, de dopage sur mineur)?
    Le Coni a tout autant accès à des échantillons du sang de Contador qu’à ceux de Valverde (et d’autres). Mon petit doigt me dit que l’équipe Astana n’est pas encore au départ du Giro, ni même du Tour! De gros nuages noirs assombrissent la saison cycliste 2009, n’en déplaise à M. Madiot (lequel souhaitait il y a quelques temps qu’on arrête de blesser le cyclisme avec l’affaire Puerto et demandait de tirer le rideau dessus).
    Retour à la sélection du Tour. Personne n’a relevé la non-sélection de l’équipe Barloworld et de son leader Mauricio Soler, époustanflant jeune grimpeur il y a deux ans et victimes de nombreuses chutes l’an passé. En l’occurence, ASO a purement et simplement éliminé un prétendant à la victoire finale.

    0
    0
  2. aplg

    la chronique plus ou moins annoncée de ces affaires est toujours pénible à lire. mais il s’agit quand même de bonnes nouvelles. le manager de rassmussen, le labo autrichien, tout cela peut-il être dissuasif ? cancellara gagnera t-il vraiment au ventoux ?
    je pense aussi que les participants au tour sont loin d’être connus à ce jour.

    0
    0
  3. Maxime Maltais

    L’équipe Barloworld a eu des problèmes avec le dopage si je ne me trompe alors exit du tour de france !!!

    0
    0
  4. steph@ane

    Pour Mauricio Soler, on ne peut pas avancer sérieusement qu’un prétendant à la victoire finale coure dans une équipe continentale professionnelle
    il a fait un très bon tour 2007 comme Sella a fait un très bon giro 2008 et c’est tout 🙂

    0
    0
  5. francisponch

    dommage pour le piti-valv !!! c’et un coureur qui a du panache et un attaquant !!!!

    ….quant a kohl, depuis 2005 il prenait sa pitance magique !!!…..je me demande dans qual etat de santé touts ces mecs seront dans 20 ans !…saleté de dopage…m’enfin on recolte ce que l’on sème

    0
    0
  6. Bertrand

    Moi je suis pas convaincu des risque à long terme et de toute façon je crois que leur choix est fait!
    Vivre à fond et riche pdt 60 ans où dans anonymat et parfois pauvre pdt 90ans….

    0
    0
  7. alain39

    Pour rebondir sur le post de bertrand on peut faire évoluer leur choix en adaptant les sanctions.
    Si d’aventure, les coureurs convaincus de dopage scientifique étaient bannis à vie et que les sommes versées (indûment perçues puisque par supercherie et tricherie) restituées aux employeurs et organisateurs je suis certain que le dopage massif cesserait immédiatement.
    Il resterait quelques irréductibles mais qui se trouveraient dans une situation très difficile car vivant avec la crainte d’être démasqués et surtout de la dénonciation.
    Qui plus est, les labos ne prendraient plus le risque et ce en raison de gains moins attractifs et d’une prise de risque plus grande.
    Le dopage n’est pas une fatalité, le pb est que depuis des décennies personne (notamment l’UCI) ne s’est attelé à la mise en place d’une politique de lutte efficace.
    Seule l’UCI peut « légiférer » en la matière.
    On contraire on voit ASO, la CONI reduites à entamer des procédures contestables qui viennent discrediter la lutte contre le dopage en l’assimilant à des actes empreints d’amateurisme voir même manquant d’impartialité.
    Pensez donc, la CONI demande 2 ans de suspension à Valverde alors qu’un coureur italien pris en la personne de Ricco a vu sa peine réduite à 18 mois.
    C’est du grand n’importe quoi et la crédibilité de ces actions s’en trouve entâchée gravement.
    Le pb est bel et bien l’UCI qui brille par son incompétence.
    Pensez donc c’est cette même UCI qui en 2007 alors que Valverde était suspecté s’est rangée de son côté afin qu’il participe aux mondiaux. Que peut elle faire maintenant si ce n’est se renier?? Alors depuis 48 heures elle oppose son silence.
    L’UCI et son quarteron de dirigeants corrompus et incompétents fait un tort énorme au cyclisme.
    Mais voilà le mode de désignation de ses dirigeants est tellement compliqué et éloigné de la réalité du cyclisme professionnel que ces derniers restent en place et ce gràce aux voix de pays totalement etrangers au monde professionnel.
    Si Valverde était un client de Fuentes (ce dont je suis certain) pourquoi il serait seul à être pris.
    L’UCI devrait réclamer à tous les coureurs de prêter leur sang à cette vérification et ceux démasqués seraient alors suuspendus à vie.
    En 2010 de nouvelles règles viendraient ajouter des sanctions financières et la boucle serait bouclée.
    Mais nous ne sommes pas dans un monde parfait.

    0
    0
  8. Bertrand

    Hé ben Alain dans tout ce magma politico-juridico-financiero-ridicoulo-bordelo, le dopage a de beau jours devant lui!
    Alors effet secondaires ou pas c’est pas prêt de s’arrêter! A moin d’un tourbillon gigantesque qui emporterai tout ce beau monde, y pas trop de solution.

    Autre question ipmportante :
    Laurent vas-tu radier Valverde du pool et reclasser les téméraires qui l’avaient choisi?(héhé)

    Ha oui pour dimanche notez bien ce nom BOONEN!!!!!

    a+

    0
    0
  9. Régis

    Salut Alain,

    La sanction de Ricco a été réduite car il a avoué et donné les noms de ses fournisseurs.
    C’est déjà ça et ça a permis de démasquer quelques traficants.
    Je pense personnelement que cette réduction de peine est justifiée.
    2 ans contre Valverde qui a toujours nié ça me parait donc correct.
    ciao

    0
    0
  10. alain39

    outre la superbe victoire de Boonen 2 grandes nouvelles:

    0
    0
  11. alain39

    Outre la très belle victoire de Boonen 2 autres nouvelles ce week-end:
    – L’UCI défend Armstrong
    – Contador a écrasé le tour des pays basques.
    La 1er nouvelle me laisse pantois. Armstrong qui a été démasqué pour son dopage en 99 a encore le soutien de l’UCI qui a vocation à réglementer le cyclisme et les dérives de dopage.
    C’est comme si le FMI versait un super bonus à Kerviel.
    Comment cette institution peut elle autant renier ses fonctions et en oublier totalement ses fondamentaux.
    Il est clair que la cupidité est un motif évident, tant le retour de Armstrong draîne de l’argent dont l’UCI veut profiter.
    Clairement l’UCI affirme sa ligne de conduite qui est donc purement financière.
    Dommage pour un organisme de régulation.
    Contador est donc à ranger au rang des exceptions avec tout ce que cela laisse sous entendre.
    En effet, il est devenu le meilleur rouleur et ce en l’espace de moins de 2 ans sans pour autant avoir changé sa morphologie et entamé ses qualités de grimpeur.
    Il s’agit d’une 1er, et ce sans avoir fait de musculation (tout du moins il n’en parle pas et son physique n’en porte aucun stigmate).
    Car physiquement force est de constater que Contador est très différent des aux autres champions complets qui ont marqué le cyclisme. Sa musculature reste frèle et ses cuisses et fessiers n’ont pas pris les quelques centimètres qui expliqueraient cet accroissement de puissance.
    Pensez donc en moins de 2 ans il a gagné entre 2 et 3 secondes au km et ce sans qu’un quelconque élément technique et physique ne puisse expliquer ce formidable bond en avant.
    Il pretexte sa nouvelle position, toutefois lorsque l’on regarde de plus près on voit qu’elle n’a quasiment pas variée. Il a conservé ce mouvement d’avant en arrière sur sa selle tant typique des grimpeurs et non des purs rouleurs.
    Ses qualités de grimpeur (explosivité) restent intact ce qui est un non sens puisque cette prise de puissance s’accompagne forcément d’un moins bon rapport poids puissance et surtout d’une musculature plus dense (avec des fibres différentes) et moins appropriée aux accélérations en montagne. Au contraire il semble même avoir accru cette capacité d’accélération comme en attestent ses différentes victoires en solitaire sur des étapes de moyenne motagne. A chaque fois il s’isole sur une attaque tranchante et non au terme d’une longue accélération en puissance.
    Contador ou l’anti Indurain, lequel avait fait le chemin inverse avec cependant un changement morphologique à savoir une substantielle perte de poids (toujours au dessus des 76 kg toutefois).
    Dans son sillage nous avons vu fleurir toute une liste de grimpeurs atypiques et tardifs au physique de rouleurs (Rominger, Riis etc…). On connait aujourd’hui les raisons de cette génération spontanée de rouleurs devenus grimpeurs à plus de 27 ans.
    Allons nous assister au phénomène inverse dont on peut identifier le point de départ en 2007 avec Rasmussen.
    A suivre, avec toutefois une seule certitude à savoir que ce phénomène inverse empreinte très certainement la même logique mais avec un protocole médical différent.

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.