Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Des rouleaux révolutionnaires ?

C’est le début de la saison morte pour le sport cycliste: l’actualité est moins abondante, la température extérieure chute, bientôt ce sera la belle saison du home-trainer ou du ski de fond, du moins au Québec. Dans ce contexte, nous serons nombreux à retrouver les joies du home-trainer dans le sous-sol, si ce n’est pas déjà fait.

Si certains d’entre nous utilisent des home-trainers classiques, que ce soit avec ou sans réalité virtuelle, quelques uns sont restés fidèles aux bons vieux rouleaux, à la mode jusqu’au début des années 1990. Très utilisés par les pistards, ces rouleaux ont l’immense avantage de développer et d’entretenir l’équilibre et l’aptitude à rouler droit. Ils seraient également plus efficace pour entretenir la souplesse du coup de pédale.

Les rouleaux sont cependant perçus comme difficiles d’usage pour le novice voire le cycliste amateur en raison de l’équilibre et de la concentration qu’ils demandent. Il faut savoir rouler droit sous peine de se retrouver dans le mur en face!

Un nouveau type de rouleau règle cependant ce problème d’accessibilité et ouvre la porte à un usage plus ludique de cet engin: les rouleaux e*motion.

Le principe est relativement simple: on a monté un 2e "cadre" mobile à l’intérieur du cadre principal ce qui permet, via de petites roulettes, de faire bouger le vélo non seulement de gauche à droite sous l’oscillation naturelle du cycliste mais aussi de l’avant à l’arrière, un mouvement présent par exemple lorsque le cycliste passe d’une position assise à une position "en danseuse". Les ingénieurs de ce rouleau ont également veillé à placer des rouleaux supplémentaires afin de mieux encadrer la roue arrière et ainsi limiter les risques de chute. On a même pensé à mettre de toutes petites roulettes sur les côtés du rouleau avant question de mieux encadrer la roue avant.

Le résultat ? Selon un coureur de mon équipe et ami qui a acheté cet engin en septembre dernier, ces rouleaux sont aptes à bien reproduire les sensations de la route. Les sensations seraient excellentes, notamment lorsqu’on voudrait se mettre en danseuse voire carrément sprinter. Ces rouleaux permettent également à des coureurs peu à l’aise de rapidement s’adapter et prendre assez d’assurance pour pouvoir boire ou lâcher les guidons. Bref, on se prendrait rapidement au jeu et on découvrirait des sensations proches de celles de la route, faisant écouler le temps passé sur ces rouleaux beaucoup plus rapidement, l’entrainement étant aussi plus ludique. J’espère essayer sous peu ces rouleaux et serai à même de juger.

Le prix ? Ce n’est pas donné: 800$US. On n’aurait pas de mal à s’en procurer au Québec pour ceux voulant investir dans leur entrainement hivernal.

Partager

Précédent

Contreverse autour du stretching ?

Suivant

Vélo d’Or mondial: encore un sens ?

26 Commentaires

  1. Karl G

    Je magasine présentement pour des rouleaux comme complément à mon Trainer. Je suis tombé sur ce vidéo des E-Motion, voir Youtube : « E-Motion Floating Roller Bike Trainer »… Il y a plusieurs autres vidéos d’essais des e-motions en fouillant. Assez impressionnant!

    Par contre, c’est dommage qu’ils soient hors budget pour moi à 800$!!!Mon objectif est plutôt d’un équipement complémentaire à mon trainer qui me permet de travailler en puissance. Je considère plus l’achat d’un set de rouleaux standard en aluminium (apparament le PVC n’est pas durable et se déforme) de marque Minoura. Question de travailler la souplesse et la vitesse du coup de pédale, sans être « visée » au sol comme un trainer.

    0
    0
  2. Karl G

    Aussi, ce vidéo de Chris Hoy sur un rouleau en Jeans à Rollapaluza :

    http://www.youtube.com/watch?v=IEucX3Hx_9U

    Le plus drôle, c’est la phrase de motivation que l’animateur lui dit dans les dernières secondes de son sprint! 😉

    0
    0
  3. Patrick B

    Avec sa résistance magnétique, voilà un produit auquel je crois beaucoup, mariant enfin les avantages des rouleaux à ceux des home trainer à frein; j’en avais d’ailleurs parlé sur ce site il y a six mois. En plus des avantages des rouleaux que tu cites, il y a aussi celui de ne pas faire travailler le vélo en torsion. Parce que les home trainer sur tréteaux bousillent les cadres.

    Il y a un gros problème pour nous français. La société Inside Ride ne vend pas ses produits vers la France!

    0
    0
  4. plasthmatic

    Dans l’avant dernier Velo Magazine, au passage dont l’intérêt égale définitivement celui des catalogues La Redoute et 3 Suisses, il y avait en insert une publicité pour les home trainers Elite. Celui nommé le V-Arion est un rouleau de type « classique », et donné pour « le premier roller avec une unité de résistance intégrée ». 3 niveaux de résistance. Il est pliable, facilement transportable, et permet donc par exemple un échauffement un minimum gradué au cul de la voiture. Sans serrer et brider le cadre. Prix : 359,00 €.

    0
    0
  5. Patrick B

    Très intéressant. Reste à connaitre les niveaux de résistance. Je vais fouiner un peu.

    En plus du vélo qui ne souffre pas sur des rouleaux contrairement à sur un tréteau, la loi de l’action et de la réaction implique que les rouleaux non plus ne souffrent pas. Ne rigolez-pas, j’en ai fait sauter des trétaux!

    0
    0
  6. Patrick B

    Rapidement, le prix le plus bas est à 275 € chez Vélo9. On doit pouvoir l’obtenir chez son vélociste.
    La question reste posée: quel est le niveau de résistance? Elite ne donne pas de détail sur son site flamboyant mais très pauvre en données techniques (monde moderne…), mais la résistance ne semble pas être magnétique; peut-être un simple réglage de l’écartement des deux rouleaux arrière?
    En tout cas, pour l’échauffement avant course (avec le vélo de la course), ça parait très bien.

    0
    0
  7. plasthmatic

    La résistance est « de type inertiel avec 3 niveaux de résistance magnétique pour s’entraîner en côte même sur roller ».
    Voilà, j’ai recopié. Donc magnétique.

    Moi, j’imagine très bien la scène (les scènes) du grand Patrick faisant sauter son home trainer trétau ! Avec la connaissance des lieux, le garage ouvert, et le paysage aussi, la connaissance du bonhomme, un vrai petit spectacle. Le grand qui envoie je sais pas combien de watts, et tout à coup, ça devient tout mou dans les pédales, à cheval sur le cadre, chute évitée in-extremis. Un coup d’oeil derrière, et le trétau gisant lamentablement quelque part vers le mur du fond ! Là, gros plan sur son visage : celui qui ne connaîtrait pas la signification profonde de l’étonnement la découvre immédiatement. Comment dire : Obélix, celui qu’est tombé dans la marmite, qui se charge de la livraison d’une douzaine d’oeufs, et qui découvre à l’arrivée qu’ils sont devenus omelette.
    On raconte du côté de Saint-Péray, mais il ne faut pas le répéter, que le grand, s’avisant avoir oublié de prendre le pain avant sa séance de torture, décida qu’il se laisserait glisser avec le vélo après celle-ci, vers la ville, et que la remontée à la maison (genre un km et demi et un bon pourcentage) ferait un excellent sas physique de retour au calme avant la douche. Le séance Gimenez ayant eu pour conséquence un détournement du sang cérébral quasimment dans sa totalité en direction des cuisses qui ne réclamaient que ça et encore plus, il oublia de décrocher le trétau quand il prit la direction de la boulangerie. Qu’il ait dû recourir au pédalage pour plonger, l’état de stupeur consécutif à la séance, son surcroît naturel de force, et sa naïveté constitutive ne lui permirent pas de le noter. Ceux de ses voisins qui sortirent leurs ordures ménagères ce midi-là se souviennent encore du bizarre attelage, cocher ahanant, attaché à remonter la côte de l’Amour de Dieu de Saint-Péray, deux baguettes de pain déposées sur les cocottes. Patrick trouva ce matin-là la récupération particulièrement difficile. L’histoire ne dit pas s’il quitta le trétau avant, ou après, être monté pour la douche, mais ce qu’on sait, c’est que depuis ce jour, la côte du grand fut bitumée à neuf, trop de personnes s’étant plaintes auprès des services de la voirie de ces deux ornières parfaitement parallèlles qui creusaient la route …

    0
    0
  8. Patrick B

    Hé, il pleut aussi en Lorraine pour que regarder les dernières feuilles d’automne tomber inspire ta poésie? Ton scrabble ne fonctionne plus?
    Me voilà déboutonné jusqu’aux plus simple… appareil, que dis-je, tréteau (pour le scrabble, ça prend un « e »).
    Plus sérieusement: tous à vos vélocistes. Laurent nous a mis sur la voie, Plasthmatic a trouvé la version européenne et beaucoup moins cher, il semble bien qu’on tienne là une belle innovation, révolutionnaire disait même Laurent. Reste quand même la question de la résistance maximale. Qui va nous renseigner, pour l’une ou l’autre des deux marques?

    0
    0
  9. Roger13

    J’ai des rouleaux classiques que je n’ai pas payé cher et j’en suis content. Bien que maladroit sur un vélo, (je suis sûrement sans me vanter le plus mauvais en descente de tout le site) j’arrive à garder l’équilibre sans trop de problème et même à lacher le guidon des deux mains. C’est vrai qu’il faut un peu s’adapter pour se sentir à l’aise. Mais indéniablement, il manque la résistance magnétique et je n’utilise les rouleaux que pour travailler le « style ».

    0
    0
  10. Michel

    Le rouleau a aussi l’avantage d’améliorer l’efficacité mécanique du coup de pédale en ne permettant pas de marteler uniquement les pédales… meilleur que tous les gadgets électroniques parceque la correction est intrinsèque au mouvement donc senti, à la proprioception, contrairement aux « Spinscans » ou autres qui son extérieurs comme un jeu vidéo.

    Petite correction: « si on ne roule pas droit on se retrouve dans le mur d’en face ». FAUX On reste plutôt sur place, au pire, on chute sur le coté. Pourquoi entretenir cette crainte injustifiée. J’ai fait essayer un rouleau conventionnel modèle « Élite parabolique » à des tas de gens qui après 3 ou 4 essais, ils prenaient assez confiance et d’agilité pour faire des session solitaires et enfin jouir de cet appareil pour tous ces avantages.

    On entretien un mythe élitiste autour du rouleau… ce n’est nullement réservé aux cyclistes aguéris ou aux coureurs. Un peu de patience et quelques conseils et c’est possible…

    0
    0
  11. Patrick B

    Effectivement, Michel, le cycliste qui pédale sur les rouleaux n’a strictement aucune énergie cinétique. S’il sortait des rouleaux, ce serait sans vitesse.

    Ton rouleau modèle Elite parabolique, il avait une résistance magnétique?

    Une autre question ouverte: qui sait si le réglage de la résistance peut se faire sans descendre du vélo?

    0
    0
  12. colt seevers

    en cas de chute, de toute façon, je porte mon casque même sur des rouleaux 🙂

    0
    0
  13. Roger13

    OUi la remarque de Patrick est aussi imparable que les lois de la physique. Mais si le rouleau arrière se bloquait soudainement pour une raison ou une autre ?

    0
    0
  14. Patrick B

    Et pour dégainer, Colt, tu gardes le casque?

    Bon, il y a bien une énergie cinétique de rotation, mais bien trop faible pour faire avancer 80 kg de plus de quelques pouces.

    Dans le cas où le rouleau arrière se bloque soudainement, je pense que soit le pneu dérape soit les jambes se bloquent, soit un peu des deux. Ca m’est arrivé sur un tréteau Tacx, c’est musculairement très désagréable mais sans danger. L’ensemble matériel-bonhomme ne bouge pas. Il est possible que la dissipation de l’énergie cinétique de rotation endommage quelque matériau.

    0
    0
  15. Sylvain

    Êtes-vous bricocleur ?
    Il existe des plans sur le web pour concevoir son propre système e-motion à partir de rouleaux standard.
    Faites la recherche sur google suivante:
    « e-motion » DIY
    Les guillemets entourant e-motion assure d’éliminer un tas de résultats non pertinents et DIY est l’abéviation de « Do It Yourself » ou faîtes le vous-même.
    Il y a un site en particulier qui est particulièrement détaillé et très bien fait, malheureusement je ne retrouve pas dans mes favoris et je n’ai pas le temps de faire la recherche mais si je le retrouve rapidement j’ajouterai le lien dans un autre commentaire.

    0
    0
  16. C’est à tester pour ma part je n’utilise plus de home-trainer. Par 2 fois fais sauter les fixations d’aluminium entre ma roue et le hauban arrière en carbone.

    0
    0
  17. Vincent

    « C’est à tester pour ma part je n’utilise plus de home-trainer. Par 2 fois fais sauter les fixations d’aluminium entre ma roue et le hauban arrière en carbone. »

    En passant, il y a certaines compagnies que ne garantissent pas les cadres de carbone si vous les utilisez sur un « home trainer », c’est le cas de Look par exemple… donc le rouleau est un pensez-y

    Pour ma part j’ai déjà utilisé ce rouleau et c’est génial! Cher, mais génial! Vous pouvez tout faire avec ce rouleau; vous mettre en danseuse, sprinter, freiner, rouler à fond sans avoir peur de tomber du rouleau. Et la résistance magnétique est très efficace autant qu’un « home trainer », il faut cependant descendre du vélo pour l’ajuster.

    0
    0
  18. Patrick B

    Pour une livraison en France des rouleaux « e-motions », il faut compter 1020$ plus les droits de douane!

    Si on s’entraine sur un home trainer tréteau avec un beau vélo, qui plus est avec un cadre carbone très peu souple donc cassant, il vaut encore mieux payer ce prix-là! Ou essayer le V-Arion Elite.

    Vincent, le rouleau que tu as essayé, c’est le e-motion de Insideride ou le V-Arion Elite?

    0
    0
  19. Vincent

    e-motion de Insiride… merci à M. Adams!

    0
    0
  20. Nous sommes le distributeur québécois des rouleaux E-Motion (situé à Montréal). N’hésiter pas de nous contacter au (514)934-6078 pour prendre un rendez-vous pour un essai. Merci!

    0
    0
  21. francisponch

    nombre de gadins avec les rouleaux a l’ancienne…je detestais !!!!..super casse-gueule !!!!…super interessant ce matos, mais a 300 roros !!!..ouahhhh il vas m’en falloir des heures supp pour ce truc !!!

    0
    0
  22. Michel

    J’utilise les rouleaux pour faire des entraînement de récupération ou du volume lorsque le temps ne le permet pas.

    Après une musculation, faire 30 à 45 minutes à « tourner » sur un rouleau est idéal pour conserver la fluidité du coup de pédale et récupérer des efforts musculaires intenses. Et faire 2 heures à l’occasion, tout à droite, est aussi un effort notable pour du volume hors saison lorsqu’on ne peut aller jouer dehors ou certains soirs en semaine.

    Pour conclure là dessus, après quelque temps et pas tant que ça, je suis capable de rouler en danseuse sans problème et même sans même mettre les mains sur le guidon. Tant que le coup de pédale est mécaniquement au point et fluide. Pour ça il n’y a rien comme le rouleau.

    Pour des intervales avec résistance, j’utilise une plate forme Computrainer qui permettent de pousser plus sans se soucier de conserver son équilibre tout en poussant au maximum.

    J’ai eu un rouleau de la marque « Minoura » à une autre époque qui offrait une résistance magnétique mais il demeurait le probléeme de garder assez de vigileance même en effort d’intensité maximale. Ça me rappelle certaines chutes sans conséquence.

    0
    0
  23. Michel

    Pour conclure, il n’y a rien comme le rouleau pour développer une mécanique du coup de pédale et une fluidité de pro.

    Après un peu de travail sérieux, on peut aisément rouler en danseuse et même sans les mains au guidon.

    0
    0
  24. plasthmatic

    Dis toutouilleponchavanna, t’es prof (de math). Alors s’il te plaît, ne te plains pas, et ne fais pas comme si « l’autre est le bourgeois » : 300 €, c’est pas une montagne pour un prof en France, même en début de carrière, loin s’en faut. A moins d’être cousin de celui de Molière. Et des heures sup, en plus de la possibilité, t’as le temps d’en faire, et elles sont payées très correctement … A bientôt sur le rouleau V-Arion.

    0
    0
  25. samju

    Bien d’accord avec Michel… on fait très peur avec les rouleaux alors que franchement, loin d’une pro j’étais à l’aise sur mon rouleau Minoura au troisième essai. Les sensations sont super et ma foi, avec les résistances, du gros braquet – et le ski de fond – j’ai tout ce qu’il faut pour garder la forme ! Bon choix ! Quant au e-motion fort dispendieux … ça attendra …

    0
    0
  26. Vincent

    Je me suis amusé à faire le « DIY » de Sylvain (merci pour le lien!). Ça marche vraiment! Je peux maintenant rouler en danseuse à fond mon Léon sur mon rouleau! Le truc avec les élastiques fonctionne très. C’est efficace et économique (40$ de matériel max!). Je vous posterai des photos bientôt.

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.