Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Deuxième chronique du Tour

1 – Le Tour débute samedi à Rotterdam. 10 coureurs nord-américains seront de la partie, soit 8 coureurs américains et 2 coureurs canadiens. Les deux Canadiens retenus sont Michael Barry pour l’équipe Sky de Wiggins ainsi que Ryder Hesjedal chez Garmin, et dont le leader est Vande Velde. Hesjedal, en particulier, peut viser une victoire d’étape en montagne dans les Alpes ou dans les Pyrénées.

2 – Aucun Colombien ne sera au départ du Tour cette année, une première en… 27 ans ! Les Colombiens avaient notamment connu leurs heures de gloire avec Fabio Parra, Lucho "le petit jardinier" Herrera voire avec Maurizio Soler il y a quelques années. Formidables grimpeurs, c’est un peu dommage de ne pas voir de colombiens au départ du Tour en 2010.

3 – Le Canal Évasion au Québec retransmettra comme les années précédentes le Tour de France. Les trois commentateurs habituels sont de retour, soit Richard "le candide" Garneau, Louis "j’identifie les coureurs" Bertrand et Bernard "et tout" Vallet. Petite nouveauté cette année, les abonnés de Videotron pourront également suivre les reportages sur le portail Illico Web sur internet. 

4 – Lance Armstrong a d’ors et déjà annoncé que le Tour 2010 sera son dernier en carrière. Vraiment ?

5 – Frank ou Andy Schleck sur le podium du Tour ? Les deux peut-être ? Chose certaine, je crois qu’ils sont prêts et à deux, ils peuvent faire du dégât, surtout à la tête d’une puissante équipe SaxoBank qui a l’habitude des pavés, du vent et de la montagne. Les deux frères luxembourgeois ont par ailleurs indiqué qu’ils quitteraient l’équipe de Bjarne Riis – toujours sans repreneur pour 2011 – à la fin de l’année pour se joindre à la nouvelle équipe luxembourgeoise qui sera montée la saison prochaine et dont le directeur sportif sera Kim Andersen, lui aussi en partance de chez SaxoBank. Un coup dur pour Riis… mais cela ne m’émeut guère !

6 – Sastre se dit complètement remis de ses récentes blessures. Je n’y crois pas pour le Tour cependant. Il sera trop juste.

7 – Les grands absents du Tour cette année: Boonen (blessé), Haussler (blessé), Zubeldia (insuffisemment remis de sa chute au Dauphiné), Soler, Gilbert (impasse sur le Tour), Valverde (suspendu), Nibali (se réserve pour la Vuelta) et Pellizotti (suspendu).

Partager

Précédent

Visite au service course d’AG2R La Mondiale

Suivant

Ambiance Marmotte

11 Commentaires

  1. Batrick P

    Oui, Haussler, Boonen et aussi Coyot absents suite à la chute causée par cette fripouille de Cavendish dont le conseiller en communication essaie de lui faire racheter une virginité. Avec son amende de quelque 100 FS, il élimine deux adversaires; rentable. Si l’UCI ne fait pas son boulot, peut-être qu’un autre coureur devrait se charger de le redresser.
    Etonnant tout de même, ces « essoufflements » soudains d’Andy Schleck. Peut-être est-il finalement un grand bénéficiaire de ce cyclisme moderne aux difficultés édulcorées (les cyclos feront samedi un parcours largement plus durs que ceux du Tour, du côté de l’Oisans!).
    Enfin, et même s’il a cédé contre la montre, le numéro de Gesink dans l’Albula Pass était d’une telle beauté (paysage en plus) qu’il implique plus de considération que ce qu’on en lit (mais l’intéressé n’est pas une grande gueule).

    0
    0
  2. Batrick P

    Il serait tout de même surprenant qu’Armstrong puisse s’imposer « à la pédale ». Mais son équipe est forte, et il risque donc de porter la bataille sur le terrain tactique. Et on pourrait se retrouver dans une bagarre à trois (équipes). Or, les jeux à trois sont particulièrement subtils voire chaotique, et le meilleur ne l’emporte pas tout le temps. Surtout sur un parcours léger. Comme de plus on peut s’attendre à ce que Vino n’ait pas renoncé à la gagne, ce pourrait être très tendu pour Contador. Après sa grande victoire de l’an passé malgré une opposition au sein même de son équipe, qui sait si tout ou partie du scenario ne va pas se reproduire?

    0
    0
  3. p'ti lucien

    Parmi les coureurs qui ont marqué l’histoire des Colombiens dans le Tour, je trouve que Santiago Botero mérite aussi d’être mentionné, même s’il a eu des problèmes de dopage qui l’ont ensuite entraîné vers le fond. Son tour 2000 a été formidable avec notamment l’étape-reine des Alpes du Sud (Allos, Vars, Izoard) et une 4e place finale. Et puis il est aussi un des seuls à avoir battu Armstrong lors de ses grandes années dans un contre-la-montre du Tour.

    0
    0
  4. Dommage pour les commentaires sur Canal Évasion. Bertrand est très bon, à conserver impérativement. Les deux autres … bon, je préfère m’abstenir de commentaire. J’ai écrit un résumé humoristique de leurs commentaires sur mon blog. Demandez moi si vous voulez le lien.

    Concernant la retraite d’Armstrong… Après son Tour de Suisse, il se rend compte qu’il n’a plus le niveau Il finit 2ème mais ses limites dans le contre la montre n’ont échappé à personne) et il s’assure de ne pas être critiqué pour ses résultats durant le Tour puisqu’il s’en va. Quel bilan retirer de son retour? Il laisse en plan son nouveau sponsor et ses nouveaux équipiers, n’a pas vraiment contribué davantage à la conscientisation contre la lutte contre le cancer et n’en a pas profité pour se faire plaisir en participant à de nouvelles courses (Giro… et Tour Down Under excepté) ou en faisant le spectacle avec des échappées au long cour. Au contraire, il a tout cadenassé et tout axé sur le Tour, comme avant. Certes il a fini 3ème l’an passé alors qu’il faisait son retour et qu’il avait une chute qui l’avait géné dans sa préparation, mais il a vu qu’il était dépassé par Contador et les Schleck. S’y ajoute l’enquête qui est menée sur lui depuis les révélations de Landis. Pas si mauvais mais pas très fameux non plus…

    0
    0
  5. Thierry Lemaire

    @ p’ti lucien
    Appelons un chat un chat
    Botero n’a pas eu « des problèmes de dopage ». Il s’est tout simplement dopé. Il a triché. Il n’a pas respecté les règles. Il a usurpé ses victoires puisqu’elles n’ont pas été acquises avec ses capacités propres, mais grâce à une assistance médicale illégale.

    0
    0
  6. bikelarue

    Si ça vous tentes de voir une gagne de dopés…

    0
    0
  7. touille26

    A thierry: j’ai vu guimard hier dans c dans l’air: il a dit que tout le monde etait « à la meme tisane »!
    il a dit aussi que la bosse du tour des flandres se fait en 15 ou 26 secondes chaque annee, comme boonen cette annee, et que cancellara a fait la centaine de metres en … 19 secondes!!!

    0
    0
  8. bécyk

    Le Canal Évasion est la seule station a diffusé le Tour en direct au Québec. Les Réseaux de sport ne le font pas, préférant sans doute le poker. Sans cette initiative, on serait encore dans le néant ou dans le résumé de 20 minutes.
    Sinon, en anglais sur videotron, il y a OLN avec l’équipe Américaine de Bob Roll, Sherwen et Ligett. Ils ont bcp plus de budget mais ils sont très partisan (on s’étonne). Combinné, la couverture des deux stations donne un résulat intéressant.

    p.s. : Je reste avec l’impression que Frank sera plus fort qu’Andy cette année.

    0
    0
  9. p'ti lucien

    Pff, oui bon, un chat c’est un chat.
    Dans un sens tu as raison, Thierry Lemaire: attention aux tournures de langages qui pourraient laisser entendre de la complaisance envers le dopage quel qu’il soit.
    Alors je m’explique:
    Botero s’est dopé MAIS AUSSI il a eu des problèmes de dopage. Car il s’est fait prendre et descendre et a disparu de l’avant-scène cycliste (tout comme Rumsas et Beloki devant lui cette année-là (2002 et pas 2000)).
    D’autres se sont dopés et n’ont pas eu de problème à cause de cela. Un certain Armstrong par exemple. (ok ok, un chat un chat: Armstrong A EU des problèmes de dopage, mais a su les étouffer à coup de millions de dollars et de réseaux d’influence (que Botero ou Landis n’avaient pas)).

    Soler, l’autre bon Colombien récent, s’est lui aussi, peut-être dopé, qui sait ? Mais n’a pas eu de problème, lui.

    À part ça, content de voir redémarrer ce bon vieux rendez-vous annuel du Tour – même si… et malgré… tout – permettant de s’évader un peu de l’omniprésent  »foutchibow » (comme on le prononce ici).

    0
    0
  10. Botero a été et de loin le meilleur cycliste colombien. Fort en clm et puissant en montagne, la montée de la colombiere sur le grand plateau en 2002…

    Certes irrégulier, mais il était menaçant. Dans cette montée du grand colombier, il va rejoindre le groupe devant. Il faut aussi souligner qu’il avait déjà lancé une offensive dans le premier col du jour (La Madeleine) avant de ce laisser rejoindre par le groupe maillot jaune. Puis au pied de la colombiere

    avant l’attaque

    Aerts, Frigo, Guerini

    Groupe de contre (10 coureurs)avec Sastre Montcoutié 3’41 »

    Groupe Armstrong 7’16 » avec Botero

    Il va finir l’étape en puissance à la tête du groupe de contre. Il avait battu Armstrong dans le premier clm, le Ventoux aura eu raison de son général. Malgré sa 2em victoire aux deux alpes.

    En 2003 un colombien dans la liste des prétendants à la victoire… qui plus est avec le titre de Champion du monde CLM.

    0
    0
  11. touille26

    faute de frappe: il fallait lire 25 ou 26 secondes, bien sur!

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.