Défaillance de Nozal ou performance de Heras?

Dans le CLM hier, Heras a repris du temps à Nozal à tous les kilomètres des 11,2 que comportait le parcours. Après le premier km, Heras avait repris 7 secondes, au deuxième 22. Mais c’est au huitième que Nozal a montré des signes réels de défaillance, perdant 30 secondes sur ce kilomètre. Enfin, son effondrement s’est confirmé dans les 1200 derniers mètres de l’épreuve puisqu’il y a lâché 31 secondes face à Heras. Pour des coureurs professionnels, c’est énorme.

Défaillance de Nozal qui n’a jamais pu trouver son rythme hier ? Certainement. Pour lui, on pourra surement conclure que son manque d’expérience aura pesé lourd dans l’issue du CLM, n’ayant peut-être pas su bien gérer la pression de ce dernier. Ceci étant, l’US Postal nous avait prouvé, sur le Tour de France, qu’ils savaient bien récupérer. Heras en a certainement bénéficié hier, bien que les écarts en tête de l’étape soient assez serrés.

Fouillez nos archives!